La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Objets usuels:

Les objets usuels africains sont devenus de véritables oeuvres d'art pour les occidentaux. Utilisés à des fins rituelles, cérémonielles, ou purement usuelles sur le continent africain. Ils n'ont jamais connus l'attrait artistique européen, au sein de la population africaine.


Grande pipe à eau Luba Shankadi
objet vendu
Art africain > Pipes > Pipe luba

Ex-collection art africain belge.
Chevauchant le fourneau d'une pipe à eau, cette effigie féminine luba, médium spirituel, présente des traits classiques dans un visage ovoïde. Sa coiffe de type shankadi , derrière un large bandeau qui dévoile un front rasé,  évoque les coiffures des femmes luba au début du XXe siècle.  Son attitude ,  mains positionnées de part et d'autre de la poitrine , rappelle que les secrets de la royauté ( les bizila ) appartiennent aux femmes grâce à leur rôle d'intermédiaire politique et spirituel.
Patine brun satinée.
Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, ainsi le nom (Baluba, qui veut dire « les Lubas »). Ils sont nés d’une sécession de ...

Sceptre de prestige Yaka Zombo/ Nkanu
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Sceptre Nkanu

Ex-collection art tribal africain belge.
Chez les Yaka, les Kongo de l'Est, les Nkanu et les Zombo, le son du tambour couvrait les gémissements de la circoncision, chassait les esprits malveillants, et encourageait les futurs initiés. Ce sceptre est sculpté d'une figure de tambourinaire, les yeux sont cerclés de profondes orbites et le nez légèrement retroussé. Cassure peu visible sur une jambe. Patine lustrée, résidus ocre rouge. Hauteur sur socle : 35 cm.
Voisins des Yaka et des Kongo dans l'ouest de l'ex Zaïre, les Zombo craignent, à l'instar des clans kongo, le dieu nommé Nzambi. Leurs devins utilisent des fétiches similaires à ceux des Kongo, les cérémonies associées aux rites initiatiques découlent cependant des traditions yaka. Des sculptures fétiches sont ...


Voir la fiche


Vendu à 450,00 € 360,00 ( -20,0 %) Trouver un objet similaire

Sonnailles hochet rituel  Bamileke Bangwa
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Hochet Bangwa

Ex-collection art tribal belge.
La riche production d'art africain chez les populations du Grassland Camerounais s'illustre principalement par la sculpture traditionnelle sur bois : sculptures commémoratives de rois, reines, princesses et serviteurs titrés, ainsi que des parents de jumeaux.
Au sein de l'importante peuplade bamileke à l'Ouest du Cameroun, les Bangwa constituent un petit royaume composé de neuf chefferies. L'influence des Bamileke sur la statuaire bangwa est notable par des traits faciaux et une morphologie relativement comparables.
Typiques du pays bamileke, les statues bangwa représentent souvent la fécondité mais aussi la puissance et la combativité. Cette figure masculine est en effet campée genoux fléchis, les bras écartés du buste. Cette position ...

Coupe Hogobania Dogon
promo art africain
Art africain > Objets usuels > Coupe Hogobania Dogon

Ex collection art africain française.
Les principaux chefs religieux dogon sont les Hogon, prêtres du culte lébé, consacré à l'agriculture.
Une des plus importantes cérémonies du lébé est appelé bulu ; elle célèbre le renouveau et le retour de la vie, et a lieu au printemps.
Les ancêtres sont honorés à travers le culte binu, et accordent tour à tour leur bienveillance à leurs descendants.
Ces coupes sont des emblèmes de leur pouvoir.
Le cavalier qui décore le couvercle affiche leur supériorité spirituelle.
Ces objets sont utilisés lors des cérémonies d'intronisation pour partager le repas avec les dignitaires du village.


Voir la fiche

850,00 € 680,00 ( -20,0 %)

Bâton de commandement Tshokwe
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Bâton Tshokwe

Les régalia des Tchokwe dans l'art africain
Emblême de pouvoir faisant partie des régalia, marque d'ostentation, ce sceptre représente la puissance politique et symbolique.  Sculpture en ronde-bosse réalisée par un artiste au service du chef, à l'effigie de Chibinda Ilunga,chasseur et héros mythique, fondateur de l'ethnie Chokwé, le personnage est identifiable grâce à son ample coiffe à ailettes latérales recourbées ( cipenya-mutwe ). Les chefs avaient une fonction majeure dans les rites de propitiation destinés à la chasse et à la fécondité des femmes, les objets étant ornés de cette figure ayant donc, vraisemblalement, une fonction protectrice.

Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ...

Chasse-mouche Kongo
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Chasse-Mouche Kongo

Ex-collection art africain suisse.
Un manche anthropomorphe constitue la poignée de ce chasse-mouche. La statuette est dotée d'un regard incrusté de verre,aux pupilles noires, évoquant une perception spirituelle aiguë. La haute coiffe de diginitaire est ici remplacée par une touffe de crins fixés dans le bois. Les nganga , à la fois guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par l'intermédiaire de ces figures consacrées. La sorcellerie agressive kindoki est le mal absolu qu'il faut combattre. A cette fin, des figures protectrices nkisis sont fabriquées et chargées par les nganga de tous les ingrédients nécessaires pour atteindre ce but. Ce n'est pas la morphologie de la sculpture qui détermine son usage, mais tout ...


Voir la fiche

Vendu

Grand pot anthropomorphe Chokwe
promo art africain
Art africain > Pots, jarres, callebasses, urnes > Pot Tschokwe

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
Ce récipient anthropomorphe représente le chef, héros mythique Chibinda Ilunga, portant une coiffe à ailettes d'une certaine envergure, chipangula ou encore cipenya mutwe . Ces coiffures étaient constituées de divers matériaux, plus précisément une armature d'osier recouverte de tissu,laiton, cuir, perles. Le chef avait appris à son peuple l'art de la chasse. Les chefs avaient une fonction majeure dans les rites de propitiation destinés à la chasse et à la fécondité des femmes, les objets étant ornés de cette figure ayant donc, vraisemblablement, une fonction protectrice. Le buste forme un profond récipient dont le couvercle circulaire figure la tête du personnage. Patine brun grisé, fissures de dessication et ...


Voir la fiche

650,00 € 520,00 ( -20,0 %)

Couteau/Monnaie Mongo /Konda
objet vendu
Art africain > Monnaies > Epée Konda

Ex-collection art africain monégasque.

Cette lame est prolongée d'un pommeau de bois entouré d'un ruban de cuir puis teint en noir . L'extrémité de la lame s'évase. Métal oxydé, très belle patine d'usage. Le groupe Mongo vivant dans le nord ouest Congo, est réputé pour ses costumes, ses armes, et ses bijoux de métal et non pour sa statuaire quasi inexistante. Les Konda qui utilisaient ce type de courtes épées forment une des tribus du groupe.
En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer plus particulièrement. Ces monnaies primitives servaient lors d'échanges commerciaux, sociaux, pour les dots en ...

Plateau de divination Yoruba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Plateau Yoruba

Collection art africain belge.
Supports du ritualiste nommé babalawo (ou Babalao, ou Babaaláwo, prononcé Baba-a-láwo), prêtre d'Ifa, en langue yoruba, ces plateaux existent en trois formes, dont la circulaire ( opon ribiti ) tel cet exemplaire. Ils sont destinés à l'Ifa, système de divination qui représente les enseignements de l'orisha Orunmila, orisha de la Sagesse. Les babalawo affirment s'assurer du futur au travers de leur communication avec Orunmila. Dans la pensée Yoruba au Nigéria, les orishas forment une variété d'esprits divins contrôlant les forces naturelles. On les retrouve principalement dans la cosmogonie yoruba mais plus largement en Afrique de l'Ouest est dans les diasporas d'Amérique Centrale et du Sud. Le centre du plateau, aarin opon , forme un tableau ...


Voir la fiche

Vendu

Poulie de métier à tisser Dan / Krou
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Etrier Baule

Ex-collection art tribal allemande.
Esthétique du quotidien pour l'art africain de Côte d'Ivoire. En Côte d'Ivoire,les objets à priori les plus ordinaires devaient répondre à des critères d'ordre esthétique. Mobilier, parures, ustensiles,tissus, sont prétexte à une expression artistique raffinée de la part des sculpteurs. Pour les Dan de Côte d'Ivoire, appelés également Yacouba , deux univers bien distincts s'opposent : celui du village, composé de ses habitants, de ses animaux, et celui de la forêt , sa végétation et les animaux et les esprits qui la peuplent. Pour que ces esprits s'établissent, une zone spécifique de la forêt est désignée et toujours préservée à l'extérieur des villages dan. Des sacrifices sont en outre requis afin de communiquer par le biais de ces esprits.
...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Appui-nuque tripode Dinka
objet vendu
Art africain > appuie nuque > Appuie-nuque Dinka

Objets utilitaires dans l'art africain
Reposant sur trois pieds obliques cet appui-nuque africain à l'aspect zoomorphe évoquant symboliquement le bétail possède une assise oblongue doucement incurvée. Patine brune huilée. Cet objet de prestige était destiné à préserver la coiffe complexe de son propriétaire, indiquait également son statut social, mais était aussi utilisé comme tabouret. Certains, munis de poignées, accompagnaient les individus au cours de de leurs déplacemen.
Peu d'informations ont été récoltées sur ces habitants nomades du Soudan méridional. Certaines de ces tribus d'Afrique de l'Est ont été pratiquement exterminées par les guerres inter-tribales et la traite islamique des esclaves. Organisées autour de l'élevage du bétail, ces ethnies considéraient le ...


Voir la fiche

Vendu

Flûte de sorcier Ogoni
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Flûte de sorcier Ogoni

Dans l'art africain, les pièces Ogoni se démarquent par un constant rappel aux oiseaux.
La flûte est un des multiples symboles de la force du sorcier et de son rapport au divin.
En y jouant et mimant le chant des oiseaux, le sorcier appelle les esprits. Seul lui connaît les notes à jouer.
Le peuple Ogoni est réparti sur un petit territoire du golfe de Guinée, à l'est de la ville de Port Harcourt au Nigéria.
Comme d'autres peuples du Golfe de Guinée, les Ogonis possèdent une structure politique interne gérée par des chefs. Ils font partie des peuples ayant échappé à la traite des noirs durant la période esclavagiste grâce à un relatif isolement géographique.


Voir la fiche

Vendu

Oracle Lubuko Kashekesheke Katatora Songye
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Oracle Songye

Ex-collection art africain belge.
Parmi les outils de divination utilisés par le nganga, cette sculpture anthropomorphe évoquant les fameux fétiches, ici surmontée de deux têtes, était agrippée par l'arceau central pour glisser d'avant en arrière en réponse aux questions posées aux ancêtres. L'impulsion du mouvement, suscitée par les esprits, était censée faire découvrir au consultant la source de ses problèmes afin d'y apporter une solution. Les Luba, liés aux Songye par l'intermédiaire d'ancêtres communs, utilisaient également ce type d'objets dans le cadre de leurs cérémonies de divination. Les Songye ont produit une large variété de fétiches et talismans boanga afin de se protéger contre tout type d'infortune et leur assurer de cette façon richesse, santé et fécondité. Ces ...


Voir la fiche


Vendu à 280,00 € 224,00 ( -20,0 %) Trouver un objet similaire

Planche de jeu Awalé Mankala - Bamana - Mali
promo art africain
Art africain > Objets usuels > Awale Bambara

Cet exemplaire du célèbre jeu africain Awalé ( ou encore mancala, ou ma kpon) présente ici une tête céphalomorphe aux traits aigus. Douze trous sont aménagés et deux plus grands sont creusés aux extrémités. On jouait avec des noyaux, des graines,des cailloux ou encore des coquillages. Sa surface laisse apparaître les coups d'herminette du sculpteur Bambara. De fréquentes manipulations ont satiné la patine miel de la sculpture. Le précédent propriétaire a fait le choix de la dresser verticalement sur un socle. Pièce acquise par Monsieur Guy Mercier,consultant pour le groupe Solvay, qui entreprit au début du XX° siècle de rassembler une vaste collection d'art tribal africain. Tout en rayonnant en Afrique de l’ouest et centrale dans le cadre de son travail, et récoltant des œuvres in-situ, ...


Voir la fiche

280,00 € 224,00 ( -20,0 %)

 Couteau Ikul - Kuba - Congo RDC
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Couteau Kuba

Art africain et travail du fer chez les Kuba
Plusieurs tribus composent le groupe Kuba,établi entre les rivières Sankuru et Kasaï : Bushoong,Ngeendé, Binji,Wongo,Kété, etc...Chacune d'elle a produit une variété de sculptures, statues, objets de prestige, masques,fréquemment ornés de motifs géométriques. Les Kuba, dont le nom signifie " éclair " produisaient également des outils et des armes africaines, dont les couteaux de jet, qui sont par la suite devenus des valeurs de transaction, et de lourdes épées de guerre, Ilwoon . Attribut masculin, le couteau Ikula ("de la paix") n'est pas une arme mais un symbole de son statut social. Ce symbole d'autorité n'était d'ailleurs que très peu aiguisé. Les forgerons Kuba ont pu s'inspirer des couteaux du Bénin, dont la forme est similaire, ...

Oracle à friction Itombwa Kuba
Art africain > Objets usuels > Oracle à friction Itombwa Kuba

Collection privée belge d'art africain J. Putteneers.

Les oracles Itombwa se présentent la plupart du temps sous la forme d'un crocodile dont le dos est doté d'un poussoir en bois maintenu par une cordelette. Ce petit élément en bois était frotté sur le dos de l'animal au cours de rituels de divination.
La pièce était tenue par la queue, face à l'interlocuteur. Les mouvements du poussoir ou ses arrêts brusques témoignaient de la véracité des propos de ce dernier et permettaient au devin l'interprétation de ces signes.
Outre leur utilité en tant que détecteurs de mensonges, les oracles Itombwa servaient à aussi à détecter les maladies.


Voir la fiche

200,00

Hochet Luba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Hochet Luba

Ex collection art africain belge. Pièce collectée "in situ" en 1949.

Il s'agit d'un hochet luba constitué de trois calebasses évidées placées sur une tige surmontée par un petit personnage monoxyle posé sur une base circulaire.

Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique Centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, d’où le nom (Baluba, qui veut dire « les Lubas »). Ils sont nés d’une sécession de l’ethnie Songhoy, sous la direction d’Ilunga Kalala qui fit mourir le vieux roi Kongolo vénéré depuis sous la forme d’un python.
Au XVIe siècle, les Luba créèrent un état organisé en chefferie et décentralisé s’étendant de la rivière Kasaï au lac Tanganyika.
Les chefferies recouvrent un petit ...


Voir la fiche

Vendu

Cuillère anthropomorphe Baoulé
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Cuillère anthropomorphe Baoulé

Ex collection privée française d'art africain.

Les cuillères à riz baoulé étaient destinées à être offertes à la femme la plus hospitalière de la communauté, en guise de trophée mais servait aussi lors de rituels de fécondité : du riz était lancé sur la foule afin de lui assurer protection et fertilité.

Les objets usuels ont par ailleurs toujours été des supports de choix pour l'expression artistique des sculpteurs africains.
Un personnage féminin se tient fièrement debout, les bras tendus vers le ciel, tenant de ses mains le creux de la cuillère. On retrouve sur le tronc et le visage les scarifications caractéristiques de l'ethnie.

Canne à tête de cheval Bamana du Koré
Art africain > Objets usuels > Canne Bambara

Collection art africain française.
Instrument rituel utilisé dans le quatrième rang initiatique de la société Koré des Bamana, Bambara, cette canne est nommée, à l'instar du masque cheval, Kore Duga ou encore le vautour du Kore. Le nom du masque fait référence au comportement satirique du danseur-bouffon qui enfourche le bâton lors de sa prestation. Il dispose d'objets divers associés à la connaissance dispensée par le Koré, dernière société initiatique des Bamana.
Le manche sculpté en forme de tête de cheval a ensuite été plaqué de feuilles de métal. Un cloutage linéaire décoratif fixe les ornements sur le bois. Du crin simule en outre une crinière. L'extrémité inférieure est gainée de cuir et s'achève en un toupet de fibres.
Patine d'usage brun foncé.

Etoffe Nshak, Ncak Bushoong
promo art africain
Art africain > Textile > Etoffe Nshak

Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa,principalement, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou reprenennent les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. Il avait précédemment initié ...


Voir la fiche

280,00 € 224,00 ( -20,0 %)

Peigne Kongo
Art africain > Objets usuels > Peigne Kongo

Collection art tribal africain belge.
Ce peigne de prestige équipé d'un manche à motif féminin était utilisé pour la mise en forme des coiffures tressées de son propriétaire. Ce type de parure capillaire s'élaborait patiemment autour d'une structure, ce qui devait requérir de longues heures. Les peignes figuratifs, reprenant des figures et des motifs associés au cosmos et aux mythes du clan, sont en effet répandus à travers l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale, où l'art du coiffage prend tout son sens. Ces coiffures cérémonielles ou plus simplement celles du quotidien mettent en valeur la tête, siège de l'intelligence, de la sagesse et de la méditation. Patine d'usage veloutée.
Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Dondo/Kamba, les ...


Voir la fiche

390,00