La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - Objets usuels:

Les objets usuels africains sont devenus de véritables oeuvres d'art pour les occidentaux. Utilisés à des fins rituelles, cérémonielles, ou purement usuelles sur le continent africain. Ils n'ont jamais connus l'attrait artistique européen, au sein de la population africaine.


Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

Ex-collection art tribal belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo ...


Voir la fiche

Vendu

Sifflet de chasse Chokwé
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Sifflet Chokwé

Collection art africain Jan Putteneers.

Objet usuel mais également d'apparat, il accompagnait les Chokwe qui le portaient en pendentif, ce qui contribuait à polir sa surface. La tête sculptée pourrait représenter un chef coiffé de la couronne chipangula. Deux petits orifices latéraux ont été aménagés pour le son.
Joués à plusieurs, les sifflets, produits en grand nombre, étaient utilisés non seulement au cours de la  danse mais également à la chasse pour appeler les chiens mais aussi à la guerre. Grâce aux quelques sons qu'ils émettaient, des informations étaient échangées d'un endroit à l'autre.
Les Chokwé se sont surtout fait connaître dans le monde occidental par leurs oeuvres d'art très appréciées dans le cadre général de l'art africain.
On reconnait ...


Voir la fiche


Vendu à 175,00 Trouver un objet similaire

Monnaie primitive Kirdi
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Monnaie Kirdi

Ex-collection art africain belge.
Le groupe nommé Kirdi ou "païens" par les peuples islamisés,sont une population d'Afrique centrale, surtout présente à l'extrême nord du Cameroun, également au Nigeria.Les Kirdi englobent les Matakam, Kapsiki, Margui, Mofou, Massa, Toupouri, Fali, Namchi, Bata, Do ayo... Ils vivent d'agriculture, de pêche et d'élevage. Cette pièce faisait partie du type de celles utilisées dans les années cinquante au Nigéria afin d'acquérir un esclave ou une épouse. Il fallait en réunir une quarantaine pour un esclave, et elles constituaient à l'époque une partie de la dot pour la plupart des tribus bantoues. En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, ...


Voir la fiche

Vendu

Cuillère anthropomorphe Baoulé
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Cuillère anthropomorphe Baoulé

Ex collection privée française d'art africain.

Les cuillères à riz baoulé étaient destinées à être offertes à la femme la plus hospitalière de la communauté, en guise de trophée mais servait aussi lors de rituels de fécondité : du riz était lancé sur la foule afin de lui assurer protection et fertilité.

Les objets usuels ont par ailleurs toujours été des supports de choix pour l'expression artistique des sculpteurs africains.
Un personnage féminin se tient fièrement debout, les bras tendus vers le ciel, tenant de ses mains le creux de la cuillère. On retrouve sur le tronc et le visage les scarifications caractéristiques de l'ethnie.

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Panneau figuratif sculpté Holo Santu nzaambi
Art africain > Statues africaines > Statue Holo

Ex-collection art africain belge.
Ce panneau était destiné aux cultes d'affliction nzaambi , également pratiqués par les Yaka , rituels qui permettaient de traiter un problème dont des pratiques divinatoires avaient pu établir la source. Si les Holo s'inspirèrent vraisemblablement de l'iconographie chrétienne, ils honoraient des esprits et non un dieu unique. Souvent destinées à favoriser la chasse, la fécondité ou une bonne santé, ces sculptures devaient être rituellement enduites par l'interessé de différents substances. Patine brune. Abrasions éparses. Située au Congo Démocratique entre les Yaka et les Tchokwé d'Angola, la petite ethnie Holo a migré de la côte angolaise pour s'installer près des rives de la Kwango. La chasse et l'agriculture assurent leur subsistance. Les ...

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au ...


Voir la fiche

Vendu

Coupe Kuba
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection art tribal belge.
Abondance de sculptures décoratives dans l'art africain kuba Supportée par une anse et deux figures cariatidiques féminines établies sur une base circulaire, la coupe est gravée de motifs décoratifs géométriques empruntées aux scarifications, également repris sur les textiles en raphia shoowa. La frise imbolo , composée de lignes entrelacées, garnit les bords de la coupe. Différentes formes de coupes furent sculptées dont l'ornementation cherchait à glorifier les qualités de leurs propriétaires. Patine mate abrasée.
La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie.
Celui-ci était considéré comme d'origine divine. A la fois chef du royaume et de la chefferie ...


Voir la fiche

490,00

Peigne Luba / Hemba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Peigne Luba

L'art africain et les peignes à motifs figuratifs d'Afrique centrale
L'art tribal d'Afrique nous prouve une nouvelle fois que tout objet usuel peut devenir un support artistique. L'aspect décoratif d'un objet n'est en effet jamais sa fonction intrinsèque. Dans l'art africain, tout objet du quotidien peut se transformer en chef d'oeuvre tout en gardant son utilité.
Le rôle majeur tenu par les femmes dans la vie politique du royaume s'illustre par la récurrence du motif féminin dans l'art Luba. Ce dernier, qui se démarquait par son prestige et sa qualité, influa donc grandement les groupes voisins. Une figure féminine d'ancêtre forme la poignée de ce peigne partagé en quatorze dents.
L'effigie est représentée dos rectiligne, jambes fléchies, le ventre bombé vers l'avant. ...


Voir la fiche


Vendu à 295,00 Trouver un objet similaire

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au ...


Voir la fiche

Vendu

Etoffe Ncak, Nshak, Kuba Bushoong
objet vendu
Art africain > Textile > Velours Kuba

Ex-collection art tribal française.
Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa,principalement, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. ...

Sceptre Tchokwe
objet vendu
Art africain > Objets usuels > SceptreTchokwe

Les chefferies Tshokwe et l'art africain.
Destiné à exalter les qualités du chef , marque d'ostentation, ce sceptre représente la puissance politique et symbolique, par une sculpture en ronde-bosse qui représente Chibinda Ilunga nu et en position assise,chasseur et héros mythique, fondateur de l'ethnie Chokwé. Aisément reconnaissable à son ample coiffe à ailettes latérales recourbées ( cipenya-mutwe ), il avait appris à son peuple l'art de la chasse . Les chefs avaient une fonction majeure dans les rites de propitiation destinés à la chasse et à la fécondité des femmes, les objets étant ornés de cette figure ayant donc, vraisemblalement, une fonction protectrice.

Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à ...


Voir la fiche

Vendu

Etrier de métier à tisser Baule
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Poulie Baoulé

Esthétique du quotidien pour l'art africain de Côte d'Ivoire. En Côte d'Ivoire,les objets à priori les plus ordinaires devaient répondre à des critères d'ordre esthétique. Mobilier, parures, ustensiles,tissus, sont prétexte à une expression artistique raffinée de la part des sculpteurs.
La technique du tissage du coton s'est étendue en Afrique occidentale grâce aux déplacements des Dioulas. Avant la colonisation, les textiles en fibre de coton, ce dernier qualifié d'" or blanc", servaient en outre de monnaie d'échange. Parures de prestige, les pagnes de cérémonie tissés, parfois en grand nombre, accompagnaient les chefs dans leur sépulcre, chez les Kuba, mais également chez les Baoulé.
Il s'agit d'un étrier de poulie de lisse orné d'une tête . Délicatement ciselée de ...

Poulie de métier à tisser Baule
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Etrier Baoulé

Ex-collection art tribal française.
Esthétique du quotidien pour l'art africain de Côte d'Ivoire. En Côte d'Ivoire,les objets à priori les plus ordinaires devaient répondre à des critères d'ordre esthétique. Mobilier, parures, ustensiles,tissus, sont prétexte à une expression artistique raffinée de la part des sculpteurs. La technique du tissage du coton s'est étendue en Afrique occidentale grâce aux déplacements des Dioulas. Avant la colonisation, les textiles en fibre de coton, ce dernier qualifié d'" or blanc", servaient en outre de monnaie d'échange. Parures de prestige, les pagnes de cérémonie tissés, parfois en grand nombre, accompagnaient les chefs dans leur sépulcre, chez les Kuba, mais également chez les Baoulé.
Il s'agit d'un étrier de poulie de lisse ...

Tambour Kuba
Art africain > Instruments de musique, harpes, djembe Tam Tam > Tambour Kuba

Ex-collection art tribal espagnole
Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets d'art africain décoratif créés pour les membres des rangs élevés de leur société : coupes et cornes à boire,paniers, armes, appuie-nuques, chaises, masques et statues. Ces objets étaient également offrets aux visiteurs de passage. Les Lélé vivent à l 'ouest du royaume kuba et partagent des spécificités culturelles communes avec les Bushoong du pays Kuba. Les deux groupes ornent leurs objets de prestige de motifs analogues. Leurs instruments de musique, parmi lesquels on trouve différentes formes de tambour sculptés, accompagnaient les danses masquées ou les cérémonies funéraires des sociétés d'initiation. Décoré de motifs figuratifs zoomorphes évoquant les animaux de la forêt, ce tambour établi ...


Voir la fiche

180,00

Cuillère Dan Wakemia
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Cuillère Dan

Ex-collection art tribal française.
Les objets usuels dans l'art africain. L'art tribal des dan produit également des objets d'usage quotidien, dont les fameuses cuillères en bois sculpté, Wakémia , utilisées au cours de cérémonies festives, et accordées par les villageois à une femme particulièrement généreuse et hospitalière. La femme s'en servira pour servir le repas et la brandira joyeusement lors des "danses de la femme hospitalière". La cuillère çi-contre dispose d'un manche figurant un corps féminin offrant des jambes rectilignes et parallèles aux muscles galbés, orné des scarifications corporelles traditionnelles. Erosions sur le pourtour supérieur. Patine brun clair, granuleuse.
Pour les Dan de Côte d'Ivoire, appelés également Yacouba, deux univers bien distincts ...


Voir la fiche

Vendu

Cuillère Dan Wakemia
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Cuillère Dan

Ex-collection art tribal française.
Les objets usuels dans l'art africain. L'art tribal des dan produit également des objets d'usage quotidien, dont les fameuses cuillères en bois sculpté, Wakémia , utilisées au cours de cérémonies festives, et accordées par les villageois à une femme particulièrement généreuse et hospitalière. La femme s'en servira pour servir le repas et la brandira joyeusement lors des "danses de la femme hospitalière". Comme dans bien des cas, cette cuillère dispose d'un manche anthropomorphe, ici un corps féminin aux muscles galbés, établi sur de larges pieds digités, portant les scarifications corporelles traditionnelles. Patine brune, brillante. Pour les Dan de Côte d'Ivoire, appelés également Yacouba, deux univers bien distincts s'opposent : celui du ...


Voir la fiche

Vendu

Ecritoire sacrée Luba Lukasa
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Statue Luba

Ex-collection art africain française.
Plateau sur lequel différentes perles sont insérées de part et d'autre d'une ligne composée de quatre petits reliefs coniques . L'ensemble  forme un dessin évoquant un proverbe ou un code mnémonique associés aux mythes et aux origines de la royauté luba. Cet objet permettait aux adeptes du Mbudye de transmettre lors de rituels codifiés, grâce à des récits et des chansons, la généalogie des héros fondateurs, l'histoire des migrations du clan, etc... La tête que supporte un cou gracieux est coiffée d'un chignon quadrilobé se développant derrière un large bandeau à damiers, qui symboliserait les directions de l'univers et le lieu de rencontre des esprits. Symbole primordial de sagesse et de vie spirituelle, la tête est une image récurrente dans ...


Voir la fiche

Vendu

Plateau de jeu Awalé, Bambara
Art africain > Objets usuels > Awale Bambara

Cet exemplaire du célèbre jeu africain Awalé ( ou encore mancala, ou ma kpon) présente ici une tête céphalomorphe aux traits aigus. Douze trous sont aménagés et deux plus grands sont creusés aux extrémités. On jouait avec des noyaux, des graines,des cailloux ou encore des coquillages. Sa surface laisse apparaître les coups d'herminette du sculpteur Bambara. De fréquentes manipulations ont satiné la patine miel de la sculpture. Le précédent propriétaire a fait le choix de la dresser verticalement sur un socle. Pièce acquise par Monsieur Guy Mercier,consultant pour le groupe Solvay, qui entreprit au début du XX° siècle de rassembler une vaste collection d'art tribal africain. Tout en rayonnant en Afrique de l’ouest et centrale dans le cadre de son travail, et récoltant des œuvres in-situ, ...


Voir la fiche

380,00

Figure de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain française.
Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin à la fois. Ce type de pièces servaient en effet lors de la conservation de restes mortuaires des ancêtres de haute lignée dans des paniers surmontés de sculptures bien spécifiques jouant en quelque sorte le rôle de gardiens des reliques nommés ngulu. En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge ...


Voir la fiche

Vendu

Coupe à boire royale Kuba
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection art africain belge.
Cette coupe de prestige céphalomorphe présente un visage flanqué de deux cornes latérales rappelant l'ancienne coiffure des guerriers Kuba arborée depuis par les chefs. Son ornementation complexe était strictement réservée aux objets associés à la royauté bushoong. La coupe est minutieusement gravée de motifs géométriques semblables aux scarifications corporelles traditionnelles et aux dessins brodés des textiles en raphia que produisait l'ethnie. Le visage aux traits angulaires évoque un aïeul en méditation. Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Les Lélé vivent à l 'ouest du royaume kuba et partagent des spécificités culturelles communes avec les Bushoong du pays ...


Voir la fiche

340,00

Boîte en bois Fang
Art africain > Objets usuels > Boite Fang

Ex-collection art africain française.
Ce contenant dispose d'un couvercle surmonté de trois visages stylisés rappelant les têtes gardiennes de reliquaire du byeri. Trois figures fang aux vertus protectrices, bras fléchis, mains jointes, ornent les parois de la boîte. Les boîtes reliquaires recelant les ossements des ancêtres étant le plus souvent constituées d'écorce, cette sculpture en bois aura également pu faire office de contenant à remèdes ou de boîte vouée à la divination. Les parois internes sont tapissées de résidus d'huile végétale ocre jaune.
Motifs géométriques et lignes parallèles sont gravés sur la surface mate. Fissures de dessication. Restaurations indigènes au moyen d' agrafes métalliques.
Les peuples connus sous le nom de Fang, ou "Pahouins", ...


Voir la fiche

400,00