La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - Objets usuels:

Les objets usuels africains sont devenus de véritables oeuvres d'art pour les occidentaux. Utilisés à des fins rituelles, cérémonielles, ou purement usuelles sur le continent africain. Ils n'ont jamais connus l'attrait artistique européen, au sein de la population africaine.


Monnaie primitive Kongo
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Monnaie Kongo

Ex-collection art africain française.
Pointe de flèche, cette lame était prolongée d'un manche en bois dont elle a pu être séparée afin d'en faire usage comme monnaie. Le fourreau est gainé d'un fil de métal puis s'évase en pointe. Des motifs ornementaux se lisent encore sur la base de la lame qu'un nervure centrale divise. Métal oxydé. En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer plus particulièrement. Ces monnaies primitives servaient lors d'échanges commerciaux, sociaux, pour les dots en particulier, mais pouvaient aussi constituer des objets de parade ou des armes de jet. En Sierra Léone, les marchandises ...


Voir la fiche

Vendu

Monnaie primitive / Houe Chamba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Monnaie Chamba

Ex-collection art africain belge.
Les monnaies primitives africaines empruntent une grande diversité de formes, et celles-ci prennent parfois , dans l'art africain traditionnel, l'allure de sculptures tribales non figuratives particulièrement esthétiques. Cette pièce du type houe faisait partie de celles qui étaient utilisées dans les années cinquante au Nigéria afin d'acquérir un esclave ou une épouse. Il fallait en réunir une quarantaine pour un esclave, et elles constituaient à l'époque une partie de la dot pour la plupart des tribus bantoues. En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer plus particulièrement. ...

Plaque bronze bénin Edo
Art africain > Bronze art africain > Plaque Bénin

Ex-collection art africain française.
Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897, le caractère divin des rois, les Oba , s'illustrait par de multiples oeuvres célébrant leur puissance. Dans l'art tribal africain des scènes guerrières les glorifiant étaient reproduites sur des plaques narratives, en bronze, et apposées sur les murs. Somptueux autels en bronze, figures commémoratives de chefs décédés, majestueux félins, lourds bracelets , chevillères et récades étaient produits en quantité dans de nombreux ateliers de fondeurs selon la technique de la fonte à la cire perdue. Au cours du XVIe siècle, l'Oba Esigie commanda les premières plaques en alliage cuivreux dotées d'une ornementation en relief. Nombre d'entre elles furent coulées par paires afin de décorer ...


Voir la fiche

2650,00

Grande porte Dogon
Art africain > Objets usuels > Porte Dogon

Les systèmes de fermeture des régions soudanaises dans l'art africain
Cette porte ancienne Dogon munie de sa serrure , sculptée avec soin, évoque par ses représentations anthropomorphes et zoomorphes la riche cosmogonie Dogon. Selon la mythologie Dogon, les premiers habitants de la zone de Bandiagara ont traversé le fleuve sur le dos d'un crocodile. Ils figurent en effet horizontalement sur le haut des volets de porte. Les personnages peuvent symboliser les générations précédentes, les ancêtres mythiques, mais les propriétaires du grenier y figurent aussi fréquemment. La porte est constituée de deux panneaux verticaux que maintiennent de larges agrafes métalliques.br>
Les motifs présents sur les portes au Mali , en dehors de leur valeur décorative, sont destinés à dissuader ...


Voir la fiche

1250,00

Chapeau Juju Bamileke / Juju Hat
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Chapeau Juju


Les Somptueuses coiffes Bamileke dans l'art africain traditionnel. Cette parure africaine de prestige, portée par les notables, arbore des plumes d'un ton fuschia.
C'est à l'occasion de la danse de l'éléphant, tso ,que les membres de la société Kuosi , Kwosi , arboraient ces impressionnantes coiffes. Elles étaient portées au-dessus d'un costume multicolore constitué d'un grand masque perlé doté de larges oreilles circulaires , mbap mteng ,d'une étoffe de tissu, ndop , ornée de fourrure de singe et d'une ceinture en léopard. Ces danses se produisaient au cours de cérémonies festives et de funérailles. Les chapeaux étaient autrefois confectionnés avec des plumes de perroquet,aujourd'hui de pintades sauvages, dont la rareté entraînait un coût élevé. Les plumes sont fixées à des ...

Couteau-faucille Fang
objet vendu
Art africain > Monnaies > Couteau-faucille Fang

Ancienne arme de main, cet objet d'art africain figurait parmi les objets de prestige grâce à la figure d'ancêtre du Byeri surmontant le manche de la lame. Evoquant le pouvoir des anciens, elle est sculptée sur le modèle des effigies gardiennes de reliquaire. La morphologie du personnage, tronc cylindrique, membres courts et trapus, mains se rejoignant sur l'abdomen,est analogue à celle de ces pièces Fang du Cameroun et du Gabon, où chaque famille possède un "Byeri", boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Le visage évoque cependant les figures de gorille Bulu, de la famille Fang également. Les boites reliquaires étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une statue dont l'aspect est ...


Voir la fiche

Vendu

Coupe Cavalier Yoruba
Art africain > Objets usuels > Coupe Yorouba

L'iconographie complexe de l'art africain Yoruba
Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà , la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés (aroko)dont de nombreuses statues. Elles sont conçues par les sculpteurs à la demande des adeptes, devins et leurs clients.Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare . Cette statue de cavalier yoruba supporte une coupe à offrandes dont le couvercle est ornée d'une scène zoomorphe. Des résidus d'huile tapissent les parois du réceptacle. Patine mate. La société yoruba est très organisée et dispose de plusieurs associations dont les rôles varient. Alors que la société masculine egbe renforce les normes sociales, l' aro fédère les agriculteurs. Le gelede a des visées ...


Voir la fiche

490,00

Poterie Jarre Bamana / Bambara Mali
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Poterie Mali

Parmi les terres cuites et céramiques d'art africain, ce canari aux formes pansues et équilibrées se pare d'une large frise décorative composée de personnages stylisés. Sous le bec verseur, un petit goulot a été aménagé. Engobe beige clair. Etablis au Mali central et méridional,dans une zone de savane, les Bambara ," Bamana " ou " incroyants ", comme les musulmans les ont nommés, appartiennent au grand groupe Mande, avec les Soninke et les Malinke. Majoritairement agriculteurs , mais aussi éleveurs, ils composent la plus grande ethnie du Mali. Animistes, ils croient à l'existence d'un dieu nécessite la gestation d'un enfant. Ngala maintient l'ordre de l'univers. Son existence coexiste avec un autre dieu androgyne appelé Faro, qui a donné toutes les qualités aux hommes et qui fait pousser ...

Grande Porte Fang
Art africain > Objets usuels > Porte Fang

Productions artistiques des Pahouins dans l'art africain du Gabon
Porte et son bâti, munie d'une large poignée, sculptée de frises comportant des visages et des figures d'ancêtres rappelant l'aspect formel des têtes de reliquaires du Byeri. Ces motifs symboliques d'art tribal africain ont valeur de protection, les défunts étant censés, pour les peuples Fang, maîtriser les puissances occultes. Des chevilles de bois fixent les panneaux. L'arrière de la porte est muni d'une barre horizontale entravant l'ouverture du battant. Les peuples connus sous le nom de Fang, ou "Pahouins", qualifiés de guerriers conquérants, ont envahi par bonds successifs, de villages en villages, toute la vaste région entre la Sanaga au Cameroun et l'Ogooué au Gabon, entre le XVIIIe et le début du XXe ...


Voir la fiche

Faire offre

3700,00

Chapeau Juju Bamileke / Juju Hat
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Chapeau Juju

Les Somptueuses coiffes Bamileke dans l'art africain traditionnel. Cette parure africaine de prestige, portée par les notables, arbore des plumes d'un ton orange clair, avec un coeur plus foncé..
C'est à l'occasion de la danse de l'éléphant, tso ,que les membres de la société Kuosi , Kwosi , arboraient ces impressionnantes coiffes. Elles étaient portées au-dessus d'un costume multicolore constitué d'un grand masque perlé doté de larges oreilles circulaires , mbap mteng ,d'une étoffe de tissu, ndop , ornée de fourrure de singe et d'une ceinture en léopard. Ces danses se produisaient au cours de cérémonies festives et de funérailles. Les chapeaux étaient autrefois confectionnés avec des plumes de perroquet,aujourd'hui de pintades sauvages, dont la rareté entraînait un coût élevé. ...

Appuie-nuque Yaka Musaw
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Appuie-nuque Yaka

Ex-collection art africain belge.
Ce type d'appuie-nuque nommé musaw ou m-baambu, conservé dans les chambres à coucher, fait partie des objets d'art tribal africain intégrant les charmes rituels personnels des responsables de matrilignage et des chefs de famille afin de préserver leurs magnifiques coiffes tribales. Cet oiseau ferait référence à la cigogne. Certaines de ces sculptures comportaient des charges magiques insérées dans de discrètes cavités. Patine brun acajou lustrée. Hiérarchique et autoritaire, composée de redoutables guerriers, la société Yaka était gouvernée par des chefs de lignage disposant du droit de vie et de mort sur leurs sujets. La chasse et le prestige qui en découle sont l'occasion de nos jours, pour les Yaka, d'invoquer les ancêtres et de recourir aux ...


Voir la fiche

Vendu

Boîte à onguents Dogon
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Boîte à onguents Dogon

Art africain et bronze Dogon.
Le cavalier et sa monture, symboles de puissance et de richesse puisque rares, sont un thème récurrent dans l'art tribal africain, en particulier au Mali. Ce réceptacle cérémoniel à couvercle est formé d'une boite rectangulaire d'où émergent chevaux et cavaliers. Sur le couvercle s'élèvent deux figure de cavaliers, probablement les Nommos, ancêtres mythiques liés à la mythologie dogon. Des motifs ornementaux et zoomorphes, tels que des frises de vaguelettes et des motifs spiralés,des serpents et des scorpions, ornent les flancs du vase. Patine verdâtre.
Les Dogon constituent un peuple renommé pour sa cosmogonie, ses mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Tabouret  caryatidique Zande
Art africain > Chaise > Tabouret Zande

Ex-collection art africain française.
Autrefois désignés sous l'appellation " Niam-Niam " car considérées comme anthropophages, les tribus regroupées sous le nom de Zande , Azandé , se sont installées, en provenance du Tchad, à la frontière de la R.D.C.(Zaïre), du Soudan et de la République centrafricaine. D'après leurs croyances l'homme serait doté de deux âmes dont l'une se transforme à son décès en animal-totem du clan auquel il appartient. Un personnage assis soutient une assise circulaire lustrée par l'usage. Cette figure d'art tribal africain, aux yeux cerclés de kaolin, dispose d'un abdomen bombé, et d'un corps aux caractéristiques quelque peu zoomorphes. Des clous de laiton soulignent le buste et les jambes. Une large base circulaire supporte le tout. L'art tribal ...


Voir la fiche

490,00

Bâton rituel Béembé, Babembé
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Bâton rituel Béembé, Babembé

Ex-collection art africain française.
Canne de prestige, cet objet anthropomorphe accompagnait les déplacements de son propriétaire puis était fiché en terre. Sur le modèle d'une figure féminine longiforme stylisée dont les bras enlacent le bas-ventre, elle est dotée d'un second visage jumelé,qu'un cou annelé sépare, portant la coiffe conique de certains Babembé. L'objet est gravé de lignes parallèles entrecroisées, et de motifs linéaires discontinus évoquant les scarifications ethniques. Patine d'usage satinée et particulièrement veloutée. Résidus d'enduits de kaolin sur les visages. Peu de fissures de dessication. Installés dans l'actuelle République du Congo, les Béembé formaient à l'origine le royaume du Kongo, avec les Vili, Yombé, Bwendé et Woyo. Ils étaient sous la tutelle ...

Trompe Lulua, Luluwa, Bwanga bwa cibola
Art africain > Objets usuels > Trompe Lulua

Ex-collection art africain belge.
Le sommet de cette trompe africaine munie d'une lanière de transport est constituée d'une statuette associée au culte de fécondité bwanga bwa cibola ayant également cours chez les Luba et Songye voisins. Ces sculptures féminines tribales étaient enduites de libations terreuses avant chaque rite, puis nettoyées. Parée de bracelets, de colliers, la maternité est aussi pourvue d'abondantes scarifications, pratique courante à la fin du XIXe siècle en Afrique centrale. Ces motifs symboliques sont repris sur les parois de l'instrument. Ces marques constituaient des signes de beauté à valeur symbolique, révélateurs de qualité physiques et morales hors du commun. En effet la beauté physique, traduite par les nécessaires chéloïdes, allait de pair avec ...

Petit chapeau Juju Bamileke / Juju Hat
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Chapeau Juju

Les Somptueuses coiffes Bamileke dans l'art africain traditionnel. Cette parure africaine de prestige, portée par les notables, arbore des plumes d'un ton bleu.
C'est à l'occasion de la danse de l'éléphant, tso ,que les membres de la société Kuosi , Kwosi , arboraient ces impressionnantes coiffes. Elles étaient portées au-dessus d'un costume multicolore constitué d'un grand masque perlé doté de larges oreilles circulaires , mbap mteng ,d'une étoffe de tissu, ndop , ornée de fourrure de singe et d'une ceinture en léopard. Ces danses se produisaient au cours de cérémonies festives et de funérailles. Les chapeaux étaient autrefois confectionnés avec des plumes de perroquet,aujourd'hui de pintades sauvages, dont la rareté entraînait un coût élevé. Les plumes sont fixées à des ...

Chapeau Juju Bamileke / Juju Hat
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Chapeau Juju

Les Somptueuses coiffes Bamileke dans l'art africain traditionnel. Cette parure africaine de prestige, portée par les notables, arbore des plumes d'un ton beige.
C'est à l'occasion de la danse de l'éléphant, tso ,que les membres de la société Kuosi , Kwosi , arboraient ces impressionnantes coiffes. Elles étaient portées au-dessus d'un costume multicolore constitué d'un grand masque perlé doté de larges oreilles circulaires , mbap mteng ,d'une étoffe de tissu, ndop , ornée de fourrure de singe et d'une ceinture en léopard. Ces danses se produisaient au cours de cérémonies festives et de funérailles. Les chapeaux étaient autrefois confectionnés avec des plumes de perroquet,aujourd'hui de pintades sauvages, dont la rareté entraînait un coût élevé. Les plumes sont fixées à des ...

Monnaie Dadiya/Tula Nigéria
objet vendu
Art africain > Monnaies > Monnaie Dadiya/ Tula

Ex-collection art africain française.
Cette épée dont la lame se dédouble dispose d'un pommeau se divisant en cinq branches dans sa partie supérieure, et deux inférieures enserrant la lame. L'extrémité des branches externes s'achève en volutes, tandis que les trois centrales présentent un sommet arrondi. Cette arme provient des Dadiya du nord-est du Nigéria, et son usage se métamorphosa au fil du temps en monnaie d'échange. En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer plus particulièrement. Ces monnaies primitives servaient lors d'échanges commerciaux, sociaux, pour les dots en particulier, mais pouvaient aussi ...


Voir la fiche

Vendu

Pipe Kuba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Pipe Kuba

Objets d'ostentation dans l'art africain kuba
Objet de prestige, cette pipe est composée d'un fourneau céphalomorphe dont l'intérieur est tapissé de feuilles de métal. Deux jambes, de part et d'autre, équilibrent l'objet. Un petit embout en bois achève le large tuyau. De fins clous en laiton soulignent le contour de la tête et le sommet de l'arête nasale, évoquant le raffinement des masques Kuba. Au début du XVIIe siècle, la culture et l'usage du tabac auraient été introduits en Afrique centrale par les Portugais. Selon Frobenius, les hommes du sous-groupe pyaang chez les Kuba attachaient une grand importance à ces objets décorés qui accompagnaient leurs déplacements et dont les femmes Kuba faisaient également grand usage. La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée ...


Voir la fiche

Vendu

Sceptre anthropomorphe Lulua, Luluwa
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Sceptre Lulua

Art africain chez les Lulua.
Les différents types de statues Luluwa,Lulua, ou encore Béna Lulua, présentent de multiples scarifications,et glorifient les chefs locaux, la maternité , la fécondité et la figure féminine. Ce personnage arbore un ombilic proéminent et un bas-ventre strié, centre du corps et "objet de toutes les sollicitudes" ( La puissance du sacré , M. Faïk-Nzuji ) Des losanges, scarifications saillantes érogènes et symboliques, des cercles et des rectangles en damiers,embellissent des parties stratégiques de son anatomie. Un appendice sommital conique s'élève du sommet du crâne. C'est dans le sud de la République Démocratique du Congo que se sont installés les Lulua , ou Béna Lulua ,en provenance d'Afrique occidentale. Leur structure sociale, fondée sur les ...

Boîte à onguents Mangbetu
Art africain > Jarre > Boite Mangbetu

Ex-collection art africain belge.
Boîte destinée au miel, aux remèdes et parfois aux effets personnels tels qu'épingles à cheveux en ivoire, cette boite en écorce,anthropomorphe, illustre à nouveau l'habileté des sculpteurs d'art africain chez les Mangbetu. Réalisée en écorce, la boite dispose de résidus clairs sur les parois internes.L'objet est muni d'une courroie de transport. La coiffure de la statue est caractéristique de celle des femmes Mangbetu : dès le plus jeune âge, les enfants subissaient une compression de la boîte crânienne au moyen de  liens de raphia. Plus tard, les jeunes femmes «tricotaient» leurs cheveux sur des brins d'osier et appliquaient un bandeau sur le front afin d'extraire les cheveux et de produire cette coiffe particulière qui accentue l'allongement de la ...


Voir la fiche

490,00





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook