La Porte Dogon, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie

Art africain > Reliquaires > Tête de reliquaire du Byeri

Tête de reliquaire du Byeri (N° 11242)

Bien que les courants stylistiques puissent varier à l'intérieur d'une même ethnie en fonction des influences  des différentes régions, comme c'est le cas chez les Fang, on retrouve sur les statues byeri certaines constantes.
Sculpture janiforme à trois têtes, cette pièce comporte trois visages émaciés sur un long cou massif dont l'extrémité inférieure témoigne d'un enfouissement. Le haut front bombé abrite des arcades sourcilières en forme de coeur sous lesquelles s'enfoncent deux cabochons de laiton. L'arête nasale s'élargit progressivement vers des lèvres minces portées en avant par une mâchoire  inférieure prognathe. Patine mate et usagée. Fissures et nombreuses traces de dessication. Objet vendu soclé.

On retrouve les Fang au Cameroun et au Gabon. Chaque famille possède un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Ces boites étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri". Celles-ci étaient conservées dans un coin sombre de la case, et étaient destinées à détourner vers quelqu'un d'autre les influences maléfiques. Elles étaient également utilisées durant les cérémonies d'initiation des jeunes gens liés à la société "So". Pendant les fêtes, les statues étaient séparées de leurs boîtes et portées en parade. L'ethnie Fang, établie dans une région s'étendant de Yaoundé au Cameroun jusqu'à Ogooué au Gabon, n'a jamais eu d'unité politique. La cohésion des clans était maintenue par l'intermédiaire des associations religieuse et judiciaire telles que le so et le ngil. A la suite de son périple dans la région en 1851, Paul du Chaillu dresse un portrait des Fang dans son ouvrage intitulé Voyages et aventures en Afrique équatoriale. Son récit, longtemps considéré comme fallacieux, y dépeint les Fang comme des sauvages belliqueux, superstitieux et anthropophages. Ce n'est que plus tard que la justesse de son témoignage sera admise et reconnue par ses pairs.  


Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité.

Estimation des frais de port ...





ProvenanceRécolté in situ
EthnieFang
MatériauxBois
Paysgabon
Hauteur45
Largeur12
Poids1,30 Kg
Datation estiméecirca 1990
Socle inclusOui

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes Me connecter
  Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
  Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous