La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - Reliquaires:

En Afrique, les reliquaires sont les gardiens des ancêtres ensevelis. Ils peuvent garder des ossements, ou les crânes de dignitaires, chefs, guerriers, décédés et gardés dans des concessions sacrées. Les reliquaires sont aussi des réceptacles souvent des paniers d'osier de forme cylindrique prévus pour la préservation des reliques, celle-ci étant une pratique répandue en Afrique Centrale chez les Kota, les Fang, les Tsogho. Certains reliquaires comme les Ambete sont des statues munies d'un réceptacle placé dans le dos.


Figure de reliquaire Kota
Art africain > Reliquaires > statue Kota

Ex-collection art africain française.
Coiffé d'amples coques latérales en aplat, ce singulier visage concave surplombé d'un front ovoïde est plaqué de feuilles de cuivre doré. Un fin cloutage fait adhérer le tout sur l'âme de bois. L'ensemble est souligné de motifs géométriques soigneusement gravés, composant des frises enjolivant la sculpture. Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin à la fois. Ce type de pièces servaient en effet lors de la conservation de restes mortuaires des ancêtres de haute lignée dans des paniers ...


Voir la fiche

230,00

Figure de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Figure Kota

Ex-collection art tribal belge.
Le culte des ancêtres, le bwete (Kota du Nord) était au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota et présente beaucoup d'analogies avec celui des Fang . En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Chez les Kota , ces figures ont atteint un degré de stylisation et d’abstraction stupéfiant : réduit aux épaules et aux "bras" surmontés d'un grand visage, ce dernier peut être concave (féminin) ou convexe (masculin).


Voir la fiche

Vendu

Figure de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Figure Kota

Ex-collection art africain belge.
Le culte des ancêtres, le bwete (Kota du Nord) était au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota et présente beaucoup d'analogies avec celui des Fang . En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Chez les Kota , ces figures ont atteint un degré de stylisation et d’abstraction stupéfiant : réduit aux épaules et aux "bras" surmontés d'un grand visage, ce dernier peut être concave (féminin) ou convexe (masculin).


Voir la fiche

Vendu

Gardien de reliquaire Bakota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain française.
Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin .
Ce type de pièces servaient en effet lors de la conservation de restes mortuaires des ancêtres de haute lignée dans des paniers surmontés de sculptures bien spécifiques jouant en quelque sorte le rôle de gardiens des reliques nommés ngulu. En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les ...

Figure de reliquaire Kota Mahongwe
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Reliquaire Mahongwe

Ex-collection art africain française.
Le culte des ancêtres, le bwete (Kota du Nord) était au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota et présente beaucoup d'analogies avec celui des Fang . En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Chez les Kota , ces figures ont atteint un degré de stylisation et d’abstraction stupéfiant : réduit aux épaules et aux "bras" surmontés d'un grand visage, ce dernier peut être concave (féminin) ou convexe (masculin). Le visage en ogive concave surmonté d'une petite excroissance tubulaire offre ici deux yeux cabochons munis d'une ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statue reliquaire Mbete, Ambete
Art africain > Statues africaines > Statue Ambete

Ex-collection art tribal américaine.
Statues d'ancêtres dans l'art africain des Mbede, Mbete,ou Ambete.
Le culte des ancêtres, chez les Mbete, s'accompagne de figures sculptées jouant fréquemment le rôle de reliquaire. Cette statue dispose en effet d'une cavité dorsale obturée par un volet. Une résine subsiste dans le coffre. La face plane offre les détails caractéristiques : d'étroites paupières mi-closes figurées par des cauris, abritées sous des sourcils obliques, un nez triangulaire en prolongement du front, une étroite bouche évidée. La coiffure est organisée en tresses rassemblées en coques. Les bras naissant sur la poitrine sont repliés en angle droit. Des jambes musculeuses semi-fléchies, portées par de larges pieds, évoquent une danse rituelle. Patine de kaolin ...


Voir la fiche

390,00

Figure de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain française.
Le culte des ancêtres, le bwete (Kota du Nord) était au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota et présente beaucoup d'analogies avec celui des Fang . En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Chez les Kota , ces figures ont atteint un degré de stylisation et d’abstraction stupéfiant : réduit aux épaules et aux "bras" surmontés d'un grand visage, ce dernier peut être concave (féminin) ou convexe (masculin). Le visage en ogive surmonté d'une petite excroissance tubulaire offre ici deux yeux cabochons munis d'une pupille de part et ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de reliquaire Kota Mbulu-Ngulu
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Kota

Ex-collection art africain française.
Coiffé d'amples coques latérales en aplat prolongées de deux pendeloques, ce singulier visage concave surplombé d'un front ovoïde est plaqué de feuilles de cuivre doré. Un fin cloutage fait adhérer le tout sur l'âme de bois. L'ensemble est souligné de motifs géométriques soigneusement gravés, composant des frises enjolivant la sculpture. Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin à la fois. Ce type de pièces servaient en effet lors de la conservation de restes mortuaires des ancêtres de ...

Statue reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain suisse.
En lieu et place de la figure plaquée de métal veillant traditonnellement sur le panier dans lequel étaient entreposées les reliques des défunts, cette statue en bois polychrome fait office à la fois de reliquaire et de gardien de reliquaire. En effet, une porte, au dos de la figure, obture une cavité dorsale réalisée à cette fin. La tête présente les spécificités des figures Mbulu-Ngulu des Kota Ndasa du Gabon et du Congo, coiffe en aplat et front saillant, rehaussés ici de pastilles métalliques décoratives. La base inférieure évoque à la fois des jambes et le tabouret de prestige kwanga, sur quatre pieds, souvent utilisé au cours des initiations. Des courroies de transport, attachées aux bras et au cou de la sculpture, sont formées d'épaisses ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de reliquaire Kota Mbulu Ngulu
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Statue Kota

Ex-collection art africain belge.
Coiffé d'amples coques latérales en aplat prolongées de deux pendeloques, ce singulier visage concave surplombé d'un front ovoïde est plaqué de feuilles de cuivre doré. Un fin cloutage fait adhérer le tout sur l'âme de bois. L'ensemble est souligné de motifs géométriques et punctiformes soigneusement gravés, composant des frises enjolivant la sculpture. La base est érodée. Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin à la fois. Ce type de pièces servaient en effet lors de la conservation de ...

Figure de reliquaire Kota Mahongwe
Art africain > Reliquaires > Statue Kota

Ex-collection art africain française.
Le culte des ancêtres, le bwete (Kota du Nord) était au coeur de la vie sociale et religieuse des Kota et présente beaucoup d'analogies avec celui des Fang . En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés frottaient la relique avec du sable. Chez les Kota , ces figures ont atteint un degré de stylisation et d’abstraction stupéfiant : réduit aux épaules et aux "bras" surmontés d'un grand visage, ce dernier peut être concave (féminin) ou convexe (masculin). Le visage en ogive surmonté d'une petite excroissance tubulaire offre ici deux yeux cabochons munis d'une pupille de ...


Voir la fiche

480,00

Figure de reliquaire Kota
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain française.
Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin .
Ce type de pièces servaient en effet lors de la conservation de restes mortuaires des ancêtres de haute lignée dans des paniers surmontés de sculptures bien spécifiques jouant en quelque sorte le rôle de gardiens des reliques nommés ngulu. En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, ...


Voir la fiche

230,00

Figure masculine Fang Byéri
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Fang

Les Ntoumou dans l'art africain du Gabon
Cet exemplaire de statue fang disposant encore de son reliquaire présente des spécificités propres à la statuaire de l'art tribal africain du Nord Gabon ; il dispose en outre, logés dans le reliquaire en écorce, de fragments osseux, vraisemblablement crâniens, de l'ancêtre auquel était voué ce reliquaire. Les proportions et la qualité du modelé de cette sculpture pahouine sont à noter. Les ossements des défunts fang étaient conservés dans des boites surmontées d'une sculpture censée veiller sur les reliques. Présentant de divers types régionaux , elles sont cependant conçues selon un principe invariable, une figure au visage "en coeur", avec adjonction fréquente de métal cuivreux ou de laiton, les mains jointes avec une coupe ou non, ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de reliquaire Kota
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain française.
Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin à la fois. Ce type de pièces servaient en effet lors de la conservation de restes mortuaires des ancêtres de haute lignée dans des paniers surmontés de sculptures bien spécifiques jouant en quelque sorte le rôle de gardiens des reliques nommés ngulu. En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge ...


Voir la fiche

Vendu

Boîte en bois Fang
Art africain > Objets usuels > Boite Fang

Ex-collection art africain française.
Ce contenant dispose d'un couvercle surmonté de trois visages stylisés rappelant les têtes gardiennes de reliquaire du byeri. Trois figures fang aux vertus protectrices, bras fléchis, mains jointes, ornent les parois de la boîte. Les boîtes reliquaires recelant les ossements des ancêtres étant le plus souvent constituées d'écorce, cette sculpture en bois aura également pu faire office de contenant à remèdes ou de boîte vouée à la divination. Les parois internes sont tapissées de résidus d'huile végétale ocre jaune.
Motifs géométriques et lignes parallèles sont gravés sur la surface mate. Fissures de dessication. Restaurations indigènes au moyen d' agrafes métalliques.
Les peuples connus sous le nom de Fang, ou "Pahouins", ...


Voir la fiche

400,00

Figure d ancêtre Fang Ntumu tricéphale
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue du Byeri

Ex-collection art africain française.
Coiffées d'un bouquet de plumes, ces trois visages creusés en coeur, dotés d'une mince bouche formant une moue, affichent les caractéristiques du style des Ntumu des régions situées entre le Gabon, le Cameroun et la Guinée-Equatoriale. Du rotin torsadé et huilé forme ici un collier, des bracelets de bras, et une ceinture au personnage. Des dépôts granuleux sont apparents sur la surface lmsse et satinée. Chez les Fang du Cameroun et au Gabon, chaque famille possède un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Ces boites étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri". Celles-ci ...

Figure de reliquaire Kota
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Ex-collection belge
Les Kota de la vallée de la Sébé, situés au Gabon mais aussi au Congo, ont produit ce type de sculpture qui jouaient le rôle de "médium" entre les vivants et les morts et continuaient à veiller sur leurs descendants. Elles sont parfois bifaces,les mbulu-viti , symbolisant l'aspect masculin et féminin à la fois. Ce type de pièces servaient en effet lors de la conservation de restes mortuaires des ancêtres de haute lignée dans des paniers surmontés de sculptures bien spécifiques jouant en quelque sorte le rôle de gardiens des reliques nommés ngulu. En la présence exclusive d’initiés, les grandes décisions du clan étaient prises au cours de cérémonies durant lesquelles les reliquaires étaient sortis et utilisés. Afin d'en réactiver la charge magique, les initiés ...


Voir la fiche

230,00

Boîte  reliquaire Igbo
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Boîte reliquaire Igbo

Ex-collection art africain française.
Boîte reliquaire anthropomorphe, elle est ornée d'éléments sculptés en haut-relief. Au sommet une tête en ronde-bosse est coiffée d'un chapeau européen, accentuant la solennité de la divinité représentée. Son front porte en outre les scarifications profondes de l'ethnie, et sa bouche dévoile agressivement des dents acérées. Son corps constitue le coffrage du reliquaire, que clôt une porte consolidée d'un cordage de fibres naturelles. Des résidus d'huile de palme et de pigments sont encore visibles dans le réceptacle du reliquaire. Belle patine bicolore croûteuse.
Les Igbo vivent dans la forêt au sud-est du Nigeria. Ils ont réussi à associer un profond sens de l'individualité à un sentiment tout aussi fort d'appartenance au groupe. ...


Voir la fiche

Vendu

Grande figure de reliquaire Kota Obamba
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Ex-collection art africain française.
Cette figure stylisée d'ancêtre provient des Obamba du Haut-Ogooué. Des feuilles et lamelles de cuivre et de laiton offrent un contraste de couleurs dorées et cuivrées sur une face, l'envers n'ayant pour seule ornementation qu'un volume sculpté en losange. Le cimier et les coques latérales sont ornés de motifs géométriques gravés au repoussé et sertis de clous tapissiers. Des fils de cuivre forment un tressage sur le piètement dont la base est érodée. Les yeux, au sein d'une face concave striée et ornée de cabochons évoquant une tête de mort, sont formés de croissants sculptés dans de l'os, qu'animent des pupilles de laiton. Des excroissances métalliques, malgré le sourire gravé sur le visage, figurent des larmes. Ce type d'effigie avait pour ...

Reliquaire Fang du Byeri
Art africain > Reliquaires > Statue Fang

Ex-collection art tribal française.
Sculpture pahouine dans l'art africain Propriété d'un lignage Fang, ce réceptacle à hautes parois cylindriques en écorce, muni de deux petites anses , contenait les reliques des ancêtres, dont l'esprit est figuré par les figures représentées assises sur le couvercle. L'un des gardiens présente solennellement une corne à offrandes. Les attributs tels que la capsule ventrale en saillie, la coiffe en cimier, les multiples colliers , et la fréquente ornementation de clous de laiton, distinguent la statuaire tribale des Fang. Des prélèvement du bois ont été réalisé dans un but rituel. Patine brillante brun acajou. Chez les Fang du Cameroun et ceux du Gabon, chaque famille dispose d'un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ...


Voir la fiche

480,00

Grande figure de reliquaire Kota Mbulu-ngulu
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Art africain Kota.
Spectaculaire reliquaire Kota décoré de lamelles de cuivre et de laiton au contraste de couleurs dorées et cuivrées , apparenté au style Kota de la vallée de la Sébé, affluent de la rive droite de l' Ogooué. Le cimier et les coques latérales sont bordées de rangées de pointillés gravés au repoussé et d'une bande centrale de traits parallèles horizontaux. La particularité de cet objet réside dans le front bombé contrastant avec la face concave, symbolisant une tête de mort. Les yeux circulaires sont en cabochon et la bouche absente. Des fils de cuivre sont enroulés sur le piètement, accompagnés de larges anneaux de métal.L'envers de la sculpture présente un bois brut fortement érodé. Cette sculpture preestigieuse symbolise le lien entre le monde des vivants et celui ...