La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - Sceptres:




Sceptre Shango
Art africain > Sceptres > Sceptre Shango

Les Oshe des yoruba sont utilisés au cours des danses rituelles. Ceux-ci sont portés dans la main gauche par les danseurs. Ces figures représentent au travers de leur coiffe en double axe, le dieu du tonnerre et de la jeunesse Shango, ou Sango. Ce dernier est l'ancêtre mythique des rois d'Oyo.
Sango était par ailleurs le protecteur des jumeaux, dont l'occurence était très fréquente dans la région.
Il s'agit d'une divinité crainte pour son imprévisibilité. Il est vénèré car il apporte aux cultures des pluies bienfaisantes. C'est également à lui qu'est attribuée la fertilité des femmes.

La poignée du sceptre est surmontée ici d'un socle rectangulaire sur lequel un personnage vêtu d'un seul pagne est agenouillé, présentant une boite à pharmacopée. Porteur des ...


Voir la fiche

180,00

Sceptre Osé Sàngo Yoruba
Art africain > Statues statuettes > Sceptre Shango

Ex-collection art africain anglaise.
Les Oshe, sceptres rituels yoruba, apparaissent lors des danses cérémonielles. Ils sont brandis dans la main gauche par les danseurs. Ces figures représentent, au travers de leur coiffe en double hache, le dieu du tonnerre et de la jeunesse Shango, ou Sango. Ce dernier est l'ancêtre mythique des rois d'Oyo. Sango, surnommé Baba Ibeji , père légendaire de nombreux jumeaux, en était par ailleurs le protecteur. L'occurence de gémellité était très fréquente dans la région. Sango,dieu de la foudre et de la justice sociale, est coiffé d'un motif plane symbolisant une double hache évoquant les haches en pierre qu'il est supposé lancer depuis le ciel pendant les tempêtes. Les divinités des cours d'eau sont également représentées par des pierres et par ...


Voir la fiche

380,00

Sceptre Yoruba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Sceptre Yorouba

Iconographie du cavalier dans l'art africain du Nigéria.
Une sculpture en ronde-bosse surmonte ce bâton de commandement yoruba, symbole tribal de prestige : Le cheval était rare dans les régions du Nigéria et seuls les rois et les nobles pouvaient se permettre d'acquérir ce type d'équidé afin de faciliter ses déplacements. Ancêtre divinisé , orisa ,ou messager divin Esù ou Elégba , la statue du cavalier adopte des proportions nettement plus grandes que celles de l'animal. Elle arbore également le faciès propre à la statuaire yoruba, dont les principales caractéristiques demeurent les larges yeux globuleux en amande et les profondes scarifications jugales dites en "griffes". La société yoruba est très organisée et dispose de plusieurs associations dont les rôles varient. ...


Voir la fiche

Vendu

Sceptre Yoruba Osé Sango
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Sceptre Yoruba

Les objets liturgiques dans l'art africain des Yoruba
Figure d'adepte du dieu Sango, portée de la main gauche au cours des danses tribales rituelles, cette sculpture féminine est coiffée de la double hache représentant les haches de pierre que le dieu précipiterait sur terre au cours des tempêtes. La physionomie est caractéristique de l'art Yoruba, s'illustrant par les larges yeux en amande et les scarifications jugales. Ces figures représentent au travers de leur coiffe, le dieu du tonnerre et de la jeunesse Shango, ou Sango. Ce dernier serait l'ancêtre mythique des rois d'Oyo. Il était par ailleurs le protecteur des jumeaux, dont l'occurence était très fréquente dans la région. Il s'agit d'une divinité crainte pour son imprévisibilité, et vénèrée car elle apporterait aux ...


Voir la fiche

Vendu

Sceptre Osé Sango Yoruba
Art africain > Objets usuels > Sango Yoruba

Ex-collection art africain italienne.
Figure d'adepte du dieu Sango, portée de la main gauche au cours des danses rituelles, elle est coiffée de la double hache représentant les haches de pierre que le dieu précipiterait sur terre au cours des tempêtes. La physionomie est caractéristique de l'art Yoruba, s'illustrant par les larges yeux en amande et les scarifications jugales. Ces figures représentent au travers de leur coiffe, le dieu du tonnerre et de la jeunesse Shango, ou Sango. Ce dernier serait l'ancêtre mythique des rois d'Oyo. Il était par ailleurs le protecteur des jumeaux, dont l'occurence était très fréquente dans la région.
Il s'agit d'une divinité crainte pour son imprévisibilité, et vénèrée car elle apporterait aux cultures des pluies bienfaisantes. C'est ...


Voir la fiche

200,00

Sceptres Shango
Art africain > Sceptres > Sceptres Shango

Collection privée J.Putteners.

Les Oshe des yoruba servent lors des danses rituelles. Ceux-ci sont portés dans la main gauche par les danseurs. Ces figures représentent le dieu du tonnerre et de la jeunesse Shango, ou Sango. Ce dernier est l'ancêtre mythique des rois d'Oyo.
Sango était par ailleurs le protecteur des jumeaux, dont l'occurence était très fréquente dans la région.
Il s'agit d'une divinité crainte pour son imprévisibilité. Il est vénèré car il apporte aux cultures des pluies bienfaisantes. C'est également à lui qu'est attribuée la fertilité des femmes.

Un personnage agenouillé forme le sommet de chacun de ces insignes royaux, l'un présentant une coupe à offrande rituelle, le second vêtu d'un pagne et tenant un igname, symbole d'abondance des ...


Voir la fiche

380,00





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook