La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif

Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Luba

Porteuse de coupe Luba (N° 14266)

Ex-collection art tribal suisse.
Instruments divinatoires dans l'art africain Luba. Figure féminine assise jambes tendues, sur lesquelles un récipient hémisphérique est disposé. Cette mboko , calebasse que l'on remplissait de kaolin, image de la pureté et du monde spirituel, est dotée d'un couvercle conique décoré de motifs qui reprennent ceux du large bandeau dont la statue est coiffée et les scarifications de son corps. Ces récipients étaient utilisés par différentes sociétés Luba, et des groupes de prophètes, plus généralement par les médiums de la société de divination Kilumbu , Bilumbu , ou par les guérisseurs de la société Buhabo . Les devins Mbudye y avaient également recours. Il s'agissait, individuellement ou collectivement, de consulter les esprits des ancêtres par l'intermédiaire de spécialistes . Malgré le déséquilibre des proportions, l'objet est empreint d'une certaine majesté grâce au détail de la tête , de la coiffe et des traits du visage. La physionomie de ce personnage incarnant un ou plusieurs génies lui confère en outre une attitude de concentration.
Patine brun clair tachetée d'enduit huileux noirâtre. Résidus de kaolin. Manques au niveau de la coiffe. Selon P. Nooter, ces figures, assises ou agenouillées selon les cas, représentaient également l'épouse du devin, ce qui souligne son importance dans le processus de divination bilumbu . Selon certains Lubas cependant, bien que femme, elle représenterait le premier devin Luba, et serait aussi une allégorie de la royauté liée à la puissante société du Mbudye associée au pouvoir royal. ("Luba" Roberts.)
Les Lubas (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, ainsi le nom (Baluba, qui veut dire « les Lubas »). Ils sont nés d’une sécession de l’ethnie Songhoy, sous la direction d’Ilunga Kalala qui fit mourir le vieux roi Kongolo vénéré depuis sous la forme d’un python. Au XVIème siècle ils créèrent un état, organisé en chefferie décentralisé, qui s’étendait de la rivière Kasaï au lac Tanganyika. Les chefferies recouvrent un petit territoire sans véritable frontière qui regroupe tout au plus trois villages.
 

Regarder la vidéo

 


Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité

Estimation des frais de port ...





Provenanceex-collection Corminboeuf
EthnieLuba
PaysRDC
MatériauxBois, cauris, perles
Hauteur cm35
Largeur20 cm
Poids2,80 Kg
Datation estimée1ère moitié XX°

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
Statue MetokoStatue KoulangoMaternité DogonSculpture LegaStatue Fang

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes
   Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
   Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous