La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif

Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Tête Zimba

Sculpture en pierre Zimba (N° 17085)

Collection art africain belge.
Tout comme les Legas, les Zimbas disposent de sculptures à visée éducative associées aux rites initiatiques. Elles peuvent également évoquer des dictons. Ce visage aux orbites incrustées de cauris est également coiffé de coquillages indiquant une coiffure en crête. Surface granuleuse satinée.
Les Zimba, appelés aussi Binja, sont des proches voisins des Lega de la région de Pangi et Shabunda en RDC. Soumis à l'influence lega, ils partagent avec les Lega et les Luba quelques similarités institutionnelles. Qu'ils vivent en forêt ou dans la savane, le symbolisme de leur art et les rituels sont associés à la chasse qui est d'une importance majeure. Il s'agit d'autre part de groupes patrilinéaires qui ont fini par supplanter l'organisation matrilinéaire de leur société. Comme les Lega, le centre de leur système s'articule autour d'une institution analogue à celle du Bwami, du nom de bukota, mpunzu, ou nsubi. De rares statuettes simiesques étaient également utilisées dans les rites analogues du Bwami. (Lega culture : D.P. Biebuyck).  

Regarder la vidéo

390.00 
Possibilité de paiement en 2x (2x 195,0 €)

Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité

Estimation des frais de port ...





En acquérant cette œuvre vous obtiendrez 5% = (19,5 points fidélité = 19,5 euros) que vous pourrez utiliser pour effectuer votre prochain achat

ProvenanceCollection P. Malisse
Ethniezimba
Paysrdc ex zaire
MatériauxPierre
Hauteur cm20
Largeur10 cm
Poids1,30 Kg
Datation estiméeMi-XX°

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
Statue Sapi

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes
   Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
   Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous