La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif

Art africain > Statues africaines > Statue Boyo

Statue d'ancêtre Boyo / Basumba (N° 16335)

Ex-collection art africain belge.
Tribu du groupe Bembé, les Basumba sculptaient deux types de figures d'ancêtres : de grandes effigies dotées d'un visage triangulaire, et des statues à tête ronde portant de nombreux motifs chéloïdiens sur l'ensemble du corps, qui étaient parfois attribuées aux Boyo. Patine orangée, mate, éclat sur l'avant de la barbe. Fissures de dessication.
Des flux migratoires ont mêlé au sein de mêmes territoires des Bembe , Lega , Buyu (Buye) ou Boyo , Binji et Bangubangu. Les Basikasingo , considérés par certains comme un sous-clan Buyu , ne sont cependant pas d'origine bembe , les travaux de Biebuyck ayant permis de retracer leur histoire. Organisés en lignages, ils ont emprunté l'association du Bwami aux Lega. Les traditions bembé et boyo sont relativement similaires : ils vénèrent les esprits de la nature, de l'eau spécifiquement chez les Boyo , mais également les ancêtres héroïques, dont on cherche à connaître la volonté au moyen de rites divinatoires. La chasse est en outre l'occasion d'accomplir des sacrifices de reconnaissance envers les entités dont on a quémandé faveur et protection. Leurs masques sont rares et leur fonction peu documentée.
Source : "L'art tribal d'Afrique noire" J.B. Bacquart  

Regarder la vidéo


Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité

Estimation des frais de port ...




Provenanceex-collection belge
EthnieBoyo
PaysRDC
MatériauxBois
Hauteur37
Largeur11
Poids0,85 Kg
Datation estimée2ème moitié XX°

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
Statue LegaStatuette YakaStatuette LegaStatue ChokweStatue Baule

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes
   Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
   Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous