La Porte Dogon, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie

Art africain > Statues > Statue Byeri Fang

Statue Byeri Fang (N° 11806)

Soigneusement sculpté, ce guardien de reliquaire du Byeri affiche les particularismes des Ntoumou du Nord Gabon, qui comportent cependant bien des variantes. La figure est ornée d'un torque, de bracelets aux poignets et aux chevilles, et une agrafe est insérée sur le front, le métal étant doté , pour de nombreuses tribus africaines, de vertus apotropaïques. La tête d'une grande sobriété est coiffée du casque traditionnel en pointe, les deux petits yeux schématisés par deux pupilles de laiton s'inscrivent sous le large front bombé, et la bouche entr'ouverte s'avance en moue. Sous le cabochon de l'ombilic viennent se joindre les deux bras fléchis tenant un bâton ,les membres inférieurs fléchis présentent un léger manque dans la partie interne du pied , les fragments de sculpture Byéri, considérés comme magiques, étant fréquemment utilisés à des fins thérapeutiques. Belle patine brune huilée.br />
Les peuples connus sous le nom de Fang, ou "Pahouins", qualifiés de guerriers conquérants, ont envahi par bonds successifs, de villages en villages, toute la vaste région entre la Sanaga au Cameroun et l'Ogooué au Gabon, entre le XVIIIe et le début du XXe siècle. Ils n'ont jamais eu d'unité politique. La cohésion des clans était maintenue par l'intermédiaire des associations religieuse et judiciaire telles que le so et le ngil . Au fond de leurs cases, dans un recoin obscur et souvent enfumé, les chefs de lignages entreposaient précieusement leurs Byéri, les coffres à reliques et les sculptures tribales qui les "surveillaient." La vie quotidienne des Fang comportait trois priorités : perpétuer l'identité sociale, subsister dans un milieu naturel hostile, dialoguer avec les défunts pour les éloigner des vivants. (Louis Perrois)
Les ossements des défunts étaient conservés dans des boites surmontées d'une sculpture censée veiller sur les reliques.  


Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité.

Estimation des frais de port ...





Provenancesuccession J. Dulsenier
EthnieFang
MatériauxBois, cuivre
Paysgabon
Poids1,81 Kg
Datation estiméecirca 1970

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes Me connecter
  Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
  Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous