La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif

Art africain > Statues africaines > Statue Kongo

Statue fétiche Kongo Nkisi (N° 13631)

Ex-collection art tribal luxembourgeoise.
Caractéristique de l'art africain des Solongo d'Angola, tribu du groupe Kongo, cette sculpture tribale, effigie masculine, est campée dans une attitude décidée, dans le but de maîtriser les forces auxquelles le personnage veut faire face. Les éléments bilongo qui exacerbent le pouvoir de la statue, consistent en des clous et des lames dont le buste est parsemé, et une charge magique dans une cavité scellée par un miroir et aménagée sur l'abdomen. La sculpture du visage, typique des personnages Solongo, emprunte une forme ovale. La volumineuse coiffure, placée haut sur le crâne et dégageant un front rasé, se compose d'un bouquet de plumes que maintient un cerclage d'osier enduit d'un agrégat résineux d'apparence croûteuse. Le chien évoque les qualités médiuminiques dans la culture Kongo, sa présence est également liée à la divination. Chez les Kongo, le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkondi (pl. nkissi ). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ou "divin". La catégorie la plus influente des " minkisi kongo " se composait d'instruments destinés à aider les chefs régionaux à faire respecter la loi. On clouait un objet en métal sur une figure en bois dès qu'une décision était prise, chaque clou évoquant un cas particulier : parties en litige, divorce, conflits entre communautés...Le nkondi voulait ainsi s'assurer que l'accord devant régler le conflit était bien appliqué, et que les individus redoutent les conséquences de leur comportement. Son apparence personnifiait donc la force y résidant. A partir de la seconde moitié du XXe siècle, des minkisi minkondi furent stratégiquement placés le long des côtes du royaume Loango pour protéger des incursions européennes. Parmi les plus puissants, le Mangaaka était considéré comme le "roi" et "maître", arbitre suprême des conflits et protecteur des communautés, et qui devint le genre sculptural le plus ambitieux et monumental.
Source : "le geste Kongo" Ed. Musée Dapper
 

Regarder la vidéo


Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité

Estimation des frais de port ...




Provenanceex-collection Jaspart
EthnieKongo
PaysRDC
MatériauxBois, métal, fibres végétales, verre, plumes
Hauteur39
Largeur8
Poids0,75 Kg
Datation estiméeMi-XX°

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
Figure de reliquaire Fang ByériStatue ZandeCoupe YorubaStatuettes IbedjiStatue FangCouple Baoule

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes
   Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
   Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous


Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Statue fétiche Kongo Nkisi
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook