La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif

Art africain > Statues africaines > Statue Kongo

Statue fétiche Nkondi Nkisi (N° 14230)

Ex-collection art tribal belge.
Fétiches de pouvoir dans l'art africain Kongo
Chez les Kongo, le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkisi (pl. minkisi). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ou "divin".La catégorie la plus influente des "minkisi kongo" se composait d'instruments destinés à aider les chefs régionaux à faire respecter la loi. On clouait un objet en métal sur une figure en bois dès qu'une décision était prise, chaque clou évoquant un cas particulier : parties en litige, divorce, conflits entre communautés...
Le nkondi voulait ainsi s'assurer que l'accord devant règler le conflit était bien appliqué, et que les individus redoutent les conséquences de leur comportement. Son apparence personnifiait donc la force y résidant.

Juché sur un socle discoïde, une figure au bras levé semble manquer de l'arme d'origine (couteau ?). Son buste est parsemé de multiples clous et de cordelettes enroulées, au centre desquels la cavité vitrée ou bilongo , incrustée de graines d'abrus, recèle une charge magique composée d'ingrédients divers, organiques, végétaux ou minéraux. Les yeux incrustés de verre, à la pupille noire, dénotent la vigilance de l'esprit, une clairvoyance aiguisée apte à sonder l'au-delà et reflètent une menace à l'égard des forces contraires. Les cordons qui surgissent de sa bouche symbolisent la puissance de la parole qui "lie" (entrave) les ennemis. Les pastilles métalliques sur le visage de la statue renforcent son pouvoir. Fissures de dessication, restaurations indigènes.
Les Kongos (également connus sous le nom de Bakongos , qui est le pluriel de N’Kongo en kikongo) vivent sur la côte de l'océan Atlantique de l'Afrique Pointe-Noire, (République du Congo) jusqu'à Luanda (Angola) au Sud et jusque dans la province du Bandundu (République démocratique du Congo). A partir de la seconde moitié du XXe siècle, des minkisi minkondi furent stratégiquement placés le long des côtes du royaume Loango pour protéger des incursions européennes. Parmi les plus puissants, le Mangaaka était considéré comme le "roi" et "maître", arbitre suprème des conflits et protecteur des communautés, et qui devint le genre sculptural le plus ambitieux et monumental.  

Regarder la vidéo


Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité

Estimation des frais de port ...




Provenanceex-collection Devrindt
EthnieKongo
PaysCongo
MatériauxBois, clous, fibres végétales
Hauteur70
Largeur26
Poids9,71 Kg
Datation estiméeMi-XX°

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
Statue ChokweStatue ByeriStatue AgniFétiche SongyeStatue dancêtre Téké-Yansi Butti

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes
   Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
   Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous