La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Statues africaines : fetiche tribal, maternité:

Souvent l'oeuvre des forgerons qui travaillent sur des bois tendres, la statuaire africaine regroupe des statues d'ancêtres, des poupées, des statuettes de jumeaux. Toutes ces statues offrent des formes géométriques aux contours anguleux, aux traits allongés, parfois une expression sévère. Les bras peuvent être collés au corps, ou à contrario ils s'en écartent. On y retrouve des personnages assis ou debout, les bras et les genoux fléchis ou comme chez les Dogons Tellem les bras levés vers le ciel implorant pour la venue de la pluie. Les statues peuvent aussi être utilisées en tant que fétiches pour toute sorte de pratiques animistes, principalement au Congo. Certaines sont en bronze comme au royaume Bénin. Pour l'africain traditionnel leur fonction consiste à rendre visibles les réalités invisibles.


Statue Suku Kiteke de pouvoir
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Suku

Collection art africain britannique.

Une posture accroupie pour ce personnage soutenant de ses mains une imposante tête dotée d'un épais "museau" retroussé, évoquant un esprit maléfique nommé kiteke. Les étranges oreilles cylindriques forment également une caractéristique notable. Chez les clans Kongo voisins, la posture nue, accroupie, sondama, évoque une action d'urgence, en attaquant les ennemis de façon surnaturelle. Patine lustrée. Fissures de dessication. Manques sur un pied. Les ethnies Suku et Yaka, très proches géographiquement dans le sud-ouest de la République démocratique du Congo, disposent de la même structure sociale et politique ainsi que de pratiques culturelles similaires. Ils ne peuvent être différenciés que par leurs variations stylistiques. ...


Voir la fiche

150,00

Statue porteuse de coupe Chokwe
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Chokwe

Ex-collection art africain espagnole.
Cette sculpture africaine Chokwe constitue un objet de prestige, où les angles aigüs et les volumes tubulaires et arrondis voisinent harmonieusement. L'effigie féminine supporte un contenant à couvercle qui faisait office de réceptacle pour le tabac, son usage étant répandu chez les Chokwe, la fumée constituant une partie intégrante des offrandes aux esprits ajimu . Caractéristique de la statuaire chokwe, les proportions des pieds digités contrastent avec l'ensemble de l'objet. Patine brun doré, fissures de dessication.
Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé ...

Statuette Kongo Yombe Nkisi
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Yombe

Ex-collection art africain française.
Personnage mâchant une racine hallucinogène. Il présente un regard vitré qui renvoie aux capacités médiumniques. Ce type de sculpture illustre parfois un proverbe. Patine noire, fissures de dessication.
Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo constituaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en rapport avec leur vision du monde. Les sorciers nganga , à la fois guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par ...


Voir la fiche

280,00

Figure protectrice Songye Nkishi
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Songye

Ex-collection art africain française.
Taillée dans un bois dense, cette figure africaine en buste adopte la physionomie du masque africain kifwebe de la société Bwadi ka bifwebe . La charge magique bishimba, à visée protectrice, est absente. Patine lustrée, fendillements.
Le fétiche Songye, sculpture magique Nkisi, nkishi (pl. mankishi ), joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, les figures plus modestes réservées à un usage individuel ou familial. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir au Kasaï, au Katanga et dans le sud Kivu. Leur société est organisée de façon patriarcale. Leur histoire est indissociable de celle des Luba auxquels ils ...


Voir la fiche

280,00

Statuette Salampasu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Salampasu

Collection art africain belge.
Figure africaine humaine associée au culte des ancêtres et aux rites de fécondité. La figure représente une personne masquée. Son buste est ficelé, une perle et un cauri assemblés et noués dans le creux des reins. Un fragment de cuir demeure sur la partie postérieure de la tête. Patine sombre, abrasions.
Vivant jadis de chasse et d'agriculture, peuple guerrier, les Salampasu forment une tribu du groupe Lulua et sont installés entre la République Démocratique du Congo et l'Angola, à l'Est du fleuve Kasaï. Ils sont entourés à l'ouest et au sud des Tschokwe et des Lunda, et au nord et à l'est des Kete et des Lwalwa. Une hiérarchie de masques, simples masques en bois kasangu et masques couverts de cuivre mukinka , était associée à la ...


Voir la fiche

380,00

Figurine Baoulé Asie usu
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Baoule

Collection art africain française.
Propriété du devin komienfoué, intervenant souvent dans les pratiques divinatoires du Mbra , cette effigie féminine évoquant un assié oussou , un "génie de la nature", liée à la fécondité, est figurée debout, son enfant au dos. Une coiffe agencée en multiples coques, des scarifications en damier, des parures de perles, et la vigueur de mollets adaptés au travail agricole, font partie des traits de la statuaire baoulé.
Fissures de dessication. Patine polychrome, localement abrasée.
Deux types de statues sont produites par les baoulé dans le cadre rituel : Les statues Waka-Sona , " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou , être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Ere Ibedji Yoruba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Ibedji

Ex-collection art africain française.
Elégamment coiffée, cette statuette africaine féminine dispose d'un épais torque métallique. Elle porte des scarifications jugales. Patine lisse acajou. Sculptées selon les indications de l'Ifa transmises au devin, le babalawo, les statuettes Ibedji jouaient le rôle de substitut au décès de l'enfant. Les statues sont alors traitées comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit en prendre soin; elle les oignent d'huile et les nourrissent régulièrement. Si elle disparait c'est le jumeau restant qui prend le relais. Considéré comme bien plus qu'une représentation physique d'un être cher, liés au culte de Shango, les statues ibedji sont censées influencer la vie et la prospérité de la famille, et cette dernière continue à leur ...


Voir la fiche

175,00

Statue Baoulé
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Baoulé

Collection art africain suisse.

Statue "Waka -Sona", "être de bois" en baoulé, représentant une jeune femme élancée, coiffée de cheveux tressés puis ramassés en deux coques parallèles. Il s'agit probablement d'une figure appartenant à la catégorie Blolo bia . . La patine brun foncé est lustrée, éclaircie par l'abrasion sur les reliefs. Longue fissure. Deux types de statues Waka- Sona sont en effet produites par les baoulé dans le cadre rituel : celles qui évoquent un assiè oussou , être de la terre, et qui font partie d'un ensemble de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien, ces derniers étant sélectionnés par les esprits asye usu afin de communiquer les révélations de l'au-delà. Le second type de statues sont les époux de ...


Voir la fiche

180,00

Leopard Benin en bronze
objet vendu
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Nouveau produit

Ex-collection art africain espagnole
L'art tribal africain palatial du Bénin.
Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897 , le caractère divin des rois, les Oba , s'illustrait par de multiples oeuvres célébrant leur puissance. Des scènes guerrières étaient reproduites sur des plaques narratives, en bronze, et apposées sur les murs. Somptueux autels en bronze, figures commémoratives de chefs décédés,lourds bracelets , chevillères et récades étaient produits en quantité dans de nombreux ateliers de fondeurs selon la technique de la fonte à la cire perdue. La mise à mort du roi des animaux associés aux légendes, le léopard, était le privilège du chef, l'Oba. Le félin pouvait alors servir d'offrande pour le culte de la tête du chef. Parfois dompté par diverses guildes ...


Voir la fiche

Vendu

Sculpture d autel Yoruba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Cavalier Yoruba

Ex-collection art africain française. C'est dans une sculpture sculptée destinée à figurer sur un autel yoruba que s'incarne ici un ancêtre divinisé, ou l'un des multiples dieux, orisa, comparables aux saints chrétiens. Ces derniers animent le panthéon des yoruba, soit le messager divin Esù ou Elégba.
L'équidé, rare dans la région, constituait un attribut de prestige qui était réservé à la noblesse et aux souverains. Les figures miniatures incarneraient des adeptes, munis d'objets symboliques.
Patine mate croûteuse, fissures de dessication, manques. Le bras gauche du personnage principal est manquant.

Les Yoruba, plus de 20 millions, occupent le sud-ouest du Nigéria et la région centre et sud-est du Bénin sous le nom de Nago. Ils sont patrilinéaires, ...


Voir la fiche

390,00

Maternité Mangbetu Beli
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Statuette Mangbetu

Ex-collection art africain belge.
Les motifs linéaires parcourant cette statuette africaine renvoient aux peintures traditionnelles de l'ethnie, inspirées des tatouages des pygmées voisins Asua et qui évoluaient selon les circonstances. Chez les Mangbetu dès le plus jeune âge, les enfants des classes supérieures subissaient par ailleurs une compression de la boîte crânienne, maintenue serrée par des liens de raphia. Plus tard, les cheveux étaient «tricotés» sur des brins d'osier et un bandeau enserrait le front afin de faire ressortir les cheveux et constituer cette coiffe majestueuse accentuant l'élongation du crâne. Les anciens nomment beli les figures anthropomorphes incarnant des ancêtres, stockées à l'abri du regard, et comparables à celles appartenant à leur société ...


Voir la fiche

290,00

Statue Deble Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Senufo

Les sculptures du Poro dans l' art africain
Cette figure féminine adoptant des lignes galbées appartient au style senoufo. Les jambes s'enfoncent dans le socle formant pilon appelé "sedine" ou "dol" selon le dialecte. Les chéloïdes tribales s'inscrivent sur le corps. Patine lisse noire.
Les Senoufos, nom qui leur a été attribué par les colons français, sont majoritairement composés d' agriculteurs qui se sont dispersés entre le Mali, la Côte d'Ivoire, et le Burkina Faso. Les conseils d'anciens, dirigés par un chef élu, administrent les villages senoufo. Régis par les traditions matrilinéaires,ils sont composés de grappes d'habitations nommées katiolo . Chacun d'eux possède sa propre association Poro qui initie les jeunes garçons dès l'âge de sept ans en une succession de ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Tanzanie
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Sukuma

Collection art africain suisse.
Des traits sommaires et cependant expressifs pour ce personnage africain sculpté dépourvu de bras, porté par de hautes jambes filiformes s'élevant d'un cube. Entre deux moignons de bras, une poitrine plate et réduite forme un léger relief.
Surface légèrement satinée, abrasée.
Dans la région méridionale du littoral de la Tanzanie, autour de Dar-es-Salam, un groupe relativement homogène a produit la majeure partie des productions artistiques. Il comprend les Swahili, Kaguru, Doé, Kwéré, Luguru, Zaramo, Kami. La seconde région est formée d'un territoire couvrant le sud de la Tanzanie jusqu'au Mozambique, où vivent certains Makonde et les Yao, les Ngindo, Mwéra, et Makua. Au Nord-est de la Tanzanie, les Chaga, Paré, Chamba, Zigua, ...


Voir la fiche

140,00

Fétiche Tanzanie
Art africain > Poupées africaines > Statuette Nyamwezi

Collection art africain française
Le corps ceinturé de cordelettes, de textile, garni de colliers de perles et incrusté de cauris, cette statuette de fécondité ou tout simplement poupée provient de la région intérieure de la Tanzanie.
Patine satinée, manque au niveau du pied.
Dans la région méridionale du littoral de la Tanzanie, autour de Dar-es-Salam, un groupe relativement homogène a produit la majeure partie des productions artistiques. Il comprend les Swahili, Kaguru, Doé, Kwéré, Luguru, Zaramo, Kami. La seconde région est formée d'un territoire couvrant le sud de la Tanzanie jusqu'au Mozambique, où vivent certains Makonde et les Yao, les Ngindo, Mwéra, et Makua. Au Nord-est de la Tanzanie, les Chaga, Paré, Chamba, Zigua, Massaï, Iraqw, Gogo, et Héhé ont une ...


Voir la fiche

140,00

Fétiche Tanzanie
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Sukuma

Collection art africain française.
Une calebasse drapée de peau et de fourrure animale, garnie de cordelettes, fait office d'abdomen pour la statuette çi-contre, provenant de la région intérieure de la Tanzanie. Le volume bombé de cette rare sculpture-fétiche incarnant une ancêtre et la disposition de ses mains autour de l'ombilic exhaltent la fécondité. Patine brun rouge huilée. Dans la région méridionale du littoral de la Tanzanie, autour de Dar-es-Salam, un groupe relativement homogène a produit la majeure partie des productions artistiques. Il comprend les Swahili, Kaguru, Doé, Kwéré, Luguru, Zaramo, Kami. La seconde région est formée d'un territoire couvrant le sud de la Tanzanie jusqu'au Mozambique, où vivent certains Makonde et les Yao, les Ngindo, Mwéra, et Makua. Au ...


Voir la fiche


Vendu à 140.00 Trouver un objet similaire

Statuette Chokwe Mwanangana
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Chokwe

Ex-collection art africain belge.
Cette statuette, symbole de pouvoir, mettrait en scène l'ancêtre mythique fondateur de l'ethnie, Chibinda Ilunga coiffé de son impressionnante parure. Ce type de figure africaine, représentée sans les accessoires du chasseur, se nomme mwanangana (statue de chef). Aisément reconnaissable grâce à cette ample coiffe à ailettes latérales recourbées ( cipenya-mutwe ), il avait appris à son peuple l'art de la chasse.

Patine d'usage plutôt claire, mate, abrasée. Légères fissures.

Installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé n'adoptèrent jamais entièrement ...


Voir la fiche

480,00

Sculpture de maternité Baga
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Maternité Baga

Ex-collection art africain française.
Figures africaines de facture réaliste sculptées d'après les canons traditionnels baga. Agenouillée, la mère présente une jeune initiée dont la coiffure est similaire à la sienne.
Patine satinée, nuancée de bruns, abrasions et fendillements de dessication.
Mêlés aux Nalu et aux Landuman , les Baga vivent le long des côtes de la Guinée-Bissau dans des régions de marécages inondées six mois par an. Ces groupes Baga installés sur le littoral et vivant de la riziculture sont formés de sept sous-groupes, dont les Baga Kalum, Bulongic, Baga sitem, Baga Mandori, etc... Ils croient en un dieu créateur appelé Nagu, Naku, qu'ils ne représentent pas. Parallèlement à l'extinction des initiations masculines depuis les années 50, les ...


Voir la fiche

350,00

Statue Bambara
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Bambara

Art africain chez les Bambara.
Figure africaine masculine gravée de motifs géométriques représentant les scarifications ethniques, et coiffée du bonnet traditionnel. Les mains sont placées en position rituelle. Patine bicolore veloutée et matifiée par les onctions. Les Bambara du Mali central et méridional appartiennent au grand groupe Mande, comme les Soninke et les Malinke. Ils croient à l'existence d'un dieu créateur génériquement appelé Ngala qui possède 266 attributs sacrés : un pour chaque jour des 9 mois lunaires qui dure la gestation d'un enfant. Ngala maintient l'ordre à l'univers. Son existence coexiste avec un autre dieu androgyne appelé Faro, qui a donné toutes les qualités aux hommes et qui fait pousser les fruits de la terre. De grandes fêtes masquées cloturent les ...


Voir la fiche

Vendu

Maternité Dogon assise
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Dogon

Ex-collection art africain belge.
Portées sur la tête lors des funérailles de femmes, ce type de statues africaines pouvaient être vues du public. En dehors des cérémonies, elles demeuraient sous la garde de la doyenne des femmes. Caractérisée par ses formes longilines, allaitant son enfant en position assise, cette figure évoque l'ancêtre féminin et est invoquée dans un but de fécondité. Des libations ont laissé sur cette pièce une patine sombre mate, abrasée par endroits. Fissures de dessication.
Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. ...


Voir la fiche

490,00

Figure de fécondité Luba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Luba

Ex-collection art africain belge.
Formes harmonieuses et posture associée à la fécondité et aux secrets royaux pour cette statuette africaine . Cette attitude indique que les secrets de la royauté , bizila,appartiennent aux femmes grâce à leur rôle d'intermédiaire politique et spirituel. La coiffure était composée de tresses et de fils de cuivre. Les scarifications dites "en épi", "code mnémonique tactile", sont récurrentes. Ce type de figure était également utilisée dans le cadre de rituels de fécondité : les jeunes femmes manquant de lait maternel venaient toucher la poitrine de la statue dans l'espoir d'allaiter plus abondamment.

Patine huilée.
Les Luba ( Baluba en tchiluba) forment un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le Katanga, plus ...


Voir la fiche

120,00

Sculpture calao Senoufo du Seitien
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Oiseau Senoufo


Sculpture associée à l'oiseau primordial faisant partie des cinq animaux de la cosmogonie Senoufo, première étape de la création Sénoufo, le calao. Evoqué pour des critères morphologiques et comportementaux, il décore de façon emblématique, dans sa version miniature, de nombreux objets d'art africain senoufo. Son long bec, "interprété comme la figuration de l'organe sexuel mâle" pérennisant la vie de la collectivité, revient se poser sur l'abdomen de l'animal. Rehaussée de touches de pigments colorés, la patine brune est satinée. Fissures de dessication.
Liée à la société du Poro qui initiait les jeunes garçons dès l'âge de sept ans en une succession de trois cycles d'une durée de sept ans ,cette sculpture du Setien était déposée dans l'enclos sacré, où , malgré son poids, ...


Voir la fiche

490,00