Joyeuses Pâques (- 20%) du 12 au 26/04/19
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - Statues africaines:

Souvent l'oeuvre des forgerons qui travaillent sur des bois tendres, la statuaire africaine regroupe des statues d'ancêtres, des poupées, des statuettes de jumeaux. Toutes ces statues offrent des formes géométriques aux contours anguleux, aux traits allongés, parfois une expression sévère. Les bras peuvent être collés au corps, ou à contrario ils s'en écartent. On y retrouve des personnages assis ou debout, les bras et les genoux fléchis ou comme chez les Dogons Tellem les bras levés vers le ciel implorant pour la venue de la pluie. Les statues peuvent aussi être utilisées en tant que fétiches pour toute sorte de pratiques animistes, principalement au Congo. Certaines sont en bronze comme au royaume Bénin. Pour l'africain traditionnel leur fonction consiste à rendre visibles les réalités invisibles.


Figure de léopard Bénin
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Léopard Bénin

Ex-collection art africain anglaise.
L'art tribal palatial du Bénin Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897 , le caractère divin des rois, les Oba , s'illustrait par de multiples oeuvres célébrant leur puissance. Des scènes guerrières étaient reproduites sur des plaques narratives, en bronze, et apposées sur les murs. Somptueux autels en bronze, figures commémoratives de chefs décédés,lourds bracelets , chevillères et récades étaient produits en quantité dans de nombreux ateliers de fondeurs selon la technique de la fonte à la cire perdue. La mise à mort du roi des animaux associés aux légendes, le léopard, était le privilège du chef, l'Oba. Le félin pouvait alors servir d'offrande pour le culte de la tête du chef. Parfois dompté par diverses guildes royales, il ...


Voir la fiche

Vendu

Statue de poteau Yaka Tsiinda
Art africain > Statues statuettes > Statue Yaka

Statue d'art tribal africain Yaka se distinguant par le nez en trompette et une coiffure de type mitre, elle consiste probablement en un fragment de poteau installé pour protéger le territoire mais aussi pour activer la chasse et la fécondité. Ces charmes nommés tsiinda étaient sculptés suivant les directives du Nganga ngoombu et du commanditaire de l'objet. Le personnage symbolisait en outre les ancêtres primordiaux. Ce puissant objet d'art tribal était ensuite activé à l'aide de rituels et de formules incantatoires. Patine brute, claire, usage de pigments rouge. Bois fendillé, dessiqué. Hiérarchique et autoritaire, composée de redoutables guerriers, la société Yaka était gouvernée par des chefs de lignage disposant du droit de vie et de mort sur leurs sujets. La chasse et le ...


Voir la fiche

650,00

Statue fétiche Songye Nkisi
promo art africain
Art africain > Statues statuettes > Statue Songye

Art africain et fétiches nkisi
Cette statue-fétiche Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) ne semble pas être passée entre les mains du féticheur , l'ombilic, évidé en cupule, ne disposant pas d'une charge magique. Les autres éléments renforçant son "pouvoir ", et associés aux rituels, tels que la corne, les colliers, l'insertion ou le placage de métal, étant également absents . La particularité de ces objets résident le plus souvent dans le traitement anguleux de la forme, l'imposant visage triangulaire dont le menton se fond dans la barbe, les commissures de la bouche relevées en rictus,et l'attitude déportée vers l'avant du ventre bombé. Patine brun foncé aux incrustations résiduelles noirâtres, toucher satiné. Fissures de dessication.

Ces fétiches de protection destinés ...


Voir la fiche

Faire offre

380,00 € 304,00 ( -20,0 %)

Statuette fétiche Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Yoruba

Ex-collection art africain belge.
Sur une base circulaire est agenouillée une adepte du culte Yoruba. Elle porte sur la tête une coiffe constituée de deux têtes janiformes. Cette double coiffe évoque également la double hache représentant les haches de pierre que le dieu précipiterait sur terre au cours des tempêtes.La divinité du tonnerre, Sango ,ou encore Esu ou Elegba , est aussi représentée comme une figure équestre coiffée d'une double hache. La société yoruba est très organisée et dispose de plusieurs associations dont les rôles varient. Alors que la société masculine egbe renforce les normes sociales, l'aro fédère les agriculteurs. Le gelede a des visées davantage ésotériques et religieuses. Les notables se réunissent, eux, en une société appelée esusu .Les Yoruba ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Chamba
promo art africain
Art africain > Statues statuettes > Statue Chamba

La statuaire chamba présente certains points communs avec celle des Mumuye. L'allure est assez élancée, les longs bras légèrement fléchis forment un losange etsont plaqués sur le buste. Les jambes trapues sont représentées semi-fléchies. Sur un cou annelé,le visage dispose de scarfications en moustaches de chat. Une patine granuleuse, incrustée de pigments rouges, revêt le tout. Fissure de dessication.

Installés depuis le XVIIe siècle sur la rive sud de la Benue au Nigéria, les Chamba ont résisté aux tentatives de conquêtes des Fulani, nomades qui se sont installés en grand nombre au nord du Nigéria. Ils sont connus pour leur célèbre masque-buffle avec ses deux mâchoires plates prolongeant la tête. La statuaire, moins fréquente, se divise en figures de protection (tauwa, ...


Voir la fiche

250,00 € 200,00 ( -20,0 %)

Fétiche Songye Nkisi
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Fétiche Songye

Ex-collection art africain française.
Des volumes anguleux et bombés alternent de façon équilibrée dans ce fétiche africain Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) dont les larges pieds viennent épouser un petit promontoire circulaire. Ses mains mettent en évidence un abdomen saillant, évoquant le lignage. Des charges rituelles, composées d'ingrédients d'origine organique ou végétale étaient placées dans le coussinet comprimant le torse, et sous la corne sommitale. Elles étaient censées renforcer la puissance magique de la sculpture. Les hanches du personnage sont drapées d'un pagne de lainage. Le visage quant à lui rappelle la physionomie du masque Kifwebe par la bouche grimaçante,en saillie, simplement évidée. Patine brun clair satinée. Très légères fissures de dessication. Cette statue ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de fécondité Yoruba
promo art africain
Art africain > Statues statuettes > Statue Yoruba

Cette sculpture d'art tribal africain représente par son attitude une image de la fécondité. Facilitant la communication avec le sacré, elle rappelle à la divinité ses devoirs envers les hommes. Par l'enfant qu'elle porte dans le dos elle symbolise la protection de son peuple et la fertilité. Coiffée d'un haut cimier, elle arbore également les trois chéloïdes profondes des nobles Yoruba sur chacune des joues. Les yeux globuleux, lèvres charnues, sont également des marqueurs distinctifs de la statuaire tribale Yoruba. Ses atoursreflètent son rang social.
Un manques est à noter sur le visage, une patine brune brillante recouvre le bois dont les fendillements sont dus à la dessication.
Les Yoruba pratiquèrent le commerce d'esclaves avec les européens et en particulier les ...


Voir la fiche

300,00 € 240,00 ( -20,0 %)

Poupée Mossi Biga
promo art africain
Art africain > Statues statuettes > Poupée Mossi

Sculpture anthropomorphe schématisée, dont l'aspect de la tête varie selon les régions, elle représente un esprit avec lequel une relation s'établit. Attribut de fertilité, la poitrine stylisée est mise en valeur sur le buste tubulaire marqué de scarifications linéaires.La tête stylisée évoque les tresses arborées en cimier par les fillettes. Patine brun clair satinée. L'utilisation de poupées, par les jeunes femmes africaines, ne se fait pas exclusivement au sein du contexte initiatique. Lorsque la menstruation fait son apparition, la jeune fille est considérée comme une mère potentielle. Chez de nombreuses ethnies, la recherche de la fécondité se fait alors au moyen de rites intitiatiques. Des figures en bois seront ensuite sculptées, certaines reflétant les deux genres, revêtues ...


Voir la fiche

180,00 € 144,00 ( -20,0 %)

Statuette Mumuye / Chamba
Art africain > Statues statuettes > Statue Mumuye

C'est dans la région du nord-est du Nigéria, limitée par la boucle de la Benoué et la frontière camerounaise ,que vivent, principalement d'agriculture, le groupe d'environ 100 000 Mumuye . La région étant d'accès difficile, ils sont demeurés relativement isolés jusqu'en 1950. Leur statuaire fut découverte aux environs de 1968. Les Mumuye du Nigéria, comme les Tiv, sont organisés en sociétés initiatiques échelonnées en classes d'âge qui se déroulent pour les jeunes garçons dans une case, tsafi , dans laquelle sont entreposées les statues. Elles renforcent le prestige de leur détenteur, mais participent aussi aux rituels de guérison,de divination et aux ordalies. Cette figure dispose de membres supérieurs écartés du buste, les mains s'appuyant sur le bas-ventre, les jambes espacées dans le ...


Voir la fiche

350,00

Statue Baoulé Blolo bia
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Baoulé

Ex-collection art africain belge.
Deux types de statues sont produites par les baoulé dans le cadre rituel : Les statues Waka-Sona , " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou , être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien , ces derniers étant sélectionnés par les esprits asye usu afin de communiquer les révélations de l'au-delà. Le second type de statues sont les époux de l'au-delà, masculine, le Blolo bian ou féminine, le blolo bia . Une soixantaine de groupes ethniques peuplent la Côte d'Ivoire, dont les Baoulé,au centre, Akans venus du Ghana, peuple de la savane, pratiquant la chasse et l'agriculture tout comme les Gouro dont ils ont emprunté les cultes et les masques. ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Hemba Singiti
promo art africain
Art africain > Statues statuettes > Statue Hemba

Cette statue d'art africain Hemba dont les caractéristiques sont proches des créations Luba, personnifie un ancêtre masculin. Campé sur des membres inférieurs courts et trapus,en position écartée, il est représenté debout sur un socle circulaire. Position d'attente, de puissance, il émane une force certaine du personnage. Témoin du lignage, le sexe est mis en évidence, les mains sont classiquement positionnées de part et d'autre de l'abdomen saillant nommé difu, soit "segment de lignage". ...


Voir la fiche

Faire offre

750,00 € 600,00 ( -20,0 %)

Figure Senoufo
promo art africain
Art africain > Statues statuettes > Statue Senoufo

Ex-collection art africain française.
Les Senoufo, nom qui leur a été attribué par les colons français, sont majoritairement composés d' agriculteurs qui se sont dispersés entre le Mali, la Côte d'Ivoire, et le Burkina Faso. Les conseils d'anciens, dirigés par un chef élu, administrent les villages senoufo. Régis par les traditions matrilinéaires,ils sont composés de grappes d'habitations nommées katiolo . Chacun d'eux possède sa propre association Poro qui initie les jeunes garçons dès l'âge de sept ans en une succession de trois cycles d'une durée de sept ans . Ils se rassemblent en un enclos sacré appelé sinzanga situé à proximité du village, parmi les arbres. Lors du décès de l'un des membres du Poro, les statues nommées pombibele étaient exhibées. Bien qu'exclusivement ...


Voir la fiche

380,00 € 304,00 ( -20,0 %)

Maternité Guandoudou Bambara
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Maternité Bambara

Ex-collection art africain belge.
Ces statues féminines , ou reines Bambara , Guandoudou , Gwandusu associées à la fertilité et à la fécondité, étaient entourées par des statues représentant leurs serviteurs, présentant des coupes à offrandes ou soutenant leur poitrine. Les forgerons de la société Dyo , Djo ou Do , les utilisaient tous les sept ans au cours du rituel de fécondité. Les femmes infécondes devaient alors sacrifier un volatile, laver les figures au moyen d'un savon d'arachide, segue, puis les oindre d'huile de karité. Elles les paraient également de colliers afin d'activer leur puissance magique.
Ce personnage doté d'une poitrine conique, toujours représenté assis, arbore la coiffure distinctive des Bambara, une crête et deux nattes latérales. Elle maintient ...

Statue cultuelle Vodou
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Vaudou

Ex-collection art africain belge.
Statue africaine liée aux cultures des zones côtières de Côte d'Ivoire et Ghana (ethnie Ashanti), Togo et Bénin ( ethnies Fon) et du Nigéria chez les Yoruba, elle incarne un des esprits nommés lwa , orisha chez les Yoruba, et dispose d'un buste enduit d'agglomérats rituels, fourrures, fibres végétales, argiles. Une résille de corde durcie d'éléments terreux drape son dos. Elle est parée de multiples colliers dont la couleur rouge symbolise la pulsion de la vie, le flux sanguin, la fécondité. Selon Hélène Joubert, les cultes rendus aux dieux yoruba, les orisha, et ceux des dieux vodou, de même que leur structure religieuse, seraient en effet comparables à bien des égards. Les esclaves des différentes cultures ont en outre exporté leurs pratiques vers ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Teke
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Teke

Ex-collection art africain française.
Un cou massif est surmonté d'un visage à l'expression volontaire. La barbe rectangulaire surplombe un corps dont l'abdomen a été évidé pour contenir la charge mystique appelée "Bonga". Une différence de teinte entre le corps et les jambes démontre  l'ancienneté  de cette figure Buti Teke hermaphrodite (aucun sexe apparent). De même ce corps fut à l'origine enveloppé d'un tissu qui maintenait la charge dans la cavité abdominale. L'âge de la pièce explique l'absence actuelle de ce tissu. Le visage et le cou sont enduits d'une patine croûteuse sacrificielle.
Etablis entre la République démocratique du Congo et le Gabon, les Téké étaient organisés en chefferies dont le chef était souvent choisi parmi les forgerons. Le chef de famille, mfumu , ...


Voir la fiche


Vendu à 990,00 Trouver un objet similaire

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Couple d ancêtres Dogon Tellem
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Couple Dogon

Cette figure d'autel tribale dogon fait partie d'un ensemble patiemment collecté par un passionné de l'art dogon. Deux personnages hermaphrodites, associés au couple primordial dogon, sont représentés bras levés, geste de contrition après une faute originelle ou appel à la pluie. Leurs bras sont accolés en panneau reliant les figures. Pièce munie de son certificat, acquise en 2006,ex-collection Thomas Phillips. La surface érodée,mate et granuleuse, présente des aspérités et des fissures de dessication. Pièce sur socle en bois. Le sud du plateau dominant la falaise de Bandiagara est occupé depuis le Xe siècle par les Tellem et les Niongom. Ils furent ensuite déplacés par les Dogon au XVe siècle, qui fuyèrent les Mandé. Les Tellem devinrent les ancêtres des Kurumba du Burkina Faso. ...

Figures d autel Dogon
promo art africain
Art africain > Statues statuettes > Statue Dogon

Collection art africain française.
Allégories de la fécondité , également associées aux êtres mythiques de la cosmogonie dogon, ces figures féminines évoquent des parturientes accroupies dont les mains se rejoignent de chaque côté de leurs têtes. L'élément central auquel elles s'adossent rappelle, en miniature, les piliers des maisons des anciens, Toguna.Ces piliers sont généralement ornés d'un dege (génie protecteur aux significations multiples). Bien que le Toguna soit réservés aux hommes, les poteaux sont en effet agrémentés de représentations féminines ou de symboles liés à la fertilité. Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille et dans ce cas disposées sur l'autel familial Tiré Kabou , les statues tribales Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de ...


Voir la fiche

380,00 € 304,00 ( -20,0 %)

Statue Shango Yoruba
promo art africain
Art africain > Statues statuettes > Statue Yoruba

Art africain Shango
Cette effigie d'art tribal africain , adepte du dieu Shango , à en juger par la coiffe double et les ornements dont elle est parée, est assise en vue de procéder à des offrandes. L'emblème du dieu de la foudre et de la justice sociale, Shango ,est un ensemble de haches en pierre qu'il est supposé lancer depuis le ciel pendant les tempêtes. Les divinités des cours d'eau sont également représentées par des pierres et par l'eau des fleuves qui leur sont associées. Cette coiffe représentant de façon stylisée les haches de pierre signale la connexion entre le ciel masculin et la terre féminine, tandis que l'enfant dans son dos symbolise le lignage. Patine mate foncée, saillies dont le lustre révèle un brun doré clair. La société yoruba est très organisée et ...


Voir la fiche

300,00 € 240,00 ( -20,0 %)

Statue Pombibele Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Pombibele Senoufo

Formes harmonieuses des statues féminines Senoufo dans l'art africain.
Cette figure féminine d'art tribal africain dit Pombibele " ceux qui donnent naissance", intervenait par paires au cours des processions de funérailles ou lors de cérémonies marquant la fin des rites d'initiation. Les initiés de la société du Poro , formant les garçons à partir de 7 ans, les portaient et martelaient le sol avec rythme au son des tambours, en ouvrant et fermant la marche. Les Senoufo du centre, quant à eux, les placent au mileu du cercle cérémoniel. Conservées ensuite dans un enclos, sézing ,elles étaient censées protéger ces jeunes initiés.
Coiffé d'un cimier flanqué frontalement d'un bec d'oiseau , présentant des yeux étirés vers les tempes, une bouche souriante scarifiée de part et ...


Voir la fiche

Vendu

Poteau de concession Mossi
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Poteau Mossi

Collection art africain française.
La Haute-Volta, le Burkina Faso depuis l'indépendance, est composée des descendants des envahisseurs, cavaliers venus du Ghana au XVe siècle, nommés Nakomse , et des Tengabibisi , descendants des autochtones. Le pouvoir politique est aux mains des Nakomsé,qui affirment leur pouvoir par l'intermédiaire des statues, tandis que les prêtres et chefs religieux sont issus des Tengabisi, qui utilisent des masques au cours de leurs cérémonies. Animistes, les Mossi vénèrent un dieu créateur du nom de Wendé . Chaque individu serait doté d'une âme, sigha , liée à un animal totémique. Le Tengbosa , ou prêtre de la Terre, relie les hommes aux esprits des ancêtres au moyen de libations sur les autels, tel ce poteau personnel de chef enduit d'une couche ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d ancêtre Dogon
promo art africain
Art africain > Statues statuettes > Statue Dogon

Ex-collection art africain française.
Posture de cavalière plutôt atypique pour cette figure féminine : juchée en position agenouillée, elle présente de surcroît une physionomie révélant une profonde méditation. La barbe suggère une figuration hermaphrodite d'ancêtre, le ventre gonflé la grossesse. Selon Geneviève Calame-Griaule, ces statuettes, associées à la fécondité, la maternité, nommées dege constituaient des intermédiaires entre les hommes et les esprits ou génies. Une patine brun foncé recouvre l'ensemble de cette pièce dont le bois accuse l'empreinte de l'âge : fissures et craquellements. Ces statues, incarnant parfois le nyama du défunt, sont placées sur des autels d'ancêtres et participent aux différents rituels dont ceux des périodes de semences et de récoltes. ...


Voir la fiche

450,00 € 360,00 ( -20,0 %)





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook