La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Statues africaines:

Souvent l'oeuvre des forgerons qui travaillent sur des bois tendres, la statuaire africaine regroupe des statues d'ancêtres, des poupées, des statuettes de jumeaux. Toutes ces statues offrent des formes géométriques aux contours anguleux, aux traits allongés, parfois une expression sévère. Les bras peuvent être collés au corps, ou à contrario ils s'en écartent. On y retrouve des personnages assis ou debout, les bras et les genoux fléchis ou comme chez les Dogons Tellem les bras levés vers le ciel implorant pour la venue de la pluie. Les statues peuvent aussi être utilisées en tant que fétiches pour toute sorte de pratiques animistes, principalement au Congo. Certaines sont en bronze comme au royaume Bénin. Pour l'africain traditionnel leur fonction consiste à rendre visibles les réalités invisibles.


Figure rituelle Tiv
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Tiv

Ex-collection art africain britannique.
Assemblage insolite de figures de squelettes, de têtes de mort, et d'un motif de pangolin, cette sculpture illustre une certaine statuaire funéraire du peuple Tiv très peu documentée. Patine semi-satinée sombre. Large fente sur le côté supérieur.

Des peuples aux traditions variées se sont établis dans la savane au nord des rivières Niger et Benué. Les Tiv sont composés d'agriculteurs vivant sur les berges de la rive gauche de la Benué. Leurs statues sont de deux types : d'un type naturaliste, ces figures prennent la forme de de poteaux de cases fichés en terre. Les secondes, nommées ihambé, associées à la fertilité, figurent des personnages assis. Ils ont en outre sculptés des oeuvres du type çi-contre, associant des motifs à ...


Voir la fiche

Vendu

Figure Sakimatwematwe Lega
Art africain > Statues africaines > Statuette Lega

L'art africain lega et les supports d'initiation.
Sculpture tribale africaine Sakimatwematwe (Multi-têtes) appartenant à un initié du Bwami, parmi les nombreuses autres utilisées au fil des initiations, sa structure se présente sous la forme d'un tronc central porté par des jambes autour duquel trois groupes de visages se superposent. L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces métaphores, ces dernières se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, et parfois même rejoindre le grade ...


Voir la fiche

350,00

Maternité Nkpasopi Akye, Attié
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Attié

Ex-collection art africain française.
Sculptée dans un bois dense et ornée selon des critères esthétiques permettant de "capter" l'esprit auquel le médium ou le guérisseur s'adresse, cette maternité enduite d'argile blanche, présentant la morphologie galbée des statues Nkpasopi , dispose d'une somptueuse coiffure organisée en chignons. Elle maintient les jambes dodues d'un enfant agrippé à son dos. Ce type de statues étaient évaluées d'après l'efficacité des rites les mettant en scène. Dans la plupart des cas, ces statues servaient de médiateur entre les guérisseurs et les esprits qui s'emparaient d'eux, et elles sont encore utilisées de nos jours. Légères fissures de dessication. Les populations lagunaires de l'Est de la Côte d'Ivoire comprennent majoritairement les Attié, ...

Sculpture figurative Luba
Art africain > Statues africaines > Statuettes Luba

Cette sculpture est composée de figures féminines associées, au sein de la société luba, à une fonction de médiums spirituels. Les cheveux sont assemblés à l'arrière de la tête au front traditionnellement rasé. Leurs coiffures sont du type arboré par les femmes luba au début du XXe siècle. Cette sculpture rappelle que les secrets de la royauté (les bizila) appartiennent aux femmes grâce à leur rôle d'intermédiaire politique et spirituel. Patine brun doré, fissures de dessication.
Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, ainsi le nom (Baluba, qui veut dire « les Lubas »). Ils sont nés d’une sécession de l’ethnie Songhoy, sous la direction d’Ilunga Kalala qui fit mourir le vieux ...


Voir la fiche

280,00

Statue fétiche Songye Ilande
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Ex-collection art africain belge.
Cette figure masculine, dont la tête portée par un cou annelé est orientée vers le côté, était déplacée par le ritualiste grâce à des tiges placées sous les bras. Souvent accessoirisée de colifichets divers censés accentuer son pouvoir magique, elle en est ici dépourvue. La base est endommagée, une des jambes est "rongée". Patine noire satinée. Les Songye sont venus de la région du Shaba en RDC et se sont installés le long de la rivière Lualaba au milieu de la savane et des forêts. Leur société est organisée de façon patriarcale. Leur histoire est indissociable de celle des Luba auxquels ils sont apparentés par l'intermédiaire d'ancêtres communs. Les Ilande forment un sous-groupe songye vivant près des territoires luba. Très présente dans ...


Voir la fiche

240,00

Statue de reliquaire du Byeri Fang tricéphale
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Fang

Ex-collection art africain française.
Cette sculpture destinée à être fichée dans un panier-reliquaire par le pédoncule postérieur, figure un personnage tricéphale, incarnant un ancêtre, portant une hotte en vannerie et coiffé d'un ample bouquet de plumes. Les membres trapus et musculeux sont ficelés d'osier. Les yeux sont composés de cuivre, évoquant l'absorption de plantes hallucinogènes associées au culte du byeri. Patine brun noir brillante, les statues étant régulièrement ointes d'huile de palme et de résine de copal avant chaque rituel. br> Les boites recélant les reliques d'illustres ancêtres (leur crânes avant tout) étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri", elles ...

Statue Asmat, Irian Jaya
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Asmat

Ex-collection art Papouasie française.
La Mélanésie , dans l'Océan pacifique, englobe la Papouasie (Irian Jaya ), la Papouasie Nouvelle Guinée, Vanuatu, la Nouvelle Calédonie, et les îles Salomon. La population est issue de migrations successives résultant en une hétérogénéité raciale se traduisant par de nombreuses langues et une grande diversité artistique. La plupart de ces communautés étaient organisées en sociétés masculines disposant de cases cérémonielles dans lesquelles étaient entreposées les statues, masques et objets rituels. Ancienne colonie hollandaise, la Papouasie est une province indonésienne située à l'ouest de la Nouvelle-Guinée. Les Asmat sont installés au sud de cette région, parmi les Mimika et les Marind-Anim. Anciens coupeurs de têtes, cruels guerriers, ...


Voir la fiche

Vendu

Porteuse de coupe Luba Shankadi miniature
Art africain > Statues africaines > Statuette Luba

Ex-collection art africain belge.
Assise jambes tendues, la figure féminine dispose de la coupe mboko que l'on remplissait de kaolin. Cette calebasse évidée offrait le kaolin symbolisant la pureté et le monde spirituel, dont les visiteurs du roi s'enduisaient par respect. Selon P.Nooter, ces figures représentaient l'épouse du devin, ce qui souligne son importance dans le processus de divination bilumbu. Les guérisseurs de la société Buhabo et les devins Mbudye y avaient également recours.
Selon certains Luba cependant bien que femme, elle représenterait le premier devin Luba, et serait aussi une allégorie de la royauté liée à la puissante société du Mbudye associée au pouvoir royal. Patine claire satinée.br> Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique ...

Pirogue Dogon en bronze
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Bronze Dogon

Art africain Dogon.
Cette sculpture en bronze met en scène un équipage composé d'êtres mythiques, les Nommos, liés aux légendes et croyances complexes des Dogon. Les motifs animaliers, sauriens et serpents, renvoient également aux animaux de la création. Patine vert-de-gris.br /> Les forgerons dogon forment une caste endogame parmi les Dogon appelée irim. Ils produisent aujourd'hui des armes, des outils,et travaillent également le bois. "Maîtres du feu" associés dans la cosmogonie dogon aux êtres primordiaux "Nommo" crées par le dieu Ama, ils sont en outre censés soigner les brûlures. Les petits objets en métal, réalisés selon la technique de la cire perdue, étaient répandus dans la région du delta intérieur du Niger, le cuivre y parvenant grâce au commerce transsaharien. Des ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Idoma Anjenu
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Idoma

Les Idoma habitent au confluent de la Bénué et du Niger. Au nombre de 500 000, ce sont des agriculteurs et des commerçants. On trouve dans leur art et leurs coutumes des influences Igbo, de la Cross River et Igala et il est souvent difficile de les distinguer de leurs voisins. Les membres de lignage royal de leur société oglinye , glorifiant le courage, utilisent des masques et des cimiers au cours des funérailles et des festivités. Ils produisent également des statues de fécondité au visage blanchi et exhibant des dents incisées . Les cimiers janiformes sont exhibés généralement aux funérailles de notables. Les membres de la société masculine Kwompten , quant à eux, utilisaient des statues nommées goemai dans le cadre de rituels de guérison.
Ce personnage masculin en ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Lega
Art africain > Statues africaines > Statuette Lega

Ex-collection art africain allemande.
Symbole sculpté illustrant un proverbe, destiné à un initié du Bwami, cette figure possède un visage s'apparentant aux masques kayamba pourvus de cornes. L'ombilic protubérant participe au caractère particulier de cette statuette en flexion portée par de larges pieds. Patine noire écaillée, résidus de kaolin.
L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces métaphores, ces dernières se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, et parfois même ...


Voir la fiche

280,00

Statuette Senoufo Calao
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Senoufo

Collection art africain belge.
Une riche tradition artistique s'est manifestée chez les Senoufo par des masques africains variés, des sculptures anthropomorphes, des objets du quotidien et des statuettes incarnant des esprits de la nature ou de divination. Ces dernières bénéficiaient de libations sacrificielles à base d'huile de palme. Lors des rites de la société du Poro, les chefs des initiés utilisaient également des statues d'oiseau, certaines de grande envergure. Patine tachetée. Les Senoufo, nom qui leur a été attribué par les colons français, sont majoritairement composés d' agriculteurs qui se sont dispersés entre le Mali, la Côte d'Ivoire, et le Burkina Faso. Les conseils d'anciens, dirigés par un chef élu, administrent les villages senoufo. Régis par les traditions ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Bariba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Bariba

L'art africain au Bénin.

Il existe très peu de statues issues de l'ethnie Bariba qui se situe dans la région de Borgou au Bénin.
Il s'agit d'une statue féminine toute en rondeurs, en position de dévotion. La pièce est couverte d'une patine miel claire en raison des libations faites à l'aide de karité. On retrouve une parure de perles multicolores autour du cou, des poignets et de la taille.
De fines scarifications sont présentes sur le bas du visage. Les yeux sont larges et mi-clos.
Ces éléments ne sont pas sans rappeler certaines statuettes Ewe.


Voir la fiche

Vendu

Statue Nkishi - Songye - Congo RDC
objet vendu
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Art africain et fétiches rituels
Statue-fétiche Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) anthropomorphe dépourvue d'accesoires. Les doigts mettent en valeur la cupule de l'ombilic, dans laquelle était introduite une charge magique protectrice. Une corne animale s'élève au sommet, scellant l'orifice dans lequel des éléments rituels étaient également introduits. La particularité de ces objets résident le plus souvent dans le traitement anguleux de la forme, l'imposant visage triangulaire dont le menton se fond dans la barbe, reprenant ici la physionomie du masque kifwebe , et l'attitude déportée vers l'avant du ventre bombé.
Belle patine lustrée brun doré. Très légères abrasions.

Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Grande figure de maternité - Pfemba - Kongo - Congo RDC
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Maternité Kongo Pfemba

Ex-collection d'art africain belge.
Sous-groupe de l'ethnie Kongo ,  les Yombe se caractérisent par une statuaire dotée de coiffes rondes ou pointues, une bouche entr'ouverte sur des dents effilées, et des yeux dans lesquels les pupilles sont bien visibles. Des scarifications en relief ornent le buste des effigies. La fécondité et la descendance, thèmes centraux des cultures africaines, sont abordés au travers de cette maternité ou phemba. La mère est assise en tailleur sur un tabouret , et allaite son enfant. Afin d'activer ses forces, le nganga devait insérer un clou ou une lame dans l'objet. La patine est lisse , brillante,rouge acajou. Au XIIIème siècle, le peuple Kongo, conduit par son roi Ne Kongo, s'installa dans une région à la croisée des frontières entre l'actuelle RDC, ...

Figure d initiation - Katanda - Lega - Congo RDC
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Lega

Ex-collection art tribal africain belge.
Figure sculptée, parmi les multiples objets iginga se référant à des dictons chargés d'enseigner les initiés du Bwami. Les sculptures anthropomorphes aux bras dressés au-dessus de la tête évoqueraient d'après Cameron celui qui a réglé un conflit par son arbitrage. Ces figures sont nommées kasangala. Parallèlement, l'objet dispose d'un buste perforé de plusieurs trous, se référant au travail destructeur d'une natte par des fourmis rouges, en lien également avec la paresse et la débauche sexuelle. Ces objets sont appelés Katanda. L'objet est enduit de kaolin écaillé.
Ce type de statuette d'art tribal était conservé dans le panier des hauts gradés du Bwami , société secrète admettant les hommes et leurs épouses , et régissant la vie ...

Figure multiface Sakimatwematwe - Lega - Congo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Multi-têtes

Ex-collection art africain française.
Statuette tribale stylisée nommée Sakimatwematwe (Multi-têtes) appartenant à un initié du Bwami, parmi les nombreuses autres utilisées au fil des initiations, sa structure se présente sous la forme d'un tronc central autour duquel deux groupes de visages losangiques, au centre concave, sont dirigés dans les directions nord-sud et ouest-est. Relative à un proverbe Lega, cette statuette illustrerait toujours la nécessité d'une vision globale des évènements, et donc la prudence, la sagesse et l'impartialité qui devraient en découler.(Biebuyck 1973) Au cours d el'initiation, l'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner ...

Figure multiface Lega - Congo
Art africain > Statues africaines > Statuette Lega

Ex-collection art africain belge.
Identifiable d'après son contexte d'utilisation, ce buste, doté de deux visages surmontés d'un toupet de plumes évoquant l'une des coiffes des aspirants au Bwami, appartenait à un initié du Bwami et faisait partie d'un ensemble utilisé au fil des initiations. Il n'était visible qu'à ce moment. L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces objets, véritables métaphores se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, et parfois même rejoindre le grade inférieur du ...


Voir la fiche

180,00

Autel avec cavalier Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Yoruba

Collection art africain belge.
Glorifiant un ancien roi divinisé, une figure de cavalier entouré de serviteurs forme le sujet central de la scène établie sur un plateau circulaire que supportent quatre pieds. Cette sculpture est associée au culte sango symbolisé par un axe double. L'équidé, rare dans la région, constituait un attribut de prestige qui était réservé à la noblesse et aux souverains. Au sommet un arc reliant les têtes est sculpté d'un iguane ou d'un crocodile entouré de serpents. Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà , la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés (aroko). Elles sont conçues par les sculpteurs à la demande des adeptes, devins et leurs clients. Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême ...


Voir la fiche

Vendu

Porteuse de coupe Luba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Nouveau produit

Les coupes de divination dans l'art africain

Statue figurant une femme en position agenouillée portant la coupe mboko , calebasse que l'on remplissait de kaolin, symbolisant la pureté et le monde spirituel, et dont les visiteurs du roi s'enduisaient par respect. Ces récipients étaient utilisés par différentes sociétés Luba, plus généralement par les médiums de la société de divination Kilumbu ,  Bilumbu , ou par les guérisseurs de la société Buhabo. Les devins Mbudye y avaient également recours. Le buste de ce personnage féminin arbore les scarifications en losange qu'affectionnenent les Luba, tandis qu'une coiffe complexe rappelle celle formée de tresses organisées autour de structure en métal. Ses paupières sont closes dans une physionomie au délicat modelé, lui ...


Voir la fiche

Vendu

Grand Ty wara, ci wara, vertical
Art africain > Statues africaines > Cy Wara Bambara

Ex-collection art africain française.

Se déployant dans un format imposant, cette sculpture liée au culte ci wara symbolise un animal - génie appelé Ciwara qui aurait appris aux Bambara à cultiver la terre. Ces derniers se remémorent le mythe à travers la représentation stylisée d'une antilope hippotrague, dont l'appellation ci wara signifie "fauve de la terre". Les formes de ces cimiers varient toutefois, à travers le Mali, de région en région. Cette sculpture était vraisemblablement destinée à un autel. Patine sombre, mate. Abrasions et fissures. Portés au sommet du crâne et maintenus en place par une sorte de petit panier, ces cimiers accompagnaient les danseurs au cours des rituels du tòn, association dédiée aux travaux agricoles. Les masques parcouraient le champ ...


Voir la fiche

Momentanément indisponible