La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - Statues africaines:

Souvent l'oeuvre des forgerons qui travaillent sur des bois tendres, la statuaire africaine regroupe des statues d'ancêtres, des poupées, des statuettes de jumeaux. Toutes ces statues offrent des formes géométriques aux contours anguleux, aux traits allongés, parfois une expression sévère. Les bras peuvent être collés au corps, ou à contrario ils s'en écartent. On y retrouve des personnages assis ou debout, les bras et les genoux fléchis ou comme chez les Dogons Tellem les bras levés vers le ciel implorant pour la venue de la pluie. Les statues peuvent aussi être utilisées en tant que fétiches pour toute sorte de pratiques animistes, principalement au Congo. Certaines sont en bronze comme au royaume Bénin. Pour l'africain traditionnel leur fonction consiste à rendre visibles les réalités invisibles.


Poupée Mossi Biga
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Nouveau produit

Sculpture anthropomorphe schématisée, dont l'aspect de la tête varie selon les régions, elle représente un esprit avec lequel une relation s'établit. Attribut de fertilité, la poitrine stylisée est mise en valeur sur le buste tubulaire marqué de scarifications en "v". La tête stylisée évoque les tresses arborées en cimier par les fillettes. Patine polychrome. L'utilisation de poupées, par les jeunes femmes africaines, ne se fait pas exclusivement au sein du contexte initiatique. Lorsque la menstruation fait son apparition, la jeune fille est considérée comme une mère potentielle. Chez de nombreuses ethnies, la recherche de la fécondité se fait alors au moyen de rites intitiatiques. Des figures en bois seront ensuite sculptées, certaines reflétant les deux genres, revêtues dans bien ...


Voir la fiche


Vendu à 130,00 Trouver un objet similaire

Figures d autel Yoruba polychrome
Art africain > Statues statuettes > Figure Yorouba

Art africain et complexité iconographique de la statuaire yoruba
Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés (aroko). Elles sont conçues par les sculpteurs à la demande des adeptes, devins et leurs clients.Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare. Cette effigie féminine dont le rôle est de faciliter la communication avec l'au-delà met en scène un ancêtre divinisé ou un orisha ,un des 400 dieux du panthéon yoruba et qui pourrait trouver son équivalence chez les Saints chrétiens. Les visages sculptés, sur le sceptre et le pagne richement décoré, symboliseraient le dieu Ogun, dieu de la guerre et de la technologie, ou encore Orunmila, déesse de la divination. Les ...


Voir la fiche

480,00

Figures de couple Dogon
Art africain > Statues statuettes > Statues Dogon

Ex.collection art africain Mercier> Ces figures mythiques protectrices évoquent sans doute le couple primordial, associé aux Nommos , à l'origine de la création dogon. Des têtes ovoïdes dont l'arête nasale rejoint le cimier reposent sur des mentonnières discoïdes. Le volume du corps sculpté en un bloc se présente en plans aigus, stylisés, bras accolés au buste, une saillie ombilicale affirmant le lignage, et des jambes semi-fléchies semblant s'enfoncer dans une base circulaire. Patine sèche croûteuse. Fissures de dessications. Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Leurs fonctions demeurent cependant peu ...


Voir la fiche

400,00

Maternité Chokwe
Art africain > Statues statuettes > Maternité Chokwe

Art africain et cultes de fécondité Chokwe
Cette effigie féminine pourrait être liée au culte thérapeutique de type Hamba incarnant un esprit tutélaire qu'il convient d'invoquer afin de bénéficier de faveurs associées à la fertilité ou la guérison. Le visage évoque les masque de femme pwo , dotés de larges orbites circulaires. Les masques Chokwe Pwo sont exclusivement des représentations féminines, destinés au culte de fécondité chipango . En effet, la société Chokwe est organisée de façon matrilinéaire. Les figures Hamba étaient disposées autour de l'autel muyombo , arbre au pied duquel des sacrifices et des offrandes étaient autrefois accomplis. Des sculptures telles que des figures réalisées dans des bâtons ou poteaux ( Mbunji ou mbanji ), plantés dans le sol, y ...


Voir la fiche

400,00

Figure masculine Mangbetu
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Mangetu

Ex-collection art africain belge.
Cette figure d'ancêtre Mangbetu, dont les proportions suggèrent celles d'un enfant, dispose de la fameuse coiffure oblongue sur une large tête. De très larges oreilles percées se démarquent.Les yeux en grain de café sont clos. La pièce a été enduite d'une patine jaune aux reflets verdâtres.Pièce acquise par Monsieur Guy Mercier,aujourdhui décédé,consultant pour le groupe Solvay, qui entreprit au début du XX° siècle de rassembler une vaste collection d'art tribal africain. Tout en rayonnant en Afrique de l’ouest et centrale dans le cadre de son travail, et récoltant des œuvres in-situ, la majorité de sa collection est cependant issue de « cabinets de curiosité » qui ont foisonné dans les capitales européennes pendant les années 20. Elle provient en ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette de fertilité Bangwa
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statuette de fertilité Bangwa

La riche production d'art africain chez les populations du Grassland Camerounais s'illustre principalement par la statuaire sur bois : sculptures commémoratives de rois, reines, princesses et serviteurs titrés, ainsi que des parents de jumeaux.

Au sein de l'importante peuplade bamileke à l'Ouest du Cameroun, les Bangwa constituent un petit royaume. L'influence des Bamileke sur la statuaire bangwa est notable pardes traits faciaux et une morphologie relativement comparables. Cette figure Bangwa, assise sur un tabouret zoomorphe, honore la fécondité grâce au bombé de son abdomen gravide. Bois poli. Typiques du pays bamileke, les statues bangwa représentent souvent la fécondité mais aussi la puissance et la combativité. Elles sont souvent positionnées de chaque côté des ...

Statue fétiche Kongo Nkisi
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Fétiche Kongo

Caractéristique de l'art africain des Kongo, cette effigie masculine est campée dans une attitude décidée, dans le but de maîtriser les forces auxquelles elle veut faire face. Les éléménts bilongo qui exacerbent son pouvoir, consistent en des clous dont le buste est parsemé, des charges magiques, l'une ventrale dans une cavité que scelle un miroir, et la seconde dans la tête sous l'os qui y est fiché. De multiples graines d'abrus se mêlent à un agrégat argileux, leur couleur rouge vivifiant la teinte sombre de la pièce. La patine du visage, lisse, huilée, aux veinages apparents, contraste fortement avec le reste de la pièce, matifié par les onctions rituelles. Les pupilles composées de corne et la barbe en plateau circulaire, ainsi que la coiffure, rappellent le style de la statuaire ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d autel Yoruba polychrome
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Yoruba

Art africain et complexité iconographique de la statuaire yoruba
Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés (aroko). Elles sont conçues par les sculpteurs à la demande des adeptes, devins et leurs clients.Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare. Cette effigie masculine dont le rôle est de faciliter la communication avec l'au-delà met en scène sur un socle quadrangulaire un ancêtre divinisé ou un orisha ,un des 400 dieux du panthéon yoruba et qui pourrait trouver son équivalence chez les Saints chrétiens. Ce dernier s'appuie sur une figure miniature blanche qui peut évoquer le monde inférieur . Le personnage s'apprête à une offrande sacrificielle d'un pigeon. ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statue royale Oni Ife
Art africain > Statues statuettes > Statue royale Oni Ife

Ex collection privée anglaise d'art africain.

Il s'agit ici d'un nain de cour. Ce type de statues était réservé aux castes les plus élevées de la société. Le personnage aux traits réalistes est orné d'une multitude de détails et d'éléments.
Sur la tête, une coiffe sur laquelle se dresse une tige décorative caractéristique que l'on retrouve également sur les têtes oni, attributs royaux. Autour du cou, une parure et un collier de perles.
A la taille, le personnage porte un pagne au dessus duquel on aperçoit l'abdomen proéminent.
Dans une main, un sceptre, dans l'autre une corne.

Les pièces en bronze Ifè sont très réputées dans l'art africain. Celles-ci étaient généralement constituées de terre cuite et plus rarement de bronze. Le courant artistique dont ces ...


Voir la fiche

470,00

Figure féminine Dogon
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Figure féminine Dogon

Ex-collection art africain belge.
Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille et dans ce cas disposées sur l'autel familial Tiré Kabou , les statues tribales Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Ces statues, incarnant parfois le nyama du défunt, sont placées sur des autels d'ancêtres et participent aux différents rituels dont ceux des périodes de semences et de récoltes. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Parallèlement à l'islam, les rites religieux dogon s'organisent autour de quatre cultes principaux : le Lébé , relatif à la fertilité, sous l'autorité spirituelle du Hogon ,le Wagem , culte des ancêtres sous l'autorité du patriarche, le Binou ...


Voir la fiche

Vendu

Couple d ancêtres bombou-toro Dogon
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Couple Dogon

Collection art africain italienne
Ces figures mythiques protectrices évoquent sans doute le couple primordial, associé aux Nommos , à l'origine de la création dogon. Leur style tribal est caractéristique de la partie centrale de la falaise de Bandiagara, bombou-toro. De petites têtes ovoïdes, aux scarifications jugales, surmontent des mentonnières discoïdes dont la forme se répète au niveau des épaules. Les membres étirés accompagnent un long buste dont l'ombilic saillant affirme le lignage. La disproportion des mains striées, placées sur leurs genoux, évoque des pattes d'insecte. Patine huileuse. Fissures de dessications. Cassure du poignet droit de la figure féminine. Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de ...

Maternité Dan Lü Mä
Art africain > Statues statuettes > Maternité Dan

Ex-collection art africain française.
Portrait de l'épouse favorite, cette effigie de mère tenant son enfant sur les genoux, dispose d'une physionomie comparable à celles du masque  africain zei-ge et deangle , pommettes hautes et front bombé. Chacune des trois coques parallèles formant sa coiffure est garnie d'une fine tresse revenant sur le visage de l'effigie. Les Dan y adjoignaient des fibres végétales. Des dons de femmes, de nourriture , des cérémonies festives et un statut honorable récompensaient autrefois les sculpteurs dan à qui ce talent était accordé au cours d'un rêve. Ce dernier constituait le moyen de communication de Du, pouvoir spirituel invisible, avec les hommes. La statuaire, rare, tenait un rôle de prestige auprès de son détenteur. Il s'agit principalement ...


Voir la fiche

450,00

Cavalier Elesin Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Cavalier Elesin Yoruba

Ex-collection art africain anglaise.
Le cavalier ci-contre arbore le faciès de la statuaire Yoruba, dont de larges yeux en amande, et des scarifications jugales en "griffes". Sa haute coiffe nobiliaire, son costume et les bracelets aux poignets le distinguent du commun des mortels. Une fiction raconte les funérailles du défunt roi d'Oyo, ancien état africain fondé au XVème siècle, voisin du royaume de Dahomey, et la tradition selon laquelle son cavalier, Elesin, doit se suicider dans les trente jours suivant le décès du roi afin de suivre en bonne et due forme le dogme religieux yoruba. La mort du cavalier est en effet destinée à garantir au roi un sauf conduit vers sa nouvelle demeure. Elesin, un homme simple profitant de la vie, se voit investi d'une mission dont il ne veut pas ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée Mossi
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Poupée Mossi

Les rituels de fécondité dans l'art africain
L'utilisation de poupées, par les jeunes femmes africaines, ne se fait pas exclusivement au sein du contexte initiatique. Lorsque la menstruation fait son apparition, la jeune fille est considérée comme une mère potentielle. Chez de nombreuses ethnies, la recherche de la fécondité se fait alors au moyen de rites intitiatiques. Des figures en bois seront ensuite sculptées, certaines reflétant les deux genres, revêtues dans bien des cas de perles et d'habits. Au cours de la période de réclusion, la poupée, qui devient un enfant qui demande à être nourri, lavé et oint au quotidien, devient le seul compagnon de la jeune fille. Après l'initiation, elles seront transportées dans le dos des femmes, ou attachées à leur cou. Les poupées de bois ...


Voir la fiche


Vendu à 130,00 Trouver un objet similaire

Statue Ambete, Mbete
promo art africain
Art africain > Statues statuettes > Statue Ambete

Art africain et figures de reliquaire du Gabon
Cette statue participait au culte des ancêtres Mbete, une cavité dorsale jouant le rôle de reliquaire. Elle était aussi placée près des paniers contenant les ossements. Une charge composée de fibres végétales y été introduite. La face plane présente une physionomie caractéristique, avec des cauris évoquant d'étroites paupières mi-closes, une bouche évidée dans laquelle des bâtonnets aujourd'hui absents évoquaient les dents, lui conférant un aspect grimaçant. organisée Accolés au buste proéminent, les bras sont repliés en angle droit. Le fléchissement des jambes annoncerait une danse rituelle. La statue est agrémentée de motis composées de lignes parallèles entrecroisées.Surface érodée dotée d'une patine brun foncé, localement enduite ...


Voir la fiche

240,00 € 180,00 ( -25,0 %)

Figure d ancêtre Dogon
Art africain > Statues statuettes > Statue Dogon

Ex-collection art africain française.
Figure d'ancêtre de style N'duleri, elle incarne un griot tenant un instrument de musique à cordes, du type luth, nommé djéli-n'goni chez les Bambara (luth des griots), ou n'koni. Ses mains sont posées sur la caisse de résonnance qui était constituée d'une demi calebasse. Des personnages miniatures,relatifs aux mythes dogon de la création, forment les montants de l'assise sur laquelle est installé l'aïeul. Ces symboles, associés au rôle de la musique dans les rituels, renvoient au caractère magique de la figure. Patine brun foncé, surface huilée érodée. Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille et dans ce cas disposées sur l'autel familial Tiré Kabou , les statues tribales Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la ...


Voir la fiche

480,00

Statue Luba
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Luba

Minutieusement sculptée, cette délicate figure féminine d'art tribal africain luba, médium spirituel, présente des traits classiques dans un visage ovoïde. Sa coiffe , derrière un large bandeau qui dévoile un front rasé évoque les coiffures des femmes luba au début du XXe siècle. Son attitude , mains positionnées sur la poitrine , rappelle que les secrets de la royauté ( les bizila )appartiennent aux femmes grâce à leur rôle d'intermédiaire politique et spirituel. Elle arbore les critères de beauté que sont les scarifications en damiers formant des losanges sur l'abdomen et horizontales sur le bas-ventre. L'ombilic présente une proéminence qui insiste également sur son rôle de fertilité et de transmission de la vie et de ses valeurs. Patine croûteuse et mate. Les Luba (Baluba en ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Zande
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Zande

Art africain chez les Zande.
Cette statue africaine anthropomorphe Zande, très primitive et d'une facture sommaire, représente un ancêtre. Ses formes aiguës sont taillées abruptement; le visage concave, que divise une arête centrale fusionnant avec le nez, présente des traits stylistiques rappelant ceux de la sculpture Lega. Bras et jambes s'écartent du buste rectiligne , en arc, semi-fléchis pour les jambes.Erosions,dessications du bois, légères atteintes xylophages maîtrisées. Belle patine veloutée, dorée. Autrefois désignés sous l'appellation " Niam-Niam " car considérées comme anthropophages, les tribus regroupées sous le nom de Zande , Azandé , se sont installées, en provenance du Tchad, à la frontière de la R.D.C.(Zaïre), du Soudan et de la République centrafricaine. D'après ...


Voir la fiche


Vendu à 95,00 Trouver un objet similaire

Figure de léopard Bénin
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Léopard Bénin

Ex-collection art africain anglaise.
L'art tribal palatial du Bénin Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897 , le caractère divin des rois, les Oba , s'illustrait par de multiples oeuvres célébrant leur puissance. Des scènes guerrières étaient reproduites sur des plaques narratives, en bronze, et apposées sur les murs. Somptueux autels en bronze, figures commémoratives de chefs décédés,lourds bracelets , chevillères et récades étaient produits en quantité dans de nombreux ateliers de fondeurs selon la technique de la fonte à la cire perdue. La mise à mort du roi des animaux associés aux légendes, le léopard, était le privilège du chef, l'Oba. Le félin pouvait alors servir d'offrande pour le culte de la tête du chef. Parfois dompté par diverses guildes royales, il ...


Voir la fiche

Vendu

Statue de poteau Yaka Tsiinda
Art africain > Statues statuettes > Statue Yaka

Statue d'art tribal africain Yaka se distinguant par le nez en trompette et une coiffure de type mitre, elle consiste probablement en un fragment de poteau installé pour protéger le territoire mais aussi pour activer la chasse et la fécondité. Ces charmes nommés tsiinda étaient sculptés suivant les directives du Nganga ngoombu et du commanditaire de l'objet. Le personnage symbolisait en outre les ancêtres primordiaux. Ce puissant objet d'art tribal était ensuite activé à l'aide de rituels et de formules incantatoires. Patine brute, claire, usage de pigments rouge. Bois fendillé, dessiqué. Hiérarchique et autoritaire, composée de redoutables guerriers, la société Yaka était gouvernée par des chefs de lignage disposant du droit de vie et de mort sur leurs sujets. La chasse et le ...


Voir la fiche

650,00

Statue fétiche Songye Nkisi
Art africain > Statues statuettes > Statue Songye

Art africain et fétiches nkisi
Cette statue-fétiche Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) ne semble pas être passée entre les mains du féticheur , l'ombilic, évidé en cupule, ne disposant pas d'une charge magique. Les autres éléments renforçant son "pouvoir ", et associés aux rituels, tels que la corne, les colliers, l'insertion ou le placage de métal, étant également absents . La particularité de ces objets résident le plus souvent dans le traitement anguleux de la forme, l'imposant visage triangulaire dont le menton se fond dans la barbe, les commissures de la bouche relevées en rictus,et l'attitude déportée vers l'avant du ventre bombé. Patine brun foncé aux incrustations résiduelles noirâtres, toucher satiné. Fissures de dessication.

Ces fétiches de protection destinés ...


Voir la fiche

Faire offre

380,00





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook