La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Statues africaines:

Souvent l'oeuvre des forgerons qui travaillent sur des bois tendres, la statuaire africaine regroupe des statues d'ancêtres, des poupées, des statuettes de jumeaux. Toutes ces statues offrent des formes géométriques aux contours anguleux, aux traits allongés, parfois une expression sévère. Les bras peuvent être collés au corps, ou à contrario ils s'en écartent. On y retrouve des personnages assis ou debout, les bras et les genoux fléchis ou comme chez les Dogons Tellem les bras levés vers le ciel implorant pour la venue de la pluie. Les statues peuvent aussi être utilisées en tant que fétiches pour toute sorte de pratiques animistes, principalement au Congo. Certaines sont en bronze comme au royaume Bénin. Pour l'africain traditionnel leur fonction consiste à rendre visibles les réalités invisibles.


Statuette "colon" Baoule"
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Baule

A l'origine dans l'art africain, les colons étaient des statuettes teintes avec des teintures végétales. Elles représentent généralement les blancs tels que perçus par les autochtones Baoulé. Cependant ici c'est une certaine influence sur la façon de se vêtir qui se manifeste dans la statuaire. Avec le contact des images pieuses, des religions occidentales et de l'école, une tendance au réalisme va se manifester. Ce type de sculpture incarnait également le "conjoint ideal" dans un contexte rituel.


La polychromie a par ailleurs été bien conservée.


Voir la fiche

Vendu

Statue d ancêtre Chokwe Chibinda Ilunga
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Chokwe

Ex-collection art africain allemande.

Cette statuette, symbole de pouvoir, glorifie les qualités de chasseur du héros mythique fondateur de l'ethnie, Chibinda Ilunga. Le chef, aux paumes et pieds surdimensionnés, dispose d' une coiffe nobiliaire impressionnante. Aisément reconnaissable grâce à cette ample coiffe à ailettes latérales recourbées ( cipenya-mutwe ), il avait appris à son peuple l'art de la chasse. Une patine lisse , brune et brillante, due autrefois à l'application répétée d'huile de ricin et de décoctions végétales colorantes,couvre l'ensemble de cette pièce d'art africain Chokwe. Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la ...

Statuette d initiation Lega du Bwami
Art africain > Statues africaines > Statuette Lega

Ex-collection art africain allemande.

Symbole sculpté illustrant un proverbe, destiné à un initié de la société initiatique du Bwami, cette figure possède un visage s'apparentant aux masques de l'ethnie. Les "jambes" prennent la forme d'un tabouret circulaire à quatre montants. Patine beige, résidus de kaolin. Fissures de dessication. L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces métaphores, ces dernières se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, et parfois même rejoindre le grade ...


Voir la fiche

240,00

Statuette Luba Mikisi
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Luba

Ex-collection art africain belge.

Figure féminine luba, effigie protectrice incarnant une intermédiaire politique et spirituelle, rôle détenu par la femme dans la royauté luba. Sa coiffe, derrière un large bandeau découvrant un front rasé, est en relation avec celle que portait les femmes luba au début du XXe siècle. Par son geste symbolique elle indique que les secrets de la royauté ( les bizila )appartiennent aux femmes grâce à leur rôle d'intermédiaire politique et spirituel. Les scarifications en relief sur l'abdomen, horizontales sur le bas-ventre, parsèment son buste. L'ombilic présente une proéminence qui insiste également sur son rôle de fertilité et de transmission de la vie. Les Luba considèrent le degré d'efficacité de leurs objets sculptés selon le raffinement de ces ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Kongo
Art africain > Statues africaines > Statue Kongo

Ex collection art africain belge.

Cette pièce monoxyle singulière est composée d'un personnage dont les pieds sont issus d'une base circulaire le maintenant en équilibre. Le personnage enserré au niveau du cou et des chevilles est adossé à une large planche.
Les traits faciaux imposants et expressifs, en particulier la bouche charnue entrouverte laissant apparaître d'épaisses dents, forment les caractéristiques naturalistes de la statuaire produite par ces groupes. Cette statue pourrait représenter un condamné lors d'une cérémonie judiciaire, ou un sorcier symboliquement entravé. Son usage demeure méconnu, mais il s'agit probablement d'une oeuvre rituelle à visée protectrice.

Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo ...


Voir la fiche

450,00

Statue Mbole de Pendu Ofika
Art africain > Statues africaines > Statue Mbole

Collection art tribal africain belge.
La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck ,des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait pour coutume de juger et de condamner à la pendaison les coupables d'infractions aux règles imposées. Ces infractions allaient du meurtre à l'adultère en passant par la rupture du secret encerclant le lilwa . Déshonorés, les corps de condamnés ne jouissaient d'aucune funérailles et étaient enterrés dans la forêt. C'est au cours des cérémonies de fin d'initation, présidées par un notable isoya , qu'étaient exhibées ces statues , présentées couchées sur une litière. Le sculpteur a doté son ...


Voir la fiche

130,00

Figures de couple Dogon
Art africain > bronze africain > Bronzes Dogon

Ex-collection art africain française.

Silhouettes longiformes, d'inspiration tribale, dressées sur un socle, figurant des statues d'ancêtres. Ces statues africaines Dogon ,en bronze, évoquent les Nommos, à l'origine de la création chez les Dogon du Mali. Rappelant aussi les sculptures du célèbre Giacometti, elles sont représentées en position d'invocation, bras dressés vers le ciel. Leur surface est rythmée d'une succession d'encoches. Patine brun orangé. Les Dogon constituent un peuple renommé pour leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du Burkina (nord-ouest de ...


Voir la fiche

480,00

Statuette d ancêtre Mangbetu
Art africain > Statues africaines > Statue Mangbetu

Ex-collection art africain suisse.
La coiffure en éventail de cette figure féminine était arborée par les Mangbetu : dès le plus jeune âge, les enfants subissaient une compression de la boîte crânienne au moyen de liens de raphia. Plus tard, les cheveux étaient «tricotés» sur des brins d'osier et un bandeau sur le front était appliqué afin d'extraire les cheveux et de produire cette coiffe particulière qui accentue l'allongement de la tête. Les anciens nomment beli ces figures d'ancêtres stockées à l'abri du regard et comparables à celles appartenant à leur société secrète nebeli . La notion de fécondité est ici magnifiée par les volumes arrondis. Le dos de la statue est marqué d'une profonde entaille d'érosion. Fissures de dessication sur la coiffe. Patine huilée ...


Voir la fiche

325,00

Figure féminine Mangbetu
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Mangbetu

Ex-collection art tribal africain allemande.
Raffinement de la sculpture africaine Mangbetu. Statuette féminine portant la haute coiffe de l'ethnie. En effet chez les Mangbetu dès le plus jeune âge, les enfants des classes supérieures subissaient une compression de la boîte crânienne, maintenue serrée par des liens de raphia. Plus tard, les cheveux étaient «tricotés» sur des brins d'osier et un bandeau enserrait le front afin de faire ressortir les cheveux et constituer cette coiffe majestueuse accentuant l'élongation du crâne. Les tracés corporels , à l'instar de ceux du visage, figurent les peintures traditionnelles de l'ethnie, inspirées des tatouages des pygmées voisins Asua, et qui variaient selon les circonstances. Les anciens nomment beli les figures anthropomorphes ...


Voir la fiche


Vendu à 370,00 Trouver un objet similaire

Fétiche de fécondité Yaka Yiteke/ Suku
Art africain > Fétiches > Statuette Yaka

Ex-collection art africain belge.
Appartenant à un lignage, cette figure de fécondité entrait en scène en cas de transgression dont la source était révélée par un devin nommé ngaanga ngoombu. C'est également par le biais de la divination que les règles à suivre pour se défaire de la malédiction étaient prescrites. La figure adopte non seulement des traits des yaka, mais également des suku proches qui possèdent des fétiches comparables. La tête engoncée dans un large cou, cette effigie est représentée bras plaqués au buste bombé, les mains digitées placées de part et d'autre de l'abdomen. Les organes sexuels sont valorisés, les jambes épaisses sommairement représentées. La patine satinée, brun clair ocré, présente des zones abrasées, et des vestiges sombres d'une coloration en ...

Statue Bembe
Art africain > Statues africaines > Statue Bembe Kitebi

Collection art tribal africain française.

Cette figure masculine incarne un ancêtre. Les tatouages chéloïdiens témoignent des stades successifs de l'initiation à laquelle l'individu a été soumis. Les yeux étaient sertis d'ivoire, de faïence ou de corne. Etablis sur les plateaux de la République populaire du Congo ex.Brazzaville, et à ne pas confondre avec le groupe Bembé du nord du lac Tanganinyika, le petit groupe Babembé,Béembé, a été influencé par les rites et culture Téké, mais surtout par celle des Kongo. Installés dans l'actuelle République du Congo, les Béembé formaient à l'origine le royaume du Kongo, avec les Vili, Yombé, Bwendé et Woyo. Ils étaient sous la tutelle du roi ntotela élu par les gouverneurs. Le commerce de l'ivoire, le cuivre et les esclaves ...


Voir la fiche

350,00

Statue Yoruba
Art africain > Statues africaines > Statue Yoruba

Ex-collection art tribal française.
Cette sculpture d'art africain incarne  une image de la fécondité.   Facilitant la communication avec le sacré, elle rappelle à la divinité ses devoirs envers les hommes. Par l'enfant qu'elle porte dans le dos elle symbolise la protection de son peuple et la fertilité. Coiffée de tresses agencées en cimier, elle arbore également les trois chéloïdes profondes des nobles Yoruba sur chacune des joues. Les yeux globuleux, lèvres charnues, sont également des marqueurs distinctifs de la statuaire tribale Yoruba. Un manque est à noter sur une épaule, patine croûteuse polychrome.
Les Yoruba pratiquèrent le commerce d'esclaves avec les européens et en particulier les Portugais avant d'être complètement soumis aux Anglais à la suite d'une longue ...


Voir la fiche

400,00

Poupée Mossi Biga de fertilité
Art africain > Statues africaines > Poupée Mossi

Collection art africain française.
Poupée de fécondité anthropomorphe schématisée, dont l'aspect de la tête varie selon les régions, elle représente un esprit avec lequel une relation s'établit. Le buste tubulaire, légèrement renflé au niveau de l'abdomen, est doté d'une poitrine. La tête anguleuse, stylisée, évoque la coiffure féminine en cimier,les incisions parallèles les scarifications et les tresses de l'ethnie. Belle patine brun clair abrasée et satinée par le contact. L'utilisation de poupées, par les jeunes femmes africaines, ne se fait pas exclusivement au sein du contexte initiatique. Lorsque la menstruation fait son apparition, la jeune fille est considérée comme une mère potentielle. Chez de nombreuses ethnies, la recherche de la fécondité se fait alors au moyen de ...


Voir la fiche

95,00

Figurine Lobi Bateba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Bateba Lobi

Sculptures Lobi et art africain.

Succession Margraff.
Bois dur, fendu, patine brune et mate aux nombreuses traces de vieillissement. Une impression d'intériorité sereine se dégage de ce personnage debout. Sa sobre nudité n'est ornée au milieu du dos que d'une seule scarification rectangulaire. Les épaules présentent une légère asymétrie sur un buste étroit tranchant avec la solidité des jambes massives qui lui confèrent également une idée de puissance. Des paupières closes dans un visage ovale aux traits naturalistes. Cette ancienne effigie de bois, le Bateba, était placée sur l'autel après un rituel pour devenir le réceptacle d'un esprit de la brousse, le Thil, et devenir ainsi un être actif, intermédiaire qui lutte contre les sorciers et toutes autres forces ...


Voir la fiche


Vendu à 100,00 Trouver un objet similaire

Statue  Metoko
Art africain > Statues africaines > Statue Metoko

Ex-collection art tribal africain italienne.

C'est au cours de rites funéraires qu'apparaissait cette figure dont la tête taillée en plans anguleux adopte une expression affligée. Les mains digitées, réunies sous le menton, semblent soutenir la mâchoire. Les pupilles exorbitées marquent également le désarroi. Evoquant la tenue des danseurs masqués, des manchettes et une ceinture en résille de raphia, agrémentée de boules de textile, lui confèrent un cachet peu commun. Patine mate abrasée, rehauts polychromes. Fissures et abrasions.
Des statues nommées Ibubi , appartenant au Nkumi, ancien du Bukota utilisées comme la figure kakungu pour des rites initiatiques de la société masculine, jouaient un rôle au cours des médiations lors de litiges. Les Metoko et les ...


Voir la fiche

180,00

Grande statue Luba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Luba

Cette figure féminine d'art africain, à l'allure élancée et sereine est dotée d'un visage fin et symétrique, il s'agit d'une statue Luba. Les yeux en grains de café son mi clos. La coiffe finement ciselée est tirée en arrière et classiquement divisée en quatre parties.
Les bras fléchis amènent les mains à se poser sur l'abdomen proéminent.

Les Luba ( Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, ainsi le nom (Baluba, qui veut dire « les Lubas »). Ils sont nés d’une sécession de l’ethnie Songhoy, sous la direction d’Ilunga Kalala qui fit mourir le vieux roi Kongolo vénéré depuis sous la forme d’un python. Au XVIème siècle ils créèrent un état, organisé ...


Voir la fiche


Vendu à 180,00 Trouver un objet similaire

Maternité divine Katyelo Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Senoufo

Ex-collection art tribal africain française
L'art africain Senoufo et les maternités Les Senoufo ont produit une grande diversité d'objets d'art tribal africain liés à la société initiatique du Poro : masques-heaumes, masques faciaux, cimiers, statues pilons, ou statues représentant la Mère mythique Ka Tyéko. Cette statue tribale féminine dispose d'une gestuelle symbolique, assise, un enfant têtant son sein. Des scarifications en "moustaches de chat" sont présentes aux commissures de la bouche, linéaires et parallèles sur le corps. Sa coiffure évoque quant à elle l'oiseau mythique lié à la cosmogonie, évoqué lors de l'initiation des jeunes. Sculpture dotée d'une patine noire satinée.
Les villages senoufo sont composés de grappes d'habitations nommées katiolo . Chacun ...

Figure féminine Baoule Waka sona
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Baule

Ex-collection art tribal africain française.
Souvent nommée "colon" mais incarnant parfois cependant un type de "conjoint idéal" selon les critères individuels ("African Art Western Eyes, Baule", Vogel, p.253 à 257), cette figure féminine arbore un casque et une jupe à pontillés. Le personnage sculpté présente toutefois les caractéristiques ethniques traditionnelles : scarifications en usage et coiffure rassemblée en coques. Légères fissures de dessication. Patine lisse polychrome. Deux types de statues sont produites par les baoulé dans le cadre rituel: Les statues Waka-Sona, " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou, être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien, ces derniers ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statue Tiv Ihambe
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Tiv Ihambe

Dans l'art africain, il existe peu de statues Tiv.
Celles-ci sont réalisées dans un bois dur et dotées d'une patine légèrement crouteuse.
On y retrouve des scarifications corporelles comme les pattes d'oie autours de la bouche. Il s'agit de la variante Ihambe à poteau.
Ainsi la statue féminine repose sur une base circulaire qui était enfouie dans le sol.
Ces statues ne sont pas réalisées en l'hommage des ancêtres mais des gardiens tutélaires qui protégent la famille, et sont invoqués lors des mariages.


Voir la fiche


Vendu à 150,00 Trouver un objet similaire

Statues Lega Mugugundu
Art africain > Statues africaines > Statue Lega

Désireux de s'approprier les qualités de certains animaux dont ils connaissaient remarquablement les moeurs, les initiés du Lega adoptaient souvent les noms de différents vertébrés. Ces deux statuettes en terre cuite, formant des figures génériques de quadrupède (mugugundu) issus de l'environnement des Lega, appartenaient à un haut gradé du Bwami. L'extémité de la queue de l'un d'eux est manquante.
Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la rivière Lualaba, en RDC. Appelés aussi Warega, ces individus vivent dans des villages autonomes entourés de palissades, généralement au sommet de collines. Le rôle du chef, kindi , est tenu par le plus vieil homme du clan, qui doit être le plus haut gradé. Comme dans d'autres ...


Voir la fiche

150,00

Poupée Ashanti Akua  ba
objet vendu
Art africain > Poupées > Statuette Ashanti

Voeux de fécondité dans l'art africain Ashanti.
Cette figure féminine stylisée, appelée Akua'ba (pluriel Akua'mma), présente des traits propres aux poupées ashanti, généralement dépourvues de jambes : tête plate et circulaire surmontant un buste cylindrique aux bras horizontaux. De fins colliers de perles de couleur contrastent avec la patine sombre particulièrement lustrée. Ces effigies stylisées en bois étaient portées par les femmes enceintes, serrées dans leur pagne, afin d'assurer la venue de beaux enfants. L'écrasante majorité de ces statues est féminine, dotées de seins.

Les Ashanti sont une des ethnies du Ghana (ancienne "Côte de l'Or"), faisant partie du groupe des Akans, habitant une région recouverte de forêts. Tout comme d'autres populations vivant dans la ...


Voir la fiche


Vendu à 150,00 Trouver un objet similaire