La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Statues africaines : fetiche tribal, maternité:

Souvent l'oeuvre des forgerons qui travaillent sur des bois tendres, la statuaire africaine regroupe des statues d'ancêtres, des poupées, des statuettes de jumeaux. Toutes ces statues offrent des formes géométriques aux contours anguleux, aux traits allongés, parfois une expression sévère. Les bras peuvent être collés au corps, ou à contrario ils s'en écartent. On y retrouve des personnages assis ou debout, les bras et les genoux fléchis ou comme chez les Dogons Tellem les bras levés vers le ciel implorant pour la venue de la pluie. Les statues peuvent aussi être utilisées en tant que fétiches pour toute sorte de pratiques animistes, principalement au Congo. Certaines sont en bronze comme au royaume Bénin. Pour l'africain traditionnel leur fonction consiste à rendre visibles les réalités invisibles.


Figure de pouvoir Kongo Solongo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Kongo

Fétiches de pouvoir dans l' art africain .
Cette figure africaine naturaliste présente un visage ovale dont le style est généralement attribué aux Solongo d'Angola, ces derniers fournissant les clans Kongo. Le regard vitreux des pupilles en tête d'épingle est largement ouvert ce "qui constitue la prérogative d'un aîné. En effet, seules les personnes d'âge mûr peuvent nous dévisager avec une telle insistance afin de nous alerter sur des problèmes ou des impairs."
Cette statue de guerrier évoque l'assujettissement des ennemis, physiques ou immatériels. Des résidus libatoires argileux se sont agglutinés sur la surface.
Belle patine sombre huilée, agrégats granuleux ocrés.br>
Dans le royaume Kongo, le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle ...

Statue Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Yoruba

Ex-collection art tribal française.
Cette sculpture d' art africain incarne  une image de la fécondité.   Facilitant la communication avec le sacré, elle rappelle à la divinité ses devoirs envers les hommes. Par l'enfant qu'elle porte dans le dos elle symbolise la protection de son peuple et la fertilité. Coiffée de tresses agencées en cimier, elle arbore également les trois chéloïdes profondes des nobles Yoruba sur chacune des joues. Les yeux globuleux, lèvres charnues, sont également des marqueurs distinctifs de la statuaire tribale Yoruba. Un manque est à noter sur une épaule, patine croûteuse polychrome.
Les Yoruba pratiquèrent le commerce d'esclaves avec les européens et en particulier les Portugais avant d'être complètement soumis aux Anglais à la suite d'une longue ...


Voir la fiche

Vendu

Ancêtre Mangbetu Nebeli
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Mangbetu

Collection art africain néerlandaise.
Miniature sculptée de type Mangbetu figurant une femme nue, tatouée et coiffée selon l'usage traditionnel. Cette coiffe valorisait l'allongement du crâne, typique du groupe, qu'une compression de la tête dès le plus jeune âge déformait progressivement.
Patine satinée, fissures.
Les anciens nomment beli les figures anthropomorphes incarnant des ancêtres, stockées à l'abri du regard, et comparables à celles appartenant à leur société secrète nebeli . Le royaume Mangebetu, au nord du Congo, a produit des oeuvres architecturales qui ont impressionné les visiteurs européens au 19e siècle. Leur mobilier, armes, parures et statuaire étaient empreints d'une qualité esthétique rare. L'ethnologue G.A. Schweinfurth en 1870 en a ...


Voir la fiche

110,00

Statue Mambila Tadep
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Mambila

Ex-collection art africain française.
Surmontée d'une tête animale, cette figure au visage constellé de perforations, très expressionniste, dotée de pupilles exorbitées, adopte l'attitude classique de la statuaire mambila : la main posée sur le menton. Les jambes massives crénelées reprennent le volume anguleux de l'abdomen.
Patine granuleuse, résidus de kaolin et rehauts ocrés. Restauration sur un pied. Malgré leur petit nombre, les trente mille Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, Tagbo, Tongbo, Bang, Ble, Juli, Bea)(les " hommes" , en fulani), installés au nord ouest du Cameroun, ont créé un grand nombre de masques et de statues facilement identifiables par leur visage en forme de coeur. Bien que les Mambila croient en un dieu créateur nommé Chang ou ...


Voir la fiche

280,00

Oracle de divination Luba Katatora
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Luba

Ex-collection art africain belge.
Cette sculpture africaine constituait un outil de communication avec les ancêtres, utilisé par le devin lors des rituels de divination. Les Luba , comme leurs voisins, utilisent ce type d'objets liée à la divination kashekesheke nommés katatora et lubuko . Selon François Neyt, l'objet était sculpté dans un bois ( kibekwasa )aux propriétés magiques. Lors de l'entretien, l'anneau était attrapé par le devin et son client, qui le faisaient glisser sur une natte ou un appuie-tête en réponse aux questions posées ( produisant le son "kashekesheke", "extraction de la vérité"). Considéré généralement comme féminin, l'objet est un symbole, pour les Luba, de la puissance spirituelle dont disposerait la femme, bien que le motif sculpté ici présent ...

Statue Pende Ngombo
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Pende

Ex-collection art africain belge.
Sculpture africaine figurant une femme portant le masque de devin nganga nommé Ngombo.
Légères érosions et fissures de dessication.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette diversité les masques Mbuya, réalistes, produits tous les dix ans, revêtent une fonction festive, et incarnent différents caractères, dont le chef, le devin et son épouse, la prostituée, le possédé, etc... Les masques d'initiation et ceux de pouvoir, les minganji, représentent quant à eux les ancêtres et se ...


Voir la fiche

380,00

Figure Dan Lümei Libéria
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Dan

Ex-collection art africain française
D'une conception singulière, cette sculpture dan consiste en un personnage féminin, en buste, que prolongerait une "jupe à godets". Une coupelle, surmontant l'ombilic en pointe associé à la filiation, jaillit du buste. Le visage présente un modelé saillant d'où jaillissent des traits féminins. La coiffure en doubles coques carénées porte des striures figurant les tresses.

Patine noire lustrée, abrasions. Restauration indigène.
Des dons de femmes, de nourriture , des cérémonies festives et un statut honorable récompensaient autrefois les sculpteurs dan à qui ce talent était accordé au cours d'un rêve. Ce dernier constituait le moyen de communication de Du , pouvoir spirituel invisible, avec les hommes. La statuaire, rare, ...


Voir la fiche

280,00

Figure Lega Sakimatwematwe
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Lega

L' art africain lega et les supports d'initiation.
Sculpture tribale africaine Sakimatwematwe (Multi-têtes) appartenant à un initié du Bwami, parmi les nombreuses autres utilisées au fil des initiations. La structure se présente sous la forme d'un tronc central, porté par des jambes, autour des groupes de visages se superposent, dirigés vers les quatre points cardinaux. L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces métaphores, ces dernières se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche animalier Tale
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Tale

Ex-collection art africain belge.
Les Tale forment une sous-tribu Lega. Ces objets protecteurs, sculptés à certaines occasions, représentent un animal totémique. Patine brune lustrée
Désireux de s'approprier les qualités de certains animaux dont ils connaissaient remarquablement les moeurs, les initiés du Lega adoptaient souvent les noms de différents vertébrés, et les initiés du niveau du Kindi se nommaient les gens de la queue de l'éléphant: Bakinsamba.
Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la rivière Lualaba, en RDC. Appelés aussi Warega, ces individus vivent dans des villages autonomes entourés de palissades, généralement au sommet de collines. Le rôle du chef, kindi, est tenu par le plus vieil homme du ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Ngbaka, Bwaka / Ngala
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Ngbaka

Ex-collection art africain allemande.
Le creuset ubangien a produit de nombreuses statuettes qui partagent certaines similarités, tel un visage en forme de coeur, comme dans la région du fleuve Ogooué au Gabon. Certains auteurs (Celenko 1983) ont attribué ce type d'oeuvre aux Zande vivant au nord des Ngbaka. Les Ngbaka forment un peuple homogène du nord ouest de la R.D.C, au sud de l'Ubangui. Les Ngandi vivent à l'est et les Ngombe au sud. L'art tribal ngbaka a donné naissance à quelques statues représentant leurs héros mythiques Nabo et Seto qu'ils vénèrent et un nombre très restreint de masques. Les figures zoomorphes étaient utilisées pour la chasse. La face en coeur porte les résidus granuleux d'argile blanche, et les yeux ...

Statuette Luba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Luba

Ex-collection art africain française.
Ce type de figure africaine féminine, chez les Luba, était souvent liée aux rituels de fécondité et de fertilité. La posture indiquerait en outre que les secrets de la royauté , bizila, appartiennent aux femmes à la cour luba grâce à leur rôle d'intermédiaire politique et spirituel. Dans le cadre de la maternité, les jeunes femmes manquant de lait maternel venaient toucher la poitrine de la statue dans l'espoir d'allaiter plus abondamment.

Patine satinée abrasée, fissures de dessication.
Les Luba ( Baluba en tchiluba) forment un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, ainsi le nom (Baluba, qui signifie « les Lubas »). Les Luba disposent de deux types ...


Voir la fiche

290,00

Statuettes jumeaux Tabwa Mpundu
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupées Tabwa

Ex-collection art africain française
L' art tribal africain des Tabwa, objets de prestige.

Utilisée par la société d'initiation féminine, ces figures féminines tubulaires à l'image des poupées du groupe forment des charmes protecteurs.
Patine brun doré.
Les Tabwa ( "scarifier" et "écrire") constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC. Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, ils se fédérèrent autour de chefs tribaux après avoir subi l'influence des Luba. C'est principalement pendant cette période que leur courant artistique s'exprima principalement au travers de statues mais également de masques. Les Tabwa pratiquaient le culte des ancêtres et leur dédiaient certaines de leurs statues nommées mkisi . Animistes, leurs croyances sont ancrées ...

Grande statue d ancêtre Singiti Hemba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Hemba

Cette statue d'art africain Hemba dont les caractéristiques sont proches des créations Luba, personnifie un ancêtre masculin. Campé sur des membres inférieurs courts et trapus, en position écartées, il est représenté debout sur un socle circulaire. Position d'attente, de puissance, il émane une force certaine du personnage. Témoin du lignage, le sexe est mis en évidence, les mains sont classiquement positionnées de part et d'autre de l'abdomen saillant nommé difu, soit "segment de lignage". ...

Statue d ancêtre Hemba Singiti
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Hemba

Ex-collection art africain allemande.
Cette sculpture d' art tribal hemba commémorant un chef local, intermédiaire entre les hommes et les dieux, se démarque par son port altier, son long cou annelé et un abdomen bulbeux. Le corps déporté vers l'arrière, la position de la tête aux traits soigneusement détaillés, manifestent la fierté de l'ancêtre. Patine veloutée, fissures de dessication.

Généralement réalisées dans de l'iroko,ces sculptures rituelles étaient vénérés par un clan particulier et entreposées dans des locaux à usage funéraire dans la maison du chef.
Patine brun grisé mat. Fissures de dessication, et nombreuses érosions.
Les Hemba, établis dans le sud-est du Zaïre, sur la rive droite de la Lualaba, ont longtemps été soumis à l'empire luba ...


Voir la fiche

490,00

Statue Nyamwezi
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Nyamézi

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
Cette figure humaine de morphologie longiligne offre une tête proportionnellement réduite, dans laquelle les yeux évidés étaient généralement incrustés de perles blanches. L'ampleur des oreilles contraste avec une discrète physionomie où la mâchoire forme un léger renflement. Ce type de statues, parmi la grande variété de la production tribale de cette région, participait au culte des ancêtres, et certaines jouaient un rôle dans des activités traditionnelles de sourcier.
Patine lisse et satinée révélant le veinage du bois, gamme de bruns chauds. Manques, fissures.
Les Nyamwézi sont formés de tribus d'origines diverses composant le plus grand groupe du centre de la Tanzanie , et partageant cependant de même traits ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Nyamwezi
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Nyamwezi

Ex-collection art africain belge
Statuette offrant un buste féminin incliné, que les bras enserrent, et des jambes disproportionnées. L'amplitude des oreilles se démarque aux côtés du visage aveugle. Ce type de statues, parmi la grande variété de la production tribale de cette région, participait au culte des ancêtres, et certaines jouaient un rôle dans des activités traditionnelles de sourcier. Patine grasse noire, résidus granuleux. Abrasions, infimes manques. br> Les Nyamwézi sont formés de tribus d'origines diverses composant le plus grand groupe du centre de la Tanzanie , et partageant cependant de même traits culturels. Ils furent impliqués au XIXe siècle dans le commerce caravanier qui traversait leur territoire l' Unyamwézi . Ils furent donc amenés à voyager du ...


Voir la fiche

190,00

Statue Lega Sakimatwematwe
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Lega

Ex-collection art africain française.
Statue africaine Sakimatwematwe (Multi-têtes) d'initiation au Bwami, parmi les nombreuses sculptures tribales utilisées au fil des initiations.
Patine bicolore satinée, enduit de kaolin blanc au niveau des visages.
Relative à un proverbe Lega,dotée de deux têtes ou plusieurs,cette statuette illustrerait toujours la nécessité d'une vision globale des évènements, et donc la prudence, la sagesse et l'impartialité qui devraient en découler.(Biebuyck 1973) L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces métaphores, ces dernières se référant largement à des proverbes ...


Voir la fiche

280,00

Miniature Kongo Pfemba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Maternité Kongo

Ex-collection art africain belge
Petite statuette sculptée dans le style Kongo, associée à l'ancêtre du clan, figure médiatrice. L'enfant incarnerait la transmission matrilinéaire du pouvoir. Ces effigies formaient fréquemment le motif sculpté au sommet des cannes de chefs. Patine brun foncé lustrée.
Fissure de dessication. Clan du groupe Kongo , les Yombe sont établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola. Leur statuaire comporte de remarquables maternités. L'usage de ce type de sculptures demeure méconnu. Chez les Kongo , le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkondi (pl. nkissi). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ou "divin". La ...


Voir la fiche

290,00

Statue Baule Waka sona
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Baoule

Campée avec assurance sur une base circulaire, les mains placées autour de l'ombilic, la figure masculine offre des ornements tégumentaires indiquant le concept de beauté des Baoulé, constante dans l' art africain .
Patine lisse bicolore.
Fissures de dessication.
Une soixantaine de groupes ethniques peuplent la Côte d'Ivoire, dont les Baoulé, au centre, Akans venus du Ghana, peuple de la savane, pratiquant la chasse et l'agriculture tout comme les Gouro dont ils ont emprunté les cultes rituels et les masques sculptés. Deux types de statues sont produites par les Baoulé, Baulé, dans le cadre rituel: Les statues Waka-Sona, " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou, être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette fétiche Kusu/Hemba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Kusu

Collection art africain française.
Les figures africaines de protection individuelle tel notre exemplaire, utilisées par les Hemba et les Kusu, ont été inspirés des fétiches songye. La charge magique, composée d'ingrédients d'origines diverses, était insérée au sommet de la tête où demeure un orifice.
Patine brun clair, érosions et fissures de dessication.
Les Kusu établis sur la rive gauche de la Lualaba ont emprunté les traditions artistiques des Luba et des Hemba et possèdent un système de caste similaire à celui des Luba. 
Les statues singiti étaient conservées par le fumu mwalo et honorées au cours de cérémonies durant lesquelles des sacrifices leur étaient offerts. Parallèlement à l'autorité des chefs héréditaires, des sociétés ...


Voir la fiche

150,00

Statue Tetela Songye
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Songye

Ex-collection art africain luxembourgeoise.

Issue de la région sud-ouest du territoire tetela, cette sculpture forme une interprétation schématique des fétiches des Songye. La tête reproduit un masque Kifwebe. Base altérée. Érosions au sommet. Patine mate plutôt claire. Eparpillés dans le bassin du Kasaï, les Tetela d'origine Mongo ont été à l'origine de conflits incessants avec leurs voisins. Ils ont également abondamment participé à la traite des esclaves. Leur sculpture très diversifiée est marquée par l'influence des groupes vivant à leur contact : au Nord, leur art a été soumis à l'influence des populations de la forêt tels les Mongo , au nord-ouest celle des Nkutschu , et à l'ouest celle des Binji et Mputu . Les traditions Kuba ont également été une source ...


Voir la fiche

140,00