La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - Statues africaines:

Souvent l'oeuvre des forgerons qui travaillent sur des bois tendres, la statuaire africaine regroupe des statues d'ancêtres, des poupées, des statuettes de jumeaux. Toutes ces statues offrent des formes géométriques aux contours anguleux, aux traits allongés, parfois une expression sévère. Les bras peuvent être collés au corps, ou à contrario ils s'en écartent. On y retrouve des personnages assis ou debout, les bras et les genoux fléchis ou comme chez les Dogons Tellem les bras levés vers le ciel implorant pour la venue de la pluie. Les statues peuvent aussi être utilisées en tant que fétiches pour toute sorte de pratiques animistes, principalement au Congo. Certaines sont en bronze comme au royaume Bénin. Pour l'africain traditionnel leur fonction consiste à rendre visibles les réalités invisibles.


Figure de Portugais Bénin
Art africain > Statues statuettes > Statue bronze bénin

La maîtrise du bronze dans l'art africain.
Cette sculpture de bronze représente un soldat Portugais armé, un poignard à la hanche, vêtu de son habit militaire traditionnel. Les Portugais arrivèrent au XVe siècle à Bénin, dotés d'un arsenal militaire qui suscita un grand intérêt chez les rois. La puissance des armes à feu fut alors naturellement associée à la capacité de défense occulte contre les ennemis invisibles. Au XVIème siècle, les Européens jouèrent un rôle majeur à la cour de l'Oba : ils y importaient des coraux et des perles de verre,des manilles également, très convoitées par le roi et ses courtisans. Parallèlement, leurs soldats participaient aux campagnes militaires de Bénin, notamment contre le royaume d'Idah. Le formidable accroissement des importations de métal ...


Voir la fiche

Faire offre

450,00

Statue de reliquaire Fang Byeri
Art africain > Statues statuettes > Statue Fang

Plusieurs variantes des statues Fang Byeri s'illustrent dans l'art africain Byeri. Chaque famille possède un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Ces boites étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri". Celles-ci étaient conservées dans un coin sombre de la case, et étaient destinées à détourner vers quelqu'un d'autre les influences maléfiques. Elles étaient également utilisées durant les cérémonies d'initiation des jeunes gens liés à la société "So". Pendant les fêtes, les statues étaient séparées de leurs boîtes et portées en parade. Cette pièce destinée à être fichée dans un panier-reliquaire par le ...


Voir la fiche

280,00

Cavalier Baoulé
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Baoule

Ex-collection art tribal française, estimé en salle de vente à 500 euros.
Naturalisme de l'art africain Baoulé Cette effigie masculine de cavalier représenterait un chef baoulé de façon idéalisée,ces derniers étant les seuls à posséder des chevaux. Le visage ovoïde porte des traits délicats, des paupières cernées de kaolin (pour la clairvoyance), et la classique coiffure tressée relevée en trois coques sommitales. Le personnage dispose d'un oeuf, indiquant une volonté de prodécer à une offrande sacrificielle. Cette sculpture incarnant un asye usu, esprit de la nature, faisait probablement partie des objets appartenant au devin komien . Lors des séances de divination "Mbra", ces objets étaient enveloppés d'un linge blanc afin de revêtir une fonction d'intermédiaires entre le monde ...


Voir la fiche

Vendu

Cercueil anthropomorphe Efomba Ntombe
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Cercueil anthropomorphe Efomba Ntombe

Ex collection art africain belge.

Nommés Bonganga ou Efombe selon les auteurs, ces cercueils anthropomorphes étaient destinés à accueillir la dépouille de dignitaires de l'ethnie Ntomba.
Les points de vue divergent quant à l'origine exacte de ces cercueils. En effet, Engels les décrit en premier et les attribue aux Ngata qui ne seraient en fait, selon Hulsaert ultérieurement, que des Ntomba vivant dans le village de Wangata wa Ibonga, RDC. D'après Engels, la création de ces pièces funéraires se faisait selon un rituel précis : une association fermée du nom de bonganga constituée d'un sculpteur et d'un groupe d'hommes accompagnés de leurs épouses y oeuvrait pendant plusieurs mois au sein d'un camp provisoire nommé esata dans la forêt, à l'écart du village.
Hulsaert ...

Paire de grandes statues Urhobo Owedjebo
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Paire de grandes statues Urhobo Owedjebo

Ex collection art africain anglaise.

Cette statue représente Owedjebo, ancêtre fondateur, accompagné de sa femme et leur enfant.
Elle fait partie des statues tutélaires d’Eherhe du clan Agbon. Les statues sont bicolores noir/blanc afin de symboliser la puissance de la figure ancestrale.
On retrouve aux poignets ainsi qu’aux chevilles des bracelets imposants qui étaient réalisés en ivoire poli. Le guerrier porte également un collier qui indique qu’il est un initié de la société secrète « ohonvworhin ».
Les deux personnages sont dotés d'une patine croûteuse et de nombreuses agrafes destinées à solidifier le bois. Sur la tête, ils portent une coiffe cylindrique, symbole de leur rang élevé. Leur crâne en forme d'ogive accompagné d'épaisses scarfications ...

Grande figure de reliquaire Kota Mbulu-ngulu
objet vendu
Art africain > Reliquaires > Reliquaire Kota

Art africain Kota.
Spectaculaire reliquaire Kota décoré de lamelles de cuivre et de laiton au contraste de couleurs dorées et cuivrées , apparenté au style Kota de la vallée de la Sébé, affluent de la rive droite de l' Ogooué. Le cimier et les coques latérales sont bordées de rangées de pointillés gravés au repoussé et d'une bande centrale de traits parallèles horizontaux. La particularité de cet objet réside dans le front bombé contrastant avec la face concave, symbolisant une tête de mort. Les yeux circulaires sont en cabochon et la bouche absente. Des fils de cuivre sont enroulés sur le piètement, accompagnés de larges anneaux de métal.L'envers de la sculpture présente un bois brut fortement érodé. Cette sculpture preestigieuse symbolise le lien entre le monde des vivants et celui ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Couple primordial Dogon
objet vendu
Art africain > Bronze art africain > Statues Dogon

Art africain Dogon.
Nobles figures tribales, représentées frontalement, bras le long du corps et jambes parallèles. Ces statues africaines Dogon,en bronze, évoquent les Nommos, à l'origine de la création chez les Dogon du Mali. Rappelant aussi les sculptures du célèbre Giacometti, elles expriment une fierté se caractérisant par un cou tendu, supportant un menton relevé à l'horizontale, dressé vers le ciel. Ces statues de bronze sont martelées d'une succession d'encoches. Patine aux reflets brun grisâtre. Les Dogon constituent un peuple renommé pour leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une ...


Voir la fiche

Vendu

Figure Baoulé anthropo-zoomorphe
Art africain > Statues statuettes > Statue Baoule

Collection art africain belge.
Cette sculpture baoulé, exposée au Musée des Beaux Arts de Pau en 1961, constituée d'une effigie d' asye usu associée à un animal forme un exceptionnel binôme. Les têtes sont tournées dans des directions opposées, les bras sont joints afin d'accueillir de concert l'esprit de la brousse, asye usu, ou Mbra, un amuin (dieu) donné aux Baoulé par le créateur. Ces figures liées au culte de divination ont été sculptées à la suite de rêves du devin. La surface de cette statue baoulé s'est graduellement doté d'une pellicule croûteuse écaillée résultant de libations rituelles successives. Acquise par Guy Mercier,consultant pour le groupe Solvay, qui entreprit au début du XX° siècle de rassembler une vaste collection d'art premier. Tout en rayonnant en Afrique de ...


Voir la fiche

Faire offre

3450,00

Coupe à offrandes Yoruba polychrome
objet vendu
Art africain > Jarre > Coupe à offrandes Yoruba polychrome

Ex-collection art africain anglaise.
Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà , la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés ( aroko ). Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare . Cet autel facilitant la communication avec l'au-delà met en scène , debout sur un réceptacle sphérique à l'image de la terre , destiné aux offrandes ou à la divination ,la déesse de la terre Onilé ("propriétaire de la Maison"), garante de la longévité, la paix, et des ressources, et liée à la puissante société Ogboni chez les Yoruba Egba et Ijebu. Des sujets l'entourent, évocations de la fécondité et des ancêtres. Agenouillées sur un socle orné de visages du dieu Ogun, dieu de la guerre et de la technologie, ou encore Orunmila, déesse ...

Paternité Igbo Alusi
Art africain > Statues statuettes > Statue Igbo

Art africain Igbo.
Les Igbo vénèrent un nombre considérable de divinités connues sous le nom d' alusi , ou agbara, considérées comme la descendance de Chuku, ou Chukwu, et en tant que tels constituent des intermédiaires auxquels  des sacrifices tels que  noix de kola, de l'argent, du kaolin, sont octroyés dans le but de jouir de faveurs. Ces sculptures produites dans plusieurs régions vont d'une quarantaine de centimètres jusqu'à une taille humaine, et sont ornées d'attributs aristocratiques plus ou moins élaborés. Les sculpteurs s'avèrent être des hommes, mais les adeptes féminines contribuent bien souvent en parachevant l'oeuvre à l'aide de pigments colorés. Les ornements tégumentaires reflètent en outre le rang social du personnage. Le personnage ici présente un enfant, symbole du ...


Voir la fiche

1500,00

Figure de léopard Bénin
objet vendu
Art africain > Bronze art africain > Statue Bénin

Ex-collection art africain française.
L'art tribal palatial du Bénin Le léopard a une place centrale dans la culture du royaume bénin car cet animal apparaît dans le mythe fondateur dont le roi Ewuare est le héros. Selon la légende, celui-ci se réveille après avoir passé une nuit à côté d'un léopard et d'un serpent sans s'en être rendu compte. Comme dans d'autres cosmogonies, les animaux sont la manifestation voire l'incarnation de forces surnaturelles. Etre épargné par ces prédateurs est donc le signe d'une bénédiction divine. La mise à mort du roi des animaux associés aux légendes, le léopard, était en outre le privilège du chef, l' Oba . Le félin pouvait alors servir d'offrande pour le culte de la tête du chef. Parfois dompté par diverses guildes royales, il accompagnait le ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Bambara Nyeleni Dyoneni
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Bambara

Ex-collection art africain française.
Cette statue tribale africaine de "petite préférée", Nyeleni en Bambara,est représentée en position frontale, les membres inférieurs disparaissant dans le socle circulaire. Elle présente une tablette qui rejoint les hanches du personnage. Le visage doté de pupilles métalliques est coiffé d'une crête striée, des oreilles "en fer à cheval "se dessinent latéralement. Le corps scarifié affiche quant à lui les signes de maternité et de fécondité par les seins pleins et tendus, en obus. Patine grasse noire , huilée. Les Bambara du Mali central et méridional appartiennent au grand groupe Mande, comme les Soninke et les Malinke. Ils croient à l'existence d'un dieu créateur génériquement appelé Ngala et qui maintient l'ordre de l'univers. Son existence ...

Statuette Baoulé Waka Sona Blolo Bia
Art africain > Statues statuettes > Statue Baule

Les "doubles inversés" dans les sculptures d'art africain des Baule
Une soixantaine de groupes ethniques peuplent la Côte d'Ivoire, dont les Baoulé,au centre, Akans venus du Ghana, peuple de la savane, pratiquant la chasse et l'agriculture tout comme les Gouro dont ils ont emprunté les cultes rituels et les masques sculptés. Deux types de statues sont produites par les Baoulé , Baulé , dans le cadre rituel : Les statues Waka-Sona , " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou , être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien , ces derniers étant sélectionnés par les esprits asye usu afin de communiquer les révélations de l'au-delà. Le second type de statues sont les "époux "de ...

Figure de reliquaire Fang Byeri
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Figure de reliquaire Fang Byeri

Les Fang dans l'art africain.
Figure anthropomorphe guardienne du reliquaire contenant les ossements des défunts, cette pièce toute en longueur présente un buste cylindrique étiré dans lequel l'ombilic tient une place d'importance. Cette protubérance est en relation avec l'orgueil attaché à la filiation. Un sceptre tribal doté d' un visage similaire , mais en miniature, est maintenu sur le buste du personnage. Le regard cerclé, aux pupilles de métal, appartient à un individu en transes qui serait en médiation avec le monde de l'au-delà. Une torsion des membres inférieurs vers l'intérieur est à noter, détail fréquemment rapporté par les sculpteurs Fang, symptôme consécutif à certaines atteintes physiologiques . La patine lisse et luisante offre une belle gamme de bruns. Une inquiétante ...

Cavalier Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Cavalier Yorouba

Ex-collection art tribal anglaise.
Les représentations de cavaliers sont très fréquentes dans l'art africain yoruba, et pour cause, il s'agit du thème central de l'histoire nommée "La mort et le cavalier du roi". Cette fiction raconte les funérailles du défunt roi d'Oyo, ancien état africain fondé au XVème siècle, voisin du royaume de Dahomey, et la tradition selon laquelle son cavalier, Elesin, doit se suicider dans les trente jours suivant le décès du roi afin de suivre en bonne et due forme le dogme religieux yoruba. La mort du cavalier est en effet destinée à garantir au roi un sauf conduit vers sa nouvelle demeure.
Elesin, un homme simple profitant de la vie, se voit investi d'une mission dont il ne veut pas et finit par décevoir le peuple yoruba qui place en lui de ...


Voir la fiche

Vendu

Paire de grandes têtes d autel royal Benin Bini Edo
objet vendu
Art africain > Bronze art africain > Paire de grandes têtes d'autel royal Benin Bini Edo

La technique de la cire perdue dans l'art africain.

Les têtes d'autel sont des pièces célèbres dans l'art bénin. A l'instar des autres bronzes, elles étaient coulées à l'aide de la technique de la cire perdue. Une couche de cire est intégrée à un moule en sable. Lors de la coulée du métal en fusion, la cire s'évapore et le bronze la remplace en s'adaptant aux fins motifs laissés dans le sable.
Ces pièces sont très chargées en détails et motifs. Cette paire de têtes royales aux traits réalistes dispose en effet de scarifications faciales et de nombreux ornements finement détaillés. Chacune repose sur une base carrée décorée de visages humains. Leurs caractéristiques permettent de les attribuer au courant stylistique du nom de "uhumnwun elao".

L'art du Bénin est ...

Trio de musiciens Mangbetu
Art africain > Statues statuettes > Trio de musiciens Mangbetu

Les statues africaines anthropomorphes des Mangbetu
En Occident , les Mangbetu sont célèbres pour la diversité de leurs supports artistiques dont une vaste gamme d'objets usuels, d'instruments et de parures d'art africain. Cependant, ils sont également renommés parmi leurs voisins pour la qualité de leur architecture et en particulier leurs temples, ce qui leur valut d'être chargés par ces derniers de concevoir pour eux de pareils joyaux architecturaux. Les statues Mangbetu, bien que rares, sont facilement identifiables à leur bois clair orangé et à la coiffe caractéristique. Cette coiffe représente le canon idéal de beauté au sein de l'aristocratie mangbetu. Dès le plus jeune âge, les enfants subissaient une compression de la boîte crânienne maintenue serrée par des liens de ...


Voir la fiche

350,00

Statue Fétiche Kirdi Fali Cameroun
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Fétiche Fali

Ex collection art africain française

Sculpture tribale anthropomorphe en bois dont la tête est affublée d'un cimier circulaire , elle dispose de cornes figurant les jambes et une plus réduite, surgissant de l'abdomen, pouvant évoquer une excroissance de l'ombilic. Une autre est placée transversalement au dos du personnage. L'ensemble est intégralement ficelé, enduit de libations sacrificielles parmi lesquelles ont adhéré des plumes d'oisillon. Ce type d'assemblage, fréquent en Afrique, possède, selon les croyances locales, une valeur mystique de protection contre différents types de fléaux. Une étoffe que les onctions argileuses ont durçi joint en outre les deux éléments inférieurs. Le cimier, obstrué par un miroir sur chacune de ses faces, fait vraisemblablement usage de ...

Figure de reliquaire Fang Byeri
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Fang

Plusieurs variantes des statues Fang Byeri composent l'art africain Byeri. Chaque famille possède un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Ces boites étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri". Celles-ci étaient conservées dans un coin sombre de la case, et étaient destinées à détourner vers quelqu'un d'autre les influences maléfiques. Elles étaient également utilisées durant les cérémonies d'initiation des jeunes gens liés à la société "So". Pendant les fêtes, les statues étaient séparées de leurs boîtes et portées en parade. Cette pièce destinée à être fichée dans un panier-reliquaire par le pédoncule ...

Maternité Dan Lü mei
Art africain > Statues statuettes > Statue Dan

Ex-collection art africain suisse.
Des dons de femmes, de nourriture , des cérémonies festives et un statut honorable récompensaient autrefois les sculpteurs dan à qui ce talent était accordé au cours d'un rêve. Ce dernier constituait le moyen de communication de Du , pouvoir spirituel invisible, avec les hommes. La statuaire, rare, tenait un rôle de prestige auprès de son détenteur. Il s'agit principalement d'effigies d'épouses, des lü mä , êtres humains en bois. Il ne s'agit pas d'incarnations d'esprits ni d'effigies d'ancêtres, mais de figures de prestige représentant des personnes vivantes, souvent commandées par les chefs, dont les statues porteront les noms. Elles sont placées dans des cases miniatures édifiées à cet effet. Cette figure de maternité est représentée avec son ...


Voir la fiche

325,00

Statuette Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statuette Senoufo

Cette figure hybride d'art africain senoufo dispose d'une tête zoomorphe évoquant un singe, et est issue de la vaste collection d'art africain Mercier, entreprise au début du XXe siècle par le grand père Guy, consultant pour le groupe Solvay et transmise sur trois générations . Tout en rayonnant en Afrique de l’ouest et centrale dans le cadre de son travail, et récoltant des œuvres in-situ, la majorité de sa collection est cependant issue de « cabinets de curiosité » qui ont foisonné dans les capitales européennes pendant les années 20. Elle provient en outre de galeries prestigieuses (Paris, Bruxelles, Londres, New-York). Cette statuette d'autel, associée à la divination, incarnerait un esprit de la brousse. Le visage très stylisé se prolonge d'une mâchoire plate, en décrochage, à ...


Voir la fiche

Vendu





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook