La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Statues africaines : fetiche tribal, maternité:

Souvent l'oeuvre des forgerons qui travaillent sur des bois tendres, la statuaire africaine regroupe des statues d'ancêtres, des poupées, des statuettes de jumeaux. Toutes ces statues offrent des formes géométriques aux contours anguleux, aux traits allongés, parfois une expression sévère. Les bras peuvent être collés au corps, ou à contrario ils s'en écartent. On y retrouve des personnages assis ou debout, les bras et les genoux fléchis ou comme chez les Dogons Tellem les bras levés vers le ciel implorant pour la venue de la pluie. Les statues peuvent aussi être utilisées en tant que fétiches pour toute sorte de pratiques animistes, principalement au Congo. Certaines sont en bronze comme au royaume Bénin. Pour l'africain traditionnel leur fonction consiste à rendre visibles les réalités invisibles.


Statuette Ibeji
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Ibeji

Les Ibeji , images de substitution dans l'art africain
Les larges yeux globuleux, les hauts cimiers en croissant,les scarifications en griffes sur le visage,illustrent les constantes des traditions esthétiques de l'art africain Yoruba. Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais.
Il arrivait également qu'un homme fasse sculpter des ibeji pour son épouse afin de susciter la grossesse, l'objet deveant support de fertilité. Support de l'âme du jumeau, l'ibeji influence la vie ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d autel  Punu Lumbu
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Punu Lumbu

Ex-collection art africain française.
Agenouillée respectueusement, cette effigie d'ancêtre féminin Punu , Lumbu , présente un visage similaire à celui des masques de la danse Okuyi-Mukudji, accompagné dans ce cas du motif central à damiers, chéloïde se répétant en rectangles temporaux. Juchée sur un haut tabouret plaqué de lamelles de cuivre, elle semble disposée à entamer une cérémonie rituelle, en lien avec les ancêtres,une cérémonie de guérision ou de divination. Les Punu sont un peuple bantou d'Afrique centrale établi principalement au sud du Gabon, également en République du Congo dans la région du Niari. Ils vivent dans des villages indépendants divisés en clans et en familles. La cohésion sociale est assurée par la société Moukouji, dont le rôle essentiel est de ...


Voir la fiche

Vendu

Figures de jumeaux Ibedji Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Jjumeaux Ibedj

Ex-collection art africain française.
Ces deux statues Ibedji, distinctives de la région d'Igbomina au Nigéria , présentent une coiffure tressée relevée en haut chignon teintée d'indigo. Sculptés par le "babalawo", ils affichent des entailles parallèles sur les joues propres à l'ethnie. De grands yeux en amande, des lèvres en "V" distinguent leur physionomie.De multiples colliers constitués de perles rondes et tubulaires de différentes couleurs accompagnent leur nudité. Ces statues Ibedji sont reliées l'une à l'autre par des enfilades de cauris. br> Patine satinée chocolat .
Dans la langue du peuple Yoruba, ibedji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé.
Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. ...

Statue Senoufo Deblé
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Senoufo

L'art tribal africain des Senoufo
Coiffée d'un haut cimier , offrant une physionomie neutre et méditative, cette figure féminine au buste et bras filiformes est représentée mains sur les cuisses hypertrophiées, comme prête à effectuer une danse rituelle. Le fessier et l' ombilic proméminents font appel à la fécondité tandis que les jambes légèrement écartées disparaissent dans un socle formant pilon appelé " sedine " ou " dol " selon le dialecte. Des scarifications corporelles et des chéloïdes sur le visage distinguent la statuaire tribale des Senoufo.
Patine sèche et croûteuse brun foncé.
Ces statues tribales figuratives Debele , Deblé ("battes à rythme"), parfois nommées " enfant du Poro " ou " esprit de la brousse ", intervenaient par paires au cours des processions ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Poupée Mossi Biga
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Poupée Mossi

Art africain Mossi.
Cette figure anthropomorphe schématisée, dont l'aspect de la tête varie selon les régions, représente un esprit avec lequel une relation s'établit. Attribut de fertilité, la poitrine stylisée est mise en valeur sur le buste tubulaire où l'ombilic est évoqué par un léger renflement . La tête stylisée, dotée d'oreilles triangulaires, évoque par ses hachures les tresses arborées en cimier par les fillettes. Patine brune que les onctions d'huile ont particulièrement lustré. L'utilisation de poupées, par les jeunes femmes africaines, ne se fait pas exclusivement au sein du contexte initiatique. Lorsque la menstruation fait son apparition, la jeune fille est considérée comme une mère potentielle. Chez de nombreuses ethnies, la recherche de la fécondité se fait alors ...


Voir la fiche

Vendu

Statue masculine Ibibio
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue masculine Ibibio

Ex collection privée italienne d'art africain E. Recupero.

Statue très expressive comme c'est souvent le cas dans la statuaire ibibio. Les bras orientés vers le haut apportent également une dynamique à la pièce.
L'abdomen est représenté de façon quasi sphérique. En dessous, le membre viril turgescent est mis en évidence.

Les Ibibios sont un peuple d'Afrique de l'Ouest, surtout présents dans le sud-est du Nigeria (État d'Akwa Ibom), mais également au Ghana, au Cameroun et en Guinée équatoriale.
Les sociétés secrètes sont nombreuses chez les Ibibio installés à l'Ouest de la Cross River. Sans gouvernement centralisé, leur organisation sociale est comparable à celle des Igbo voisins. Le culte des ancêtres est sous l'autorité des membres les plus hauts gradés de ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Baoulé Assié Usu
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Baoulé

La statuaire Baoulé dans l'art africain

Une coiffe agencée en multiples coques, des scarifications parsemées sur le corps, un ombilic saillant , et la vigueur de mollets adaptés au travail agricole, font partie des traits de la statuaire baoulé. La douceur de la surface témoigne des libations huileuses rituelles pratiquées sur cette statue appartenant au devin . Patine foncée localement abrasée. Deux types de statues sont produites par les baoulé dans le cadre rituel : Les statues Waka-Sona , " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou , être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komiefoué , ces derniers étant sélectionnés par les esprits asye usu ("génies de la terre") afin de ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Ibeji
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Ibeji

Sculpture africaine naturaliste, elle incarne une figure féminine au cimier soigneusement divisé en plusieurs coques tressées. Ses atours, bracelets et colliers ,constitués de perles multicolores,s'enroulent en plusieurs rangs autour du cou et des hanches. Les larges pieds digités sont campés sur une base circulaire. Patine satinée chocolat. Incrustations résiduelles de libations végétales.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé.
Cet ibeji est alors traité comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relai.
Considéré comme bien plus ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Boulou
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Boulou

Les thèmes animaliers Boulou dans l'art africain du Gabon
L'attitude voûtée et les mains reposant sur l'abdomen accordent à cette sculpture africaine incarnant l'esprit d'un primate une expressivité remarquable. La surface irrégulière, érodée, dispose d'une patine sous la forme de nombreux résidus foncés croûteux et le kaolin blanc relevant la physionomie du primate ne contraste que faiblement. Fissures de dessication.

Situés entre le Cameroun et le Gabon, dans la forêt équatoriale ,les Boulou font partie de l'ensemble Fang. Comme les Fang du Sud Cameroun célèbres pour leurs grands masques blancs, les Boulou ont aussi pratiqué le rituel Ngil pour lutter contre la sorcellerie et les empoisonnements. Ngi est le gorille, animal redoutable auquel s'identifie le postulant ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Dogon
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Dogon

L'art africain a donné parfois naissance , au travers de ses cultes religieux, à des oeuvres pour le moins surprenantes. C'est le cas de cet objet-fétiche composé d'une multitude de lames de fer reliées par des fils de coton et fichées autour d'un tronc central. Entre les lames émerge un visage dont les traits sommairement taillés confèrent un air de détresse au captif. Les clous sont oxydés et des vestiges de libations rituelles sont visibles. Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues tribales Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village.Ces statues, incarnant parfois le nyama du défunt, sont placées sur des autels d'ancêtres et participent aux différents ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de maternité Igbo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Igbo

Reprenant la physionomie du masque africain Igbo Agbogo Mmwo , cette figure féminine à la savante coiffe en coques nattées se rapporte aux esprits ancestraux. En effet, mmwo signifie "esprit des morts". Cette statue africaine Igbo, représentant une mère allaitant son enfant, pourrait constituer une figure allégorique du rapport spirituel nourricier entre les vivants et le monde des ancêtres, ou celui des esprits. Elle évoque également la déesse terre, Ala, incarnation de la fertilité, qui occupe une place importante dans le panthéon igbo, parmi les ancêtres et les divinités tutélaires alusi . Patine croûteuse. Polychromie. Les Igbo vivent dans la forêt au sud-est du Nigeria. Ils ont réussi à associer un profond sens de l'individualité à un sentiment tout aussi fort d'appartenance au ...


Voir la fiche

Vendu

Statuettes jumeaux Ibeji Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statues Ibeji

Statuettes Ibeji, incarnation de l'enfant disparu dans l'art africain Yoruba
De larges yeux en amande percés d'une pupille, de profondes scarifications sur les visages, des tresses s'élevant en cimier , et des physionomies qui illustrent les traditions esthétiques dans l'art africain Yoruba. Solidement campés sur des supports rectangulaires, ces jumeaux nus sont vêtus de pagnes ceinturés de colliers de perles tubulaires bleues et de colliers jaunes et de bracelets retenant des cauris. Leurs principales caractéristiques les rattachent au type Egba et l'espace triangulaire formé par les mains plus précisément à la région d' Abeokuta . Patine chocolat. Dans la langue du peuple Yoruba , ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau ...

Figure de divinité Igbo Alusi, Agbara, polychrome
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Igbo

Destinées à être placées dans les obu (Sing. : obi), maisons des hommes de la Cross River ,cette statue cultuelle polychrome de plus de deux mètres de hauteur arbore un triple cimier et un visage pigmenté de bleu et de blanc, évoquant le monde des défunts mais également la beauté de la jeunesse,tandis que le corps porte des motifs corporels nommés " uli ". Les marques corporelles régionales, tatouages et scarifications, indiquaient le grade atteint dans la société d'initiation. Cette effigie féminine incarnant une divinité tutélaire, intermédiaire entre les hommes et le dieu nommé Chukwu, de taille exceptionnelle,est représentée debout. Les pieds ont été affectés par l'érosion. Caractérisant les notables ,le port de bracelets aux bras et aux chevilles sculptés en relief, contrastent ...

Statue Dogon
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Dogon

Ex-collection art africain belge.
Figure d'ancêtre , représentée nue, illustrant l'une des tâches quotidiennes de ce peuple des falaises, elle se caractérise par des bras en angle droit légèrement écartés d'un buste renflé, et de jambes semi-fléchies, campées sur une base érodée. Cette pièce au bois dessiqué, rongé, sillonnée, présente une cassure sur l'un des bras. Des résidus d'une patine noirâtre rituelle subsistent localement sur la surface altérée. Les choix stylistiques correspondraient à la statuaire issue de la région de N'duleri. Les Dogon constituent un peuple renommé pour leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Dogon
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Dogon

Artisans bronziers dans l'art africain
Figure longiforme d'inspiration tribale, dressée sur un socle , les bras démesurés écartés du buste. Rappelant les sculptures du célèbre Giacometti, elle arbore un cou tendu, supportant un menton relevé à l'horizontale, les yeux sont globuleux . Cet alliage de bronze africain est rythmé d'encoches régulières. Patine aux reflets orangés. Les Dogon constituent un peuple renommé pour leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du Burkina (nord-ouest de Ouahigouya). Les villages sont souvent perchés au sommet des éboulis au flan des ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette fétiche Kongo
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Kongo

Ex-collection art africain suisse.
En lieu et place de la charge magique "bilongo" située sur l'abdomen, cette effigie naturaliste Kongo dispose cette fois d'une protubérance ornée d'un motif formant un sexe féminin. La distorsion de la bouche évoquant la douleur, il s'agit sans doute d'une figure médiatrice, protectrice, à usage thérapeutique ou associée à la circoncision. La patine alliant différents tons de bruns a acquis un toucher satiné. Sillons de dessication. Les ingrédients magiques "bilongo" étaient fréquemment dissimulés dans le réceptacle situé sur l'abdomen de la figure qui était par ailleurs scellé par un miroir. Les sorciers nganga , à la fois guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par l'intermédiaire de ...


Voir la fiche

250,00

Statue d ancêtre Béembé Kitebi
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Béembé

Des tatouages chéloïdiens intriqués, distinctifs de l'art tribal africain  beembé au même titre que la coiffe et la barbe, se dessinent en relief sur le buste allongé ce ce personnage campé sur de larges pieds digités.Ces scarifications témoignent des stades successifs de l'initiation à laquelle un individu a été soumis. Parfois sertis d'ivoire , de faïence ou de corne, les yeux en amande sont incrustés de corne. Fissures de dessication.Patine brun acajou aux reflets glacés. Etablis sur les plateaux de la République populaire du Congo ex.Brazzaville, le petit groupe Babembé a été influencé par les rites et culture Téké, mais surtout par celle des Kongo. Les Béembé formaient à l'origine le royaume du Kongo, avec les Vili, Yombé, Bwendé et Woyo. Avant une chasse , pour qu'elle soit ...

Figure totémique Kouyou
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Kouyou

Art tribal africain Kouyou.
Figure aux bras accolés au buste scarifié, elle arbore colliers, bracelets et scarifications. Cette statue africaine Kouyou est enduite d'une teinture pigmentée rose orangée, la bouche dévoile des dents aiguisées. Elle est en outre coiffée d'un animal totémique. Elle s'élève d'un socle qui s'orne de trois visages dotés d'une physionomie identique à la sienne. Deux clans totémiques formaient autrefois l'ethnie des Kuyu, vivant le long de la rivière du même nom, au nord-ouest de la république populaire du Congo : à l'Ouest celui de la panthère, et à l'Est celui du serpent. Une association masculine secrète, Ottoté , jouait un rôle politique important dans la nomination des chefs. L'initiation des jeunes gens se terminait par la révélation du serpent dieu ...


Voir la fiche

390,00

Cavalier Bamoun
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Cavalier Bamoun

Art africain chez les Bamoun.
Ce cavalier Bamoun maîtrisant un cheval cabré représenterait le roi N'Doya dans sa victoire sur les Peuls, au XIXe siècle. Armé d'une épée dans un fourreau porté en bandoulière,il disposait d'une lance qui est manquante. Un cuir brun foncé recouvre la sculpture du personnage et du cheval, un cuir plus clair gaine les sabots. Le roi est habillé d'une toile épousant les formes sous-jacentes, les Haoussa ayant introduit les transformations vestimentaires chez les Bamoun. Sa selle est composée d'une toile frangée de laine violine. La qualité de la réalisation, les détails apportés, les différents matériaux, composent une oeuvre d'art africain bamoun d'exception.
Les Bamun habitent une région à la fois pleine de reliefs boisés mais aussi de ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Dan
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Dan

Ex-collection art africain traditionnel allemande.
Pour les Dan de Côte d'Ivoire, peuple malinké appelé également Yacouba , deux univers bien distincts s'opposent : celui du village, composé de ses habitants, de ses animaux, et celui de la forêt , sa végétation et les animaux et les esprits qui la peuplent. Pour que ces esprits s'établissent, une zone spécifique de la forêt est désignée et toujours préservée à l'extérieur des villages dan. Des sacrifices sont en outre requis afin de communiquer par le biais de ces esprits. Différents types de masques dan ont été répertoriés, chacun étant doté d'une fonction spécifique. La statuaire est rare, principalement constituée de portraits féminins lü me , d'épouses favorites. Il ne s'agit pas d'incarnations d'esprits ni d'effigies ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Mangam Mama
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Mangam Mama

Dans l'art africain, les pièces Mama associés au culte Mangam se caractérisent par une tête qui est une représentation stylisée d'un buffle dont les cornes se rejoignent pour former un cercle.
Il s'agit d'une signe de fertilité chez les Mama. Le corps peut s'apparenter dans ses formes aux Chamba, ethnie voisine. La statue porte son habit de raphia et est recouverte d'ocre rouge.
Tels les masques, les statues sont utilisés au sein de l'ethnie par les membres d'une association masculine chargée de maintenir l'ordre social et d'augmenter ou de favoriser la production agricole.
Ils sont conservés dans le bois sacré et sont ramenés au village pour accompagner les défunts dans le monde de l'au-delà ou pour participer à l'intronisation d'un chef.


Voir la fiche

Vendu