La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Statues africaines : fetiche tribal, maternité:

Souvent l'oeuvre des forgerons qui travaillent sur des bois tendres, la statuaire africaine regroupe des statues d'ancêtres, des poupées, des statuettes de jumeaux. Toutes ces statues offrent des formes géométriques aux contours anguleux, aux traits allongés, parfois une expression sévère. Les bras peuvent être collés au corps, ou à contrario ils s'en écartent. On y retrouve des personnages assis ou debout, les bras et les genoux fléchis ou comme chez les Dogons Tellem les bras levés vers le ciel implorant pour la venue de la pluie. Les statues peuvent aussi être utilisées en tant que fétiches pour toute sorte de pratiques animistes, principalement au Congo. Certaines sont en bronze comme au royaume Bénin. Pour l'africain traditionnel leur fonction consiste à rendre visibles les réalités invisibles.


Statue Mossi Nakomse
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Mossi Nakomse

Le corps est droit, les bras légèrement fléchis le long du corps. Le visage porte des scarifications sur son contour ainsi que sur les pommettes. On observe une crète sagittale très fine et gravée de lignes simulant la chevelure. La patine est brute et présente de belles traces de dessication.

La société mossi a été structurée et hiérarchisée par ses envahisseurs dès le XVème siècle. Les deux populations se mélangèrent et eurent descendance au cours des décennies. L'appellation Nakomse désigne les descendants des aristocrates cavaliers islamisés parmi lesquels on choisissait toujours les chefs politiques. Les chefs religieux étaient quant à eux toujours issus de descendants des autochtones, aussi appelés Tengabibisi.

Il n'est pas surprenant de retrouver chez ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Luba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Luba

Ex-collection art africain belge.
Une figure féminine luba se dresse au centre d'une coupe munie d'un manche. Sa coiffe complexe composée de de chignons étagés, de plumes et de tresses en cordelettes évoque les coiffures des femmes luba au début du XXe siècle. Sa position , mains positionnées près des seins, rappelle que les secrets de la royauté appartiennent aux femmes grâce à leur rôle d'intermédiaire politique et spirituel. Les chefs étaient également incarnés par des effigies féminines. Il s'agit d'un nkishi , objet doté de propriétés magiques utilisé dans le bugabo, puissante association précoloniale consacrée à la chasse et à la guérison.La cavité est remplie d'éléments magico-thérapeutiques , bijimba , dont du duvet d'oisillons. L'extrémité du manche est enveloppée de ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Lega Sakimatwematwe
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Lega

L'art africain lega et les supports d'initiation
Statue tribale africaine Sakimatwematwe (Multi-têtes) appartenant à un initié du Bwami, parmi les nombreuses autres utilisées au fil des initiations, sa structure se présente sous la forme d'un tronc central sur quatre pieds sur lequel figurent alternativement quatre groupes de têtes. L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces métaphores, ces dernières se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, et parfois même rejoindre le grade ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d ancêtre Hemba Luba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Luba

Statuette masculine d'art africain dotée d'un visage fin et symétrique souligné d'une barbe en collier, elle est positionnée jambes à demi fléchies sur un socle. Le personnage présente la coiffe tribale cruciforme dans laquelle les Luba perçaient fréquemment un orifice afin d'y introduire des substances magiques. Les mains positionnées autour de l'abdomen insistent sur l'importance de sa lignée. Le personnage est vêtu d'un pagne de raphia sur lequel un fragment de fourrure a été fixé. Patine lisse et satinée.


Les Luba , ou Baluba en tchiluba, sont un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, ainsi le nom (Baluba, qui veut dire « les Lubas »). Ils sont nés d’une sécession de l’ethnie Songhoy, sous la ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statuette Nkisi Kongo/Yombé
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Kongo

Ex-collection art africain belge.
Cette sculpture réaliste Nkisi Nkondi de dimension réduite , à usage domestique,( mpezo ) était destinée à protéger les familles, à conserver la santé par exemple ou à favoriser la fertilité. Les ingrédients magiques "bilongo" étaient dissimulés dans le réceptacle situé sur l'abdomen de la figure que scellait un miroir aujourd'hui absent. Les sorciers nganga , à la fois guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par l'intermédiaire de ces figures consacrées. La sorcellerie agressive kindoki est le mal absolu qu'il faut combattre. A cette fin, des figures protectrices nkisis sont fabriquées et chargées par les nganga de tous les ingrédients nécessaires pour atteindre ce but. Ce n'est ...


Voir la fiche

Vendu

Figure d ancêtre Mumuye en fer noir
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Mumuye

Le travail agricole dans l'art africain de la haute Bénoué au Nigéria
Parmi la diversité des statues mumuye du Nigéria, variant selon les villages,certaines caractéristiques se dégagent cependant : une morphologie extrêmement épurée, allongée, et une relative absence d'ornementations. La tête ronde, proportionnellement de petite dimension, présente un visage aux traits sommaires, une physionomie neutre. Cette statue africaine mumuye illustre une scène quotidienne de travail manuel des champs, à travers cette figure longiforme immortalisée en plein labeur. Fer patiné. C'est dans la région du nord-est du Nigéria, limitée par la boucle de la Benoué et la frontière camerounaise ,que vivent, principalement d'agriculture, le groupe d'environ 100 000 Mumuye . La région étant d'accès ...

Statuette d ancêtre Chokwe
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Chokwe

Art africain chez les Chokwe.
Cette statuette tribale glorifie la puissance spirituelle et physique par la représentation du héros fondateur de l'ethnie,l'ancêtre Chibinda Ilunga, chasseur émérite. Le personnage, aux paumes et pieds surdimensionnés, porte une coiffe nobiliaire impressionnante. Il tient une corne d'antilope, qui contenait des substances magiques et une canne. Sa barbe est constituée de fourrure. Une patine lisse , brune et brillante , due autrefois à l'application répêtée d'huile de ricin et de décoctions végétales colorantes,couvre l'ensemble de cette pièce d'art africain Chokwe, laissant apparaître par endroits des zones mates.(B. Wastiau) Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Makonde
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Makonde

Art africain prolifique des Makonde
La surprenante particularité de cette statue tribale agenouillée, les bras à angle droits, réside essentiellement dans le caractère sur-dimensionné des oreilles et des lèvres proéminentes,à plateau, résultant de l'insertion traditionnelle de labrets. Sur le crâne, des cheveux humains ont été implantés. Une dentition métallique a également été réalisée. Les tatouages du visage étaient tracés à la cire d'abeille, et des motifs scarifiés étaient également imprimés dans un but esthétique. Cette statue symbolisant un ancêtre se réfère également à la création, selon laquelle le premier homme makonde aurait sculpté une image féminine qui devint la mère de ses enfants et qui est vénérée depuis. Des colliers de cuivre ornent le cou du personnage. La ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Baoulé Blolo Bia
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Baoulé Blolo Bia

Ex-collection art africain française.
Il est d'usage chez les Baoulé de faire sculpter sur les indications du devin une statuette correspondant à sa "moitié" idéalisée , être spirituel imaginaire chargé d'aider à résoudre les afflictions terrestres. Cette statuette féminine dotée d'une patine mouchetée satinée présente les canons esthétiques de la statuaire baoulé,ornée de scarifications en damiers . Allégorie de la fécondité, elle soutient des deux mains son ventre bombé . Deux types de statues sont produites par les baoulé dans le cadre rituel : Les statues Waka-Sona, " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou, être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien, ces derniers étant ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Dogon
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Dogon

Ce fétiche tribal africain se présente sous la forme d'une âme de bois autour de laquelle nombre d'éléments tels que des cornes animales, des cordelettes, des paquets de charges magiques, sont agglutinés. Des libations rituelles argileuses soudent le tout, révélant une patine croûteuse et sèche. De la physionomie du visage de cette statue dogon se dégage en outre une intense intériorité. Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille et dans ce cas disposées sur l'autel familial Tiré Kabou , les statues tribales Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Ces statues, incarnant parfois le nyama du défunt, sont placées sur des autels d'ancêtres et participent aux ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Fang Mabéa
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Fang Mabéa

Ex-collection art africain française.
Cette figure masculine d'ancêtre Fang reprendrait les proportions du nouveau-né, large tête ronde, long buste et membres courts potelés, évoquant une continuité avec les disparus. Elle est également associée aux trois classes de la société tribale Fang : "ceux qui ne sont pas encore nés", les vivants et les morts. Typique de la région du Sud-Cameroun, elle adopte une facture plutôt réaliste, et différentes feuilles et lamelles de cuivre représentant les scarifications sont insérées dans le bois. Les larges orbites concaves, aux sourcils proéminents joints, rappellent les masques blancs du Ngil associés à la société éponyme, qui cherchait à démasquer les sorciers. Erosions, fissures. Stigmates d'attaques xylophages. Patine lisse et veloutée brun ...


Voir la fiche

Vendu

Couple de grandes statues Punu
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Couple de grandes statues Punu

Symbole de fertilité et de protection dans l'art africain.
La mère est représentée avec ses attributs de fertilité poitrine en avant. Elle tient dans ses bras un enfant.
Le père tient des gourdes (calebasses) dans les mains.
Il s'agit d'un couple de statues d'autel.
On retrouve sur le front des personnages ainsi que sur le ventre les scarifications typiques des Punu.
Les Punu (aussi appelés Bapunu, pluriel de Mupunu) forment une ethnie principalement répartie dans le sud du Gabon. Les Punu migrèrent vers le sud du Gabon (dans le bassin de la Ngounié) au 18e siècle. Ils vivent dans des villages indépendants divisés en clans et en familles. La cohésion sociale est assurée par la société Moukouji, dont le rôle ...

Figure d ancêtre Fang Byeri
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Figure d'ancêtre Fang Byeri

Gardiens de reliquaire dans l'art africain du Gabon
Cette figure masculine illustre la puissance des ancêtres à travers les attributs du chef et du chasseur. Le personnage est coiffé d'une majestueuse coiffe composée de plumes. Forte présence, contraste éclatant des lamelles de cuivre sur le bois brillant, collier de perles tubulaires, cette sculpture tribale, conservée par l' esa , le plus vieil homme de la famille, était vraisemblablement destinée à un reliquaire dans lequel étaient conservés les ossements des ancêtres. Patine lisse et brillante, acajou. Ce type d'objet était placé dans un coin sombre de la case. Les reliques des ancêtres les plus remarquables étaient conservées dans des boites cylindriques en écorce près de la couche du chef de lignage, initié du culte familial du ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Igbo Ikenga
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Igbo Ikenga

Ex-collection art africain anglaise.
Cette ethnie se situe dans la région méridionale du delta du Niger au Nigéria. l’Ikenga est un autel personnel appartenant à un homme. Il est le symbole de l’accomplissement et de la réussite personnelle (okpossi), la représentation de son esprit tutélaire (chi, l’énergie vitale), ainsi que le destinataire de sacrifices offerts périodiquement ou préalables à l’engagement d’une action importante (le plus souvent à ifejioku, divinité de l’igname, ou à ale, déesse de la terre). De plus, ike , la "puissance", se réfère à la force que la main droite exerce dans l'effort. Etroitement lié à une société secrète de guerriers, il est aussi l’expression de la détermination personnelle (ivri).
Habituellement chapeautées d'une coiffe cylindrique, ...


Voir la fiche

Vendu

Couple d Obas en tenue de guerre Benin Bini Edo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Couple d'Obas en tenue de guerre Benin Bini Edo

Ex collection art africain anglaise.
Couple d'Obas en tenue de guerre.
Exceptionnels par leur taille, presque un mètre cinquante de haut.
Ils sont associés à une période du royaume, le début de 19ème siècle.
Ces Obas disposent d'une coiffe dite à "ailettes" qui a été introduit par l'Oba Osemwede (1816 - 1848).
Chacun des Obas porte une tenue de guerre avec de nombreux colliers de perles ainsi que de petites cloches accrochées. Ils portent un habit de cérémonie : le torse est revêtu d'une côte de maille, tandis que le bas d'un drapé avec des motifs géométriques.
Chacun détient dans ses mains des symboles du pouvoir royal tel le sceptre et le glaive.
Les statues reposent sur une base rectangulaire décorée de têtes de léopards.

Statuette Dogon
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Dogon

Les Dogon dans l'art africain.
Objet de dévotion chargé d'instaurer une relation harmonieuse entre Dieu et les hommes, ce personnage aux avant-bras demesurés couvre son visage de ses mains. Cette attitude particulière, évoquant l'inauguration du prêtre Binu , est typique de la statuaire d'art tribal de style kambari . Sans autre détail superflu, elle est sculptée dans un bois à présent érodé et desséché, dont la patine croûteuse est principalement localisée sur la tête. Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Parallèlement à l'islam, les rites religieux ...


Voir la fiche

Vendu

Figure zoomorphe Boulou
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Figure zoomorphe Boulou

La statue africaine et les conceptions totémiques.

Incarnant l'esprit d'un grand singe , cette figure tribale aux formes rondes représente un gorille figé dans une attitude expressive. Autour du cou et du bassin, d'épais boudins de tissu et des cordelettes ont été imprégnés de libations végétales. Aux poignets et aux oreilles, des anneaux métalliques évoqueraient une capture de l'animal. De part et d'autre, deux effigies miniatures sont juchées sur le socle.Des pigments rouges accentuent la face. La patine irrégulière se présente sous la forme de nombreux résidus croûteux et de kaolin.
Situés entre le Cameroun et le Gabon, dans la forêt équatoriale ,les Boulou font partie de l'ensemble Fang. Comme les Fang du Sud Cameroun célèbres pour leurs grands masques blancs, les ...


Voir la fiche

Vendu

Guerrier du Poro Kafigueledjo Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Guerrier du Poro Kafigueledjo Senoufo

Pièce extrêmement rare , récoltée en Côte d'Ivoire par un diplomate malien en 1971.
Une très large diversité d'objets d'art africain sont liés à la société initiatique du Poro : masques-heaumes, masques faciaux, cimiers, statues pilons, ou statues représentant la Mère mythique. Les villages senoufo sont composés de grappes d'habitations nommées katiolo . Chacun possède sa propre association Poro dont les membres gravissent les échelons initiatiques au cours de leur vie. Les membres se rassemblent en un lieu sacré appelé sinzanga situé à proximité du village, parmi les arbres. Les " Kafiledio ", " Kafigueledio ","ce qui dit la vérité", regroupent , outre les statues de guerriers et de gardiens, des figures d'aspect différent dont de puissantes figurines d'envoûtement aux ...

Couple de statues reliquaires Ambete
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Couple de statues reliquaires Ambete

Ex collection art africain française.

Les Mbete sont réputés pour leurs statues dotées d'un creux dorsal en guise de reliquaire. Les caractéristiques de ce couple de pièces illustrent bien les canons esthétiques Mbete.
Le front est massif et les arcades sourcilières qui le sous-tendent surplombent la partie inférieure du visage. Les yeux sont petits et circulaires. La bouche est béante et ornée de clous.
Les personnages ont les épaules rejetées en avant et les bras fléchis, mains posées sur l'abdomen.
La coiffe se trouve à l'arrière du crâne et est parcourue d'ondulations.
Le recouvrement intégral du corps avec une feuille de bronze est cependant atypique. Ce revêtement métallique est finement travaillé sur le torse et accompagné de clous marquant les ...

Figures d autel Yoruba polychrome
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Figures d'autel Yoruba polychrome

L'art africain et la statuaire Yoruba.

Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés . (aroko). Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare. Cet autel facilitant la communication avec l'au-delà met en scène , debout sur un socle discoïde,la déesse de la terre Onilé ("propriétaire de la Maison"), garante de la longévité, la paix, et des ressources, et liée à la puissante société Ogboni chez les Yoruba Egba et Ijebu. D'une main elle tient un sceptre s'appuyant sur un sujet miniature, de l'autre elle soutient une seconde figure féminine, ancêtre divinisée ou orisha ,un des 400 dieux du panthéon yoruba et qui pourrait trouver son équivalence chez les Saints chrétiens. ...

Statue africaine Pombibele Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue africaine Pombibele Senoufo

"Les frappeurs de rythme" de l'art tribal africain senoufo Coiffé d'une crête hérissée ornée d'anneaux de laiton, le personnage affiche un faciès longiligne décroché vers l'avant, rappelant les masques Markha. Une minuscule bouche dévoile une dentition régulière. La morphologie et la position demeurent récurrentes, en particulier les paumes ouvertes autour de l'abdomen. Les jambes légèrement écartées disparaissent dans un socle formant pilon appelé " sedine " ou " dol " selon le dialecte. Des incisions parallèles sur le visage et le corps figurent les scarifications. Patine huileuse brun foncé laissant apparaître localement un bois plus clair. Manque sur l'une des crête.
Figure tribale de grande taille, Pombibele , "ceux qui donnent naissance", enfant du Poro " ou  " esprit ...