La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Statues africaines : fetiche tribal, maternité:

Souvent l'oeuvre des forgerons qui travaillent sur des bois tendres, la statuaire africaine regroupe des statues d'ancêtres, des poupées, des statuettes de jumeaux. Toutes ces statues offrent des formes géométriques aux contours anguleux, aux traits allongés, parfois une expression sévère. Les bras peuvent être collés au corps, ou à contrario ils s'en écartent. On y retrouve des personnages assis ou debout, les bras et les genoux fléchis ou comme chez les Dogons Tellem les bras levés vers le ciel implorant pour la venue de la pluie. Les statues peuvent aussi être utilisées en tant que fétiches pour toute sorte de pratiques animistes, principalement au Congo. Certaines sont en bronze comme au royaume Bénin. Pour l'africain traditionnel leur fonction consiste à rendre visibles les réalités invisibles.


Statue Fang Mabéa
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Fang Mabéa

Ex-collection art africain française.
Cette figure masculine d'ancêtre Fang reprendrait les proportions du nouveau-né, large tête ronde, long buste et membres courts potelés, évoquant une continuité avec les disparus. Elle est également associée aux trois classes de la société tribale Fang : "ceux qui ne sont pas encore nés", les vivants et les morts. Typique de la région du Sud-Cameroun, elle adopte une facture plutôt réaliste, et différentes feuilles et lamelles de cuivre représentant les scarifications sont insérées dans le bois. Les larges orbites concaves, aux sourcils proéminents joints, rappellent les masques blancs du Ngil associés à la société éponyme, qui cherchait à démasquer les sorciers. Erosions, fissures. Stigmates d'attaques xylophages. Patine lisse et veloutée brun ...


Voir la fiche

Vendu

Couple de grandes statues Punu
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Couple de grandes statues Punu

Symbole de fertilité et de protection dans l'art africain.
La mère est représentée avec ses attributs de fertilité poitrine en avant. Elle tient dans ses bras un enfant.
Le père tient des gourdes (calebasses) dans les mains.
Il s'agit d'un couple de statues d'autel.
On retrouve sur le front des personnages ainsi que sur le ventre les scarifications typiques des Punu.
Les Punu (aussi appelés Bapunu, pluriel de Mupunu) forment une ethnie principalement répartie dans le sud du Gabon. Les Punu migrèrent vers le sud du Gabon (dans le bassin de la Ngounié) au 18e siècle. Ils vivent dans des villages indépendants divisés en clans et en familles. La cohésion sociale est assurée par la société Moukouji, dont le rôle ...

Figure d ancêtre Fang Byeri
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Figure d'ancêtre Fang Byeri

Gardiens de reliquaire dans l'art africain du Gabon
Cette figure masculine illustre la puissance des ancêtres à travers les attributs du chef et du chasseur. Le personnage est coiffé d'une majestueuse coiffe composée de plumes. Forte présence, contraste éclatant des lamelles de cuivre sur le bois brillant, collier de perles tubulaires, cette sculpture tribale, conservée par l' esa , le plus vieil homme de la famille, était vraisemblablement destinée à un reliquaire dans lequel étaient conservés les ossements des ancêtres. Patine lisse et brillante, acajou. Ce type d'objet était placé dans un coin sombre de la case. Les reliques des ancêtres les plus remarquables étaient conservées dans des boites cylindriques en écorce près de la couche du chef de lignage, initié du culte familial du ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Igbo Ikenga
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Igbo Ikenga

Ex-collection art africain anglaise.
Cette ethnie se situe dans la région méridionale du delta du Niger au Nigéria. l’Ikenga est un autel personnel appartenant à un homme. Il est le symbole de l’accomplissement et de la réussite personnelle (okpossi), la représentation de son esprit tutélaire (chi, l’énergie vitale), ainsi que le destinataire de sacrifices offerts périodiquement ou préalables à l’engagement d’une action importante (le plus souvent à ifejioku, divinité de l’igname, ou à ale, déesse de la terre). De plus, ike , la "puissance", se réfère à la force que la main droite exerce dans l'effort. Etroitement lié à une société secrète de guerriers, il est aussi l’expression de la détermination personnelle (ivri).
Habituellement chapeautées d'une coiffe cylindrique, ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Couple d Obas en tenue de guerre Benin Bini Edo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Couple d'Obas en tenue de guerre Benin Bini Edo

Ex collection art africain anglaise.
Couple d'Obas en tenue de guerre.
Exceptionnels par leur taille, presque un mètre cinquante de haut.
Ils sont associés à une période du royaume, le début de 19ème siècle.
Ces Obas disposent d'une coiffe dite à "ailettes" qui a été introduit par l'Oba Osemwede (1816 - 1848).
Chacun des Obas porte une tenue de guerre avec de nombreux colliers de perles ainsi que de petites cloches accrochées. Ils portent un habit de cérémonie : le torse est revêtu d'une côte de maille, tandis que le bas d'un drapé avec des motifs géométriques.
Chacun détient dans ses mains des symboles du pouvoir royal tel le sceptre et le glaive.
Les statues reposent sur une base rectangulaire décorée de têtes de léopards.

Statuette Dogon
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Dogon

Les Dogon dans l'art africain.
Objet de dévotion chargé d'instaurer une relation harmonieuse entre Dieu et les hommes, ce personnage aux avant-bras demesurés couvre son visage de ses mains. Cette attitude particulière, évoquant l'inauguration du prêtre Binu , est typique de la statuaire d'art tribal de style kambari . Sans autre détail superflu, elle est sculptée dans un bois à présent érodé et desséché, dont la patine croûteuse est principalement localisée sur la tête. Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille, les statues Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Parallèlement à l'islam, les rites religieux ...


Voir la fiche

Vendu

Figure zoomorphe Boulou
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Figure zoomorphe Boulou

La statue africaine et les conceptions totémiques.

Incarnant l'esprit d'un grand singe , cette figure tribale aux formes rondes représente un gorille figé dans une attitude expressive. Autour du cou et du bassin, d'épais boudins de tissu et des cordelettes ont été imprégnés de libations végétales. Aux poignets et aux oreilles, des anneaux métalliques évoqueraient une capture de l'animal. De part et d'autre, deux effigies miniatures sont juchées sur le socle.Des pigments rouges accentuent la face. La patine irrégulière se présente sous la forme de nombreux résidus croûteux et de kaolin.
Situés entre le Cameroun et le Gabon, dans la forêt équatoriale ,les Boulou font partie de l'ensemble Fang. Comme les Fang du Sud Cameroun célèbres pour leurs grands masques blancs, les ...


Voir la fiche

Vendu

Guerrier du Poro Kafigueledjo Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Guerrier du Poro Kafigueledjo Senoufo

Pièce extrêmement rare , récoltée en Côte d'Ivoire par un diplomate malien en 1971.
Une très large diversité d'objets d'art africain sont liés à la société initiatique du Poro : masques-heaumes, masques faciaux, cimiers, statues pilons, ou statues représentant la Mère mythique. Les villages senoufo sont composés de grappes d'habitations nommées katiolo . Chacun possède sa propre association Poro dont les membres gravissent les échelons initiatiques au cours de leur vie. Les membres se rassemblent en un lieu sacré appelé sinzanga situé à proximité du village, parmi les arbres. Les " Kafiledio ", " Kafigueledio ","ce qui dit la vérité", regroupent , outre les statues de guerriers et de gardiens, des figures d'aspect différent dont de puissantes figurines d'envoûtement aux ...

Couple de statues reliquaires Ambete
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Couple de statues reliquaires Ambete

Ex collection art africain française.

Les Mbete sont réputés pour leurs statues dotées d'un creux dorsal en guise de reliquaire. Les caractéristiques de ce couple de pièces illustrent bien les canons esthétiques Mbete.
Le front est massif et les arcades sourcilières qui le sous-tendent surplombent la partie inférieure du visage. Les yeux sont petits et circulaires. La bouche est béante et ornée de clous.
Les personnages ont les épaules rejetées en avant et les bras fléchis, mains posées sur l'abdomen.
La coiffe se trouve à l'arrière du crâne et est parcourue d'ondulations.
Le recouvrement intégral du corps avec une feuille de bronze est cependant atypique. Ce revêtement métallique est finement travaillé sur le torse et accompagné de clous marquant les ...

Figures d autel Yoruba polychrome
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Figures d'autel Yoruba polychrome

L'art africain et la statuaire Yoruba.

Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés . (aroko). Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare. Cet autel facilitant la communication avec l'au-delà met en scène , debout sur un socle discoïde,la déesse de la terre Onilé ("propriétaire de la Maison"), garante de la longévité, la paix, et des ressources, et liée à la puissante société Ogboni chez les Yoruba Egba et Ijebu. D'une main elle tient un sceptre s'appuyant sur un sujet miniature, de l'autre elle soutient une seconde figure féminine, ancêtre divinisée ou orisha ,un des 400 dieux du panthéon yoruba et qui pourrait trouver son équivalence chez les Saints chrétiens. ...

Statue africaine Pombibele Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue africaine Pombibele Senoufo

"Les frappeurs de rythme" de l'art tribal africain senoufo Coiffé d'une crête hérissée ornée d'anneaux de laiton, le personnage affiche un faciès longiligne décroché vers l'avant, rappelant les masques Markha. Une minuscule bouche dévoile une dentition régulière. La morphologie et la position demeurent récurrentes, en particulier les paumes ouvertes autour de l'abdomen. Les jambes légèrement écartées disparaissent dans un socle formant pilon appelé " sedine " ou " dol " selon le dialecte. Des incisions parallèles sur le visage et le corps figurent les scarifications. Patine huileuse brun foncé laissant apparaître localement un bois plus clair. Manque sur l'une des crête.
Figure tribale de grande taille, Pombibele , "ceux qui donnent naissance", enfant du Poro " ou  " esprit ...

Statuette africaine Yaka
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette africaine Yaka

Ex collection privée d'art tribal africain Emile Robyn (Bruxelles, Belgique).

Très jolie statuette aux volumes géométriques, sculptée dans un bois lourd : le visage aux traits sobres dispose d'un nez retroussé, de fentes palpébrales étirées légèrement asymétriques enfoncées sous des sourcils creusés. Les oreilles en demi-cercles se détachent, saillantes. Posée sur le crâne rasé, une coiffe en cimier plat s'achève en rectangle dans la nuque. Autour du cou est noué un collier composé de minuscules coquillages et d'une dent animale. Les bras soudés au buste quadrangulaire reviennent former un cône en projection, attitude de supplication ou de prière. Sous le ventre à peine bombé le sexe féminin est soigneusement représenté, référence à la fertilité et au lignage. Les jambes au ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de reliquaire Fang
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Figure de reliquaire Fang

Sculptures Fang dans l'art africain du Gabon
Cette figure en pied, ancienne, dispose des attributs du chef et du chasseur. Présentant face à lui une coupe, le personnage est affublé d'un attirail de cornes et d'un carquois en écorce rempli de flèchettes. Une ample coiffe de plumes brunes forme une crête du sommet de la tête à la nuque, et un collier multicolore de verroterie est noué autour de son cou. Les traits réguliers du visage sont soulignés de cuivre, le métal étant censé être doté de vertus magiques, les chevilles et les poignets également. La diversité des matériaux contribue à faire de cette pièce un objet d'exception. La patine est brune et érodée sur les zones saillantes. Cette statue, conservée par l'esa, le plus vieil homme de la famille, était vraisemblablement ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Luba/Shankadi
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Luba/Shankadi

Ex-collection art africain belge.
Des proportions peu académiques constituent cette effigie féminine d'ancêtre. L'abdomen cylindrique est parcouru de motifs scarifiés en pétales, disposés horizontalement et formant une étoile autour de l'ombilic saillant. Les jambes à demi-fléchies, écartées, comme en position de danse, disposent de cuisses musculeuses et de larges pieds solidement ancrés sur un socle circulaire. La coiffure "en cascade" illustre l'une des différentes compositions tressées à la mode au Zaïre dans les années 1800, mettant en valeur le statut social de celui qui la porte . Des liens de coton sont symboliquement noués autour du cou et en guise de pagne. Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la ...


Voir la fiche

Vendu

Couple de figures de divinité  Alusi Igbo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Couple de figures de divinité Alusi Igbo

Ex-collection art africain belge.
Destinées à être placées dans les obu (Sing. : obi), maisons des hommes de la Cross River ,ces statues cultuelles grandeur nature, polychromes, sont vêtues de pagnes et arborent des agencements capillaires complexes dits "à bouchons". que l'on retrouve également sur les "masques de jeune fille". Les visages, évoquant le monde des défunts mais également la beauté de la jeunesse, sont soulignés de pigment noir tandis que les corps portent des motifs corporels nommés " uli ". Les marques corporelles régionales, tatouages et scarifications, indiquaient le grade atteint dans la société d'initiation. Caractérisant les notables ,le port de bracelets aux bras et aux chevilles sculptés en relief, contrastent avec la patine de kaolin blanc dont les corps ...

Figure Nkisi Nkondi Kongo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Figure Nkisi Nkondi Kongo

Ex-collection d'art africain Colmant.
Cette figure NKisi Kongo est figée dans l'attitude du vainqueur, le pied posé sur un chien - médium nkisi qui lui est soumis, les éléments bilongo lui conférant des pouvoirs supplémentaires étant dissimulés dans une boîte rectangulaire placée sur l'abdomen et dans une sacoche le long de sa colonne vertébrale. Symbole graphique dépouillé, le cercle sur l'abdomen renvoie à différentes notions d'ordre religieux et cosmique. le personnage adopte la pose telema lwimbanganga - attitude sacrée adoptée par la noblesse Kongo et par les devins en signe d’autorité absolue. Son visage exprime une agressivité renforcée par les dents taillées et le regard vitreux en transe. Les multiples clous et lames de fer qui percent son buste et parsèment son dos ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de reliquaire Fang Byéri
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Figure de reliquaire Fang Byéri

Collection art africain française.
Effigie féminine d'ancêtre dont la tête ronde est inhabituelle. Les pieds sont manquants, le pédoncule postérieur érodé. Des rondelles de métal dont le centre est composé d'un cabochon de laiton forment le regard halluciné du personnage. Le sculpteur a opté pour une bouche géométrique, dévoilant des dents incisées. Les jambes, écartées, disposent de cuisses massives et de tibias disproportionnés. Les peuples connus sous le nom de Fang, ou "Pahouins", qualifiés de guerriers conquérants, ont envahi par bonds successifs, de villages en villages, toute la vaste région entre la Sanaga au Cameroun et l'Ogooué au Gabon, entre le XVIIIe et le début du XXe siècle. Ils n'ont jamais eu d'unité politique. La cohésion des clans était maintenue par ...


Voir la fiche

320,00

Statue Bambara
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Bambara

Ex-collection art africain Aidara.
Rondeurs et saillies se répondent harmonieusement chez cette effigie féminine d'art tribal africain Bambara du type guandoudou ,ou reine Bambara. Le haut cimier doté de deux courtes nattes latérales et d'une plus longue dans la nuque est régulièrement quadrillé. Deux petites pastilles composent les oreilles. Les seins-obus sont en lien avec la fertilité. Assise, mains posées sur les genoux, l'allure est concentrée, paisible. Une patine grasse huileuse accorde à la pièce un fini mat. Etablis au Mali central et méridional, les Bambara ," Bamana " ou " incroyants ", comme les musulmans les ont nommés, appartiennent au grand groupe Mande, comme les Soninke et les Malinke. Animistes, ils croient à l'existence d'un dieu créateur génériquement appelé ...


Voir la fiche

Vendu

Figure Vili Kongo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Figure Vili Kongo

Ex-collection art africain belge.
Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo constituaient le groupe Kôngo,dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils ont produit une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en rapport avec leur vision du monde. Une base ovale supporte ce personnage féminin qui maintient, face à lui, une effigie similaire de taille réduite, enfant ou jeune initiée. Selon Robert Farris Thompson,il s'agirait d'une mère qui soumet au guérisseur un problème que rencontre son enfant, conférant à l'objet un but thérapeutique. Son efficacité dependra cependant du nganga guérisseur chargé de la ...


Voir la fiche

Vendu

Boîte reliquaire Fang Byéri
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Boîte reliquaire Fang Byéri

Collection art africain Saverio.
Appartenant à un lignage Fang, ce réceptacle à hautes parois cylindriques en écorce contenait les reliques des ancêtres, dont l'esprit est figuré par la statue masculine fixée sur le couvercle. Soutenu par un pédoncule, le gardien assis, muni d'une coupe à offrandes, présente les attributs ornementaux distinctifs de la statuaire tribale Fang, dont la capsule ventrale en saillie, dans ce cas rehaussée d'un cloutage, bracelets de bronze, colliers de perles anciennes et incisions corporelles sur le dos et les cuisses. La musculature du sujet est soigneusement mise en évidence. Aux proportions particulièrement équilibrées du visage se joint une coiffure composée de cinq coques s'achevant dans la nuque en deux tresses parallèles. Patine témoin de son ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Setien Calao Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Setien Calao Senoufo

Représentation stylisée d'un oiseau mythique faisant partie des cinq animaux de la cosmogonie Senoufo. Evoqué pour des critères morphologiques et comportementaux, il décore, dans sa version miniature, de nombreux objets d'art africain senoufo. Fascinant depuis toujours les ethnies africaines, le calao au bec disproportionné détruit les animaux considérés comme nuisibles. Son mode de reproduction particulier en fait d'autre part un symbole de fertilité. Son long bec, "interprété comme la figuration de l'organe sexuel mâle" pérennisant la vie de la collectivité, revient se poser sur l'abdomen de l'animal.
Lié à la société du Poro qui initiait les jeunes garçons dès l'âge de sept ans en une succession de trois cycles d'une durée de sept ans ,cette effigie polychrome du Setien était ...


Voir la fiche

Vendu