La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - :




Statuette Zande janiforme Kudu
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Zande

Figure anthropomorphe dont les membres inférieurs sont pliés en chevrons, image du "ressort" qui pourrait constituer une allusion aux bonds de la danse des possédés du culte Mani-Yanda . Cette singularité se répète sur l'ensemble du corps de plusieurs fétiches ubangiens. Une patine sacrificielle, localement écaillée, couvre la statue. Deux minuscules perles rouges forment les yeux dans un visage triangulaire, tandis que de triples anneaux ornent les oreilles fusionnant avec la face. Autrefois désignés sous l'appellation " Niam-Niam " car considérées comme anthropophages, les tribus regroupées sous le nom de Zande , Azandé , se sont installées, en provenance du Tchad, à la frontière de la R.D.C.(Zaïre), du Soudan et de la République centrafricaine. D'après leurs croyances l'homme ...

Nain de cour Bénin Bini Edo
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Nain Bénin

Dans l'art africain, l'art du Bénin est décrit comme un art de cour car il est étroitement associé au roi, connu sous le nom d'Oba.
Les nains de l'entourage du roi, qui firent leur apparition au XVe siècle, étaient destinés non seulement à la diversion, mais également à la surveillance. Des dons occultes leur étaient en effet attribués.
Personnage aux jambes arquées, l'effigie présentée se distingue par sa coiffe et sa barbe composées de pastilles circulaires. Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897, le caractère divin des rois, les Oba , s'illustrait par de multiples oeuvres codifiées célébrant leur puissance. Des scènes guerrières les glorifiant étaient reproduites sur des plaques narratives, en bronze, et apposées sur les murs. Somptueux autels en bronze, ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Kongo Nkisi
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Fétiche Kongo

Ex-collection art africain LU.
Attitude étrange, la tête oblique, empruntée par ce personnage qui dispose d'un reliquaire sur l'abdomen dans lequel sont scellés les éléments bilongo conférant des pouvoirs supplémentaires à la statue nkisi. Ces éléménts provenaient de l'environnement naturel, mais également humains tels que dents, ongles, cheveux. La représentation de la colonne vertébrale et des côtes pourrait évoquer certaines maladies respiratoires. La position de la tête , selon des notables Kongo qui la nomment nunsa , semblerait quant à elle liée à un refus de relation. ( ref. : Kings of Africa,ed. Beumers/Koloss et Trésors d'Afrique, musée de Tervuren) Son visage exprime une agressivité renforcée par les dents taillées et le regard vitreux en transe. Les ingrédients ...


Voir la fiche


Vendu à 180,00 Trouver un objet similaire

Statuettes Kongo Nkisi
Art africain > Statues statuettes > Statuettes Kongo

Ex-collection art tribal française.
Art africain Kongo.Les éléments bilongo conférant des pouvoirs supplémentaires à ce couple de statuettes tribales nkisi sont dissimulés dans un reliquaire qu'obture un cauri sur l'abdomen et dans le dos de leur assise, scellé par un miroir. Des ajouts de métal, sous la forme de fines pointes, participent à cette action défensive ou offensive. Les coiffes sont constituées de peau animale sur laquelle subsiste du pelage et d'un bandeau de coton rouge. Les dents sont traditionnellement limées et le regard en transe, capable de discerner les choses cachées,s'exprime par des pupilles visibles au travers d'éclats de verre. Patine satinée incrustée de particules mates. Les ingrédients magiques "bilongo" étaient fréquemment dissimulés dans le réceptacle ...


Voir la fiche

200,00

Statuette féminine Hamba wa chisola
objet vendu
Art africain > Statuettes > Statuette Chokwe

Ex-collection art africain italienne.
Figure de culte thérapeutique de type Hamba , elle incarne un esprit tutélaire féminin, qu'il convient d'invoquer afin de bénéficier de ses faveurs associées à la fertilité ou la guérison. Ces figures étaient disposées autour de l'autel muyombo , arbre au pied duquel des sacrifices et des offrandes étaient autrefois accomplis. Des sculptures telles que des figures réalisées dans des bâtons ou poteaux ( Mbunji ou mbanji ), plantés dans le sol, y étaient également associées. Les ethnies apparentées disposaient de ce même type d'autel, témoin devant lequel les rituels, les serments et les transactions importantes étaient conclus. (Source : Chokwe, B. Wastiau)
Belle patine satinée abrasée. Fissure de dessication sur la coiffe. ...

Couples de jumelles Ibedji Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statuettes Ibedji

Ex-collection art premier française.
Gémellité dans l'art africain Yoruba.
Monochromie pour ces exemplaires de statuettes ( ere ) Ibedji, dont la position des paumes est fréquente dans la statuaire de la région d'Abeokuta. Les statuettes se différencient ici par leurs coiffures tressées agencées en haut cimier, leurs ceintures de perles rondes , les profondes scarifications jugales , de multiples colliers de perles autour du cou et des bracelets ornés de cauris. L'une d'elles dispose également de larges anneaux de laiton aux poignets. Des résidus de libation matifient la surface lisse. Sculptées selon les indications de l'Ifa transmises au devin , le babalawo , les statuettes Ibedji jouaient le rôle de substitut au décès de l'enfant.
Les statues sont alors traitées comme ...

Statuette Lega du Bwami
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statuette Lega

Les lega dans l'art africain

Cette statuette Lega anthropomorphe masculine appartenait à un initié du Bwami et faisait partie d'un ensemble utilisé au fil des initiations. L'enseignant guidait l'aspirant lega dans un lieu où étaient exposés masques lega africains et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces objets, véritables métaphores se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, et parfois même rejoindre le grade inférieur du Bwami,le kongabulumbu ,à grands frais pour les familles. Chacunes de ces initiations se déroulait sur sept jours et comportait ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Kongo Nkisi
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statuette Kongo

Ex-collection art africain française.
Cette statuette Kongo est un nkisi grâce à sa charge ventrale, magique, scellée par un miroir, symbole de la vision mystique,et qui contient les éléments bilongo lui conférant sa puissance contre la sorcellerie. Ces éléments variés provenaient de l'environnement naturel, mais pouvaient être aussi composés de fragments humains tels que dents, ongles, cheveux. Cette figure pourrait représenter une guérisseuse munie de deux calebasses, nkalu , remplies de remèdes ou de poudre rouge de l'écorce tukula . La patine lisse, huilée, adopte des reflets acajou. La coiffe est caractéristique de la statuaire Béembé et Yombé, autres tribus du groupe Kongo. Chez les Kongo, le spécialiste nommé nganga ,se chargeait des rituels en activant une force ...


Voir la fiche


Vendu à 250,00 Trouver un objet similaire

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statuette Baoulé, Baulé Blolo bia
Art africain > Statuettes > Statue Baule

Les "doubles inversés" dans les sculptures d'art africain des Baule
Une soixantaine de groupes ethniques peuplent la Côte d'Ivoire, dont les Baoulé,au centre, Akans venus du Ghana, peuple de la savane, pratiquant la chasse et l'agriculture tout comme les Gouro dont ils ont emprunté les cultes rituels et les masques sculptés. Deux types de statues sont produites par les Baoulé , Baulé , dans le cadre rituel : Les statues Waka-Sona , " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou , être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien , ces derniers étant sélectionnés par les esprits asye usu afin de communiquer les révélations de l'au-delà. Le second type de statues sont les "époux "de ...


Voir la fiche

240,00

Statuette Iginga Lega
objet vendu
Art africain > Statuettes > Statuette Iginga Lega

Ex collection art africain belge
Cette pièce faisait partie de la collection du père jésuite Vincent Charles.

L'art lega est constitué d'une très large gamme de statuettes très célèbres pour leur niveau de stylisation et la variété de ses formes.
Les Lega sont par ailleurs réputés pour leurs pièces réalisées sur base de matières précieuses telles que l'ivoire ou l'ébène.
Ce type de statuette Iginga (Maginga au pluriel), était la propriété des hauts gradés du Bwami, société secrète régissant la vie sociale chez les Lega. Cette organisation était subdivisée en étapes initiatiques, la plus élevée étant le Kindi.


Voir la fiche


Vendu à 125,00 Trouver un objet similaire

Statuette Buti Teke
objet vendu
Art africain > Statuettes > Statuette Buti Teke

Ex collection privée belge d'art africain.
Le visage présente un ensemble de traits caractéristiques tels que de fines stries parallèles, des traits anguleux, des yeux en grains de café et le menton en projection extrême que l'on pourrait associer à une barbichette.
La pièce est couvert d'une patine tirant dans les bordeaux. L'ensemble du corps est composé d'arêtes vives et de formes anguleuses.
Il s’agit d’une statuette d’ancêtre ou Buti. On distingue trois usages des statues Buti : Buti Bwampaam pour la guérison, Buti Bumpbyuu pour la chasse, et fin Buti Ewo pour la protection ou la vengeance.


Voir la fiche


Vendu à 110,00 Trouver un objet similaire

Oracle de divination Luba
Art africain > Objets usuels > Oracle Luba

Collection art africain mise en vente par Jan Putteneers.
Cette sculpture africaine céphalomorphe constitue un moyen de communication avec les ancêtres, utilisé par le devin lors des rituels de divination. Intégrant la catégorie des objets nkisi , nkishi , il est censé être doté d'une puissance secrète, réceptacle d'une énergie spirituelle. Les Luba , comme leurs voisins, utilisent ce type d'objets liée à la divination kashekesheke nommés katatora et lubuko . Selon François Neyt, l'objet était sculpté dans un bois ( kibekwasa )aux propriétés magiques.
 Lors de l'entretien, l'anneau était attrapé par le devin et son client, qui le faisaient glisser sur une natte ou un appuie-tête en réponse aux questions posées ( produisant le son "kashekesheke", "extraction de la vérité"). ...


Voir la fiche

250,00

Statue fétiche Songye Nkisi
objet vendu
Art africain > Statuettes > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal belge.
Art africain Songye.Le Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) est un fétiche protecteur des Songye, sculpture tribale à vocation protectrice. Nombreux accessoires pour cette statuette destinée à un usage individuel : les clous de laiton dont elle est parsemée sont censés protéger de la variole. Une corne de bovidé, dans laquelle des éléments magiques ( bajimba )étaient introduits, s'élève de son crâne au centre de la coiffure composée d'un large diadème en fer et d'une chevelure en fils de coton torsadés. D'autres cavités présentes sur les statues pouvaient également recéler des ingrédients à visée apotropaïque. Dans ce cas l'ombilic évidé en cupule joue ce rôle. Les larges mains digitées soutiennent un abdomen saillant, témoin du lignage. Le pagne associe ...

Statuette d ancêtre Ndengese
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statuette Ndengese

Ex-collection art africain italienne.
Peuple d'Afrique centrale établi au Kasaï, voisin des Kuba, les Ndengese forment l'un des clans issus d'un ancêtre commun Mongo , certains d'entre eux étant originaires du Haut Nil. Ils ont produit des statues aux membres inférieurs absents ou tronqués. La coiffure évasée surmontée d'une corne sommitale est caractéristique des coiffures des notables Totshi appartenant à l'association ikoho . Elle symbolise le respect, l'intelligence et la maturité. Le visage triangulaire dans lequel s'inscrivent des traits réalistes semble en méditation. Le cou présente des annelures qui s'étendent en V sur la poitrine. La poitrine étroite, l'abdomen et les bras sont parsemés de scarifications en relief annelées dans le but de se différencier ...

Statuette Lega Kasangala
objet vendu
Art africain > Statuettes > Statuette Lega

Ex-collection art africain française.
L'art primitif des Lega, Balega, ou encore Warega, se distingue par ses statuettes d'initiation, également réalisées dans de l'ivoire, dont certaines était conservées dans un panier destiné aux plus hauts gradés du Bwami de différentes communautés. Ce type de statuette d'art tribal Iginga ( Maginga au pluriel), était la propriété des hauts gradés du Bwami , société secrète admettant les hommes et leurs épouses , et régissant la vie sociale . Cette organisation était subdivisée en étapes initiatiques, la plus élevée étant le Kindi. Les statuettes étaient utilisées au fur et à mesure de l'initation des aspirants. Chacune est une représentation disposant d'une forme et d'une signification particulière dont découle toujours une morale ou un ...


Voir la fiche

Vendu

Couple de statuettes Ibedji Yoruba
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statues Ibedji

Art africain et gémellité
Ces deux Ibedji féminines arborent une coiffure tressée relevée en haut chignon. Sculptées par le "babalawo", elles présentent des pupilles percées dans de grands yeux en amande. Nues et juchées sur de petits socles circulaires, les statuettes arborent de multiples quolifichets composés de perles rondes de différentes couleurs. br> Patine granuleuse chocolat .

Dans la langue du peuple Yoruba, ibedji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé.
Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle disparaît, c'est le jumeau restant qui prend le relais.
Considéré comme bien plus ...

Statuettes Yoruba Ibedji
Art africain > Statues statuettes > Statuettes Ibeji

Ex-collection art tribal française.
Statuettes Ibeji, incarnation de l'enfant disparu dans l'art africain Yoruba De larges yeux globuleux en amande, de profondes scarifications sur les visages, des tresses jaillissant en cinq chignons coniques et des physionomies identiques qui illustrent les traditions esthétiques dans l'art africain Yoruba. Solidement campés sur des supports circulaires ces jumeaux nus sont vêtus de perles et de colliers retenant des cauris, ces deux éléments étant associés au sacré. Leurs principales caractéristiques les rattachent au style issu de la région d'Igbomina. Patine chocolat, incrustations mates, traces d'indigo sur les coiffes. Dans la langue du peuple Yoruba , ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un ...


Voir la fiche

300,00

Terre cuite Diola
Art africain > Terres cuites > Poterie Diola

Symboles de fécondité dans l'art africain traditionnel et rituel du Sénégal
Etablie en Basse-Casamance, l'ethnie Diola est formée des Floup, Baïnouk, Mandjak, et Balante. Ils tirent leur subsistance de la culture du riz, consommé réduit en farine. Les Mandjak pratiquent le tissage. Les forgerons, issus d'une caste de deux familles,travaillent également le bois et seraient censés transmettre la lèpre et la guérir. La vie artisanale des Diola s'illustre par la réalisation de bijoux, parures d'apparat, tissage, vannerie , travail du cuir et du métal. Outre la fabrication d' une abondante vannerie,  les Diola travaillent non seulement la terre cuite dans un but utilitaire mais aussi rituel,  les cultes animistes se maintenant malgré la présence de l'Islam.  Les étapes de la ...


Voir la fiche

480,00

Siège à caryatide Luba Lupona
Art africain > Tabourets > Tabouret Luba

Collection art tribal mis en vente par Jan Putteneers.

Sacralité des assises sculptées, regalia de prestige, dans l'art primitif africain.
Cette effigie féminine d'ancêtre, "réceptacle d'un chef souverain défunt"( Luba, Roberts) supporte de ses doigts placés en éventail le plateau circulaire reposant sur sa coiffe cylindrique. Les scarifications saillantes en épis convergeant vers l'ombilic, "centre du monde" associé au lignage, celles du bas-ventre, la plénitude des volumes, témoignent de notions de fécondité. Ce tabouret nommé lupona ,ou kioni ,kipona , kiona , selon les sources, constitue le point de rencontre du souverain, son peuple, et des esprits et ancêtres protecteurs, où se mêlent symboliquement et spirituellement passé et présent. Il formait jadis l'assise sur ...


Voir la fiche

540,00

Statuette en terre cuite Diola
objet vendu
Art africain > Statuettes > Statue Diola

Symboles de fécondité dans l'art africain et rituel du Sénégal
Etablie en Basse-Casamance, l'ethnie Diola est formée des Floup, Baïnouk,Mandjak, et Balante. Ils tirent leur subsistance de la culture du riz, consommé réduit en farine. Les Mandjak pratiquent le tissage. Les forgerons, issus d'une caste de deux familles,travaillent également le bois et seraient censés transmettre la lèpre et la guérir. La vie artisanale des Diola s'illustre par la réalisation de bijoux, parures d'apparat, tissage, vannerie , travail du cuir et du métal. Outre la fabrication d' une abondante vannerie, les Diola travaillent la terre cuite dans un but utilitaire, mais aussi rituel, associée aux cultes animistes. Les étapes de la fabrication de cette exhubérante effigie féminine , par la potière ...

Statuette tutélaire Koulango
Art africain > Statuettes > Statue Koulango

Art africain Koulango.
Cette effigie féminine, déesse ou ancêtre, dispose de scarifications parallèles d'ordre tribal parsemées le long du buste, de la poitrine et du cou étiré. Le nombril proéminent, évocateur du lignage et de fertilité, est avantagé par les incisions en "soleil" qui l'entourent. Le visage à la physionomie méditative est coiffé d'un haut bonnet pointu dont les écailles pourraient représenter celles du pangolin, animal totem. Marque de prestige, les différents colliers soulignent ses formes. Patine satinée. br>Nommés Pakhalla par les Dioula, les Koulango formaient les Loron dans le territoire voltaïque. Les chefs Dagomba du royaume de Bouna les auraient ensuite qualifiés de " Koulam " (singulier : koulango , sujet, vassal). Leur histoire complexe a ...


Voir la fiche

180,00





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook