La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Dépot vente

Art africain - Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire:

Les jarres en terre cuite sont étroitement associées à la vie quotidienne des populations africaines. Faites du matériau des mares vasières et rivières, la pâte assez hétérogène permet de produire des objets aux parois épaisses tels les jarres. Nombre d'objets en terre cuite ont été découvert en Afrique durant le XX° siècle. Les Nok du Nigéria agés de 900 à 1.500 sont parmi les plus récents. En Afrique de L'ouest, notamment au Mali, des fragments ont été découverts et datés de 9 à 12.000 ans av. J.C.


Jarre Mangbetu
objet vendu
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Pot Mangbetu

Art africain Mangbetu.
Vase dont le goulot figure une tête humaine dotée de larges oreilles percées. Des ensembles de motifs incisés ornent les flancs pansus. Engobe noire. Abrasions, anse cassée.
Le travail de la céramique, en Afrique de l'Ouest et centrale, est réalisé par les femmes, épouses de forgerons dans la majorité des cas. Les femmes Mangbetu, qui produisaient également la vannerie, excellaient dans cet art.
Etabli dans la forêt au nord-est du Zaïre, le royaume Mangbetu s'est exprimé à travers des oeuvres architecturales qui ont impressionné les visiteurs européens au 19e siècle. Leur mobilier, armes, parures et statuaire étaient empreints d'une qualité esthétique rare. L'histoire Mangbetu reposait en effet sur le raffinement de sa cour mais aussi sur ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Bankoni
objet vendu
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Statuette Bankoni

Ex-collection art tribal belge.
Moins célèbre dans l'art africain que les terres cuites Djenne, cette pièce est issue directement d'un champ de fouille de la région de Bankoni, région située entre Bamako et Ségou au Mali, et qui donne son nom à la pièce. Il s'agit d'un personnage assis, aux formes minimalistes, dont les membres inférieurs présentent des pieds telles des palmes surdimensionnées. Les bras sont tronqués de part et d'autre d'une poitrine réduite. Sous le visage une petite protubérance pourrait figurer une barbe. Le visage aux traits sommaires dispose d'énormes oreilles, caractère récurrent dans la sculpture africaine, relatif à la perception du monde spirituel.Une ébauche de crête vient souligner son crâne. Ce qui aurait pu être un pénis est aujourd'hui ...


Voir la fiche

Vendu

Tête Kronkronbali Komaland
objet vendu
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Tête Komaland

Typiques dans l'art africain , les têtes Kronkronbali Komaland, signifiant "enfants d'antan", ont les traits marqués, souvent grossièrement. Une bouche dotée de lèvres pulpeuses. Les yeux, le nez, les sourcils, barbes et moustaches sont, le plus souvent, formés de bourrelets de terre. La tête, au sommet, est concave et percée.
Ces têtes semblent avoir été sculptées en tant que telles, sans corps, rappelant la statuaire Akan ou Anyi. Elles ont l'allure d'une sorte de bouchon, enfoncés en terre de façon circulaire autour de tumuli, tombes elles-mêmes circulaires et recouvertes de pierres. Objet de fouilles.
Les premières ont été découvertes dans les années 1970-80 par des anthropologues allemands qui les ont datés entre le XIII° et XIX° siècle.


Voir la fiche

Vendu

Vase Djenne en céramique
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Pot Djenne

Ex-collection art africain belge.
Récipient d'une grande sobriété de type Djenne, dont l'engobe rose orangé transparaît malgré l'abrasion de la surface. Perforation sur la base. Les anciens sites djenne se trouvant tous en zone inondable, des artefacts affleurent lorsque les eaux se retirent, les habitants les découvrant parfois fortuitement.
Dans l'empire du Mali, les sculptures en terre cuite à engobe rouge possédaient une connotation funéraire.
Ref. : Voir librairie Art-Tribal


Voir la fiche

380,00

Pot Djenne en terre cuite
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Vase Djenne

Ex-collection art africain belge.
Récipient d'une grande sobriété de type Djenne, dont l'engobe orangée transparaît sous une mince pellicule beige. Les bords du goulot sont légèrement endommagés.
Les anciens sites djenne se trouvant tous en zone inondable, des artefacts affleurent lorsque les eaux se retirent, les habitants les découvrant parfois fortuitement.
Dans l'empire du Mali, les sculptures en terre cuite à engobe rouge possédaient une connotation funéraire.
Ref. : https://www.art-tribal.fr/art-tribal/livres-art-africain/Djenne-Jeno-sculpture-en-terre-cuite/19638.


Voir la fiche

280,00

Jarre Djenne
objet vendu
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Terre cuite Djenne

Ex-collection art africain française.
Une belle engobe orangée revêt ce contenant en terre cuite.  Son unique décoration réside dans les striures parallèles en soulignant sobrement le goulot, mettant en valeur le galbe de la partie inférieure. Les bords, d'une certaine épaisseur, sont légèrement endommagés.
Les anciens sites djenne se trouvant tous en zone inondable, des actefacts affleurent lorsque les eaux se retirent, les habitants les découvrant parfois fortuitement.
Dans l'empire du Mali, les sculptures en terre cuite à engobe rouge possédaient une connotation funéraire. La forte fragmentation des terres cuites est toujours sujette à débat. En effet, les dégâts du temps et de l'enfouissement ont certes joué un rôle mais il semblerait également que ces objets ...


Voir la fiche

Vendu

Tête perlée en terre cuite
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Tête perlée

Ex-collection art africain française.
Réalisée dans les Grasslands camerounais selon la technique décorative traditionnelle utilisant des perles de verre multicolores, cette tête s'inspire des célèbres effigies de souverains. Minutieusement appliquées sur une surface en terre cuite, les perles accentuent grâce à des couleurs fortement contrastées les traits et la coiffe.
Dans l' art africain , le courant artistique dont ces sculptures font partie porte le nom de l'ancienne capitale religieuse du Nigéria, Ifè, une des nombreuses cités-états établies par les Yoruba. Cette civilisation succéda à la civilisation Nok. Cette cité-état d'Ilé-Ifé, dont l'essor culmina du XIIe au XVe siècle, possédait une tradition artistique de portraits royaux empreints de réalisme, effigies ...


Voir la fiche

180,00

Urne funéraire Bura
objet vendu
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Urne funéraire Bura

Remarquable, l'art africain Bura comprend trois types de sites archéologiques dans la vallée du Niger : Les sites à nécropoles où l'on retrouve les jarres cercueil, les urnes funéraires etc... Les sites à vocations rituelles où se passaient les cérémonies et les rites religieux. Les sites d'habitations où l'on retrouve les objets usuels.
Hérissé dans sa hauteur de lignes verticales composées de petits reliefs circulaires, ce réceptacle conique était placé dans la tombe du défunt parmi des effets personnels comme ses armes et des vêtements dont il pourrait avoir besoin dans l'au-delà, et parmi ses ossements et autres dents. La pièce présente les mêmes motifs placés horizontalement sur le pourtour de sa base inférieure.


Voir la fiche


Vendu à 125.00 Trouver un objet similaire

Grande tête perlée en terre cuite
objet vendu
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Tête Yoruba

Ex-colection art africain française.
Réalisée dans les Grasslands camerounais selon la technique décorative traditionnelle utilisant des perles de verre multicolores, cette tête reproduit les célèbres effigies de souverains. Minutieusement appliquées sur une surface en terre cuite, les perles accentuent grâce à des couleurs fortement contrastées les traits et la coiffe royale, tandis que de la poudre de padouk relève l'intérieur des oreilles et de la bouche. Dans l'art africain, le courant artistique dont ces sculptures font partie porte le nom de l'ancienne capitale religieuse du Nigéria, Ifè, une des nombreuses cités-états établies par les Yoruba. Cette civilisation succéda à la civilisation Nok. Cette cité-état d'Ilé-Ifé, dont l'essor culmina du XIIe au XVe siècle, possédait ...

Tête perlée en terre cuite Yoruba
objet vendu
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Tête Yoruba

Ex-collection art africain française.
Réalisée dans les Grasslands camerounais selon la technique décorative traditionnelle utilisant des perles de verre multicolores, cette tête africaine reproduit les célèbres effigies de souverains. Minutieusement appliquées sur une surface en terre cuite, les perles accentuent grâce à des couleurs fortement contrastées les traits et la coiffe royale, tandis que de la poudre de padouk relève l'intérieur des oreilles et de la bouche. Dans l'art africain, le courant artistique dont ces sculptures font partie porte le nom de l'ancienne capitale religieuse du Nigéria, Ifè, une des nombreuses cités-états établies par les Yoruba. Cette civilisation succéda à la civilisation Nok. Cette cité-état d'Ilé-Ifé, dont l'essor culmina du XIIe au XVe ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Tête perlée en terre cuite
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Tête Yoruba

Ex-collection art africain française.
Réalisée dans les Grasslands camerounais selon la technique décorative traditionnelle utilisant des perles de verre multicolores, cette tête reproduit les célèbres effigies de souverains. Minutieusement appliquées sur une surface en terre cuite, les perles accentuent grâce à des couleurs fortement contrastées les traits et la coiffe.
Dans l'art africain, le courant artistique dont ces sculptures font partie porte le nom de l'ancienne capitale religieuse du Nigéria, Ifè, une des nombreuses cités-états établies par les Yoruba. Cette civilisation succéda à la civilisation Nok. Cette cité-état d'Ilé-Ifé, dont l'essor culmina du XIIe au XVe siècle, possédait une tradition artistique de portraits royaux empreints de réalisme, effigies ...


Voir la fiche

180,00

Jarre rituelle Mangbetu
objet vendu
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Jarre Mangbetu

Ex-collection art africain française .
Nommées les «généreuses» dans l'art africain, ces poteries sont destinées à recueillir le vin de palme. Cette jarre hémisphérique, obturée d'un couvercle et dotée d'anses, se distingue par ses motifs décoratifs anthropomorphes. Restaurations indigènes sur le pied du vase.
Etabli dans la forêt au nord-est du Zaïre, le royaume Mangbetu s'est exprimé à travers des oeuvres architecturales qui ont impressionné les visiteurs européens au 19e siècle. Leur mobilier, armes, parures et statuaire étaient empreints d'une qualité esthétique rare. L'histoire Mangbetu reposait en effet sur le raffinement de sa cour mais aussi sur des coutumes cannibales. Le roi Mangbetu "Munza" était ainsi surnommé " le roi cannibale". Les tracés corporels sur les ...


Voir la fiche

Vendu

Tête Nok en terre cuite
objet vendu
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Tête Nok

Ex-collection art africain belge.
Cette tête africaine Nok est accompagnée de son test de thermoluminescence pratiqué en 1996 par le laboratoire allemand Ralf Kotalla ( TL n° 961155) qui confirme une ancienneté de plus ou moins 2 200 ans. Estimée en salle de vente entre 3.500 et 4.000 euros, cette terre cuite africaine est issue de la collection Guy Mercier, consultant pour le groupe Solvay, et transmise de génération en génération. Guy Mercier entreprit au début du XX° siècle de rassembler une vaste collection d'art tribal africain. Tout en rayonnant en Afrique de l’ouest et centrale dans le cadre de son travail, et récoltant des œuvres in-situ, la majorité de sa collection est cependant issue de « cabinets de curiosité » qui ont foisonné dans les capitales européennes pendant ...


Voir la fiche

Vendu

Jarre Lwena Mulondo en céramique
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Jarre Luena

Collection art africain belge.
Jarre à motif figuratif humain, ornée d'une juxtaposition de damiers, et d'un visage sur lequel s'inscrivent les scarifications traditionnelles jadis en usage chez les Lwena.
Engobe brun foncé.
D'origine Lunda, les Lwena (ou encore Lovale , ou Luvale ) émigrèrent d'Angola vers le Zaïre au XIXe siècle, repoussés par les Chokwe. Certains devinrent marchands d'esclaves, d'autres, les Lovale, trouvèrent refuge en Zambie et près du Zambèze en Angola. Leur société est matrilinéaire, exogame et polygame. Les Lwena se sont fait connaître pour leurs sculptures de couleur miel, incarnant des figures d'ancêtres et de chefs décédés, et leurs masques liés aux rites initiatiques de la mukanda.


Voir la fiche

280,00

Jarre Mangbetu
objet vendu
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Jarre Mangbetu

Ex-collection art africain suisse.
Un corps globulaire surmonté d'une tête féminine coiffée selon les canons de l'ethnie affirme l'élégance de la poterie mangbetu, symbole de fécondité. Les motifs gravés sur la surface reprennent les scarifications traditionnelles. Le travail de la céramique, dans l'Afrique de l'Ouest et centrale, est réalisé par les femmes, épouses de forgerons dans la majorité des cas. Les femmes Mangbetu, qui produisaient également la vannerie, excellaient dans cet art. Etabli dans la forêt au nord-est du Zaïre, le royaume Mangbetu s'est exprimé à travers des oeuvres architecturales qui ont impressionné les visiteurs européens au 19e siècle. Leur mobilier, armes, parures et statuaire étaient empreints d'une qualité esthétique rare. L'histoire Mangbetu reposait ...


Voir la fiche


Vendu à 140.00 Trouver un objet similaire

Urne funéraire Bura
objet vendu
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Urne funéraire Bura

Ex collection privée française d'art africain.

Pièce antique fournie avec test TL des laboratoires QED.

Les urnes bura se présentent traditionnellement sous forme phallique, symbole de vie, d'éternité, de transmission.
Le visage est stylisé et minimaliste. Les yeux et la bouche constitent en de petites protubérances tandis que le nez, très fin, est une lame qui se projette hors de la pièce. La tête est surmontée d'une sorte de calotte travaillée. Seul le visage est ici représenté, cependant, sur d'autres pièces sont sculptées d'autres parties du corps à connotation maternelle tels que les mamelons ou à connotation héréditaire comme le nombril.
Les terres cuites bura inhérentes à l' art africain furent découvertent il y a moins de trente ans.


Voir la fiche

Vendu

Stèle funéraire Bura Asinda-Sikka
objet vendu
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Grande urne funéraire Bura Asinda-Sikka

Ex collection privée française d'art africain.

Il s'agit d'une jarre cérémonielle ou urne funéraire anthropomorphe en terre cuite. De forme longiforme tubulaire phallique, symbole de vie, d'éternité, de transmission. La surface est incisée de motifs géométriques et de deux yeux stylisés.
Des traits verticaux parmi ces motifs insistent sur l'analogie avec la représentation phallique de la sépulture, comme si la vie se nourrissait de la mort et réciproquement.

Les terres cuites Bura inhérentes à l'art africain furent découvertes il y a moins de trente ans. Pièce vendue sans test TL.

Statuette Zimba Nkisi en terre cuite
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Fétiche Zimba

Ex-collection art africain belge
Tout comme les Legas, les Zimbas disposent de sculptures à visée éducative associées aux rites initiatiques mais ils disposent également de sculptures anthropomorphes, ici en terre cuite, pourvues d'orifices pour charges magiques au sommet de la tête.
Erosions, patine hétérogène avec incrustations résiduelles ocrées.
Les Zimba, appelés aussi Binja, sont des proches voisins des Lega de la région de Pangi et Shabunda en RDC. Soumis à l'influence lega, ils partagent avec les Lega et les Luba quelques similarités institutionnelles. Qu'ils vivent en forêt ou dans la savane, le symbolisme de leur art et les rituels sont associés à la chasse qui est d'une importance majeure. Il s'agit d'autre part de groupes patrilinéaires qui ont fini ...


Voir la fiche

290,00

Tête Kronkronbali Komaland
objet vendu
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Tête Komaland

Ex-collection art tribal française.
Typiques dans l'art africain, les têtes Kronkronbali Komaland, signifiant "enfants d'antan", ont les traits marqués, souvent grossièrement. Une bouche dotée de lèvres pulpeuses. Les yeux, le nez, les sourcils, barbes et moustaches sont, le plus souvent, formés de bourrelets de terre. La tête, au sommet, est concave et percée.
Ces têtes semblent avoir été sculptées en tant que telles, sans corps, rappelant la statuaire Akan ou Anyi. Elles ont l'allure d'une sorte de bouchon, enfoncés en terre de façon circulaire autour de tumuli, tombes elles-mêmes circulaires et recouvertes de pierres. Objet de fouilles.
Les premières ont été découvertes dans les années 1970-80 par des anthropologues allemands qui les ont datés entre le XIII° et ...


Voir la fiche

Vendu

Jarre Mangbetu en terre cuite
objet vendu
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Poterie Mangbetu

Collection art tribal africain belge.
Ce vase en terre cuite, dont le goulot conique est soigneusement souligné de nervures successives, et dont le corps globulaire, régulier, s'orne d'une frise décorative, affirme l'élégance des productions mangbetu. Le travail de la céramique, dans l'Afrique de l'Ouest et centrale, est réalisé par les femmes, épouses de forgerons dans la majorité des cas. Les femmes Mangbetu, qui produisaient également la vannerie, excellaient dans cet art. Patine noire mouchetée de zones claires abrasées. Etabli dans la forêt au nord-est du Zaïre, le royaume Mangbetu s'est exprimé à travers des oeuvres architecturales qui ont impressionné les visiteurs européens au 19e siècle. Leur mobilier, armes, parures et statuaire étaient empreints d'une qualité ...


Voir la fiche

Vendu

Poterie Lobi/Birifor
objet vendu
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Jarre Lobi

Ex-collection art africain française.
Ce contenant hémisphérique, jarre équipée d'un goulot, entrerait dans la catégorie des "bulabir", qui deviennent sacrés après la disparition de leur propriétaire (Daniela Bologno).
Les populations d'une même région culturelle, regroupées sous la dénomination " lobi ", forment un cinquième des habitants du Burkina Faso. Peu nombreux au Ghana, ils se sont également établis au nord de la Côte d'Ivoire. C'est à la fin du XVIIIe siècle que les Lobi , venant du Nord-Ghana, se sont établis parmi les Thuna et Puguli autochtones, les Dagara , les Dian , les Gan et les Birifor . Les Lobi croient en un Dieu créateur nommé Thangba Thu , auquel ils s'adressent à travers le culte de nombreux esprits intermédiaires, les Thil , ces derniers étant ...


Voir la fiche

Vendu