La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Petit masque Chokwe Ngulu
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Tshokwe

Ex-collection art africain britannique.
Cette version réduite du masque africain ngulu, ici dotée de cornes, que portait un danseur professionnel se déplaçant de village en village, apparaissait lors des danses akishi a ku hangana . Il est enduit d'ocre rouge à l'instar de nombreux masques des Chokwe. Une parure de raphia demeure fixée aux contours. Hauteur sur socle : 42 cm. Les masques africains des clans Chokwe, Luda, Luvale/Lwena, Luchazi et Mbunda sont nommés en Zambie des "makishi" ou encore mukishi( sing. likishi). Ce nom vient de "kishi", concept Bantou qui évoque la manifestation d'un esprit ou d'un ancêtre. Ces agents d'ordre social, moral et spirituel, formant un panel de différents caractères, sociables, aggressifs, ou imprévisibles, incarnent en effet l'esprit d'un ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Dogon Kanaga Polychrome
Art africain > Masque africain > Masque Dogon

Ex-collection art africain italienne.

Masque africain Kanaga des Dogon. Dans les rites funéraires, les membres de la société Awa, dansent avec les masques sur le toit de la maison du mort, pour conduire son âme (nyama) à son repos éternel et pour défendre les vivants. Le masque Kanaga est également employé pour protéger les chasseurs de la vengeance de la proie qu'il a tuée.
Cet exemplaire est conçu d'après une structure récurrente: une planche centrale verticale, dotée de " bras" fixés par des liens de cuir et un masque aux traits anguleux. Les pigments polychromes étaient rafraîchis avant chaque performance. Surface granuleuse. Abrasions.
En préliminaire aux funérailles ou lors des levées de deuil, de nombreux exemplaires presque tous identiques, ...


Voir la fiche

480,00

Statue Luluwa Buanga Bua cibola
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Luluwa

Ex-collection art africain belge.
Les différents types de statues Luluwa, Lulua, ou encore Béna Lulua, présentant de multiples scarifications, glorifient les chefs locaux, la maternité , la fécondité et la figure féminine. Les figures telles que celle présentée relèvent du culte Buanga bua cibola, et seraient censées,  selon la croyance du groupe,  protéger les enfants et la femme enceinte. Par la position des mains en effet, ce personnage met en évidence un abdomen proéminent, centre du corps et "objet de toutes les sollicitudes" ( La puissance du sacré , M. Faïk-Nzuji ) Des scarifications saillantes ornent le corps, et une unique boucle de cauris et perles demeure à l'oreille. Patine brun satiné. Fines fissures de dessication. C'est dans le sud de la République Démocratique ...

Masque féminin Chokwe Mwana pwo
Art africain > Masque africain > Masque Tschokwe

Ex-collection art africain italienne.
Un casque en vannerie, sur lequel du raphia tressé figure les boucles d'une chevelure dense, agrémente ce masque africain des Chokwe. Cette coiffure rappelle celle, enduite de terre rouge, des femmes Chokwe. Une garniture de cauris, puis un bandeau finement gravé sur le bois, en délimitent le front. De larges boucles en aluminium mettent en valeur la finesse des traits. Patine lisse brun rouge. Incrustations résiduelles de kaolin sur les yeux. Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé n'adoptèrent jamais entièrement ces nouveaux apports sociaux et politiques. Trois ...


Voir la fiche

350,00

Statuette de colon Kongo
Art africain > Statues africaines > Statuette Kongo

Coiffé d'une casquette, vêtu d'un uniforme, ce personnage de colon adopte une attitude de "garde-à-vous". Patine de différents bruns ocrés. Léger manque sous un pied.
Au XIIIème siècle, le peuple Kongo, conduit par son roi Ne Kongo, s'installa dans une région à la croisée des frontières entre l'actuelle RDC, l'Angola et le Gabon. Deux siècles plus tard, les Portugais entrèrent en contact avec les Kongo et convertirent leur roi au christianisme. Bien que monarchique, le système politique kongo présentait un aspect démocratique car le roi était en réalité placé à la tête du royaume à la suite d'une élection tenue par un conseil des gouverneurs des tribus. Ce roi, aussi appelé ntotela , contrôlait la nomination des fonctionnaires de la cour et des provinces. Les nganga, à la fois ...


Voir la fiche

180,00

Cavalier Yoruba Sango
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Yoruba

Les représentations de cavaliers sont très fréquentes dans l'art africain yoruba, et pour cause, il s'agit du thème central de l'histoire nommée "La mort et le cavalier du roi".
Cette fiction raconte les funérailles du défunt roi d'Oyo, ancien état africain fondé au XVème siècle, voisin du royaume de Dahomey, et la tradition selon laquelle son cavalier, Elesin, doit se suicider dans les trente jours suivant le décès du roi afin de suivre en bonne et due forme le dogme religieux yoruba. La mort du cavalier est en effet destinée à garantir au roi un sauf conduit vers sa nouvelle demeure.
Elesin, un homme simple profitant de la vie, se voit investi d'une mission dont il ne veut pas et finit par décevoir le peuple yoruba qui place en lui de hautes attentes.

C'est ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de pouvoir Kongo Solongo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Kongo

Collection art tribal africain belge.
Fétiches de pouvoir dans l'art africain.
Cette figure naturaliste présente un visage ovale dont le style est généralement attribué aux Solongo d'Angola, ces derniers fournissant les clans Kongo. Le regard vitreux des pupilles en tête d'épingle est largement ouvert ce "qui constitue la prérogative d'un aîné. En effet, seules les personnes d'âge mûr peuvent nous dévisager avec une telle insistance afin de nous alerter sur des problèmes ou des impairs."
Cette statue de guerrier évoque l'assujettissement des ennemis, physiques ou immatériels. Des résidus libatoires argileux se sont agglutinés sur la surface.
Belle patine sombre huilée, agrégats granuleux ocrés.br>
Dans le royaume Kongo, le nganga se chargeait des rituels en ...

Etoffe Pongo des pygmées d Ituri
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Pongo

Produites par les pygmées de la forêt de l'Ituri en République Démocratique du Congo, ces étoffes tissées en fibres d'écorce de ficus étaient peintes par les femmes. Les hommes coupaient le bois et martelaient l'écorce, et les femmes utilisaient généralement une décoction de gardenia mêlée à de la cendre de charbon pour dessiner à l'aide des doigts ou de tiges végétales des motifs similaires aux tatouages arborés par les membres de la tribu.
Sur cet exemplaire, des traits parallèles de couleur kaki clair, de différents formats, ont été tracés sur le fond clair, des lignes reliant chacun d'eux et se terminant parfois par une boucle, l'ensemble formant une grille décorative. Le rythme et l'espace créé entre les différents signes auraient également un lien avec les chants ...

Bouclier Boa Pongdudu
Art africain > Boucliers > Bouclier Boa

Ex-collection art tribal africain américaine.
Ce bouclier est orné d'un motif du masque aux oreilles surdimensionnées, perforées comme les pavillons des oreilles des Boa de l'est, opération nommée " bavobongo ". Censé rendre invulnérable et dans le but de terrifier l'ennemi, le masque africain kpongadomba des Boa, ou encore Pongdudu, était commandé par le chef kumu qui l'offrait au plus valeureux guerrier. Il était ensuite conservé dans la case de son épouse. Il conférait un aspect impressionnant à son porteur, accentué par le contraste des couleurs. Agriculteurs proches des Mangbetu et des Zande, les Boa habitent la savane au nord de la République Démocratique du Congo. Certains Boa auraient utilisé ces masques dans un but éducatif auprès des enfants, depuis la pacification ...


Voir la fiche

390,00

Poupée  fétiche Tabwa
Art africain > Poupées > Poupée Tabwa

Ex-collection art africain allemande.
Utilisée par la société d'initiation féminine, cette figure sculptée tubulaire est dotée d'attributs féminins et d'un ombilic saillant, des scarifications comparables à celles, traditionnelles, des membres de la tribu, et dispose d'une patine couleur miel. Les Tabwa ( "scarifier" et "écrire") constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC. Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, ils se fédérèrent autour de chefs tribaux après avoir subi l'influence des Luba. C'est principalement pendant cette période que leur courant artistique s'exprima principalement au travers de statues mais également de masques. Les Tabwa pratiquaient le culte des ancêtres et leur dédiaient certaines de leurs statues nommées mkisi . Animistes, leurs croyances ...


Voir la fiche

180,00

Masque Kwele Pipibudzé
Art africain > Masque africain > Masque Kwele

Ex-collection art africain française.

Masque africain de couleurs contrastées symbolisant la lumière et la clairvoyance nécessaires pour lutter contre les forces de sorcellerie, il dispose d'un corne retombant latéralement devant le visage allongé dans lequel les arcades sont creusées en coeur. Cet attribut est associé à l'éléphant. Ce type de masque n'était pas toujours destiné à être porté, mais ornait les murs des cases. Patine satinée, abrasions.
Selon la présence de cornes et leur disposition, les masques se nomment pibibudzé , Ekuku zokou , etc...et sont associés aux ancêtres ou aux esprits de la forêt, " ekuk ". Tribu du groupe Kota, les Kwélé , Bakwélé , vivent en forêt sur la frontière nord de la République du Congo. Ils vivent de chasse, d'agriculture et ...


Voir la fiche

180,00

Statuette fétiche Songye Kalebwe
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Ex-collection art africain allemande.

Statuette Nkisi, nkishi (pl. mankishi )dont la corne sommitale est absente. La puissance du fétiche, selon les croyances des Songye, renforcée par la présence de ses accessoires, tels le métal et les différents ajouts de matières, fibres végétales, peaux animales, fruits séchés, etc... Patine brun clair. Fissures minimes. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la ...


Voir la fiche

180,00

Statue Lega Sakimatwematwe
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Lega

L'art africain lega et les supports rituels d'initiation
Statue africaine Sakimatwematwe (Multi-têtes) appartenant à un initié du Bwami, cet objet fait partie des objets " Masengo " du Bwami ("choses puissantes"), parmi les nombreux autres utilisés au fil des initiations. Sa structure se présente en un volume central cylindrique que supporte un pied entaillé en quatre . Trois groupes de quatre visages se superposent , dirigés vers les quatre points cardinaux. Patine claire mate. Manques et érosions.
L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces métaphores, ces dernières se référant largement à des ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Pendé Minganji
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Pende

Ex-collection art africain belge.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette diversité les masques Mbuya , réalistes ,produits tous les dix ans, revêtent une fonction festive , et incarnent différents caractères, dont le chef, le devin et son épouse, la prostituée, le possédé, etc... Les masques d'initiation et ceux de pouvoir , les minganji tel notre exemplaire,représentent quant à eux les ancêtres et se produisent successivement au cours des mêmes cérémonies , fêtes agricoles, rituels d'initiation et de circoncision mukanda ...


Voir la fiche

Vendu

Boite figurative Dogon
Art africain > Objets usuels > Boite Dogon

Ex-collection art africain française.
Décorée de motifs en bas-relief et de têtes de chevaux, cette sculpture d'art africain a probablement été conçue pour conserver des préparations médicinales actives préparées d'après les conseils des anciens qui avaient été initiés à la science des arbres ou " jiridon ". Les figures de "nommos", ancêtres primordiaux, et symboles animaux sont censés activer la puissance de guérison des actifs. L'un des Nommos, ancêtres des hommes, ressuscité par le dieu créateur Amma, est descendu sur la terre porté par une arche métamorphosée en cheval. En outre,la plus haute autorité du peuple Dogon, le chef religieux nommé Hogon, paradait sur sa monture lors de son intronisation car selon la coutume il ne devait pas poser le pied à terre. Dans la région des ...


Voir la fiche

240,00

Figure féminine Bambara Dyonéni, Nyeleni
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Bambara

Féminité tutélaire au sein de l'art africain bambara, cette sculpture de "petite préférée", Nyeleni en Bambara, est décrite fichée sur un socle arrondi. Le visage triangulaire est coiffé d'une crête incisée de lignes parallèles, des têtes de laiton formant les pupilles captent l'attention. Le corps scarifié affiche quant à lui les attributs de fécondité par les seins pleins et tendus, l'abdomen très légèrement bombé,  les hanches généreuses et la figuration du sexe. Patine grasse, manques localisés, fissures de dessication. Les Bambara du Mali central et méridional appartiennent au grand groupe Mande, comme les Soninke et les Malinke. Ils croient à l'existence d'un dieu créateur génériquement appelé Ngala qui possède 266 attributs sacrés : un pour chaque jour des 9 mois lunaires ...

Masque planche verticale Gurunsi/Bwa
Art africain > Masque africain > Masque Gurunsi

Ex-collection art africain française.

Les masques africains à lame gurunsi sont célèbres pour leurs symbolismes zoomorphes stylisés. Ils sont couverts de motifs géométriques généralement contrastés à l'aide de kaolin et pigments noirs obtenus avec des cosses de gommier et de la poudre de charbon de bois. Il s'agit ici plus spécifiquement d'un masque planche du sous-groupe Nunuma. Les traits de différents animaux peuvent se combiner : buffle, antilope, phacochère, hyène, calao, serpent et crocodile. Cinq becs anguleux figurent sur la planche verticale de cet exemplaire animé de motifs géométriques symboliques : les triangles font allusion aux empreintes des sabots des antilopes et les becs incurvés symbolisent le calao, associé à la divination. Ces masques servaient lors de ...


Voir la fiche

440,00

Statuette Lega Iginga
Art africain > Statues africaines > Statuette Lega

L'art africain lega et les supports d'initiation.
Statuette anthropomorphe dotée d'une tête sphérique portée par d'épaisses jambes fléchies. Parmi les nombreuses autres utilisées au fil des initiations, elle appartenait à un initié du Bwami. L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe des métaphores évoquées par les sculptures, ces dernières se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, et parfois même rejoindre le grade inférieur du Bwami, le kongabulumbu ,à grands frais pour les familles. ...


Voir la fiche

250,00

Figure féminine Kongo Yombe Phemba
Art africain > Statues africaines > Statuette Phemba

Ex-collection art africain allemande.

Les cultures Solongo d'Angola et Yombé ont été largement influencées par le royaume Kongo dont elles ont emprunté la statuaire naturaliste et les rîtes religieux, en particulier au moyen de fétiches sculptés nkondo nkisi. Cette figure de femme finement détaillée, portant une coiffe de dignitaire, symbole de l'ancêtre mythique vraisemblablement associée aux cultes de fécondité, est représentée agenouillée dans une attitude de respect ou de supplication. Des scarifications parsèment son buste. Ces entailles effectuées à l'aide d'aiguilles, de couteaux et de rasoirs, étaient ensuite enduites de charbon ou de cendres afin d'accélérer la cicatrisation et former des motifs saillants. Abrasions. Patine mate.
Au XIIIème siècle, le peuple ...


Voir la fiche

150,00

Grand masque Luba Kifwebe
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Luba

Ex-collection art africain allemande.
Masque africain globulaire relevé de stries parallèles qui adopte certains traits des masques Songye du Kifwebe, dont les paupières étirées et la bouche géométrique en projection. Il ne revêtait cependant pas la même fonction. Cette catégorie de masques africains plutôt rares sont nommés "bifwebe". Ils apparaissaient lors de funérailles et d'investitures. Ils se produisaient au cours des cérémonies rituelles de la société kazanzi , chargée de lutter contre la sorcellerie. "Bifwebe" (Sing. : kifwebe) signifierait d'ailleurs, selon C. Faïk-Nzuji, "chasser la mort". Porté doté d'une volumineuse collerette de raphia qui dissimulait le danseur, ce masque était généralement dansé en compagnie d'un masque zoomorphe. Patine mate veloutée. Fissures. Les ...


Voir la fiche

Vendu

Statue de guerrier Bena Lulua
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Luluwa

Ex-collection art africain allemande.

Utilisée lors des rites associés au culte buanga bua bukalenge , cette figure masculine représentant un ancêtre arbore d'abondantes scarifications faciales et corporelles, pratique courante à la fin du XIXe siècle en Afrique centrale. Ces marques constituaient des signes de beauté à valeur symbolique, révélateurs de qualité physiques et morales hors du commun. Les cercles concentriques suggèrent non seulement les grands astres, mais aussi l'espoir. " Ces statues de guerriers, dont la position des bras en angle droit serait associée à la vigueur, participaient aux investitures et funérailles des chefs. Patine satinée brun noir. Fissures d dessication. Lulua est un terme générique, qui se réfère à un grand nombre de peuples ...