La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Poupée de fécondité Kwere Zaramo
Art africain > Poupées africaines > Poupée Zaramo

Collection art africain française
La silhouette des poupées africaines des Zaramo et Kwéré est récurrente, une forme humaine stylisée, coiffée d'une double ou unique crête surmontant un buste tubulaire dépourvu de bras où les seins et l'ombilic sont indiqués par un léger relief. L'usage des perles est en outre fréquent dans l'ornementation de la statuaire Zaramo.
Les Zaramo et les tribus qui les entourent, telles les Kwéré et les Doé, ont conçu des poupées généralement associées à la fécondité, mais auxquelles d'autres vertus seraient attribuées. Son rôle premier se joue au cours de la période de réclusion de la jeune initiée zaramo. La novice se comportera à l'égard de l'objet comme avec un enfant, et dansera avec lui lors des cérémonies de clôture de l'initiation. ...


Voir la fiche

130,00

Poupée de fécondité Kwere Zaramo
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Poupée Zaramo

Collection art africain espagnole.
La silhouette des poupées africaines des Zaramo et Kwéré est récurrente, une forme humaine stylisée, coiffée d'une double ou unique crête surmontant un buste tubulaire dépourvu de bras où les seins et l'ombilic sont indiqués par un léger relief. L'usage des perles est en outre fréquent dans l'ornementation de la statuaire Zaramo.
Patine d'usage lustrée. Fendillements.
Les Zaramo et les tribus qui les entourent, telles les Kwéré et les Doé, ont conçu des poupées généralement associées à la fécondité, mais auxquelles d'autres vertus seraient attribuées. Son rôle premier se joue au cours de la période de réclusion de la jeune initiée zaramo. La novice se comportera à l'égard de l'objet comme avec un enfant, et dansera avec lui ...

Statue fétiche Kusu / Songye
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Statue Kusu

Ex-collection art africain belge.
Les figures africaines de protection des Kusu, tel notre exemplaire, ont été inspirées des fétiches songye. La charge magique, composée d'ingrédients d'origines diverses, est ici insérée dans les cornes au sommet de la tête. Des cabochons en cuivre jaillissent également du front et de l'abdomen du fétiche. Le collier de perles bleues et le métal ont également un caractère symbolique. Patine brun rougeâtre satinée, abrasions et fendillements. Les Kusu établis sur la rive gauche de la Lualaba ont emprunté les traditions artistiques des Luba et des Hemba et possèdent un système de caste similaire à celui des Luba. 
Dans cette région, entre les Bembe, Boyo, Hemba, Songye et Tetela, les objets rituels ont été soumis à des ...


Voir la fiche

380,00

Statue Pindi
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Pindi

Ex-collection art africain belge.
Venant d'Angola, les Pindi se sont éparpillés le long des rives de la rivière Kwango en République Démocratique du Congo, parmi les Suku, Pende, et Mbuun. Leur sculpture traditionnelle comporte de nombreuse similitudes avec celles des groupes voisins, dont ils partagent également les croyances, tel le culte des ancêtres. Parmi leur statuaire, ils disposent de figures aux bras levés, "kiluba", dont la fonction est de protéger le village ou le clan, d'une diversité d'objets de prestige, de panneaux sculptés. Il semblerait que cette figure juchée sur un piedestal, jambes fléchies, mains sur le visage surdimensionné coiffé d'une ample crête, soit associée au clan.
Patine noire satinée, rehauts clairs.


Voir la fiche

220,00

Figure Ofika Mbole
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Mbole

Ex-collection art africain belge.
Elaborée selon des critères récurrents, la figure sculptée de pendu Mbole offre une physionomie résignée et souffrante. L'attitude dans laquelle le personnage est représenté, résultant d'une pendaison, forme également une constante. Patine bicolore, fissures de dessication.
La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck ,des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait pour coutume de juger et de condamner à la pendaison les coupables d'infractions aux règles imposées. Ces infractions allaient du meurtre à l'adultère en passant par la rupture du secret encerclant le lilwa . ...


Voir la fiche

150,00

Cuillère de prestige Teke
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Cuillère Teke

Ex-collection art africain belge.
Objet de prestige et de parade des chefs teke, cette cuillère porte un long manche sculpté d'une figure d'ancêtre. Le cou est enserré de peau animale.
Établis entre la République démocratique du Congo et le Gabon, les Téké étaient organisés en chefferies dont le chef était souvent choisi parmi les forgerons. Le chef de famille, mfumu , avait droit de vie ou de mort sur sa famille dont l'importance déterminait son prestige. Le chef du clan, ngantsié , conservait quant à lui le grand fétiche protecteur tar mantsié qui supervisait toutes les cérémonies. C'est le puissant sorcier guérisseur et devin qui "chargeait" d'éléments magiques, contre rétribution, les statuettes individuelles ou nkumi . Selon les Téké, la sagesse s'absorbait ...


Voir la fiche

280,00

Masque Dan Déangle, Tankagle
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dan

Ex-collection art africain belge.
Masque africain "Déanglé" coiffé d'une épaisse parure nattée. Le visage au centre concave porte des paupières mi-closes, proéminentes, un nez court surmontant une bouche en saillie triangulaire dont les lèvres sont entrouvertes. Patine lisse, mate, noire. Abrasions. Hauteur sur socle : 34 cm.
C'est à la suite de rêves dans lesquels se manifesteraient les esprits que les masques étaient sculptés selon des indications précises, afin de pouvoir être honorés à travers leurs apparitions.
Les masques Dan, de facture variée, se produisent en général au cours de fêtes de divertissement très théâtrales où les femmes jouent un rôle prépondérant. Le masque dit "moqueur" appelé Déanglé définit un idéal de beauté et de bienveillance ...


Voir la fiche

480,00

Coupe Kuba à vin de palme
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Coupe Kuba

Ex-collection art africain belge.
Parmi les objets de prestige des clans kuba, la coupe destinée à boire du vin de palme a été minutieusement gravée de motifs décoratifs géométriques empruntés aux scarifications, qui étaient également repris sur les textiles en raphia shoowa. Différentes formes de coupes furent sculptées dont l'ornementation cherchait à glorifier les qualités de leurs propriétaires. Objet sculpté au sein de l'école Mushenge. Patine brun orangé. Excellent état.

La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie.
Celui-ci était considéré comme d'origine divine. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, on lui attribuait des vertus surnaturelles. Les Kuba sont ...


Voir la fiche

150,00

Masque Yaure Lomane
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Yohoure

Collection art africain française.
Sous-groupe de la peuplade Akan présente en Côte d'Ivoire et au Ghana, les Yaouré ont sculpté des masques africains inspirés des groupes voisins Baoulé et Gouro. Celui-ci appartenant à la société je est surmonté d'une figure d'oiseau. Les scarifications "ngole" marquent les tempes.
Ce type de masque qui apparait aussi actuellement au cours de réjouissances pourrait être attribué au groupe des Anoman , Lomane , (oiseau), quatrième des sept masques je qui dansait à l'origine autour du défunt et se penchait jusqu'à le toucher dans un but purificateur. Les masques d'art africain Yaouré , ou Yauré , dont les Baoulé possèdent des modèles quasi analogues, se divisent en deux groupes difficilement différenciables, les je , ...


Voir la fiche

Vendu

Ancêtre Mangbetu Nebeli
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Mangbetu

Collection art africain néerlandaise.
Miniature sculptée de type Mangbetu figurant une femme nue, tatouée et coiffée selon l'usage traditionnel. Cette coiffe valorisait l'allongement du crâne, typique du groupe, qu'une compression de la tête dès le plus jeune âge déformait progressivement.
Patine satinée, fissures.
Les anciens nomment beli les figures anthropomorphes incarnant des ancêtres, stockées à l'abri du regard, et comparables à celles appartenant à leur société secrète nebeli . Le royaume Mangebetu, au nord du Congo, a produit des oeuvres architecturales qui ont impressionné les visiteurs européens au 19e siècle. Leur mobilier, armes, parures et statuaire étaient empreints d'une qualité esthétique rare. L'ethnologue G.A. Schweinfurth en 1870 en a ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Guro Côte d Ivoire
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Guro

Ex-collection art africain française
Traité dans le style du fameux "maître de Bouafle" ce masque africain est fendu de longues paupières obliques. Le nez fin domine une étroite bouche aux lèvres serrées. Naissant sous de minuscules oreilles, une barbe ciselée contourne le visage. La coiffure tressée, pouvant symboliser des cornes, forme un diadème au sommet. Patine noire brillante.
Parmi le groupe des Mande du sud, au centre de la Côte d'Ivoire, sur les rives du Bandama, les Gouro sont organisés en lignages, et constituent les voisins occidentaux des Baoulé qui ont emprunté plusieurs caractéristiques de leurs créations. Animistes,ils utilisent depuis les années 50 une famille de masques associés à la danse Zaouli . Prêtre et devin se partagent les fonctions ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Tschokwe
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Chokwe

Ex-collection art africain belge.
Parmi les nombreux masques africains akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art tribal africain Chokwe, les masques d'un format réduit sont portés sur les costumes ou la coiffe d'initiation.
Patine brune mate, manques. Hauteur sur socle : 45 cm.
Les masques des clans Chokwe, Luda, Luvale/Lwena, Luchazi et Mbunda sont nommés en Zambie des "makishi" ( sing. likishi). Ce nom vient de "kishi", concept Bantou qui évoque la manifestation d'un esprit ou d'un ancêtre. Ces agents d'ordre social, moral et spirituel, formant un panel de différents charactères, sociables, aggressifs, ou imprévisibles, incarnent en effet l'esprit d'un illustre ancêtre (masculin ou féminin), leur apparition se manifestant principalement lors des ...


Voir la fiche

340,00

Corne fétiche Teke/Mfinu
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Mfinu

Ex-collection art africain française.
Les Teke et les Mfinu voisins possèdent des sculptures africaines très diversifiées, chargées de matières fétiches, afin de favoriser la chasse, guérir les maladies, faciliter l'accouchement, etc... Des têtes sculptées, en lien avec les ancêtres butti , sont représentées dotées d'un abdomen proéminent incrusté d'un cauri. Cordelettes et fibres tissées enserrent le tout. Patine sombre satinée. Hauteur sur socle : 50 cm.
Établis entre la République démocratique du Congo et le Gabon, les Téké étaient organisés en chefferies dont le chef était souvent choisi parmi les forgerons. Le chef de famille, mfumu , avait droit de vie ou de mort sur sa famille dont l'importance déterminait son prestige. Le chef du clan, ngantsié , ...


Voir la fiche

Vendu

Appui-nuque Yaka Musaw
Art africain > Appuie nuque, repose tête > Appuie-tête Yaka

Ce type d'appuie-nuque nommé musaw ou m-baambu, fait partie des objets d' art tribal africain intégrant les charmes rituels des responsables de matrilignage et des chefs de famille. Ces derniers, qui les conservaient dans leurs chambres à coucher, cherchaient à préserver leurs coiffes tribales sophistiquées.
Certaines de ces sculptures comportaient des charges magiques insérées dans de discrètes cavités.
Patine noire satinée.
Hiérarchique et autoritaire, composée de redoutables guerriers, la société Yaka était gouvernée par des chefs de lignage disposant du droit de vie et de mort sur leurs sujets. La chasse et le prestige qui en découle sont l'occasion de nos jours, pour les Yaka, d'invoquer les ancêtres et de recourir aux rituels à l'aide de charmes liés à ...


Voir la fiche

240,00

Effigie d ancêtre Songye Nkisi
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Songye

Ex-collection art africain traditionnel allemande.
Dépourvue d'accessoires, cette statuette africaine Nkisi, nkishi (pl. mankishi )est campée en hauteur sur une base circulaire. Le visage expressif reprend les traits des masques traditionnels songye. Patine chocolat grisée. Abrasions.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, les figures plus modestes appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur société est organisée de façon patriarcale. Leur histoire est ...


Voir la fiche

210,00

Effigie d ancêtre Songye
promo art africain
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Songye

Ex-collection art africain suisse.
Statuette-fétiche Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) anthropomorphe , ses bras sont positionnés autour d'un abdomen saillant. La particularité de ces objets résident le plus souvent dans le traitement anguleux de la forme, l'imposant visage triangulaire dont le menton se fond souvent dans une barbe, les commissures de la bouche écartées en rictus,et l'attitude déportée vers l'avant du ventre bombé. Patine brune, satinée. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les ...


Voir la fiche

280,00  180,00

Pot Djenne en terre cuite
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Vase Djenne

Ex-collection art africain belge.
Récipient d'une grande sobriété de type Djenne, dont l'engobe orangée transparaît sous une mince pellicule beige. Les bords du goulot sont légèrement endommagés.
Les anciens sites djenne se trouvant tous en zone inondable, des artefacts affleurent lorsque les eaux se retirent, les habitants les découvrant parfois fortuitement.
Dans l'empire du Mali, les sculptures en terre cuite à engobe rouge possédaient une connotation funéraire.


Voir la fiche

280,00

Monnaie Mandjong Kwele
Art africain > Monnaies en bronze, en fer noir et autres materiau > Monnaie Bakwele

Ex-collection art africain néerlandaise
Les Mandjong étaient utilisés pour les dots de mariage dans les régions nord-est du Gabon et au nord du Congo Brazaville. Des éléments de ces monnaies d'une conception particulièrement élégante, comme les extrémités par exemple, pouvaient également être prélevés comme moyen de paiement. Roberto Ballarini, dans son ouvrage "The Perfect Form", relève de plus qu'un mariage pouvait nécessiter en 1935 jusqu'à 100 Madjong. Patine irrégulière brun rouille.
Tribu du groupe Kota, les Kwélé , Bakwélé , vivent en forêt sur la frontière nord de la République du Congo. Ils vivent de chasse, d'agriculture et de la métallurgie. Pratiquant le culte nommé Bwété emprunté aux Ngwyes, qui était accompagné de ...


Voir la fiche

280,00

Masque Guro éléphant
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Guro

Les masques africains animaliers du groupe Dié dans l' art africain Gouro.
Des teintes vives pour ce masque zoomorphe glorifiant un pachyderme. Les motifs décoratifs peints de tons contrastés accentuent les détails de cette composition sculptée. Patine légèrement abrasée, petits accidents.
Organisés en lignages, les Gouros constituent les voisins occidentaux des Baoulé. Leurs sculptures respectives, par leur morphologie, témoignent de leurs rapports étroits. Prêtre et devin se partagent les fonctions rituelles prédominantes chez les Gouro. Les associations secrètes vouent un culte aux génies de la nature, à travers les masques dans lesquels les esprits sont censés résider. Leurs esprits protecteurs appelés zuzu étaient vénérés grâce à des statues placées sur des autels. ...


Voir la fiche

290,00

Masque Lega Lukwakongo
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lega

Collection art africain belge.
Les masques africains Lega sont utilisés dans le cadre des initiations de la société Bwami, ouverte aux hommes et aux femmes. Certains n'étaient pas portés, mais disposés sur une claie ou tenus à la main. Le passage d'un grade indiquait l´acquisition d'une certaine sagesse et morale individuelle. Patine bicolore abrasée. Erosions.
Hauteur sur socle : 37 cm.
Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la rivière Lualaba, en RDC. Le rôle du chef, kindi, est tenu par le plus vieil ...


Voir la fiche

95,00

Masque Lega Lukwakongo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lega

Les sculptures primitives Lega dans l' art africain . Ce masque qui n'était pas destiné à être porté, mais manipulé au cours des rituels, affiche des orbites sculptées en coeur et des paupières en grain de café, une bouche simplement incisée, lui conférant une expression énigmatique. Patine lisse satinée, dont le centre est enduit de kaolin. Ce masque africain Lega indiquait le stade que son détenteur avait atteint au sein du Bwami, société d'apprentissage composée de différents grades,et que rejoignaient les épouses dont le conjoint avait accédé au troisième niveau, celui du ngandu . Hauteur totale sur socle : 27 cm.
Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, ...


Voir la fiche


Vendu à 95.00 Trouver un objet similaire