La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque zoomorphe Luba
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Luba

Collection art africain suisse.
Dans la région sud-est du Katanga, autour des années 1960, les Zela , longtemps soumis aux Lubas dont ils empruntèrent les coutumes et les rites, ont sculpté des masques animaliers, à l'instar des Lubas et des Kundas. En 1970 en effet, la société kifwebe fut soumise à une transformation qui s'accompagna de masques inédits. Dans les groupes Zela et Kundas cependant, ce type de masque se manifestait lors de cérémonies théâtrales profanes mettant en scène des contes. Patine mate avec rehauts polychromes. Abrasions et fendillements.
Jadis soumis aux Luba, puis aux Lundas, les Zela ont adopté une grande partie de leurs usages et traditions. Etablis entre la rivière Luvua et le lac Kisalé, ils sont aujourd'hui organisés en quatre chefferies ...


Voir la fiche

175,00

Masque zoomorphe Luba / Zela
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Zela

Collection art africain française.
Dans la région sud-est du Katanga, autour des années 1960, les Zela , longtemps soumis aux Lubas dont ils empruntèrent les coutumes et les rites, ont sculpté des masques animaliers, à l'instar des Lubas et des Kundas. En 1970 en effet, la société kifwebe fut soumise à une transformation qui s'accompagna de masques inédits. Dans les groupes Zela et Kundas cependant, ce type de masque se manifestait lors de cérémonies théâtrales profanes mettant en scène des contes. Patine granuleuse mate. Anciennes restaurations d'une oreille et du contour.
Jadis soumis aux Luba, puis aux Lundas, les Zela ont adopté une grande partie de leurs usages et traditions. Etablis entre la rivière Luvua et le lac Kisalé, ils sont aujourd'hui organisés en quatre ...


Voir la fiche

175,00

Statuette de danseur Pende
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Danseur Pende

Ex-collection art africain belge.
Statuette africaine mettant en scène un danseur de la mascarade Pende Minganji du Zaïre, revêtu de son costume intégral en résille de raphia. Léon de Sousberghe a identifié deux types de masques , les minganji associés à la société masculine et les mbuya masques liés au village, avec quelques exceptions.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette diversité les masques Mbuya , réalistes ,produits tous les dix ans, revêtent une fonction festive , et incarnent différents caractères, dont le ...


Voir la fiche

180,00

Peigne figuratif Luba
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Peigne Luba

Collection art africain belge.
L' art tribal africain nous prouve une nouvelle fois que tout objet usuel peut devenir un support artistique. L'aspect décoratif d'un objet n'est en effet jamais sa fonction intrinsèque. Dans l'art africain, tout objet du quotidien peut se transformer en chef d'oeuvre tout en gardant son utilité. Le rôle majeur tenu par les femmes dans la vie politique du royaume s'illustre par la récurrence du motif féminin dans l'art Luba. Ce dernier, qui se démarquait par son prestige et sa qualité, influa donc grandement les groupes voisins. Ce peigne est surmonté d'une effigie protectrice incarnant une intermédiaire politique et spirituelle, rôle détenu par la femme dans la royauté luba. Sa coiffe, derrière un large bandeau découvrant un front rasé, évoque ...


Voir la fiche

90,00

Masque Igbo
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Igbo

Collection art africain française.
Sobre version du masque africain igbo asocié à l'esprit d'une jeune fille. La coiffe est composée de trois tresses en bouquet vertical. Les scarifications sont ici discrètes, en épi, et en hachures sur le front. Léger manque sur le contour, abrasions.
Les Igbo vivent dans la forêt au sud-est du Nigeria. Ils ont réussi à associer un profond sens de l'individualité à un sentiment tout aussi fort d'appartenance au groupe.
Le village constitue l'unité sociale la plus importante, la plus petite étant la famille élargie. Chaque village dispose d'un haut degré d'autonomie et est placé sous l'autorité du plus ancien chef de lignée.
La religion des Igbo comporte d'une part le dieu Chuku, créateur suprême, considéré omnipotent, ...


Voir la fiche

150,00

Cimier antilope Adoné Kurumba
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kurumba

Ex-collection art tribal française.
Figuration totémique dans l'art africain Kurumba
Ce masque cimier emblématique de la plupart des clans Kurumba au nord du Burkina, à visée protectrice, était destiné à honorer la mémoire des aïeux lors des levées de deuil.
Il pouvait accessoirement tenir lieu d'autel au sein de la maison abritant les esprits des ancêtres du lignage.
Evoquant l'antilope hippotrague,il arbore, à partir d'un masque facial semi-sphérique, un long cou sur lequel se développe la tête de l'animal.

Des lignes fuselées, élancées, évoquant l'agilité, et des motifs décoratifs géométriques particularisent ce masque. Patine lisse, satinée, nuancée d'ocre.Fissures de dessication.
Les sculptures d'art africain des Bobo , Bwa , ...

Statue Tabwa
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Tabwa

Ex-collection art africain française.
Figure d'ancêtre destinée à trôner sur un autel, ce personnage d'art tribal africain, porte les scarifications faciales et corporelles des clans batabwas.
Patine sombre brillante, abrasions.
Les Tabwa ( "scarifier" et "écrire") constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC, autour du lac Tanganyika. Les tribus de cette région, tels les Tumbwe , vouent un culte aux ancêtres mipasi grâce à des sculptures détenues par les chefs ou les sorciers. Une charge magique ( dawa )était fréquemment introduite au sommet de la tête des statues. Les devins- guérisseurs utilisaient ce type d'objets afin de dévoiler la sorcellerie et protéger contre les esprits malveillants. .
Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, Les ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Tabwa
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Tabwa

Ex-collection art tribal africain belge.
Ce type d'objet, figures humaines juchées sur les épaules de leurs semblables, est caractéristique des sculptures associées aux rites d'intronisation. Patine brune satinée. Les Tabwa ( "scarifier" et "écrire") constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC, autour du lac Tanganyika. Les tribus de cette région, tels les Tumbwe , vouent un culte aux ancêtres mipasi grâce à des sculptures détenues par les chefs ou les sorciers. Une charge magique ( dawa )était fréquemment introduite au sommet de la tête des statues. Les devins- guérisseurs utilisaient ce type d'objets afin de dévoiler la sorcellerie et protéger contre les esprits malveillants. .
Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, Les Tabwa se ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Chokwe Mwana Pwo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Tschokwe

Ex-collection art africain belge.
Ample coiffure tressée pour ce masque africain des Chokwe. Cette coiffure rappelle celle, enduite de terre rouge, des femmes Chokwe. Une frise ciselée de damiers délimite le front. Patine lisse brun rougeâtre. Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé n'adoptèrent jamais entièrement ces nouveaux apports sociaux et politiques. Trois siècles plus tard, ceux-ci finirent d'ailleurs par s'emparer de la capitale des Lunda affaiblis par des conflits internes, contribuant ainsi au démantèlement du royaume. Les Chokwé ne disposaient pas de pouvoir centralisé mais de grandes ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Masque Lunda Zambie
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lunda

Ex-collection art africain belge.
Masque africain d'une grande qualité sculpturale, les traits et les volumes étant modelés avec précision et réalisme, donnant naissance à un délicat visage de très jeune femme. Patine lisse, brun rougeâtre. Erosions des contours.
Hauteur sur socle : 36 cm.
D'origine Lunda, les Lwena émigrèrent d'Angola vers le Zaïre au XIXe siècle, repoussés par les Chokwe. Quand certains devinrent marchands d'esclaves, d'autres groupes trouvèrent refuge en Zambie, formant les Luvale , Lovale . Leur société est matrilinéaire, exogame et polygame. Les Lwena et les Luvale se sont fait connaître pour leurs sculptures incarnant des figures d'ancêtres et de chefs décédés, et leurs masques liés aux rites initiatiques de la mukanda, association ...


Voir la fiche

390,00

Masque Gouro Gu
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Gouro

Ex-collection art africain française.
Masque africain Guro, sculpté à l'image des oeuvres du maître de Bouafle. Il met en scène un visage aux traits fins coiffé d'une amulette comme le dictait l'usage chez les femmes Guro. Ce masque intervenait avec Zamble et Zaouli, mais ne serait plus utilisé de nos jours. ("Guro", ed. 5Continents, pl.13) Patine mate brun rougeâtre. Abrasions et manque sur le contour interne.

Parmi le groupe des Mande du sud, au centre de la Côte d'Ivoire, sur les rives du Bandama, les Gouro sont organisés en lignages, et constituent les voisins occidentaux des Baoulé qui ont emprunté plusieurs caractéristiques de leurs créations d'art tribal africain. Animistes, ils utilisent depuis les années 50 une famille de masques associés à la danse ...


Voir la fiche

Vendu

Petit léopard en bronze Bénin bini edo
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Léopard Bénin

Ex-collection art africain française.
Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897 , le caractère divin des rois, les Oba, s'illustrait par de multiples oeuvres célébrant leur puissance. Des scènes guerrières étaient reproduites sur des plaques narratives, en bronze, et apposées sur les murs. Somptueux autels en bronze, figures commémoratives de chefs décédés,lourds bracelets , chevillères et récades étaient produits en quantité dans de nombreux ateliers de fondeurs selon la technique de la fonte à la cire perdue.
La mise à mort du roi des animaux associés aux légendes, le léopard, était le privilège du chef, l'Oba. Le félin pouvait alors servir d'offrande pour le culte de la tête du chef. Parfois dompté par diverses guildes royales, il accompagnait le chef ...

Statuette Makonde
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Makonde

Ex-collection art africain française.
Sculptée avec sensibilité, cette figure africaine naturaliste est dépourvue d'ornements tégumentaires. Les traits du visage ont été modelés avec soin, imprimant la déformation labiale due au labret traditionnel.
Belle patine huilée incrustée de pigments rouges.
Les Makonde, population Bantou matrilinéaire du nord du Mozambique et du sud de la Tanzanie, portaient des masques-casques appelés lipiko, mapiko , lors des cérémonies d'initiation des jeunes gens. Les Makonde vénèrent une ancêtre , ce qui explique l'abondance d'une statuaire féminine relativement naturaliste. Outre les masques faciaux, midimu , les Makonde produisent également des masques de corps mettant en scène le buste féminin, exaltant la fécondité.


Voir la fiche

Vendu

Figure de couple Beembe Lemba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statues Beembe

Les Beembé sont appréciés dans l' art africain pour le soin et les finitions apportées aux sculptures d'ancêtres.
Couple de statues africaines figurées côte à côte. Des tatouages chéloïdiens intriqués se dessinent en relief de la poitrine au pubis. Ces scarifications témoignent des stades successifs de l'initiation à laquelle un individu a été soumis. Parfois sertis d'ivoire ou de faïence, les yeux en amande sont incrustés de corne. Ce type de sculpture formait un support destiné aux rituels de la société Lemba, en vue de guérison par exemple. Patine satinée dorée, rehauts sombres, profondes érosions.
Etablis sur les plateaux de la République populaire du Congo ex.Brazzaville, et à ne pas confondre avec le groupe Bembé du nord du lac Tanganinyika, le petit groupe ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Ngbaka
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Ngbaka

Ex-collection art africain française.
Les rituels initiatiques et l' art tribal Ngbaka.
En dépit de l'absence de striures sur l'arête nasale, ce masque africain a été identifié comme issu des Ngbaka. Ce sont les orbites qui offrent ici une succession de rainures, accentuant l'arc des sourcils. Inhabituelles également, les perforations des contours de la bouche. Sculpture soignée affichant une patine lisse, satinée, brun acajou. Légers manques et petits accidents.
Tribu installée sur la rive gauche de l'Ubangui, les Ngbaka pratiquent l'agriculture, et leurs réalisations artistiques se sont inspirées de celles des tribus voisines Ngbandi et Ngombe, avec une particularité distinctive cependant, la ligne du front parsemée de chéloïdes linéaires. Ils sont ...


Voir la fiche

380,00

Masque Ogbodo enyi Igbo-Izzi
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Igbo

Collection art africain française.
Ce type de masque africain hybride appelé ogbodo enyi qui signifie "esprit de l'éléphant", se réfère à la force et l'endurance du majestueux pachyderme. Grâce à ses caractéristiques exceptionnelles, l'éléphant est associé à une symbolique de pouvoir politique et spirituel.
Ces masques sont reconnaissables à leurs formes atypiques en projection. Le sommet du masque dispose d'une tête sculptée.
Patine bicolore. Fissures de dessication.
Au nord-est de la région Igbo, ces masques étaient portés uniquement par les hommes au cours de festivités annuelles, dont la fête du nouvel igname, qui les portaient sur la tête et les agitaient sur des danses solitaires rapides.


Voir la fiche

390,00

Statue Zande Yanda
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Zande

Ex-collection art africain belge.
De conception particulièrement créative, cette figure africaine sculptée se décompose en trois bloc : une large et étrange tête sur laquelle se développent d'immenses pavillons d' oreilles, un buste flanqué d' arcs de cercle qui figureraient des bras tronqués, des jambes trapues aux muscles globuleux encadrant un sexe masculin placé en évidence. Des détails sculptés ponctuent la morphologie, regard réaliste aux pupilles évidées, incisions.
Patine sombre satinée, reflets chauds. Manques.
Autrefois désignés sous l'appellation " Niam-Niam " car considérées comme anthropophages, les tribus regroupées sous le nom de Zande , Azandé , se sont installées, en provenance du Tchad, à la frontière de la R.D.C.(Zaïre), du Soudan et de la ...


Voir la fiche

280,00

Statue Kissi pierre sculptée
Art africain > Monolithe, mégalithe, cross river, nkoro, art africain > Pierre Kissi

Ex.collection art africain Jacques Anquetil " Afrique, les mains du monde" de J.Anquetil, ed. Solar ) par Jacques Anquetil , collectionneur d'art africain, comédien à l'origine, puis initié au tissage chez les Dogon, auteur de plusieurs ouvrages.
Parmi les tribus vivant en Sierra Leone, Mende et Kissi, riziculteurs pour la plupart, vénèrent des statues de pierre datant du royaume Sapi. Ce dernier s'étendit, jusqu'au XVIe siècle, de la Guinée jusqu'au Libéria.
Les Temné se sont organisés en chefferies dirigées par un chef suprême. La société ragbenle ou mneke, responsable de la ...


Voir la fiche

390,00

Pirogue Dogon en bronze
objet vendu
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze Dogon

Ex-collection art africain française.
Bronze représentant des personnages africains mythiques dans une pirogue. L'ensemble évoque les croyances complexes des Dogon. Le motif animalier est également associé aux animaux de la création. Patine vert-de-gris.
Les forgerons dogon forment une caste endogame parmi les Dogon appelée irim. Ils produisent aujourd'hui des armes, des outils,et travaillent également le bois. "Maîtres du feu" associés dans la cosmogonie dogon aux êtres primordiaux "Nommo" crées par le dieu Ama, ils sont en outre censés soigner les brûlures. Les petits objets en métal, réalisés selon la technique de la cire perdue, étaient répandus dans la région du delta intérieur du Niger, le cuivre y parvenant grâce au commerce transsaharien. Le Nommo, ancêtre ...


Voir la fiche

Vendu

Poupée Ashanti Akua ba Ghana
objet vendu
Art africain > Poupées africaines > Statuette Ashanti

Ex-collection art africain française.
Utilisées chez les Ashanti et les Fantis du Ghana, les statuettes-poupées africaines Akuaba (pluriel Akua'mma)constituent des amulettes utilisées par les femmes Ashanti pour favoriser la fécondité. Habituellement stylisées, ce modèle fait exception. Seule la tête plane et circulaire demeure une constante. Marque de beauté, le cou souvent annelé symbolise aussi la prospérité.
Patine brun clair.
Portées dans le dos des femmes, ces statues s'accompagnent également de rites variés, tels l'ingestion d'une potion, ou la disposition de l'objet sur l'autel familial. Après la naissance de l'enfant, la sculpture sert de jouet, et parfois encore offerte au guérisseur afin d'être témoin de son efficacité.


Voir la fiche

Vendu

Ancêtre Mangbetu
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Mangbetu

Art africain Mangbetu.
Des peintures corporelles et des scarifications, évoquées par des tracés géométriques, parcourent le visage et le corps de ce personnage d'art premier. De très larges oreilles sont à noter, ainsi qu'une extrusion des pupilles en lien probable avec la transe suscitée par les invocations médiumniques. La coiffure tribale en éventail est caractéristique de celle des femmes Mangbetu : dès le plus jeune âge, les enfants subissaient une compression de la boîte crânienne au moyen de  liens de raphia. Plus tard, les jeunes femmes «tricotaient» leurs cheveux sur des brins d'osier et appliquaient un bandeau sur le front afin d'extraire les cheveux et de produire cette coiffe particulière qui accentue l'allongement de la tête. Les anciens nomment beli ces figures ...


Voir la fiche

Vendu