La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque Dan Zapkei ou Gunye ge
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dan Zapkei ou Gunye ge

Le masque africain Dan.
Masque de divertissement des populations de cultivateurs Dan du nord-ouest de la Côte d'Ivoire dits Yacouba, il se rencontre aussi, parfois, en tant que messager au moment de la circoncision des jeunes garçons. Certains des masques des Dan, par leur voisinage avec les Wé du Libéria (nommés Kran),outre l'apport des tribus de Guinée, ont été marqués par l' influence de ces derniers. Les fonctions de leurs différents masques, onze types selon Fisher (1978), peuvent également évoluer avec le temps. Tous les masques Dan sont sacrés. Ils ne représentent pas les esprits de la brousse mais sont ces esprits. Le type de masque présenté est un masque de course ( visage pointu, yeux ronds évidés, bouche losangée). Il était maintenu contre le visage à l'aide de bandes ...

Masque Igbo Mgbedike
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Igbo Mgbedike

La distorsion Igbo-Afikpo dans l'art africain
Ces masques africain nommés "le temps des braves", parfois sous l'apparence de superstructures élaborées, réunissent des cornes, des pointes,et des éléments zoomorphes afin de personnifier la bravoure. Dans ce cas les éléments combinés à une gueule béante sur de longues dents acérées ne peuvent que jouer sur la frayeur des spectateurs. L'animal central au sommet , en tant que prédateur, représenterait un symbole d'autorité, les cornes recourbées sous les oiseaux incarnant la puissance. A l'arrière, un personnage semble utiliser sa force pour maintenir le tout. Le front est strié d'incisions verticales " ichi ", scarifications révélant un statut social élevé. Le reste de la physionomie est enduite d'argile fluviale,un kaolin blanc en ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Ibibio
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Ibibio

Sur ce masque africain, de larges orbites évidées encadrent un nez réduit sous lequel deux perforations ont été effectuées. La bouche s'ouvre sur deux rangées de dents blanchies et une langue apparente. Etrangement, une gaine d'osier encercle le visage de la lèvre supérieure au sommet de la tête. Puis une barbiche composée de fibres naturelles, que vient souder un enduit végétal rougeâtre et croûteux, borde la mâchoire. Ce masque d'art tribal africain est en outre hérissé de bâtonnets de bois et de dents animales. Les sociétés secrètes sont nombreuses chez les Ibibio installés à l'Ouest de la Cross River. Sans gouvernement centralisé, leur organisation sociale est comparable à celle des Igbo voisins. Le culte des ancêtres est sous l'autorité des membres les plus hauts gradés de ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Yohouré du groupe je (Dyé)
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Yohouré du groupe je (Dyé)

Art africain et Yohouré.
Des cornes de bélier ( bla ) encadrent l'oiseau stylisé figurant au sommet de ce masque africain appartenant à  la société je. La chevelure, tripartite, est ornée de motifs triangulaires creusés dans le bois tout comme la bordure de chevrons qui ceint la mâchoire. La surface lisse et satinée a adopté une belle gamme de bruns, avec des dépôts de kaolin. Cet exemplaire, qui pourrait être attribué au groupe des Anoman , Lomane , (oiseau), ou à celui des bla fait partie du quatrième des sept masques je qui dansait à l'origine autour du défunt et se penchait jusqu'à le toucher dans un but purificateur. Il apparait aussi actuellement au cours de réjouissances. Les Yaouré sont un sous-groupe de la peuplade Akan présente en Côte d'Ivoire et au Ghana. ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Figure zoomorphe Boulou
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Figure zoomorphe Boulou

La statue africaine et les conceptions totémiques.

Incarnant l'esprit d'un grand singe , cette figure tribale aux formes rondes représente un gorille figé dans une attitude expressive. Autour du cou et du bassin, d'épais boudins de tissu et des cordelettes ont été imprégnés de libations végétales. Aux poignets et aux oreilles, des anneaux métalliques évoqueraient une capture de l'animal. De part et d'autre, deux effigies miniatures sont juchées sur le socle.Des pigments rouges accentuent la face. La patine irrégulière se présente sous la forme de nombreux résidus croûteux et de kaolin.
Situés entre le Cameroun et le Gabon, dans la forêt équatoriale ,les Boulou font partie de l'ensemble Fang. Comme les Fang du Sud Cameroun célèbres pour leurs grands masques blancs, les ...


Voir la fiche

Vendu

Guerrier du Poro Kafigueledjo Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Guerrier du Poro Kafigueledjo Senoufo

Pièce extrêmement rare , récoltée en Côte d'Ivoire par un diplomate malien en 1971.
Une très large diversité d'objets d'art africain sont liés à la société initiatique du Poro : masques-heaumes, masques faciaux, cimiers, statues pilons, ou statues représentant la Mère mythique. Les villages senoufo sont composés de grappes d'habitations nommées katiolo . Chacun possède sa propre association Poro dont les membres gravissent les échelons initiatiques au cours de leur vie. Les membres se rassemblent en un lieu sacré appelé sinzanga situé à proximité du village, parmi les arbres. Les " Kafiledio ", " Kafigueledio ","ce qui dit la vérité", regroupent , outre les statues de guerriers et de gardiens, des figures d'aspect différent dont de puissantes figurines d'envoûtement aux ...

Couple de statues reliquaires Ambete
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Couple de statues reliquaires Ambete

Ex collection art africain française.

Les Mbete sont réputés pour leurs statues dotées d'un creux dorsal en guise de reliquaire. Les caractéristiques de ce couple de pièces illustrent bien les canons esthétiques Mbete.
Le front est massif et les arcades sourcilières qui le sous-tendent surplombent la partie inférieure du visage. Les yeux sont petits et circulaires. La bouche est béante et ornée de clous.
Les personnages ont les épaules rejetées en avant et les bras fléchis, mains posées sur l'abdomen.
La coiffe se trouve à l'arrière du crâne et est parcourue d'ondulations.
Le recouvrement intégral du corps avec une feuille de bronze est cependant atypique. Ce revêtement métallique est finement travaillé sur le torse et accompagné de clous marquant les ...

Masque Markha du N tomo
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Markha du N'tomo

Sur ce masque africain tribal pouvant évoquer un noble guerrier, le visage longiligne bordé de deux ailettes métalliques, une troisième marquant l'arête nasale, est coiffé d'un ample casque. La crête arrondie arbore des pompons de coton beige. Des bandes de laiton gravées au repoussé , de couleur alternée, caractéristique des sculptures marka, couvrent la partie frontale et la courbe du casque. Léger manque sur la lèvre et la mâchoire. Présence de fissures de dessication. Les Marka , Maraka en Bamana,ou encore Warka , sont des citadins musulmans d'origine Soninke , établis au sud du Niger. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le Koré , sociétés d'initiation qui utilisaient les masques au cours de leurs ...


Voir la fiche

Vendu

Pot cérémoniel Yoruba
objet vendu
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Pot cérémoniel Yoruba

La statuaire Yoruba au sein de l'art africain
Ex. collection privée anglaise
Prédominant dans l'art Yoruba, le thème du cavalier fait référence à la cavalerie de l'empire Oyo (1680-1830) situé entre le Nigéria et la République du Bénin, sa fonction première étant d'exalter et célébrer la puissance du roi. Les Oyo créèrent deux cultes centrés sur les sociétés Egungun et Sango, toujours actives, qui vénèrent leurs dieux à travers des cérémonies faisant appel à des masques, statuettes, sceptres et supports de divination.

Spectaculaire pièce extrèmement rare dotée d'anciennes traces de polychromie rouge sur le cheval. Très belle patine mate, zones blanchies au kaolin. Usure et manques divers. Une alternance de huit personnages masculins et féminins, des Ibedji, sont ...


Voir la fiche

Vendu

Figures d autel Yoruba polychrome
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Figures d'autel Yoruba polychrome

L'art africain et la statuaire Yoruba.

Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés . (aroko). Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare. Cet autel facilitant la communication avec l'au-delà met en scène , debout sur un socle discoïde,la déesse de la terre Onilé ("propriétaire de la Maison"), garante de la longévité, la paix, et des ressources, et liée à la puissante société Ogboni chez les Yoruba Egba et Ijebu. D'une main elle tient un sceptre s'appuyant sur un sujet miniature, de l'autre elle soutient une seconde figure féminine, ancêtre divinisée ou orisha ,un des 400 dieux du panthéon yoruba et qui pourrait trouver son équivalence chez les Saints chrétiens. ...

Monnaie Kasaï Kongo
objet vendu
Art africain > Monnaies en bronze, en fer noir et autres materiau > Monnaie Kongo

Epée d'une belle symétrie , véritable oeuvre d'art africain, à l'extrémité d'un manche dont le bois porte des incisions de motifs losangiques est fixée une lame de fer. S'évasant en un bouquet jumelé composé de fines ailettes latérales, elle se réduit ensuite en une épée effilée. Une nervure centrale fait saillie sur la lame oxydée.
En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer plus particulièrement. Ces monnaies primitives servaient lors d'échanges commerciaux, sociaux,pour les dots en particulier, mais pouvaient aussi constituer des objets de parade ou des armes de jet. En Sierra Léone, les marchandises ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Punu/Tsengi de la danse Okuyi
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Punu/Tsengi de la danse Okuyi

Délicat modelé des masques africains Punu
Les masques blancs du Gabon, itengi, (pl. bitengi) étaient associés aux différentes sociétés secrètes du Gabon, dont le Bwiti, Bwete , et le Mwiri ("diriger") ,cette dernière s' échelonnant en plusieurs niveaux d'initiation, à laquelle appartenaient tous les hommes Punu,et dont l'emblème était le caïman. Les punu ne faisaient intervenir aucun masque dans les rituels du Bwiti,contrairement aux Tsogo. Cet objet, évocation d'une femme décédée, était exhibé lors de la danse nommée Okuyi . Ces puissantes sociétés secrètes, qui avaient également une fonction judiciaire, comportaient plusieurs danses, dont la danse du léopard, l' Esomba ,la Mukuyi ,et la danse de l' Okuyi, sur échasses, demeurant la plus répandue. Classiquement coiffé ...

Tabouret de prestige Tikar en bronze
objet vendu
Art africain > Chaise, siège à palabres, trône, tabouret > Tabouret de prestige Tikar en bronze

Ex-collection art africain belge.
Attestant de l'origine sociale de son propriétaire, la chaise africaine est un objet destiné à rehausser son prestige . Elle est donc souvent décorée dans sa partie médiane de figures anthropomorphes ou zoomorphes en relation avec les mythes fondateurs et les croyances de l'ethnie. L'exemplaire présenté consiste en une oeuvre disposant d'un anneau sur laquelle cinq figures caryatides longiformes, juchées sur des têtes, soutiennent de leurs bras levés une assise circulaire . Cette partie supérieure est finement gravée de motifs réguliers concentriques et de lignes brisées. Les personnages au corps filiforme présentent une tête volumineuse typique de la statuaire camerounaise. Patine brun chaud. Les Tikar peuplent la partie occidentale du ...

Cimier Ci wara
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Cimier Ci wara

Les Ti-wara dans l'art africain.
Ce serait un animal - génie appelé Ciwara qui aurait appris aux Bambara à cultiver la terre. Ces derniers se remémorent le mythe à travers la représentation stylisée d'une antilope hippotrague, dont l'appellation ci wara signifie "fauve de la terre". Ornée sur la tête et les flancs de placages métalliques gravés au repoussé , les oreilles et le museau sont en outre agrémentés de pompons de fil de coton et de cauris attachés à des perles. Des arcs successifs figurent la large encolure porteuse d'une crinière. Fixées par les bandes métalliques,des franges de cuir garnissent les flancs et le front. Le sommet des cornes inclinées vers l'arrière est également gainé de cuir et de crin. Ces caractéristiques permettent de l'attribuer aux canons stylistiques de ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Mblo Baoulé
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Mblo Baoulé

Ce cimier d'art africain baoulé présente un visage de jeune fille, au modelé subtil, relevé des cicatrices chéloïdes frontales et temporales . Entre les coques oblongues de sa coiffure tressée s'élève un félin, animal de la brousse, portant sa progéniture dans la gueule. La panthère est en effet fréquemment représentée dans la statuaire tribale des peuples akan car associée à la chefferie . De nombreux proverbes baoulé font également référence à ses diverses qualités. Les danseurs masqués vont mimer les mouvements de l'animal lors des apparitions sur l'aire de danse, dans un but de divertissement. Patine noire et bordeaux satinée.
Les masques de danse Mblo font partie de l'une des plus anciennes traditions artistiques baoulé et représentent fréquemment un personnage idéalisé ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Baoule Ndoma
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Baoule Ndoma

Ex-collection art africain belge.
Ce visage distinctif des masques africain de jeune fille présente, au centre de l'arc sourcilier en coeur marqué du signe ngole , une longue arête nasale surmontant une bouche évidée semblant émettre un souffle. La représentation discrète de barbe évoque cependant, également,un caractère hermaphrodite. Sculptée dans un bois particulièrement dense, cette pièce d'art tribal est dotée d'une patine huilée. Ces masques portraits des Baoulé, ndoma , qui font partie de l'une des plus anciennes traditions artistiques baoulé et représentent fréquemment un personnage idéalisé , possèdent la particularité de se manifester à la fin des cérémonies de danses de divertissement.Ces dernières sont nommées, selon les régions, bedwo , ngblo , mblo , adjussu , ...


Voir la fiche

Vendu

Statue africaine Pombibele Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue africaine Pombibele Senoufo

"Les frappeurs de rythme" de l'art tribal africain senoufo Coiffé d'une crête hérissée ornée d'anneaux de laiton, le personnage affiche un faciès longiligne décroché vers l'avant, rappelant les masques Markha. Une minuscule bouche dévoile une dentition régulière. La morphologie et la position demeurent récurrentes, en particulier les paumes ouvertes autour de l'abdomen. Les jambes légèrement écartées disparaissent dans un socle formant pilon appelé " sedine " ou " dol " selon le dialecte. Des incisions parallèles sur le visage et le corps figurent les scarifications. Patine huileuse brun foncé laissant apparaître localement un bois plus clair. Manque sur l'une des crête.
Figure tribale de grande taille, Pombibele , "ceux qui donnent naissance", enfant du Poro " ou  " esprit ...

Statuette africaine Yaka
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette africaine Yaka

Ex collection privée d'art tribal africain Emile Robyn (Bruxelles, Belgique).

Très jolie statuette aux volumes géométriques, sculptée dans un bois lourd : le visage aux traits sobres dispose d'un nez retroussé, de fentes palpébrales étirées légèrement asymétriques enfoncées sous des sourcils creusés. Les oreilles en demi-cercles se détachent, saillantes. Posée sur le crâne rasé, une coiffe en cimier plat s'achève en rectangle dans la nuque. Autour du cou est noué un collier composé de minuscules coquillages et d'une dent animale. Les bras soudés au buste quadrangulaire reviennent former un cône en projection, attitude de supplication ou de prière. Sous le ventre à peine bombé le sexe féminin est soigneusement représenté, référence à la fertilité et au lignage. Les jambes au ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Dogon Kanaga
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dogon Kanaga

Exemplaire bicolore du masque africain Kanaga des Dogon
Dans les rites funéraires, les membres de la société Awa , dansent avec les masques sur le toit de la maison du mort, pour conduire son âme (nyama) à son repos éternel et pour défendre les vivants. Le masque Kanaga est également employé pour protéger les chasseurs de la vengeance de la proie qu'il a tuée.

Cet exemplaire est conçu d'après une structure récurrente : une planche centrale horizontale, dont le bas dans le cas présent forme un masque anthropomorphe et zoomorphe aux traits rectangulaires , dotée de " bras" attachés par des liens de cuir, et dont les extrémités sont dirigées vers le haut. La bouche conique rappelle le bec d'un oiseau. En préliminaire aux funérailles ou lors des levées de deuil, de ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Baoulé Bélier
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Baoulé Bélier

Masque africain zoomorphe sculpté dans une seule pièce par le forgeron, il est rehaussé de hachures parallèles. Les cornes sculptées, dans l'art tribal, évoquent l'agressivité et la puissance destructrice. Les yeux sont enduits de pigment blanc.Ce masque était porté accompagné de cotonnades et de longues fibres de raphia dissimulant le danseur. Il s'agit ici d'un masque aveugle. Victime sacrificielle en vue d'offrandes et métaphore de la pugnacité , le masque-bélier intervient dans les premières scènes des danses Gbagba et Mblo. Les jeunes initiés portant ces masques d'animaux domestiques exécutent de brefs sketchs humoristiques afin d'obtenir un peu d'argent de l'assistance. Des masques d'animaux sauvages, portés par des danseurs plus vigoureux et plus âgés, feront ensuite leur ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Toma/Loma Bakrogui
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Toma/Loma Bakrogui

Ex-collection art africain française.
Les Toma de Guinée, appelés Loma au Libéria, vivent au sein de la forêt, en altitude. Ils sont réputés pour leurs masques-planches landaï destinés à animer les rites initiatiques de l'association poro, et représentent des esprits de la brousse. La société féminine bundu , quant à elle, utilise de rares statuettes du même nom à visée apotropaïque et divinatoire. Il existe cependant des masques moins volumineux, dérivés de l'art soudanais, comme le bakrogui çi-contre, qui se produit par paires. Seuls les membres du Poro peuvent le contempler. Sur le type des masques-planches de faible profondeur, cet exemplaire pesant, au faciès avenant,est doté de deux cornes sommitales encadrant un appendice triangulaire. Sur le front, des frises ...


Voir la fiche

Vendu