La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque Baule Kpwan
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Baoule

Ex-collection art africain française
Masque africain destiné aux cérémonies de divertissement et pouvant donc, selon la tradition baule, être vu des femmes. La coiffe rassemble des coques tressées. Les scarifications traditionnelles nommées "ngole" forment un léger relief sur le visage. Patine lisse satinée.
Hauteur sur socle : 44 cm.
Ces masques portraits des Baoulé, Kpwan, qui font partie de l'une des plus anciennes traditions artistiques baoulé et représentent fréquemment un personnage idéalisé, possèdent la particularité de se manifester à la fin des cérémonies de danses de divertissement. Ces dernières sont nommées, selon les régions, bedwo, ngblo, mblo, adjussu, etc.... Chacun de ces masques se distinguent par les coiffures, l'emplacement et le choix des ...


Voir la fiche

240,00

Boite anthropomorphe Yaka
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Boite Yaka

Ex-collection art africain belge
Parmi les regalia des Yaka , ce type de contenant anthropomorphe servait à stocker du kaolin ou d'autres ingrédients destinés à l'investiture des chefs. La tête en compose le couvercle. Patine granuleuse brun grisé. Fissures, érosions.

Hiérarchique et autoritaire, composée de redoutables guerriers, la société Yaka était gouvernée par des chefs de lignage disposant du droit de vie et de mort sur leurs sujets. La chasse et le prestige qui en découle sont l'occasion de nos jours, pour les Yaka, d'invoquer les ancêtres et de recourir aux rituels à l'aide de charmes liés à l'institution "khosi". La société d'initiation des jeunes est la n-khanda , que l'on retrouve chez les Kongo orientaux (Chokwe, Luba, etc...),et qui emploie divers ...


Voir la fiche

390,00

Statuette Lobi en bronze
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze Lobi

Ex-collection art africain belge
Personnage élancé arborant une coiffure traditionnelle, un collier-talisman, et un cache-sexe. Belle patine gris kaki veloutée.
Les populations d'une même région culturelle, regroupées sous la dénomination " lobi ", forment un cinquième des habitants du Burkina Faso. Peu nombreux au Ghana, ils se sont également établis au nord de la Côte d'Ivoire. C'est à la fin du XVIIIe siècle que les Lobi , venant du Nord-Ghana, se sont établis parmi les Thuna et Puguli autochtones, les Dagara , les Dian , les Gan et les Birifor . Les Lobi croient en un Dieu créateur nommé Thangba Thu, auquel ils s'adressent à travers le culte de nombreux esprits intermédiaires, les Thil, ces derniers étant censés les protéger, avec l'aide du devin, contre une ...


Voir la fiche

180,00

Monnaie Mafa / Matakam
objet vendu
Art africain > Monnaies en bronze, en fer noir et autres materiau > Monnaie Mafa

Ex-collection art africain française.
Les Matakam aussi appelés Mafa sont une population d'Afrique centrale, surtout présente à l'extrême nord du Cameroun, également au Nigeria. Ils sont connus pour avoir été les premiers en contact avec les colons allemands. Monothéistes, ils croient un "dieu des humains" nommé Jigilé dont l'orthographe peut varier. Néanmoins, ils restent animistes et de ce fait, veillent à s'attirer et conserver la bienveillance des forces de la nature. Les ancêtres étant les médiateurs entre le monde des vivants et Jigilé, les Matakam pratiquent de ce fait le culte des ancêtres. En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de ...


Voir la fiche

Vendu

Statue singe Kongo ou Luba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Singe Kongo

Ex-collection art africain belge.
Figure animalière collectée en République Démocratique du Congo. Des données plus précises de son origine ne nous ont pas été communiquées. Patine brun orangé, fissures de dessication minimes.
Les Vili , les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo constituaient le groupe Kôngo ,dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils ont produit une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en rapport avec leur vision du monde. "... longtemps classées dans la catégorie d'esprits vengeurs... leur fonction est beaucoup plus ambivalente.


Voir la fiche

Vendu

Maternité Baule, Baoule
objet vendu
Art africain > Maternité, statues, bronze, bois > Statue Baule

Collection art africain française.
Outil de communication avec le monde spirituel ou blolo censée favoriser la fertilité , cette sculpture offre les canons de beauté baoulé, coiffure tressée ramassée en coques, motifs scarifiés en relief, mollets ronds en saillie.
Patine satinée brun bordeaux.
Ces figures recevaient des offrandes et des libations huileuses. Deux types de statues sont produites par les baoulé dans le cadre rituel : Les statues Waka-Sona, " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou, être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien, ces derniers étant sélectionnés par les esprits asye usu afin de communiquer les révélations de l'au-delà. Le second type de ...


Voir la fiche

Vendu

Collier d intronisation Bamoun Mgba-Mgba
objet vendu
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Collier Bamoun

L' art africain des Bamoun, et les regalia associés à la souveraineté. Ce collier de dignitaire Bamoun, ou encore Bamoum, est garni de 13 têtes disposées sur un cerclage métallique. Cette iconographie symbolise la royauté. Lorsqu'ils siègent, les membres du conseil de la cour du Sultan Bamoun portent cette parure distinctive de leur fonction,le mbangba ,"mgba-mgba", ce qui contribue selon eux à renforcer leur prestige et à éloigner toute puissance maléfique. Chez les Bamoun, c'est le fon , le chef du Royaume ou de la chefferie, qui offrira ce collier aux hommes méritants.
Hauteur totale sur socle : 56 cm.

Les Bamoun habitent une région à la fois pleine de reliefs boisés mais aussi de savanes. Ce grand territoire du nom de Grassland situé au sud-ouest du Cameroun est ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Porteuse de coupe Olumèye Yoruba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Yoruba

Collection art africain française
Les porteuses de coupe dans l' art africain traditionnel du Nigéria. La prêtresse, le visage strié de scarifications, est assise, présentant une coupe dotée d'un couvercle, destinée aux offrandes ou à la divination. Des coupes à offrandes, dont certaines étaient utilisées pour conserver des noix de kola ou d'autres présents à l'intention des visiteurs, étaient autrefois disposées dans les palais royaux des régions d'Ekiti et d'Igbomina du pays Yoruba. La religion yoruba s'appuie en effet sur des sculptures artistiques dotées de messages codés ( aroko ). Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême Olodumare .
Patine brillante. Dépôts poudreux. Subtils rehauts colorés. Légères fissures.
Au sein du panthéon Yoruba, ...


Voir la fiche

490,00

Figure de maternité Nyamwezi / Sukuma
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Nyamezi

Ex-collection art africain française
Sculpture anthropomorphe enduite d'une patine brune lustrée. Fissure et abrasions.
Les Luo, Kuria, Haya et Ziba, les Kéréwé, Karagwé, Sukuma et Nyamézi sont établis dans le centre ouest et la région du centre de la Tanzanie. Les Nyamwezi , Nyamézi ,(" les gens de l'ouest " et parfois " les gens de la lune ") forment le plus vaste groupe parmi les tribus vivant dans le centre nord de la Tanzanie. Issu d'origines diverses, bien que partageant de mêmes spécificités culturelles , leur production rituelle et artistique présente en conséquence des aspects formels très différents. Le culte des ancêtres et des chefs, d'une importance majeure au sein de leur culture, a empreint leur statuaire.

Masque Pende Muyombo
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Pende

Ex-collection art africain belge
Se différenciant quelque peu du Kiwoyo des Pende de l'Est, du Giwoyo chez ceux du Centre, ce masque étroit nommé Muyombo, coiffé de raphia tissé, se prolonge d'une mentonnière plus courte. Il se portait en casquette au-dessus d'un chapeau mou, tumba . Coiffe endommagée.
La plupart des masques des Pende du Centre , sculptés par les danseurs, étaient portés inclinés sur le front, pour être contemplés de profil. Associé à l'origine au défunt étendu sur sa couche, ce masque était associé aux rituels de funérailles. De nos jours il participe aux cérémonies paisibles et festives. Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ...


Voir la fiche

280,00

Couteau Trumbash Mangbetu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Couteau Mangbetu

Ex-collection art africain française
Ce couteau, aussi appelé Trumbash, dont la lame à double tranchant, courbée, est partagée d'une nervure en relief, est pourvu d'un manche en bois. Arme de combat et de prestige, elle pouvait également former un accessoire apprécié lors des cérémonies rituelles dansées. Etabli dans la forêt au nord-est du Zaïre, entre Bomokandi et la rivière Uele , le royaume Mangbetu s'est exprimé à travers des oeuvres architecturales qui ont fasciné les visiteurs européens au 19e siècle. Leur mobilier, armes, parures, poterie et statuaire étaient empreints d'une qualité esthétique rare. Plusieurs groupes établis au sud de l'Uele furent placés dès 1820 sous l'autorité du royaume Mangbetu : Bangaba, Makere, Mamvu, etc... Un foisonnement d'objets de prestige, ...


Voir la fiche

290,00

Masque Bambara du Kono
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Bamana

Ex-collection art africain française
Utilisé dans le contexte du culte du Kono , ancienne société initiatique s'étant propagée au Mali et à l'ouest du Burkina Faso, ce masque animalier a pour fonction de diriger de façon bénéfique la force des fauves "waraw", d'attirer leur protection pour favoriser la fécondité féminine et la fertilité des terres, se prémunir contre les sorciers et exercer la justice.
Patine brune granuleuse, satinée.
Etablis au Mali central et méridional,dans une zone de savane, les Bambara ," Bamana " ou " incroyants ", comme les musulmans les ont nommés, appartiennent au grand groupe Mande, avec les Soninke et les Malinke. Les groupes d'artisans bambara nyamakala , plus spécifiquement les forgerons nommés numu , sont en charge de la ...


Voir la fiche

480,00

Masque Lega
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lega Idimu

Ex-collection art africain néerlandaise.
Une forme longiligne, blanchie et criblée de petits trous, pour ce masque Lega Idumu. Des oreilles réduites encadrent un regard exorbité, et la bouche est striée de rainures. Une longue barbe de raphia accompagne ce masque tribal. Patine claire. Ce masque africain Lega indiquait le stade que son détenteur avait atteint au sein du Bwami, société d'apprentissage composée de différents grades,et que rejoignaient les épouses dont le conjoint avait accédé au troisième niveau, celui du ngandu . Masque avec la barbe: 65 cm Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à leur exode d'Ouganda au ...


Voir la fiche


Vendu à 125.00 Trouver un objet similaire

Appui-nuque Boni Ethiopie
objet vendu
Art africain > Appuie nuque, repose tête > Appuie-tête Boni

Ex-collection art africain luxembourgeoise
Parmi les éléments de mobilier traditionnel d'Afrique de l'est, ce type d' appuie-nuque africain doté d'une patine acajou lisse et brillante. Sa structure lui confère, quoi qu'issu de l' art africain traditionnel , un design raffiné. Plus de quatre-vingt groupes ethniques en Ethiopie ont produit différents appuie-nuques à usage individuel nommés yagerteras, ou " oreillers de mon pays" ou encore "Boraati" ("demain-toi").
Fendillements minimes.
Au fil du temps, la réalisation devenant plus complexe jusqu'à devenir de véritables petits chefs d'oeuvres de sculpture, ils sont devenus aussi des objets individuels de prestige et de pouvoir, posés sur les autels familiaux ou collectifs. Ces objets étaient au départ destinés à ...


Voir la fiche

Vendu

Appuie-dos Mangbetu
objet vendu
Art africain > Chaise, siège à palabres, trône, tabouret > Tabouret Mangbetu

Ex-collection art africain suisse.
Le souverain des royaumes de l'Afrique tribale ne s'asseyant en aucun cas à même le sol, une grande diversité d'assises furent élaborées par les sculpteurs, tel cet insigne de souveraineté, céphalomorphe,incarnant le pouvoir du chef mangbetu. L'assise d'où surgissent deux petits dômes en laiton associés à la fécondité, est supportée par quatre pieds. Elle est recouverte de cuir huilé tandis que les contours sont agrémentés de gros clous tapissiers. La haute coiffure est caractéristique de celle des aristocrates Mangbetu : dès le plus jeune âge, les enfants subissaient une compression de la boîte crânienne au moyen de  liens de raphia. Plus tard, les Mangbetu tricotaient leurs cheveux sur des brins d'osier et appliquaient un bandeau sur le front ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Alunga Bembe
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Maque Bembe

Ex-collection art tribal africain espagnole.
De hautes orbites concaves où se dessine une croix symbolisant les points cardinaux composent ce masque africain surmonté de cornes. La parure de raphia ou de papyrus aujourd'hui absente était fixée aux perforations des contours.
Ce masque africain Ibulu lya 'alunga (tête de l'alunga) était utilisé au cours du rituel tribal de la société masculine Alunga , exerçant un contrôle social sur le clan, et responsable des danses publiques et des cérémonies précédant la chasse.
Evocation d'un esprit de la forêt, ce masque tribal était conservé dans les grottes sacrées et c'est lors des fêtes associées à la chasse et aux cultes des ancêtres qu'il était exhibé. Ils apparaissaient également lors des cérémonies de circoncision ...


Voir la fiche

Vendu

Tabouret Songye Luhuna
Art africain > Chaise, siège à palabres, trône, tabouret > Siège Songye

Ex-collection art africain française
Dans le sud-ouest du Congo, et en Angola et en Zambie, chaque chef disposait d'un siège à caryaride féminine, image de fécondité et de fertilité et de filiation matrilinéaire. Une figure africaine aux traits du masque Kifwebe joue ici le rôle de caryatide. Ce type d'assise pouvait également servir de piédestal pour des fétiches mankishi (sing. nkishi ). Ces sièges étaient parfois chargés d'un bishimba au niveau de la tête, de l'ombilic ou dans la base.
Les Songye sont venus de la région du Shaba en RDC et se sont installés entre la rivière Lualaba et la rivière Sankuru au milieu de la savane et des forêts. Ils sont gouvernés par le yakitengé et par des chefs locaux. La société secrète Bwadci contrebalance cependant leur pouvoir. ...


Voir la fiche

480,00

Masque Tetela
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Tetela

Ex-collection art africain belge
Masque facial profond, portant une coiffure surmontée de cornes, et dont l'aplat, sous un front proéminent, est strié de zones juxtaposées. Le regard, profondément logé sous les arcades, se limite à de minces incisions tout comme la bouche. Le nez est épais, court, partagé d'une nervure. Hauteur sur socle : 47 cm.
Patine brune satinée, discrets rehauts polychromes.
Eparpillés dans le bassin du Kasaï, les Tetela d'origine Mongo ont été à l'origine de conflits incessants avec leurs voisins. Ils ont également abondamment participé à la traite des esclaves. Leur sculpture très diversifiée est marquée par l'influence des groupes vivant à leur contact : au Nord, leur art a été soumis à l'influence des populations de la forêt tels les Mongo, ...


Voir la fiche

380,00

Sommet de canne Kongo / Bembe
Art africain > Bâton de commandement, chefferie > Bâton Kongo

Ex-collection art africain belge
Pommeau sculpté d'une figure féminine, prolongé d'une section en bois puis de métal.
Patine lustrée noire, légers manques et abrasions.
Etablis sur les plateaux de la République populaire du Congo ex.Brazzaville, et à ne pas confondre avec le groupe Bembé du nord du lac Tanganinyika, le petit groupe Babembé, Béembé, a été influencé par les rites et culture Téké, mais surtout par celle des Kongo. Installés dans l'actuelle République du Congo, les Béembé formaient à l'origine le royaume du Kongo, avec les Vili, Yombé, Bwendé et Woyo. Ils étaient sous la tutelle du roi ntotela élu par les gouverneurs. Le commerce de l'ivoire, le cuivre et les esclaves constituaient les principales ressources de ce groupe très peu connu jusqu'à la ...


Voir la fiche

280,00

Masque Toussian  Mpie en fer
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Toussian

Cet objet polychrome en fer noir est la réplique miniature du masque Toussian Loniaken , appelé mpie,célébre dans l' art africain pour avoir inspiré l’Oiseau-Tête de Max Ernst. Lié au culte du Lo ou du Do (rites funéraires), ces masques sont portés par les jeunes initiés  pour symboliser l'esprit protecteur du clan de l'initié. Lorsqu'ils ne sont pas portés ils sont suspendus dans les maisons. Leurs voisins, les Siamou, possèdent des masques similaires qu'ils nomment sira kono.
Au sommet de ce masque figure un oiseau, probablement un calao. La face plane en elle-même figure  les ailes stylisées d'un oiseau . Son pourtour est garni de perforations auxquelles étaient attachées les fibres de raphia qui garnissaient la pièce afin de dissimuler le danseur.

Tablette mémorielle Luba Hemba Lukasa
objet vendu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Planche Luba

Ex-collection art tribal africain allemande.
Cette tablette pourvue de rebords incurvés est surmontée d'une tête censée incarner un ancêtre communiquant avec les esprits tutélaires, "mvidye", intermédiaire entre le monde spirituel et les individus, pouvant également incarner des esprits de la nature chez les Luba du Kasaï. Les dessins, les couleurs et la disposition des incrustations du plateau sont liés à un proverbe ou un code mnémonique associés aux mythes, origines et préceptes de la royauté luba. Cet objet aux multiples interprétations permettait aux adeptes du Mbudye de transmettre lors de rituels codifiés, grâce à des récits et des chansons, la généalogie des héros fondateurs, l'histoire des migrations du clan, certains code du royaume, etc... H. sur socle : 37 ...