La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Chokwe:

Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, dans le Kwilu et dans la région du fleuve Kasaï du sud Zaïre, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé n'adoptèrent jamais entièrement ces nouveaux apports sociaux et politiques. Trois siècles plus tard, ceux-ci finirent d'ailleurs par s'emparer de la capitale des Lunda affaiblis par des conflits internes, contribuant ainsi au démantèlement du royaume. Les Chokwé ne disposaient pas de pouvoir centralisé mais de grandes chefferies. Ce sont elles qui attiraient les artistes désireux de mettre leur savoir-faire au service exclusif de la cour. Les artistes créaient tant de pièces variées et d'une telle qualité que la cour Lunda n'employait qu'eux. Dès le XVIIIe siècle ,les échanges avec les Européens, les Portugais en particulier, influencèrent leurs sculptures.


Effigie de chef Tchokwe
Art africain > Statues africaines > Statue Chokwe

Ex-collection art tribal allemande.
Singularité des oeuvres de l'art africain Chokwe Une remarquable composition finement détaillée qualifie cette statue africaine des Chokwe composée de quatre éléments emboités. Elle met en scène un chef coiffé d'un chapeau européen et assis sur un siège de prestige réservé aux notables. Ses larges mains surdimensionnées tiennent un pot à tabac. L'usage de tabac était répandu parmi les Chokwe, et la fumée faisait partie intégrante des offrandes aux esprits ajimu . Le traitement minutieux réservé aux traits du visage, et le ciselage des doigts et des ongles est à noter. La barbe est en outre consituée de cheveux humains. L'application répêtée d'huile de ricin et de décoctions végétales colorantes a doté la sculpture d'une patine noire. (B. ...


Voir la fiche

450,00

Coffre Chokwe, Tschokwe
Art africain > Tabourets, chaises, trônes > Coffre Chokwe

Ex-collection art africain suisse.

Le coffre souligné d'incrustations et placages métalliques est surmonté d'une effigie du héros mythique, fondateur de l'ethnie, Chibinda Ilunga, arborant une ample coiffe( cipenya-mutwe ou chipangula )qui était constituée d' une armature d'osier recouverte de tissu, laiton, cuir, et perles. Les dignitaires se présentaient jambes croisées en tailleur, ce que confirme un proverbe africain : "L'ancien assis les jambes croisées souhaite être salué avec respect" " Par l'allusion au cercle de ses jambes croisées, le chef véhicule les bénédictions d'une vie à l'orbite complète." ("Le geste Kongo", ed. Musée Dapper) Le chef frappe des mains en signe de bienvenue et pour signifier l' intérêt qu'il porte à un sujet d'importance. Des représentations ...


Voir la fiche

490,00

Masque féminin Mwana Pwo Tchokwe
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Chokwe

Ex-collection art africain suisse.
Les masques africains Chokwe pwo, parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art tribal africain Chokwe, sont exclusivement des représentations féminines qui s'accompagnaient d'accessoires et de parures. Joints à leurs pendants masculins, cihongo reconnaissables à leur grande coiffe en forme de plateau, les pwo doivent apporter fertilité et prospérité à la communauté. La logique culturelle de ces deux icônes développées durant la période précoloniale continue encore de nos jours à inspirer les artistes du Nord-Est de l'Angola. Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs publics d'identité ...

Statuette Chokwe Lwena
Art africain > Statues africaines > Statuette Lwena

Ex-collection art africain suisse.
D'origine Lunda, les Lwena émigrèrent d'Angola vers le Zaïre au XIXe siècle, repoussés par les Chokwe. Quand certains devinrent marchands d'esclaves, d'autres, les Lovale, trouvèrent refuge en Zambie. Leur société est matrilinéaire, exogame et polygame. Les Lwena se sont fait connaître pour leurs sculptures incarnant des figures d'ancêtres et de chefs décédés, et leurs masques liés aux rites initiatiques de la mukanda . Leur sculpture a été largement influencée par celle des Chokwe. Cette figure féminine est associée à l'ancêtre mythique féminin et intervient sur la fécondité humaine et la fertilité des terres. Son visage forme une réplique miniature du puissant masque mukishi wa pwo nyi cijingo ca tangwa coiffé de la kambu ja tota. ("Chokwe ...


Voir la fiche

240,00

Figure d autel Chokwe
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Chokwe

Ex-collection art africain espagnole.
Cette sculpture tribale glorifie la puissance spirituelle et physique, qualités du chasseur, par la représentation du héros fondateur de l'ethnie, Chibinda Ilunga, chef et héros mythique , fondateur de l'ethnie Chokwé. Aisément reconnaissable grâce à son ample coiffe à ailettes latérales recourbées (cipenya-mutwe), constituée de divers matériaux, plus précisément une armature d'osier recouverte de tissu,laiton, cuir, perles. Le chef aux mains surdimensionnées avait appris à son peuple l'art de la chasse. Les chefs avaient une fonction majeure dans les rites de propitiation destinés à la chasse et à la fécondité des femmes, les objets étant ornés de cette figure ayant donc une fonction protectrice. Assis nu sur un pachyderme, le personnage ...


Voir la fiche

Vendu

Peigne Chokwe Chisakulo
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Peigne Chokwe

Parmi les objets de prestige d'art africain Chokwe, les peignes ( cisakulo , chisakulo ) sont agrémentés d'une large diversité de motifs décoratifs et sculptures tribales, l'agencement et le nombre des incisions géométriques sur la partie plane véhiculant en outre des messages codés. Cet exemplaire d'art premier s'accompagne d'une tête rappelant le masque tribal Chokwe Pwo. Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs publics d'identité ethnique. Le motif frontal cruciforme récurrent comporterait par ailleurs une signification cosmogonique. Patine lustrée brun acajou. Cet exemplaire est coiffé d'une large coque portée vers l'avant, suivant la mode de l'époque. Ces masques ...


Voir la fiche


Vendu à 150,00 Trouver un objet similaire

Masque Chokwe / Lwena Pwo
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Chokwe

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain des Chokwe, équipé de sa cagoule tissée en raphia, présente des traits réalistes finement sculptés. La coiffure rappelle celle, enduite de terre rouge, des femmes Chokwe. Le bandeau gravé de lignes parallèles assemblées en losanges serait quant à lui une coiffe typiquement angolaise. Le traitement réservé aux détails, en se concentrant sur les pavillons des oreilles, les ailes du nez, les lèvres et les volumes du visage, témoigne de la part du sculpteur d'une grande maîtrise de son art. Patine brun clair orangé, pigments ocre rouge sur la coiffe. Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la ...


Voir la fiche


Vendu à 680,00 Trouver un objet similaire

Masque Chokwe Chihongo
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Chokwe Cihongo

Dans de l' art africain, le masque Chokwe Cihongo est le pendant masculin du masque Chokwe Pwo (femme) et symbolise l'ancêtre masculin.
Le menton est porté en avant, et la coiffe est toujours de taille généreuse au regard du visage.
Ce dernier est scarifié suivant la coutume Chockwe.
Toujours portés par des hommes, ces masques sont utilisés dans des danses rituelles dédiées à la fécondité. Ils apportent prospérité et fécondité. Cependant, maîtrisés par les sorciers, ils peuvent revêtir un caractère maléfiques et devenir des Wanga.


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Figure de maternité Chokwe / Lwena
Art africain > Statues africaines > Statue Chokwe

Ex-collection art africain espagnole.
Statue associée au culte thérapeutique de type Hamba , cette sculpture Chokwe ou Lwena incarne un ancêtre féminin censé garantir la fécondité ou la guérison. Ces figures étaient disposées autour de l'autel muyombo , arbre au pied duquel des sacrifices et des offrandes étaient autrefois accomplis. Des sculptures telles que des figures réalisées dans des bâtons ou poteaux (Mbunji   ou  mbanji ), plantés dans le sol, y étaient également associées. Les ethnies apparentées disposaient de ce même type d'autel, témoin devant lequel les rituels, les serments et les transactions importantes étaient conclus.
Le personnage qui illustre également la seconde épouse du chef mythique Chibinda Ilunga arbore une coiffure bombée telle un casque et des ...


Voir la fiche

450,00

Maternité Chokwe
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Maternité Chokwe

Art africain et cultes de fécondité Chokwe
Cette effigie féminine pourrait être liée au culte thérapeutique de type Hamba incarnant un esprit tutélaire qu'il convient d'invoquer afin de bénéficier de faveurs associées à la fertilité ou la guérison. Le visage évoque les masque de femme pwo , dotés de larges orbites circulaires. Les masques Chokwe Pwo sont exclusivement des représentations féminines, destinés au culte de fécondité chipango . En effet, la société Chokwe est organisée de façon matrilinéaire. Les figures Hamba étaient disposées autour de l'autel muyombo , arbre au pied duquel des sacrifices et des offrandes étaient autrefois accomplis. Des sculptures telles que des figures réalisées dans des bâtons ou poteaux ( Mbunji ou mbanji ), plantés dans le sol, y ...


Voir la fiche

Vendu

Appuie-nuque Chokwe
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Appuie-nuque Chokwe

Art africain et créativité.
Sculpture tribale africaine composée de deux personnages de forme stylisée placés dos à dos sur une base, dont les coiffes se rejoignent pour former une assise incurvée. Indicateur du prestige de son propriétaire, cet objet africain invoque la protection des ancêtres par les figures voutées figurant aux extrémités. L'insertion de laiton à usage décoratif caractérise la statuaire Chokwe. L'artiste a pris soin de réaliser une oeuvre particulièrement symétrique et épurée. Patine polie et brillante acajou doré. Fissures de dessication. Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé ...


Voir la fiche


Vendu à 200,00 Trouver un objet similaire

Sifflet de chasse Chokwe
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Sifflet Chokwe

Ex-collection art africain espagnole.
Objet usuel mais également d'apparat, il accompagnait les Chokwe qui le portaient en pendentif, parfois sur plusieurs générations, ce qui contribuait à polir sa surface. La tête sculptée représente un chef coiffé de la couronne chipangula. Deux petits orifices latéraux ont été aménagés pour le son. Joués à plusieurs, les sifflets, produits en grand nombre, étaient utilisés non seulement au cours de la  danse mais également à la chasse pour appeler les chiens mais aussi à la guerre. Grâce aux quelques sons qu'ils émettaient, des informations étaient échangées d'un endroit à l'autre.
Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système ...


Voir la fiche

Vendu

Hache d apparat Luba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Hache Luba

Ex-collection art tribal française.
Armes de dignitaires dans l'art africain .
Hache des Luba centraux, associée au prestige du chef, et dont la lame est finement incisée de lignes parallèles . Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, ainsi le nom (Baluba, qui veut dire « les Lubas »). Ils sont nés d’une sécession de l’ethnie Songhoy, sous la direction d’Ilunga Kalala qui fit mourir le vieux roi Kongolo vénéré depuis sous la forme d’un python. Au XVIème siècle ils créèrent un état, organisé en chefferie décentralisé, qui s’étendait de la rivière Kasaï au lac Tanganyika. Les chefferies recouvrent un petit territoire sans véritable frontière qui regroupe tout au plus trois ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Chokwe Pwo
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Chokwe

L'art africain Chokwe et sa grande diversité de masques
Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs publics d'identité ethnique. Le motif frontal cruciforme récurrent comporterait par ailleurs une signification cosmogonique. Cet exemplaire est coiffé d'une large coque portée vers l'avant, suivant la mode de l'époque. Ces masques étaient principalement portés lors des cérémonies d'initiation de passage à l'état adulte, marquant entre autres la fin du lien privilégié entre un fils et sa mère. Les larmes stylisées subliment le mélange de fierté et de tristesse qui en résultait. Il sont aujourd'hui portés lors de festivités païennes et à l'occasion de rassemblements ...


Voir la fiche

Vendu

Sceptre tabatière Chokwe
Art africain > Bâton de commandement > Sceptre Tchokwe

Ex-collection art tribal allemande.
Les insignes royaux Chokwe et l'art africain. Destiné à exalter les qualités du chef, marque d'ostentation, le manche du sceptre  est surmonté d' une sculpture en ronde-bosse mettant en scène Chibinda Ilunga en position assise, chasseur et héros mythique, fondateur de l'ethnie Chokwé. Aisément reconnaissable à son ample coiffe à ailettes latérales recourbées ( cipenya-mutwe ), il avait appris à son peuple l'art de la chasse . Les chefs avaient une fonction majeure dans les rites de propitiation destinés à la chasse et à la fécondité des femmes, les objets étant ornés de cette figure ayant donc, vraisemblalement, une fonction protectrice. Au sommet un élément en forme de pot est destiné au tabac, dont l'usage était répandu parmi les Chokwe, la ...


Voir la fiche

250,00

Masque Chihongo Chokwe
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Chokwe

Ex-collection art africain espagnole.
Ce pendant du masque africain Pwo , toujours porté par des danseurs de filiation royale, est également utilisé lors des rites initiatiques de la société mukanda . Du bandeau sculpté en relief , gravé de lignes parallèles,  s'élève une coiffe en plumes qu'un collier de perles de verre délimite.  Une cagoule tissée en fibres végétales vient s'y fixer,  devant dissimuler la nuque du porteur.  De larges globes oculaires rappellent les volumes inversés de la bouche et du menton discoïde. Le masque sacré Chihongo ( chihongo étant également une plante aux vertus thérapeutiques) , doté d'une large bouche grimaçante , est utilisé lors des rites de circoncision et des cérémonies royales. Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Luéna, Lwena Chokwe
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Chokwe

Ex-collection art africain suisse.
D'origine Lunda, les Lwena émigrèrent d'Angola vers le Zaïre au XIXe siècle, repoussés par les Chokwe. Certains devinrent marchands d'esclaves, d'autres, les Lovale, trouvèrent refuge en Zambie et près du Zambèze en Angola. Leur société est matrilinéaire, exogame et polygame. Les Lwena se sont fait connaître pour leurs sculptures de couleur miel, incarnant des figures d'ancêtres et de chefs décédés, et leurs masques liés aux rites initiatiques de la mukanda . Ce masque est gravé de motifs circulaires associés aux scarifications ethniques. Ces détails le différencient des productions Tschokwe malgré la relative similarité de leurs masques. Patine mouchetée rouge bordeaux et noir. Erosions du bois concentrées sur la coiffe et au ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Chokwe
Art africain > Statues africaines > Calebasse Tchokwe

Ex-collection art africain française.
Objets d'apparat dans l'art africain .
Destinée à exalter les qualités du chef, marque d'ostentation, cette calebasse munie de sa courroie de transport est dotée d'un manche sculpté en ronde-bosse à l'effigie du chef et héros mythique Chibinda Ilunga, fondateur de l'ethnie Chokwé. Aisément reconnaissable grâce à son ample coiffe à ailettes latérales recourbées ( cipenya-mutwe ), il avait appris à son peuple l'art de la chasse . Les chefs avaient une fonction majeure dans les rites de propitiation destinés à la chasse et à la fécondité des femmes, les objets étant ornés de cette figure ayant donc, vraisemblalement, une fonction protectrice. La maîtrise du sculpteur chokwe s'avère une fois encore remarquable dans le modelé de la musculature et le ...


Voir la fiche

250,00

Masque Pwo des Chokwe
Art africain > Masque africain > Masque Tchokwe

Ex-collection art tribal africain belge.
Les gravures inscrites sur les masques africains Tchokwe servaient également de marqueurs publics d'identité ethnique. Le motif frontal cruciforme récurrent comporterait par ailleurs une signification cosmogonique. Les pommettes saillantes soulignées de motifs parallèles représentent ici les larmes des mères à la suite des cérémonies d'initiation de passage à l'état adulte, marquant la fin du lien privilégié entre l'enfant et sa mère. Ces larmes stylisées subliment le mélange de fierté et de tristesse qui en résulte.
Les masques Chokwe Pwo d'Angola oriental, du sud de la République Démocratique du Congo et du nord de la Zambie, forment des représentations féminines idéalisées, destinées au culte des ancêtres féminins . En effet, la ...


Voir la fiche

350,00

Figure de chef Chokwe
Art africain > Statues africaines > Statue Chokwe

Ex-collection art africain espagnole.
Cette sculpture tribale, symbole de pouvoir, glorifie les qualités de chasseur du héros fondateur de l'ethnie, Chibinda Ilunga. A ses pieds, une figure en miniature, esprit auxiliaires hamba ou encore descendant. Ce petit personnage évoque par ailleurs le commerce et la richesse, les marchands se déplaçant à l'époque à dos de boeuf. Le chef, aux paumes et pieds surdimensionnés, dispose d' une coiffe nobiliaire impressionnante. Une patine lisse , brune et brillante, due autrefois à l'application répêtée d'huile de ricin et de décoctions végétales colorantes,couvre l'ensemble de cette pièce d'art africain Chokwe, laissant apparaître par endroits des zones mates. Fissures de dessication. Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au ...


Voir la fiche

580,00

Statue d ancêtre Chokwe
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Chokwe

Singularité des oeuvres de l'art africain Chokwe
Cette statue d'art tribal glorifie un chef arborant un chapeau européen et assis sur un tabouret de prestige réservé aux notables. Il entoure de ses larges mains surdimensionnées un pot à tabac. L'usage de tabac était répandu parmi les Chokwe, et la fumée faisait partie intégrante des offrandes aux esprits ajimu L'application répêtée d'huile de ricin et de décoctions végétales colorantes a doté la sculpture d'une patine brune aux reflets glacés et rigidifié la ceinture de raphia qui orne ses hanches. (B. Wastiau) Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé ...


Voir la fiche

Vendu