La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Ekoi:

Originaires de Calabar, l’ethnie Ejagham/Ekoi fut fortement influencée par les échanges commerciaux avec l’Europe au cours du XVIIème siècle. C’est dans l’esthétique de leurs productions que l’on retrouve la plus forte influence. Ce peuple produisit principalement des masques cimiers. Transportés de Cross River au Sud-Est du Nigéria, les sociétés du léopard d’autres ethnies prirent ces masques comme exemple dans leurs rites agraires, d’initiations ou lors des funérailles.


Masque cimier Ekoi Ejagham
Art africain > Masque africain > Masque Ekoi

Collection art africain belge.
Cimiers à volutes dans l'art africain des Ejagham/Ekoi
D'une base conique en vannerie s'élève une tête en bois tendue de peau animale. Sa coiffe, généralement composée de cornes en volutes, est ici surmontée de personnages ventrus. Le costume du danseur était quant à lui constitué d'un grand treillis de cordelettes en raphia, et, plus récemment, en tissu de coton. Les masques étaient enduits d'huile de palme avant utilisation, et placés à la lumière du jour afin que leur cuir s'assouplisse et adopte un lustre satisfaisant. Les sociétés du léopard, telles que la société masculine Kpe, Ngbe chez les Aro, utilisaient ce modèle de cimiers pour les cérémonies d'initiation ou les funérailles des membres de l'association, mais aussi au cours de ...


Voir la fiche

490,00

Masque cimier Ekoi Ejagham
objet vendu
Art africain > Masque africain > Cimier Ekoi

Les Ekoi dans l'art africain.
D'une base conique en vannerie tressée s'élève une tête en bois recouverte de peau animale, d'antilope généralement, mais composée à l'origine d' un crâne et de peau humaine. Elle dispose d'une coiffure composée de six extravagantes cornes amovibles, en volutes, qui sont également gainées de cuir. La bouche ouverte est évidée, ce qui pouvait permettre dans certains cas l'insertion rituelle d'ingrédients magiques. Le tout a été enduit d'huile, conférant à l'objet un aspect laqué. Les yeux saillants,cerclés de kaolin, se démarquent de la patine sombre aux reflets carmin. Le costume du danseur était quant à lui constitué d'un grand treillis de cordelettes en raphia, et, plus récemment, en tissu de coton. Les masques étaient enduits d'huile de palme avant ...


Voir la fiche

Vendu

Masque cimier janiforme Ekoi/ Ejagham
promo art africain
Art africain > Masque africain > Masque Ekoi

Ex-collection art tribal française.
Masques cimiers dans l'art africain des Ejagham/Ekoi .
Les sociétés du léopard, telles que la société masculine Kpe, Ngbe chez les Aro du Nigéria, utilisaient ce modèle de masques cimiers pour les cérémonies d'initiation ou les funérailles des membres de l'association, mais aussi au cours de rituels agricoles. Une sculpture céphalomorphe janiforme, établie sur une base conique en vannerie tressée, est gainée de peau animale, d'antilope généralement. Sa coiffure se constitue de six extravagantes cornes amovibles, en volutes, qui sont également gainées de cuir. L'huile dont l'objet a été graissé lui confére un aspect laqué. Les yeux saillants,cerclés de kaolin, animent la patine sombre. Le costume du danseur était quant à lui constitué d'un ...


Voir la fiche

480,00 € 240,00 ( -50,0 %)

Masque cimier janiforme Ekoi/ Ejagham
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Ekoi

Cimiers à volutes dans l'art africain des Ejagham/Ekoi
.
D'une base conique en vannerie tressée s'élève une tête janiforme en bois recouverte de peau animale, d'antilope généralement. Elle dispose d'une coiffure composée de six extravagantes cornes amovibles, en volutes, qui sont également gainées de cuir. Le tout a été enduit d'huile, conférant à l'objet un aspect laqué. Les yeux saillants,cerclés de kaolin, se démarquent de la patine sombre aux reflets carmin. Le costume du danseur était quant à lui constitué d'un grand treillis de cordelettes en raphia, et, plus récemment, en tissu de coton. Les masques étaient enduits d'huile de palme avant utilisation, et placés à la lumière du jour afin que leur cuir s'assouplisse et adopte un lustre satisfaisant. Les sociétés du léopard, ...

Monolithe Ekoi
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Monolithe Ekoi

Ex-collection art africain belge.
Monolithe tête votive Ekoi Cross River dite "Akwanshi". Le visage du personnage ainsi que le buste sont sculptés profondément dans le basalte. Ces pièces étaient sculptées en hommage aux morts légendaires. De nos jours, la tradition se perpétue. Ainsi lorsque le chef spirituel des villages Ekoi décède (le Ntoon), une pierre le représentant est sculptée


Voir la fiche

Vendu

Masque cimier Ekoi / Ejagham
objet vendu
Art africain > Masque africain > Cimier Ekoi

Les Ekoi dans l'art africain.
D'une base conique en vannerie tressée s'élève une tête en bois recouverte de peau animale, d'antilope généralement, mais composée à l'origine d'un crâne et de peau humaine. Elle dispose d'une coiffure composée de six extravagantes cornes amovibles, en volutes, qui sont également gainées de cuir. La bouche ouverte est évidée, ce qui pouvait permettre dans certains cas l'insertion rituelle d'ingrédients magiques. Le tout a été enduit d'huile, conférant à l'objet un aspect laqué. Les yeux saillants,cerclés de kaolin, se démarquent de la patine sombre aux reflets carmin. Le costume du danseur était quant à lui constitué d'un grand treillis de cordelettes en raphia, et, plus récemment, en tissu de coton. Les masques étaient enduits d'huile de palme avant ...


Voir la fiche

Vendu

Monolithe Cross River Ekoi Akwanshi
objet vendu
Art africain > Monolithes > Monolithe Cross River Ekoi Akwanshi

Ex collection privée d'art africain UK.
Monolithe tête votive Ekoi Cross River dite "Akwanshi".
Le visage du personnage ainsi que le buste sont sculptés profondément dans le basalte. Ces pièces étaient sculptées en hommage aux morts légendaires. De nos jours, la tradition se perpétue. Ainsi lorsque le chef spirituel des villages Ekoi décède (le Ntoon), une pierre le représentant est sculptée.
La partie basse porte encore les traces de l'ancrage dans le sol.