La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Ewe:




Statuette Venavi Ewe
promo art africain
Art africain > _1 > Statuette Venavi Ewe

Ex-collection art africain suisse.
Les Ewe considèrent la naissance de jumeaux appelés Venavi (ou Venovi) comme un bon et heureux présage. Les deux jumeaux doivent être traités identiquement et équitablement. Par exemple, tous deux seront nourris et lavés en même temps et porteront les mêmes vêtements, cela jusqu'à la puberté. Si l'un des deux jumeaux décède, les parents se procurent une statuette destiné à remplacer l'enfant décédé.
Ils l'achètent généralement à un sculpteur sur le marché et s'adressent à un sorcier afin d'en activer les vertus magiques.
La statuette Venavi sera du même sexe que l'enfant qu'elle représente et remplace mais se projette dans l'avenir que l'enfant n'aura pas connu en arborant des traits adultes.
La présence de scarifications, de ...


Voir la fiche

350,00 € 280,00 ( -20,0 %)

Sculpture rituelle Ewe
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Statue Ewe

Art africain et culte tribal vodun des populations ewe et fon
Fichées dans une matière argileuse dans laquelle s'agglutinent des amulettes sous la forme de coquillages, les bustes rectilignes de trois statuettes Ewe se succèdent dans une pirogue en bois. A l'avant, un petit vase, réceptacle d'un fruit séché,est orné d'un anneau métallique. Les fétiches sont enduits de kaolin et parés de colliers de perles. Au Togo, les fétiches africains s'inscrivent dans le cadre de rituels bénéfiques ou maléfiques selon les intentions de leur propriétaire. Les féticheurs, suite au rituel de divination du fa employant des noix de palmier, les réalisent sur commande pour offrir des vertus protectrices et médicinales mais en proposent également des versions prêtes à utiliser plus ...


Voir la fiche

450,00 € 360,00 ( -20,0 %)

Statuette Ewe Venovi
objet vendu
Art africain > Poupées > Poupée Ewe

Ex-collection art africain espagnole.
Version togolaise des statuettes fétiches Ibedji des Yoruba du Nigéria, le fétiche sculpté selon les conventions traditionnelles est simplement emmailloté d'un textile maintenu par une ficelle. L'objet a été rituellement enduit d'indigo formant une épaisse pellicule. Fissures de dessication. Les Ewe considèrent la naissance de jumeaux appelés Venavi (ou Venovi) comme un heureux présage. Ces derniers doivent être traités identiquement et équitablement. Par exemple, tous deux seront nourris et lavés en même temps et porteront les mêmes vêtements, cela jusqu'à la puberté. Si l'un des deux jumeaux décède, les parents se procurent une statuette destiné à remplacer l'enfant décédé et s'adressent à un féticheur afin d'en activer les vertus ...


Voir la fiche

Vendu

Couple de jumeaux Venovi Ewe
objet vendu
Art africain > Poupées > Couple Ewe

Ex-collection art africain française.
Version togolaise des statuettes fétiches Ibedji des Yoruba du Nigéria, les figures aux corps trapus reposent sur de larges pieds arrondis dont le noircissement indique des chaussures. Patine ocre jaune lustrée. Fissures de dessication. Les Ewe , vivant sur la région côtière située à l'ouest de la Volta et au sud du Togo, considèrent la naissance de jumeaux appelés Venavi (ou Venovi) comme un heureux présage. Ces derniers doivent être traités identiquement et équitablement. Par exemple, tous deux seront nourris et lavés en même temps et porteront les mêmes vêtements, cela jusqu'à la puberté. Si l'un des deux jumeaux décède, les parents se procurent une statuette destiné à remplacer l'enfant décédé et s'adressent à un féticheur afin d'en ...


Voir la fiche

Vendu

Figure féminine Ewe Venovi
promo art africain
Art africain > Statues africaines > Poupée Ewe

Ex-collection art africain française.
Figure du jumeau disparu, cette statuette féminine représentée nue est dotée d'une patine miel clair incrustée de résidus d'argile blanche. Le bois est fissuré. La sculpture est parée de très fins colliers de perles, formant un cache-sexe au niveau du pubis. On peut noter le modelé des larges oreilles et le gracieux assemblage des tresses.

Les Ewe, souvent confondus avec les Minas, sont le groupe ethnique le plus important du Togo. On les retrouve également comme minorités au Ghana, Bénin, en Côte d'Ivoire et au Nigéria. Bien que l'on dispose de peu d'informations historiques à leur sujet, il semble que leur implantation dans leur localisation actuelle résulte d'invasions et de conflits ayant éclaté dans le courant du XVIIème ...


Voir la fiche

240,00 € 192,00 ( -20,0 %)

Statuette fétiche Ewe Venovi
objet vendu
Art africain > Fétiches > Fétiche Ewe

Version togolaise des statuettes fétiches Ibedji des Yoruba du Nigéria, le fétiche sculpté selon les conventions traditionnelles est simplement emmailloté d'une peau animale emprisonnant des amulettes sous la forme d'éléments métalliques crochus. Des cauris symbolisant la fécondité accessoirisent la pièce. L'objet a été rituellement enduit d'indigo et d'argile blanche formant une épaisse pellicule granuleuse. Les Ewe considèrent la naissance de jumeaux appelés Venavi (ou Venovi) comme un heureux présage. Ces derniers doivent être traités identiquement et équitablement. Par exemple, tous deux seront nourris et lavés en même temps et porteront les mêmes vêtements, cela jusqu'à la puberté. Si l'un des deux jumeaux décède, les parents se procurent une statuette destiné à remplacer ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Ewe
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Ewe

Ex-collection art africain espagnole.

Au Togo, les fétiches africains s'inscrivent dans le cadre de rituels bénéfiques ou maléfiques selon les intentions de leur propriétaire. Les féticheurs les réalisent sur commande pour offrir des vertus protectrices et médicinales mais en proposent également des versions prêtes à utiliser plus classiques. Ces pratiques encore d'usage à l'heure actuelle sont parfois décriées et considérées comme animistes et révolues à l'heure de la christianisation et de l'islamisation. Les populations ont néanmoins tendance à conserver des pratiques animistes malgré leur conversion aux grandes religions monothéistes, les deux croyances s'influençant mutuellement.

Les Ewe, souvent confondus avec les Minas, sont le groupe ethnique le plus important ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Ewe Venovi
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Jumeau Venavi

Ex-collection art africain allemande.
Version togolaise des Ibedji Yoruba du Nigéria, la statuette taillée dans un bois clair dispose de volumes arrondis et d'un visage ovoïde aux yeux saillants. Le talent du sculpteur se révèle ici par la physionomie réaliste d'une enfant en dépit de seins de femme. Une fissure de dessication divise le buste, les pieds sont manquants. Patine lustrée miel. Ex. collection de l'artiste peintre Karl Heinz Engstfeld et Ruth Engstfeld-Schremper , artiste vitrailliste. Les Ewe considèrent la naissance de jumeaux appelés Venavi (ou Venovi) comme un heureux présage. Ces derniers doivent être traités ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Mami Wata Ewe
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Mami Wata Ewe

Le vaudou dans l'art africain.

Mami Wata est une puissante divinité des eaux vénérée dans une zone géographique très étendue. En effet, on la retrouve sous différents noms au sein des cosmogonies de plusieurs ethnies bien distinctes tels les Ewe, les Igbo et les Kongo.
Victimes de la traite des esclaves, ces populations emportèrent avec elles leurs pratiques vodun au delà des océans, il est donc compréhensible que le culte à Mami Wata se retrouve dans les Caraïbes ainsi qu'en Amérique du Sud et du Nord.
Tout comme les appellations, les représentations de Mami Wata varient d'une région à l'autre mais sont généralement des figures animales de type poisson ou sirène, ou du moins, de créatures en rapport avec l'eau et la fémininté.

Les Ewe, ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Fétiche Ewe
objet vendu
Art africain > Fétiches > Fétiche Ewe

Au Togo, les fétiches s'inscrivent dans le cadre de rituels bénéfiques ou maléfiques selon les intentions de leur propriétaire. Les féticheurs les réalisent sur commande pour offrir des vertus protectrices et médicinales mais en proposent également des versions prêtes à utiliser plus classiques.
Ces pratiques encore d'usage à l'heure actuelle sont parfois décriées et considérées comme animistes et révolues à l'heure de la christianisation et de l'islamisation. Les populations ont néanmoins tendance à conserver des pratiques animistes malgré leur conversion aux grandes religions monothéistes, les deux croyances s'influençant mutuellement.

Les Ewe, souvent confondus avec les Minas, sont le groupe ethnique le plus important du Togo. On les retrouve également comme ...


Voir la fiche

Vendu

Statue vaudou Mami Wata
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue vaudou Mami Wata

Mami Wata est une puissante divinité des eaux vénérée dans une zone géographique très étendue. En effet, on la retrouve sous différents noms au sein des cosmogonies de plusieurs ethnies bien distinctes tels les Ewe, les Igbo et les Kongo.
Victimes de la traite des esclaves, ces populations emportèrent avec elles leurs pratiques vodun au delà des océans, il est donc compréhensible que le culte de Mami Wata se retrouve dans les Caraïbes ainsi qu'en Amérique du Sud et du Nord.
Tout comme les appellations, les représentations de Mami Wata varient d'une région à l'autre mais sont généralement des figures animales de type poisson ou sirène, ou du moins, de créatures en rapport avec l'eau.

Les Ewe, souvent confondus avec les Minas, sont le groupe ethnique le plus ...


Voir la fiche

Vendu

Panier vaudou Ewe
Art africain > Objets usuels > Panier vaudou Ewe

Ex collection art africain belge.

Le panier comporte en son centre un petit autel destinée à Mami Wata qui est une divinité ewe, déesse-mère des eaux. On peut en retrouver des représentations plus grandes et colorées rappelant dans notre culture, les sirènes. Dans le panier en terre cuite, autour de la scène centrale, une multitude d'offrandes sont visibles et des libations accompagnent cet enchevêtrement de matières et de cordes.

Les Ewe, souvent confondus avec les Minas, sont le groupe ethnique le plus important du Togo. On les retrouve également comme minorités au Ghana, Bénin, en Côte d'Ivoire et au Nigéria.
Bien que l'on dispose de peu d'informations historiques à leur sujet, il semble que leur implantation dans leur localisation actuelle ...


Voir la fiche

290,00