La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Kongo:




Figure de pouvoir Nkishi - Kongo
Art africain > Fétiches > Fétiche Kongo

Ex-collection art africain française.
Les fétiches tribaux du royaume Kongo disposent d'une charge magique logée généralement sur l'abdomen derrière un miroir obturant la cavité. Cet exemplaire disposant d'une coiffe de chef est hérissé de clous entrelacés de diverses cordelettes et mêlées d'un agrégat argileux. Les yeux dotés de pupilles sombres sont incrustés de verre en référence aux capacités extra lucides. Un poignard est manquant dans la main levée, un léger manque au niveau de la lèvre inférieure est à signaler. Les nganga , sorciers mais aussi guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par l'intermédiaire de ce type de figures, le plus souvent des sculptures tribales anthropomorphes consacrées, nommées nkisi . ...


Voir la fiche

380,00

Figure de maternité Yombe Pfemba
Art africain > Statues africaines > Statue Yombe

Sculpture tribale des Kongo , cette effigie féminine assise en tailleur incarne l'ancêtre du clan, figure médiatrice, en témoignent les scarifications losangiques du dos. L'enfant sur ses genoux incarne la transmission matrilinéaire du pouvoir. Les Yombe ornaient en effet leurs textiles, nattes et pagnes, de losanges en relation avec des proverbes glorifiant le travail et l'unité sociale. La bouche dévoile des dents traditionnellement limées, les yeux sont vitrés, soulignant la capacité de l'aïeule à discerner les choses occultes. Patine vernie rougeâtre .
Clan du groupe Kongo , les Yombe sont établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola. Leur statuaire comporte de remarquables maternités.
Chez les Kongo , le ...


Voir la fiche

350,00

Statue Nkondi Nkisi Kongo
Art africain > Fétiches > Fétiche Kongo

Les nganga , sorciers mais aussi guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par l'intermédiaire de figures, le plus souvent des sculptures tribales anthropomorphes consacrées, nommées nkisi . Ces statues tribales disposent d'une charge magique logée généralement sur l'abdomen derrière un miroir obturant la cavité. Cet exemplaire incarnant un personnage puissant, portant la coiffe du chef, adopte une posture manifestant la détermination. Un couple miniature, dans une attitude offensive, est étrangement soutenu par une jambe, la seconde étant repliée. La figure étendue au sol symbolise l'assujetissement de puissances maléfiques. Autour du cou et des hanches de l'effigie, différents "gris-gris", métal, fibres végétales, graines ...


Voir la fiche

490,00

Peigne Kongo
Art africain > Objets usuels > Peigne Kongo

Collection art tribal africain belge.
Ce peigne de prestige équipé d'un manche à motif féminin était utilisé pour la mise en forme des coiffures tressées de son propriétaire. Ce type de parure capillaire s'élaborait patiemment autour d'une structure, ce qui devait requérir de longues heures. Les peignes figuratifs, reprenant des figures et des motifs associés au cosmos et aux mythes du clan, sont en effet répandus à travers l'Afrique de l'Ouest et l'Afrique centrale, où l'art du coiffage prend tout son sens. Ces coiffures cérémonielles ou plus simplement celles du quotidien mettent en valeur la tête, siège de l'intelligence, de la sagesse et de la méditation. Patine d'usage veloutée.
Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Dondo/Kamba, les ...


Voir la fiche

390,00

Petit masque Kongo Yombe
Art africain > Masque africain > Masque Kongo

Ex-collection art africain belge.
Apanage du nganga, prêtre-devin des Kongo, ce masque africain de dimension réduite et de type réaliste reprend les caractères kongo tel le regard à la pupille percée. Les capacités médiumniques, que les Kongo pensaient favoriser grâce à la prise de substances hallucinogènes, se révèlent par le regard écarquillé. Ce type de masques portaient le nom de ngobudi en référence à une chose effroyable, terrorisante. Ces masques médiateurs, également présents dans les processus initiatiques, étaient utilisés par les féticheurs au cours de rituels de guérison. Parallèlement, ils servaient aussi à identifier les individus qui, par leurs agissements, pouvaient perturber l'harmonie de la communauté. Patine brun orangé, abrasions. Infimes résidus de pigments ...


Voir la fiche

280,00

Maternité Pfemba Kongo Yombé
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Kongo

Ex-collection art africain belge.
Les objets rituels africains revêtent diverses apparences, telle cette sculpture tribale des Kongo , où une effigie féminine agenouillée incarne l'ancêtre du clan, figure médiatrice, en témoignent les scarifications losangiques du buste. Les Yombe ornaient en effet leurs textiles, nattes et pagnes, de losanges en relation avec des proverbes glorifiant le travail et l'unité sociale. La bouche ouverte exhibe des dents limées traditionnellement, et les yeux sont vitrés, soulignant la capacité de l'aïeule à percevoir l'au-delà, à discerner les choses cachées. Les quatre figures miniatures, image du clan, la soutiennent de leurs bras levés.Ce type de statuette ornait également le sommet des cannes de prestige, mwala . Patine sombre satinée. ...

Statue rituelle Kongo Yombe
Art africain > Statues africaines > Statue Kongo

Ex-collection art africain belge.
Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et les Kôngo constituaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela. Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en rapport avec leur vision du monde. Les Yombe se sont établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola. Les sorciers nganga , à la fois guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par l'intermédiaire de figures consacrées. La sorcellerie agressive kindoki est le mal absolu qu'il faut ...


Voir la fiche

370,00

Statuette Nkisi Lumweno
objet vendu
Art africain > Statues africaines > FéticheNkisi

Ex-collection art africain belge.
Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo constituaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisent une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en rapport avec leur vision du monde. Chez les Kongo, le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkondi (pl. nkissi). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ou "divin". Il s'agit d'un objet dans lequel une ou plusieurs charges magiques sont introduites, à l'instar de la cavité abdominale, du dos et de la coiffe de la statuette ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de maternité Kongo Yombe Phemba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Kongo

Ex-collection art africain suisse.
Les cultures Solongo d'Angola et Yombé ont été largement influencées par le royaume Kongo dont elles ont emprunté la statuaire naturaliste et les rîtes religieux au moyen de fétiches sculptés nkondo nkisi.
Cette figure de femme , portant une coiffe de dignitaire, symbole de l'ancêtre mythique  vraisemblablement associée aux cultes de fécondité, s'entoure d'un groupe de miniatures représentées dans diverses positions. Les deux figures sur ses épaules disposent d'une cavité abdominale dans laquelle une charge magique , bilongo , ou des reliques ont été introduites. La femme est installée sur une assise soutenue par des caryatides, qu'un chien janiforme, koso , médiateur entre les vivants et les morts, supporte également. Des scarifications en ...

Masque de Nganga Kongo Yombe
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kongo

Ex-collection art africain espagnole.
Apanage du nganga, prêtre-devin des Kongo, ce masque africain bicolore reprend les caractères kongo tel le regard à la pupille percée et la bouche dévoilant des dents traditionnellement limées. Les capacités médiumniques, que les Kongo pensaient favoriser grâce à la prise de substances hallucinogènes, se révèlent par le regard écarquillé. Ce type de masques portaient le nom de ngobudi en référence à une chose effroyable, terrorisante. Ces masques médiateurs, également présents dans les processus initiatiques, étaient utilisés par les féticheurs au cours de rituels de guérison. Parallèlement, ils servaient aussi à identifier les individus qui, par leurs agissements, pouvaient perturber l'harmonie de la communauté.
Empreintes de ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Nkisi Kongo
Art africain > Statues africaines > Statuette Kongo

Collection art africain belge.
Statuette tribale consacrée par le prêtre nganga , ce fétiche des Kongo dispose d'une charge magique logée sur l'abdomen, dans une gangue résineuse cylindrique, et dans le dos, dissimulée dans une sacoche en textile. Cet amalgame ou bilongo se composait de divers ingrédients issus de l'environnement naturel dont de l'argile rouge, de la poudre de bois rouge tukula , de l'argile blanche pembe... , mais éventuellement de fragments humains tels que dents, ongles, cheveux. Ce fétiche de conjuration était donc censé influer sur la santé, la prospérité, les ennemis de son détenteur. Les cavités orbitaires évidées étaient fréquemment scellées par du verre. La bouche est béante, révélant les dents. Le personnage est représenté agenouillé, les mains ...


Voir la fiche

280,00

Statue tambour Yombe
Art africain > Statues africaines > Statue Yombe

Ex-collection art africain espagnole.
Cette figure assise en tailleur, tenant son sexe des deux mains, est surmontée d'un tambour orné d'un visage sculpté en relief. Les yeux largement ouverts, vitrés, sont récurrents dans la statuaire Kongo. Ils sont associés aux capacités médiuminiques. Les bouches dévoilent des dents traditionnellement limées. Le tambour est tendu d'une peau animale clouée sur les contours soulignés d'une tresse de raphia. La surface croûteuse, sombre, présente des pigments rouges et bordeaux localisés voisinant avec des résidus parsemés d'argile blanche. Manques au dos. Cet objet évoquant la virilité pourrait être associé aux rites de circoncision et à la musique qui l'accompagnait. Cependant plus d'une fonction étaient généralement assignées aux sculptures ...


Voir la fiche

380,00

Statue Bulu, Boulou
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Bulu

Les figures zoomorphes dans l'art africain.
  Situés entre le Cameroun et le Gabon, dans la forêt équatoriale ,les Boulou font partie de l'ensemble Fang.  Comme les Fang du Sud Cameroun célèbres pour leurs grands masques blancs, les Boulou ont aussi pratiqué le rituel Ngil pour lutter contre la sorcellerie et les empoisonnements.  Ngi est le gorille, animal redoutable auquel s'identifie le postulant après son acceptation dans la société secrète.


Voir la fiche

Vendu

Figure d ancêtre Kongo Yombe
Art africain > Statues africaines > Statue Kongo

Ex-collection art africain belge.
Cette sculpture incarnant un diginitaire Kongo présente un visage doté d'yeux écarquillés et fixes ,ce "qui constitue la prérogative d'un aîné. En effet, seules les personnes d'âge mûr peuvent nous dévisager avec une telle insistance afin de nous alerter sur des problèmes ou des impairs." Le regard vitré renvoie également aux capacités médiumniques renforcées par la présence du quadrupède, support de divination, sur lequel le personnage est assis. Sculpture illustrant parfois un proverbe, elle s'accompagne ici de figures zoomorphes symboliques ou d'animaux mythiques emblématiques de clans spécifiques. Fissures de dessication, patine brun clair localament abrasée.
Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et ...


Voir la fiche

380,00

Figure de pouvoir Nkondo Nkisi
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Fétiche Kongo

Ex-collection art tribal française.
Fétiches de pouvoir dans l'art africain Kongo Chez les Kongo, le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkisi (pl. minkisi). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ou "divin". La catégorie la plus influente des "minkisi kongo" se composait d'instruments destinés à aider les chefs régionaux à faire respecter la loi. On clouait un objet en métal sur une figure en bois dès qu'une décision était prise, chaque clou évoquant un cas particulier : parties en litige, divorce, conflits entre communautés...
Le nkondi voulait ainsi s'assurer que l'accord devant règler le conflit était bien appliqué, et que les individus redoutent les conséquences de leur comportement. Son apparence ...

Statue Nkondi Nkisi Kongo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Fétiche Kongo

Ex-collection art africain française.
Les fétiches tribaux du royaume Kongo disposent d'une charge magique logée généralement sur l'abdomen derrière un miroir obturant une cavité. Des graines d'abrus y apportent ici une note de couleur. Cet exemplaire disposant d'une coiffe de chef est hérissé de clous entrelacés de diverses cordelettes. Les yeux dotés de pupilles sombres sont incrustés de verre en référence aux capacités extra lucides. Un boudin de textile emprisonne en outre son cou. Des couleurs noirâtres attestent de libations résineuses. Fissures de dessication.
Les nganga , sorciers mais aussi guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par l'intermédiaire de ce type de figures, le plus souvent des sculptures ...


Voir la fiche

Vendu

Maternité africaine Phemba - Kongo Yombe - Congo RDC
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Phemba

Ex-collection art tribal française.
Naturalisme des phemba dans l'art africain Kongo Les rituels de fécondité et de descendance, thèmes centraux des cultures africaines, sont abordés au travers de cette maternité. Assise en tailleur,elle dispose d'un enfant sur les genoux.Cette sculpture tribale réaliste est agenouillée sur un socle quadrangulaire. Sur sa poitrine et dans le dos elle arbore des scarifications géométriques. Ces entailles effectuées à l'aide d'aiguilles, de couteaux et de rasoirs, étaient ensuite enduites de charbon ou de cendres afin d'accélérer la cicatrisation et former des motifs saillants Résidus incrustés de libations rituelles alternant avec une patine satinée brun acajou. Large fissure de dessication.
Au XIIIème siècle, le peuple Kongo, ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Maternité Kongo Phemba
Art africain > Statues africaines > Statue Kongo

Ex-collection art africain française.
Sous-groupe de l'ethnie Kongo , les Yombe, établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola, se caractérisent par une statuaire dans laquelle diverses figures de maternité abondent : coiffes rondes ou pointues, bouche entr'ouverte sur des dents effilées, regard parfois vitré dans lesquels les pupilles sont bien visibles, personnages agenouillés, debout, assis. Des scarifications en relief ornent le buste des effigies, tel le buste de cette statue Phemba. Ces entailles effectuées à l'aide d'aiguilles, de couteaux et de rasoirs, étaient ensuite enduites de charbon ou de cendres afin d'accélérer la cicatrisation. La mère est assise en tailleur sur une base circulaire, un nourrisson sur les ...


Voir la fiche

200,00

Masque Kongo Yombe Ngobudi
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kongo

Ex-collection art africain suisse.
Ce masque africain constituait l'apanage du nganga, prêtre-devin. Ses capacités médiumniques, que les Kongo pensaient favoriser grâce à la prise de substances hallucinogènes, se révèlent par le regard aux pupilles évidées. Sa coiffure tribale est soulignée d'un bandeau tressé en coton rouge. Ce type de masques portaient le nom de ngobudi en référence à une chose effroyable, terrorisante. La surface croûteuse laisse apparaître des vestiges d'enduits polychromes blanc et rouge. Ces masques médiateurs, également présents dans les processus initiatiques, étaient utilisés par les féticheurs au cours de rituels de guérison. Parallèlement, ils servaient aussi à identifier les individus qui, par leurs agissements, pouvaient perturber l'harmonie de la ...

Couple Nkisi Kongo Yombe
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statues Yombé

Ex-collection art africain française.
Ces statues Kongo formant couple disposent de physionomies légèrement différentes grâce au rictus de la figure féminne. Les éléments bilongo conférant des pouvoirs supplémentaires à cet objet d'art tribal nommé nkisi étaient logés dans la cupule formant reliquaire sur l'abdomen de la femme. Le métal réputé détenir des vertus protectrices est présent sous la forme de clous parsemant la sculpture. Patine satinée, résidus granuleux. Les sorciers nganga , à la fois guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par l'intermédiaire de ces figures consacrées. La sorcellerie agressive kindoki est le mal absolu qu'il faut combattre. A cette fin, des figures protectrices nkisis sont ...


Voir la fiche


Vendu à 180,00 Trouver un objet similaire

Statuette Nkishi fétiche Kongo Yombe
Art africain > Statues africaines > Fétiche Nkisi

Ex-collection art africain française.
Statuette tribale consacrée par le prêtre nganga , elle dispose d'une charge magique logée dans la cavité abdominale obturée par du verre. La charge ou bilongo se composait de divers ingrédients issus de l'environnement naturel dont de l'argile rouge, de la poudre de bois rouge tukula , de l'argile blanche pembe... , mais éventuellement de fragments humains tels que dents, ongles, cheveux. Ce fétiche de conjuration était donc censé influer sur la santé, la prospérité, les ennemis de son détenteur. Des pupilles en métal sont logées dans des cavités orbitaires qui devaient être scellées par du verre. Dans le visage expressif la bouche grimace, révélant les dents. Des bras tronqués sont écartés parallèlement au buste, et les membres ...