La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Kongo:




Fugure Kongo Nkisi Nkondi
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue africaine Kongo Nkondi

Chez les Kongo, le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkondi (pl. nkissi). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ou "divin". La catégorie la plus influente des "minkisi kongo" se composait d'instruments destinés à aider les chefs régionaux à faire respecter la loi. On clouait un objet en métal sur une figure en bois dès qu'une décision était prise, chaque clou évoquant un cas particulier : parties en litige, divorce, conflits entre communautés...Le nkondi voulait ainsi s'assurer que l'accord devant règler le conflit était bien appliqué, et que les individus redoutent les conséquences de leur comportement. Son apparence personnifiait donc la force y résidant. A partir de la seconde moitié du XXe siècle, des minkisi ...


Voir la fiche


Vendu à 120,00 Trouver un objet similaire

Statuette fétiche Kongo/Vili  Nkisi
Art africain > Statues africaines > Fétiche Vili

Ex-collection art africain suisse.
La statuette dotée d'un abdomen bulbeux contenant une charge magique, pourrait intégrer la catégorie des fétiches à visée thérapeutique. L'amalgame ou bilongo introduit se composait de divers ingrédients issus de l'environnement naturel dont de l'argile rouge, de la poudre de bois rouge tukula, de l'argile blanche pembe... , mais éventuellement de fragments humains tels que dents, ongles, cheveux. Ce fétiche de conjuration était donc censé influer sur la santé, la prospérité, les ennemis de son détenteur. Chez les Kongo, le spécialiste nommé nganga ,se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkondi (pl. nkissi). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ou "divin". Les Vili, les ...


Voir la fiche

240,00

Coupe Kongo Yombe à motif Pfemba
Art africain > Pots, jarres, callebasses, urnes > Coupe Kongo

Ex-collection art africain belge.
Ce récipient rituel forme un objet de prestige réservé aux dignitaires. Il est supporté par une figure de maternité pfemba, et son couvercle orné d'une statuette masculine, sculptée en ronde-bosse. La cariatide, figure de femme assise en tailleur, nommée phemba ou pfemba, symbole de l'ancêtre mythique, est vraisemblablement associée aux cultes de fécondité. L'enfant sur ses genoux incarnerait la transmission matrilinéaire du pouvoir. La bouche dévoile des dents traditionnellement limées, tandis que le regard souligne la capacité de l'aïeule à discerner les choses occultes. Des scarifications en losanges couvrent le dos du personnage. Ces entailles effectuées à l'aide d'aiguilles, de couteaux et de rasoirs, étaient ensuite enduites de charbon ...


Voir la fiche

490,00

Figure de maternité Kongo Yombe Phemba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Kongo

Ex-collection art africain suisse.
Les cultures Solongo d'Angola et Yombé ont été largement influencées par le royaume Kongo dont elles ont emprunté la statuaire naturaliste et les rîtes religieux au moyen de fétiches sculptés nkondo nkisi.
Cette figure de femme , portant une coiffe de dignitaire, symbole de l'ancêtre mythique  vraisemblablement associée aux cultes de fécondité, s'entoure d'un groupe de miniatures représentées dans diverses positions. Les deux figures sur ses épaules disposent d'une cavité abdominale dans laquelle une charge magique , bilongo , ou des reliques ont été introduites. La femme est installée sur une assise soutenue par des caryatides, qu'un chien janiforme, koso , médiateur entre les vivants et les morts, supporte également. Des scarifications en ...

Maternité Kongo Yombe Pfemba
Art africain > Maternité > Statue Phemba

Ex-collection art africain italienne.

Sculpture Kongo de type réaliste, nommée Phemba ou Pfemba, elle incarne l'ancêtre du clan, figure féminine médiatrice. Les enfants incarneraient la transmission matrilinéaire du pouvoir. Des scarifications parsèment son buste. Les Yombe ornaient en effet leurs textiles, nattes et pagnes, de losanges en relation avec des proverbes glorifiant le travail et l'unité sociale. La bouche dévoile des dents traditionnellement limées, le regard évoque la capacité de l'aïeule à discerner les choses occultes. Patine lisse noire aux reflets grenats.
Clan du groupe Kongo , les Yombe sont établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola. Leur statuaire comporte de remarquables maternités. L'usage de ...


Voir la fiche

390,00

Statuette Kongo Yombé
Art africain > Fétiches > Statuette Pfemba

Ex-collection art tribal africain suisse.
Miniature sculptée des Kongo , cette effigie féminine incarne l'ancêtre du clan, figure médiatrice, en témoignent les scarifications du buste. L'enfant au sein incarne la transmission matrilinéaire du pouvoir. Les Yombe ornaient en effet leurs textiles, nattes et pagnes, de losanges en relation avec des proverbes glorifiant le travail et l'unité sociale. La bouche dévoile des dents traditionnellement limées, les yeux semblent exorbités, soulignant la capacité de l'aïeule à discerner les choses occultes. L'usage de ce type de sculptures demeure méconnu. Elles formaient cependant fréquemment le motif sculpté au sommet des cannes de chefs. Patine brun foncé, résidus ocrés. Fissures.br /> Clan du groupe Kongo , les Yombe sont établis sur ...


Voir la fiche

95,00

Statuette Kongo Yombé Pfemba
Art africain > Statues africaines > Statuette Pfemba

Collection art africain belge.
Sculpture tribale des Kongo , cette sculpture miniature figurant une maternité assise en tailleur incarne l'ancêtre du clan, figure médiatrice. L'enfant sur ses genoux incarne la transmission matrilinéaire du pouvoir. La bouche dévoile des dents traditionnellement limées, tandis que le regard souligne la capacité de l'aïeule à discerner les choses occultes. Clan du groupe Kongo , les Yombe sont établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola. Leur statuaire comporte de remarquables maternités.
Chez les Kongo , le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkondi (pl. nkissi). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ...


Voir la fiche

95,00

Colon africain Kongo
Art africain > Statues africaines > Colon

Ex-collection art africain belge.
Coiffé d'un casque colonial, vêtu d'un costume dont le pli du pantalon est nettement indiqué, et chaussé d'épaisses bottines, ce personnage de "colon" est représenté dans une attitude assurée. Une impression de vigueur est rendue grâce à l'étroitesse de la taille contrastant avec l'envergure des épaules prolongées des bras écartés. La patine est mate, sableuse, dotée d'incrustations résiduelles de kaolin. Longue fissure de dessication au dos. Au XIIIème siècle, le peuple Kongo, conduit par son roi Ne Kongo, s'installa dans une région à la croisée des frontières entre l'actuelle RDC, l'Angola et le Gabon. Deux siècles plus tard, les Portugais entrèrent en contact avec les Kongo et convertirent leur roi au christianisme. Bien que monarchique, le système ...


Voir la fiche

95,00

Grande figure de maternité - Pfemba - Kongo - Congo RDC
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Maternité Kongo Pfemba

Ex-collection d'art africain belge.
Sous-groupe de l'ethnie Kongo ,  les Yombe se caractérisent par une statuaire dotée de coiffes rondes ou pointues, une bouche entr'ouverte sur des dents effilées, et des yeux dans lesquels les pupilles sont bien visibles. Des scarifications en relief ornent le buste des effigies. La fécondité et la descendance, thèmes centraux des cultures africaines, sont abordés au travers de cette maternité ou phemba. La mère est assise en tailleur sur un tabouret , et allaite son enfant. Afin d'activer ses forces, le nganga devait insérer un clou ou une lame dans l'objet. La patine est lisse , brillante,rouge acajou. Au XIIIème siècle, le peuple Kongo, conduit par son roi Ne Kongo, s'installa dans une région à la croisée des frontières entre l'actuelle RDC, ...

Statue Kongo Vili  Nkondi Nkisi
Art africain > Statues africaines > Statue Kongo

La statuaire d'art tribal africain Kongo s'illustre par différentes postures expressives. Le geste çi-contre reflèterait une attitude guerrière et agressive, confirmée par la présence de multiples clous à visée apotropaïque mais également offensive. Les éléments bilongo conférant des pouvoirs supplémentaires à cette statue sont placés dans la cavité abdominale qu'obstrue un miroir. Le poignard est également manquant. Le visage du Nkondi traduit une agressivité renforcée par la bouche ouverte et les larges pupilles sombres.
Chez les Kongo, le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkondi (pl. nkissi). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ou "divin". La catégorie la plus influente des "minkisi kongo" se ...


Voir la fiche

650,00

Statuette Kongo en bronze
Art africain > bronze africain > Bronze Kongo

Ex-collection art africain française.
Cette petite sculpture anthropomorphe, réalisée en bronze, reprend en miniature les canons de la statuaire kongo, et plus particulièrement des statues funéraires inyongo ou encore mintadi du bas Zaïre, lesquelles étaient réalisées en pierre et représentaient des thèmes divers grâce à des personnages figés dans des attitudes variées. Ces figures forment l'incarnation vitale d'un esprit ou d'un ancêtre. 
Les Vili , les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo formaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent une statuaire dotée d'une ...


Voir la fiche

245,00

Fétiche médicinal Kongo Vili
objet vendu
Art africain > Fétiches > Statuette Kongo

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
Cette sculpture se présente sous la forme d'une figure humaine, dépourvue de bras, et dont les pieds s'enfoncent dans une base circulaire, portant au dos une figure réduite similaire. Les deux effigies portent une charge ventrale magique, obturée par une vitre. Patine brun noir satinée. Hauteur sur socle: 36 cm. Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo formaient le groupe Kôngo, dirigé par le roi ntotela. Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en rapport avec leur vision du monde. Présents le long de la côte gabonaise, ...

Statuettes Kongo Nkisi
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuettes Kongo

Ex-collection art tribal française.
Art africain Kongo.Les éléments bilongo conférant des pouvoirs supplémentaires à ce couple de statuettes tribales nkisi sont dissimulés dans un reliquaire. Sur l'abdomen ce reliquaire est scellé par un  cauri , et sur la  face postérieure de leur assise, cette cavité est scellée par un miroir. Des ajouts de métal, sous la forme de fines pointes, participent à cette action défensive ou offensive. Les coiffes sont constituées d'un bandeau de coton rouge et de peau animale sur laquelle subsiste du pelage. Les dents sont traditionnellement limées et le regard en transe, capable de discerner les choses cachées,s'exprime par des pupilles visibles au travers d'éclats de verre. Patine satinée incrustée de particules mates. Les ingrédients magiques ...


Voir la fiche

Vendu

Figure  Kongo en bronze
objet vendu
Art africain > bronze africain > Statuette Kongo

Ex-collection art tribal africain française.
Cette petite sculpture anthropomorphe, réalisée en bronze, reprend en miniature les canons de la statuaire kongo, et plus particulièrement des statues funéraires inyongo ou encore mintadi du bas Zaïre, lesquelles étaient réalisées en pierre et représentaient des thèmes divers grâce à des personnages figés dans des attitudes variées. Ces figures forment l'incarnation vitale d'un esprit ou d'un ancêtre.  Les Vili , les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo formaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent une statuaire dotée ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Nkondi Kongo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Fétiche Nkondi

Ex-collection art africain belge.
Les nganga , sorciers mais aussi guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par l'intermédiaire de figures, le plus souvent des sculptures tribales anthropomorphes consacrées, nommées nkisi . Ces statues primitives disposent d'une charge magique logée généralement sur l'abdomen. Ici, la cavité est obturée par un cauri indiquant l'ombilic . La figure dispose de pieds ancrés sur de hauts promontoires. Patine ocre rouge. Chez les Kongo, le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkondi (pl. nkissi). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ou "divin". La catégorie la plus influente des "minkisi kongo" se composait ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statuette Kongo en bronze
objet vendu
Art africain > bronze africain > Bronze Kongo

Ex-collection art africain française.
Cette petite sculpture anthropomorphe reprend en miniature les canons de la statuaire kongo, et plus particulièrement des statues funéraires inyongo ou encore mintadi du bas Zaïre, lesquelles étaient réalisées en pierre et représentaient des thèmes divers grâce à des personnages figés dans des attitudes variées. Ces figures forment l'incarnation vitale d'un esprit ou d'un ancêtre.  Les Vili , les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo formaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Nkishi fétiche Kongo Yombe
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Fétiche Nkisi

Ex-collection art africain française.
Statuette tribale consacrée par le prêtre nganga , elle dispose d'une charge magique logée dans la cavité abdominale obturée par du verre. La charge ou bilongo se composait de divers ingrédients issus de l'environnement naturel dont de l'argile rouge, de la poudre de bois rouge tukula , de l'argile blanche pembe... , mais éventuellement de fragments humains tels que dents, ongles, cheveux. Ce fétiche de conjuration était donc censé influer sur la santé, la prospérité, les ennemis de son détenteur. Des pupilles en métal sont logées dans des cavités orbitaires qui devaient être scellées par du verre. Dans le visage expressif la bouche grimace, révélant les dents. Des bras tronqués sont écartés parallèlement au buste, et les membres ...

Fétiche Kongo Nkisi
objet vendu
Art africain > Fétiches > Fétiche Kongo

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo constituaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en rapport avec leur vision du monde. Chez les Kongo, le nganga se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkondi (pl. nkissi). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ou "divin". La statuette pourvue d'une charge magique dans un reliquaire obturé par une vitre, semble intégrer la catégorie des Lumweno , conçue dans le but de ...


Voir la fiche

Vendu

Pirogue Kongo
objet vendu
Art africain > pirogues, barques > Pirogue Kongo

Ex-collection art africain belge.
Cette pirogue sculptée dispose d'un équipage composé de figures en buste entourant une effigie plus importante. Elles sont coiffées de casques rehaussés de pigments de couleurs variées. La coque, sur laquelle des pigments résiduels verts et rouges sont encore visibles, est gravée de motifs géométriques. Eclat sur la poupe. Usage inconnu. Au XIIIème siècle, le peuple Kongo, conduit par son roi Ne Kongo, s'installa dans une région à la croisée des frontières entre l'actuelle RDC, l'Angola et le Gabon. Deux siècles plus tard, les Portugais entrèrent en contact avec les Kongo et convertirent leur roi au christianisme. Bien que monarchique, le système politique kongo présentait un aspect démocratique car le roi était en réalité placé à la tête du ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Bira
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Bira

Ex-collection art africain allemande.
Sur ce masque africain plat, des pointillés et des rayures de pigments gris ont été appliqués au doigt par le ritualiste nommé ishumi sur une surface enduite d 'argile blanche. Bien que les masques ornés de pointillés soient souvent originaires du nord de la R.D.C , les clans de la région de l'Utuiri ont également fait usage de masques similaires reprenant les motifs traditionnels appliqués sur les corps et les visages à l'occasion des cérémonies rituelles. Hauteur sur socle : 38 cm. Les Bira et les Komo du Congo appartiendraient à une même entité ethnique et leur dernière migration remonterait au XVIIIe siècle. Leur région d'origine serait l'Ubangi, voire le Tchad, et même selon certains, le bassin du Nil ( Siffer).Ils parlent une langue ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Nkisi Kongo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Kongo

Collection art africain belge.
Statuette tribale consacrée par le prêtre nganga , ce fétiche des Kongo dispose d'une charge magique logée sur l'abdomen, dans une gangue résineuse cylindrique, et dans le dos, dissimulée dans une sacoche en textile. Cet amalgame ou bilongo se composait de divers ingrédients issus de l'environnement naturel dont de l'argile rouge, de la poudre de bois rouge tukula , de l'argile blanche pembe... , mais éventuellement de fragments humains tels que dents, ongles, cheveux. Ce fétiche de conjuration était donc censé influer sur la santé, la prospérité, les ennemis de son détenteur. Les cavités orbitaires évidées étaient fréquemment scellées par du verre. La bouche est béante, révélant les dents. Le personnage est représenté agenouillé, les mains ...


Voir la fiche

Vendu