Profitez momentanément de la livraison offerte en Europe - liste des pays
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Mambila:

Malgré leur petit nombre, les trente mille Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, Tagbo, Tongbo, Bang, Ble, Juli, Bea), installés au nord ouest du Cameroun, ont créé un grand nombre de masques et de statues facilement identifiables par leur visage en forme de coeur et à la polychromie rouge et blanche.


Jarre funéraire Suaga Mambila
objet vendu
Art africain > Pots, jarres, callebasses, urnes > Jarre Mambila

Collection art africain française.
Equipé d'un bec verseur anthropo-zoomorphe, le récipient sphérique est constellé de motifs en picots, lesquels reprennent ceux de la coiffure du personnage masculin formant le col. La patine se partage entre l'ocre jaune et l'ocre rouge en proportion plus faible. Un second orifice circulaire figure à l'arrière sous le dos de la créature dont la tête est à l'image du masque suaga représentant un animal difficile à identifier, bien que le chien ait un rôle dans les rituels des fêtes suaga . Malgré leur petit nombre, les trente mille Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, Tagbo, Tongbo, Bang, Ble, Juli, Bea)(les " hommes" , en fulani), installés au nord ouest du Cameroun, de part et d'autre de la frontière du Cameroun et du Nigéria, ont ...

Statuette Mambila Tadep
Art africain > Statues africaines > Statuette Mambila

Malgré leur petit nombre, les trente mille Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, Tagbo, Tongbo, Bang, Ble, Juli, Bea)(les " hommes" , en fulani), installés au nord ouest du Cameroun, ont créé un grand nombre de masques et de statues facilement identifiables par leur visage en forme de coeur. Bien que les Mambila croient en un dieu créateur nommé Chang ou Nama, ils ne vénèrent que leurs ancêtres. Leurs chefs étaient ensevelis dans des greniers comme le blé car ils étaient censés symboliser la prospérité. Les masques et les statues ne devaient pas être vus des femmes.
Réalisées selon les mêmes canons, ces statues censées incarner les ancêtres disposent fréquemment de petits tenons sur la tête en guise de coiffure, telle cette figure anthropomorphe bicolore. Une cavité ...


Voir la fiche

350,00

Fétiche Mambila
Art africain > Fétiches > Fétiche Mambila

Ex-collection art africain française.
Une tête ovoïde aux yeux exhorbités engoncée dans un buste trapu, les mains réunies devant le buste. Cette sculpture africaine figurant un petit personnage potelé, qui n'obéit pas aux canons traditionnels, a cependant été récolté au Cameroun en 1984. De la paille obture la cavité dorsale dans laquelle ont probablement été introduits des ingrédients thérapeutiques ou magiques. Réalisée en bois, une épaisse patine croûteuse, craquelée, la recouvre intégralement. Malgré leur petit nombre, les trente mille Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, Tagbo, Tongbo, Bang, Ble, Juli, Bea)(les " hommes" , en fulani), installés au nord ouest du Cameroun, de part et d'autre de la frontière du Cameroun et du Nigéria, ont créé un grand nombre de ...


Voir la fiche

280,00

Figure bicéphale Mambila
Art africain > Statues africaines > Statue Mambila

Les statues Mambila, toujours très expressives, censées incarner les ancêtres, sont représentées avec une main placée sur le menton. La tête, sur laquelle une tête animale se forme, est classiquement engoncée dans les épaules, le buste formant une saillie soulignée de motifs linéaires colorés. Les jambes massives reposant sur les blocs des pieds sont fléchies. Ce type de figures, nommées Tadep, relevaient d'une société à but thérapeutique, Suaga. Les objets rituels étaient conservés dans des greniers à grain décorés de panneaux polychromes (baltu). Les statues en bois tadep étaient disposées à l'extérieur, les plus grandes d'entre elles placées à l'intérieur.
Patine mate granuleuse. Malgré leur petit nombre, les trente mille Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, ...


Voir la fiche

280,00

Statuette mambila
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Fétiche Mambila

Ex-collection art africain française.
Malgré leur petit nombre, les trente mille Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, Tagbo, Tongbo, Bang, Ble, Juli, Bea)(les " hommes" , en fulani), installés au nord ouest du Cameroun, ont créé un grand nombre de masques et de statues facilement identifiables par leur visage en forme de coeur. Bien que les Mambila croient en un dieu créateur nommé Chang ou Nama, ils ne vénèrent que leurs ancêtres. Comme le blé, leurs chefs étaient ensevelis dans des greniers car ils étaient censés symboliser la prospérité. Les masques et les statues ne devaient pas être vus des femmes. Cette sculpture zoomorphe matérialise un génie sous l'apparence d'un être hybride, stylisé, juché sur une tête similaire à la gueule béante. Une cordelette en raphia, ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Mambila Tadep
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Tadep

Ex-collection art africain française.
Malgré leur petit nombre, les trente mille Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, Tagbo, Tongbo, Bang, Ble, Juli, Bea)(les " hommes" , en fulani), installés au nord ouest du Cameroun, ont créé un grand nombre de masques et de statues facilement identifiables par leur visage en forme de coeur. Bien que les Mambila croient en un dieu créateur nommé Chang ou Nama, ils ne vénèrent que leurs ancêtres. Leurs chefs étaient ensevelis dans des greniers comme le blé car ils étaient censés symboliser la prospérité. Les masques et les statues ne devaient pas être vus des femmes.
Réalisées selon les mêmes canons, ces statues censées incarner les ancêtres disposent fréquemment de petits tenons sur la tête en guise de coiffure. Il s'agit ici ...


Voir la fiche

Vendu

Tambour à fente Tadep Mambila
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Tambour Tadep

Ex-collection art africain belge.
Malgré leur petit nombre, les trente mille Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, Tagbo, Tongbo, Bang, Ble, Juli, Bea)(les " hommes" , en fulani), installés au nord ouest du Cameroun, ont créé un grand nombre de masques et de statues facilement identifiables par leur visage en forme de coeur. Bien que les Mambila croient en un dieu créateur nommé Chang ou Nama, ils ne vénèrent que leurs ancêtres. Leurs chefs étaient ensevelis dans des greniers comme le blé car ils étaient censés symboliser la prospérité. Les masques et les statues ne devaient pas être vus des femmes.

Réalisées selon les mêmes canons, ces statues censées incarner les ancêtres disposent fréquemment de petits tenons sur la tête en guise de coiffure. De ...

Statue Mambila Tadep
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Mambila

Ex-collection art africain anglaise.
Malgré leur petit nombre, les trente mille Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, Tagbo, Tongbo, Bang, Ble, Juli, Bea), installés au nord ouest du Cameroun, ont créé un grand nombre de masques et de statues facilement identifiables par leur visage en forme de coeur et à la polychromie rouge et blanche.
Réalisées selon les mêmes canons, ces statues censées représenter les ancêtres disposent d'une patine crouteuse et de petits tenons sur la tête en guise de coiffure. De physionomie stylisée mais expressive, cette pièce dispose d'un visage engoncé dans les épaules, de grandes orbites blanchies, d'un nez triangulaire et d'une bouche ouverte d'où pointe la langue. Le menton, quant à lui, se termine classiquement en pointe. Les volumes ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Masque Mambila
Art africain > Masque africain > Masque Mambila

Sculpture mambila dans l'art africain

Population d'origine bantoue établie au sud-est du Nigéria, mais également au nord-ouest du Cameroun frontalier, près des Mfunte (ou Wuli) des Grasslands, les Mambila (" les hommes" en fulani), qui tirent leur subsistance de l'agriculture et de l'élevage, ont produit des statues incarnant les ancêtres,associées à la fertilité et la prospérité, et des masques-heaumes pour les cérémonies clôturant la saison des semailles. Les chefs de village, entourés de l'association mimin, étaient chargés de veiller à la paix sociale. Les objets cultuels des Mambila, utilisés par les nombreuses et puissantes associations initiatiques, participaient en outre aux rituels thérapeutiques et contribuaient à la protection contre la sorcellerie censée se ...


Voir la fiche

350,00