La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Markha:




Masque Marka/Bambara du N tomo
Art africain > Masque africain > Masque Bamana

Ex-collection art africain française.

Ce masque africain Bambara est surmonté d'une figure féminine. Des cornes parallèles incrustées de cauris, dont le nombre pair indiquerait qu'il s'agit d'un masque féminin, s'élèvent également au sommet. Le visage oblong, souligné de fins motifs scarifiés, s'affirme grâce à un imposant nez busqué dominant des lèvres proéminentes. La patine brune dote cette pièce d'un aspect mat et velouté. On retrouve les Bambara , Bamana , au Mali central et méridional. Ce nom signifie "incroyant" et leur a été donné par les musulmans. Ils appartiennent au grand groupe Mande , comme les Soninke et les Malinke. Animistes, ils croient également à l'existence d'un dieu créateur génériquement appelé Ngala, qui a 266 attributs sacrés. Un, par chaque ...


Voir la fiche

180,00

Grand masque Markha du N tomo
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Ex-collection art africain française.

Ce masque africain des Marka est pourvu d'un visage tubulaire naissant sous un ample front garni d'excroissances stylisées, figures imbriquées animalières et petites cornes parallèles. Spécificité des sculptures marka, le métal sous la forme de bandelettes gravées et de longues tiges encadrant le nez, s'associe au bois. Patine brun clair mate, veloutée. Métal légèrement oxydé.

Dans l'art africain, les Marka, Maraka en Bamana, Warka, ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke, établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au Sénégal. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le ...


Voir la fiche

350,00

Masque Markha du N tomo
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Ex-collection art africain française.

Un étroit visage parcouru d'un long nez rectangulaire dominant une bouche réduite, saillante, logée dans la pointe du menton. Ces traits, soulignés de feuilles de laiton marqueté, forment la spécificité des sculptures marka. Patine mate légèrement mouchetée. Dans l'art africain, les Marka , Maraka en Bamana, Warka, ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke, établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au Sénégal. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le Koré , sociétés d'initiation qui utilisaient les masques au cours de leurs cérémonies . Les sculpteurs d'art africain bambara et ...


Voir la fiche

250,00

Masque Markha, Warka
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Ex-collection art africain française.

Un visage étroit où le nez rectangulaire surmonte une mince bouche en saillie, une mâchoire effilée, cette sculpture marquetée de feuilles de laiton est une spécificité des sculptures marka. Patine mate abrasée. Dans l'art africain, les Marka , Maraka en Bamana, Warka, ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke, établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au Sénégal. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le Koré, sociétés d'initiation qui utilisaient les masques au cours de leurs cérémonies . Les sculpteurs d'art africain bambara et marka font partie des Numuw, qui ne sont pas liés ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Markha, Warka
Art africain > Masque africain > Masque Marka

Ex-collection art tribal belge.
Ce masque anthropo-zoomorphe doté d'une mâchoire étroite présente un nez rectangulaire surmontant des lèvres saillantes. Un cimier crénelé coiffe le visage. Des placages métalliques agrémentent généralement ces masques, dans ce cas ce sont des incisions parallèles qui ornent la surface. Patine brune granuleuse sur un bois clair abrasé, fissures de dessication. Hauteur sur socle : 77 cm.
Dans l'art africain, les Marka , Maraka en Bamana, Warka , ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke, établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au Sénégal. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le ...


Voir la fiche

Faire offre

490,00

Masque Markha du Ntomo
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Ce masque africain doté d'une mâchoire longiligne présente une arête nasale rectangulaire surmontant une étroite bouche proéminente. Spécificité des sculptures marka, du métal sous la forme de feuilles soulignant les volumes du visage, est agrémenté de traits parallèles et ponctué de pointillés. Patine mouchetée et mate, veloutée . Métal légèrement oxydé.
br>Dans l'art africain, les Marka , Maraka en Bamana, Warka , ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke , établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au Sénégal. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le Koré , sociétés d'initiation qui utilisaient les masques au cours de ...


Voir la fiche

280,00

Masque facial Markha
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Ex-collection art africain française.
Un visage étroit où l'arête nasale surmonte une mince bouche en saillie, une mâchoire en pointe, cette sculpture marquetée de feuilles de laiton est une spécificité des sculptures marka. Patine mate légèrement mouchetée. Dans l'art africain, les Marka , Maraka en Bamana, Warka, ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke, établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au Sénégal. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le Koré , sociétés d'initiation qui utilisaient les masques au cours de leurs cérémonies . Les sculpteurs d'art africain bambara et marka font partie des Numuw, qui ne sont pas ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Markha, Warka
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain figurant un visage offre une mâchoire en pointe. L'arête nasale, rectangulaire, domine une petite bouche en saillie. Les oreilles et le cimier sont agrémentés de perles fixées à des pompons en fibres de coton. Les motifs latéraux en escalier figurent les tresses des coiffures traditionnelles. Des feuilles de métal, incisées de traits parallèles et martelées de pointillés, spécificité des sculptures marka, épousent les volumes du visage. Patine mouchetée et mate, veloutée . Métal oxydé.
Dans l'art africain, les Marka , Maraka en Bamana, Warka , ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke, établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au ...


Voir la fiche

Vendu

Masque cimier Markha
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Ex-collection art africain française.
Du dôme constituant la base de l'objet s'élève un cou annelé portant un long visage émacié plaqué de lamelles de laiton. Réunissant des détails animaliers et humains, ce masque rappelle à la fois le masque N'tomo et le cimier Ci Wara relatif à l'antilope. Le sommet s'élève en pointe incurvée garnie de pompons. Les oreilles zoomorphes sont également agrémentées de pompons et cauris. Patine mate, veloutée. Patine brun grisé.
Les Markha sont organisés en sociétés de masques structurées et hiérarchisées comme on en trouve dans de nombreuses autres ethnies. Ils disposent d'un langage initiatique, moyen de communication aux mains des initiés. Les Markha , aussi appelés Warka , habitent le nord du territoire bambara et ont, par ...


Voir la fiche

350,00

Masque heaume Markha Bambara polychrome
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Bamanat

Ex-collection art africain française.
Le dôme constituant la base du masque est surmonté d'un long visage émacié dont le cou annelé s'achève dans la partie postérieure. Réunissant des détails animaliers et humains, ce masque rappelle les cimiers Ci Wara favorisant la fertilité. Il présente une corne plate incurvée. Des motifs géométriques multicolores et des symboles graphiques sont peints sur ce masque, en relation probable avec les seize signes utilisés en géomancie chez les Bambaras. Les lignes en zigzag représenteraient les mouvements du soleil, certains angles figurant les points cardinaux, chaque élément supplémentaire participant à la lecture de ces signes. Patine polychrome, fissures de dessication, abrasions de la polychromie.
Les Markha sont organisés en ...

Masque facial Markha, Warka
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Ce masque africain agrémenté de boucles en pompons serait utilisé selon S. Diakonoff dans l'association du N'tomo regroupant les jeunes non circoncis. Il est souvent surmonté de cornes symbolisant "le degré de la nature du savoir." Le front est prolongé en hauteur d'une coiffure en cimier flanquée de nattes latérales étagées. Un nez à l'arête rectiligne domine une étroite bouche aux lèvres entrouvertes. Des feuilles de laiton gravées et martelées au repoussé, caractéristique des sculptures marka, couvrent une partie du masque. Patine oxydée et mouchetée.
Les Marka , Maraka en Bamana,ou encore Warka , sont des citadins musulmans d'origine Soninke , établis au sud du Niger. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le ...


Voir la fiche

Vendu

Masque casque janiforme Markha
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque casque janiforme Markha

Les Markha dans l'art africain. Ces deux visages longiformes plaqués de laiton se rejoignent au sommet en une crête unique garnie de pompons multicolores. De part et d'autre du cimier, des bandes de tissu rouge , maintenues par des bandelettes ajourées en fer blanc , gainent le casque. Typique de la sculpture marka et bambara, le noble nez rectiligne , organe des sens et de la sociabilité, est rehaussé de bandes de métal. Une petite bouche entr'ouverte aux lèvres saillantes s'inscrit sur le menton. Métal et bois sont mouchetés par l'oxydation, conférant une belle patine à cette lourde pièce.
Les Markha sont organisés en sociétés de masques structurées et hiérarchisées comme on en trouve dans de nombreuses autres ethnies. Ils disposent d'un langage initiatique, moyen de ...

Masque heaume Markha Bambara polychrome
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Ex-collection art africain française.
La face antérieure du dôme constituant la base du masque dispose d'excroissances évoquant des seins , surmontés d'un long visage émacié dont le cou annelé s'achève dans la partie postérieure. Réunissant des détails animaliers et humains, ce masque rappelle les cimiers Ci Wara favorisant la fertilité. Il présente au sommet une corne crénelée. Des motifs géométriques multicolores et des symboles graphiques sont peints sur ce masque, en relation probable avec les seize signes utilisés en géomancie chez les Bambaras. Les lignes en zigzag représenteraient les mouvements du soleil, certains angles figurant les points cardinaux, chaque élément supplémentaire participant à la lecture de ces signes. Patine polychrome, fissure sur une oreille. Les ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Masque facial Markha, Warka
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Collection art tribal française.
Dans l'art africain, les Marka , Maraka en Bamana, Warka , ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke , établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au Sénégal. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le Koré , sociétés d'initiation qui utilisaient les masques au cours de leurs cérémonies . Les sculpteurs d'art africain bambara et marka font partie des Numuw , qui ne sont pas liés à une ethnie et sont libres de s'établir là où ils désirent. Ce masque doté d'une mâchoire étroite présente une imposante arête nasale surmontant des lèvres saillantes. Un cimier stylisé coiffe le visage. Remplaçant le ...


Voir la fiche

240,00

Petit masque Markha, Warka
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Ex-collection art africain française.
Le masque africain de dimension réduite, çi-contre, était utilisé par l'association du N'tomo regroupant les jeunes non circoncis. Sculpté dans un bois dense, il est encadré d'éléments figurant les tresses de part et d'autre d'un cimier stylisé. Le nez, point central du visage entre les lourdes paupières baissées, figure en outre l'organe de la sociabilité. Patine sombre, grasse, abrasée localement sur un bois clair. Les Marka , Maraka en Bamana,ou encore Warka , sont des citadins musulmans d'origine Soninke , établis au sud du Niger, au nord du territoire bambara et ont, par conséquent, été influencés par ces derniers en particulier dans la conception de leurs masques. Outre les points de similitude entre l'art markha et bambara, ils ...


Voir la fiche

180,00

Masque Markha, Maraka
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Collection art africain française.
Masque africain présentant une patine mate abrasée, plaqué de feuilles de métal oxydé. Un long visage étroit et émacié supporté par un cou annelé s'élève de la partie postérieure d'une base sphérique. Réunissant des détails animaliers, l'antilope, et humains, ce masque africain rappelle les cimiers Ci Wara. La tête est surmontée d' une haute corne aplatie, semblable à une coiffe. Des oreilles horizontales, effilées, sont dotées de boucles de cauris et perles et pampilles de coton, absentes sur la seconde oreille. Fissures de dessications. Les Markha sont organisés en sociétés de masques structurées et hiérarchisées comme on en trouve dans de nombreuses autres ethnies. Ils disposent d'un langage initiatique, moyen de communication aux mains ...


Voir la fiche

Vendu

Masque facial Markha
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Warka

Ex-collection art africain belge
Ce masque africain serait utilisé selon S. Diakonoff dans l'association du N'tomo regroupant les jeunes non circoncis. Il est souvent surmonté de cornes symbolisant "le degré de la nature du savoir." Le front est prolongé en hauteur d'une coiffure en cimier flanquée de nattes latérales étagées. Un long nez rectangulaire domine une étroite bouche aux lèvres entr'ouvertes. Des feuilles de laiton gravées au repoussé, caractéristique des sculptures marka, couvrent une partie du masque. Patine oxydée et mouchetée. br>Les Marka , Maraka en Bamana,ou encore Warka , sont des citadins musulmans d'origine Soninke , établis au sud du Niger. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le ...


Voir la fiche

Vendu

Masque facial Markha
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Ex-collection art tribal française.
Dans l'art africain, les Marka , Maraka en Bamana, Warka , ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke , établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au Sénégal. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le Koré , sociétés d'initiation qui utilisaient les masques au cours de leurs cérémonies . Les sculpteurs d'art africain bambara et marka font partie des Numuw , qui ne sont pas liés à une ethnie et sont libres de s'établir là où ils désirent. Ce masque doté d'une mâchoire longiligne présente une arête nasale rectangulaire surmontant une étroite bouche proéminente. Les oreilles et le cimier sont ...


Voir la fiche

Vendu

Masque facial Markha
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Ex-collection art tribal suisse.
Dans l'art africain, les Marka , Maraka en Bamana, Warka , ou encore Sarakolé, sont des citadins musulmans d'origine Soninke, établis au sud du Niger, disséminés depuis la fin de l'empire du Ghana au Mali, Mauritanie et au Sénégal. Ils parlent à présent le bamana et ont adopté une grande partie des traditions bambara, tels que le Ntomo et le Koré , sociétés d'initiation qui utilisaient les masques au cours de leurs cérémonies . Les sculpteurs d'art africain bambara et marka font partie des Numuw , qui ne sont pas liés à une ethnie et sont libres de s'établir là où ils désirent.
Ce masque au visage longiligne présente une arête nasale rectiligne surmontant une étroite bouche proéminente. Un menton en pointe prolonge la mâchoire. ...


Voir la fiche

Vendu

Masque cimier Markha
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Warka

Belle pièce très ancienne, collection art africain Baraldi. Le détail du visage est ici remarquable, par le dessin du nez aquilin et les yeux ourlés de métal. Du dôme constituant la base de l'objet s'élève un cou annelé puis un long visage émacié plaqué de lamelles de laiton. Réunissant des détails animaliers et humains, ce masque rappelle à la fois le masque N'tomo et le cimier Ci Wara relatif à l'antilope. Le sommet s'élève en corne plate crénelée rehaussée de cabochons et de losanges de cuivre. Les oreilles, horizontales, sont agrémentées de pompons et cauris. Patine mate, veloutée. Les rehauts métalliques ont acquit un toucher particulièrement satiné au fil du temps et des onctions rituelles .
Les Markha sont organisés en sociétés de masques structurées et hiérarchisées ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Markha, Warka
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Markha

Ex-collection art tribal française.
Symboles de fécondité et de fertilité dans l'art africain des Markha La face antérieure du dôme constituant la base de l'objet dispose d'excroissances indiquant des seins. Un visage étroit et émacié, garni de feuilles de métal ciselé, s'appuie sur la calotte du masque. Son long cou annelé forme une voûte naissant de la partie postérieure. Réunissant des détails animaliers, l'antilope, et humains, ce masque africain rappelle les masques Ci Wara. En cimier, une haute corne plate s'incurve vers l'arrière. Des oreilles horizontales, effilées, sont perforées et pourvues de boucles et de pompons de coton. Fissures de dessications. Les Markha sont organisés en sociétés de masques structurées et hiérarchisées comme on en trouve dans de nombreuses ...


Voir la fiche

Vendu