Profitez momentanément de la livraison offerte en Europe - liste des pays
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Mbole:




Statue Mbole Ofika
Art africain > Statues africaines > Statue Mbole

Ex-collection art africain allemande.
La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck ,des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait pour coutume de juger et de condamner à la pendaison les coupables d'infractions aux règles imposées. Ces infractions allaient du meurtre à l'adultère en passant par la rupture du secret encerclant le lilwa . Déshonorés, les corps de condamnés ne jouissaient d'aucune funérailles et étaient enterrés dans la forêt. C'est au cours des cérémonies de fin d'initation, présidées par un notable isoya , qu'étaient exhibées ces statues, présentées couchées sur une litière. Le sculpteur a doté son ...


Voir la fiche

280,00

Petit masque Mbole
Art africain > Masque africain > Masque Mbole

Masque atypique, oblong, doté de la double coiffe des figures sculptées Mbole. Ces masques africains entrent en scène lors des funérailles des dignitaires du Lilwa ou sont utilisés par le forgeron lors des rituels de circoncision. Patine sombre mate sur un bois clair, érosions.
La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck ,des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait pour coutume de juger et de condamner à la pendaison les coupables d'infractions aux règles imposées. Ces infractions allaient du meurtre à l'adultère en passant par la rupture du secret encerclant le lilwa . Déshonorés, les corps de condamnés ne ...


Voir la fiche

250,00

Statuette Mbole / Yela
Art africain > Statues africaines > Statuette Mbole

Ex-collection art africain belge.
L'attitude de ce personnage sculpté est caractéristique des figures Mbole et Yela relevant du Lilwa d'origine Mbole : les jambes fléchies, bras pliés de façon non naturelle, mains posées sur les cuisses. Patine brune veloutée localement abrasée. La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck ,des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait pour coutume de juger et de condamner à la pendaison les coupables d'infractions aux règles imposées. Ces infractions allaient du meurtre à l'adultère en passant par la rupture du secret encerclant le lilwa . Déshonorés, les corps de condamnés ne ...


Voir la fiche

240,00

Statue Mbole de Pendu Ofika
Art africain > Statues africaines > Statue Mbole

Collection art tribal africain belge.
La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck ,des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait pour coutume de juger et de condamner à la pendaison les coupables d'infractions aux règles imposées. Ces infractions allaient du meurtre à l'adultère en passant par la rupture du secret encerclant le lilwa . Déshonorés, les corps de condamnés ne jouissaient d'aucune funérailles et étaient enterrés dans la forêt. C'est au cours des cérémonies de fin d'initation, présidées par un notable isoya , qu'étaient exhibées ces statues , présentées couchées sur une litière. Le sculpteur a doté son ...


Voir la fiche

105,00

Figure Ofika Mbole
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Mbole

Ex-collection art africain belge.
La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck ,des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques, avait pour coutume de juger et de condamner à la pendaison les coupables d'infractions aux règles imposées. Ces infractions allaient du meurtre à l'adultère en passant par la rupture du secret encerclant le lilwa . Déshonorés, les corps de condamnés ne jouissaient d'aucune funérailles et étaient enterrés dans la forêt. C'est au cours des cérémonies de fin d'initation, présidées par un notable isoya , qu'étaient exhibées ces statues , présentées couchées sur une litière. Le sculpteur a doté son ...


Voir la fiche

Vendu