La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - Sao:




Cavalier Sao Sokoto Putchu Guinadji
Art africain > Cavalier > Nouveau produit

Ex-collection art africain française.
Utilisé comme une amulette créditée de vertus apotropaïques, cette petite sculpture en bronze constitue, pour les Sao, un talisman censé les protéger de la folie. Il est donc porté en permanence. Le génie qui possèderait le fou est représenté par le cavalier, le cheval figurant la victime. Ce cavalier coiffé d'un chèche chevauche un équidé qui constituait un rare attribut de prestige dans ces régions du Sahel. Accompagné d'un socle en plexi. Patine dorée cuivrée. Les Sao, ancêtres des Kotoko, étaient établis,entre le XIIe et le XIVe siècle dans une zone géographique s'étendant sur les frontières entre le Tchad, le nord Cameroun et le Nigeria. Ils se sont établis sur des collines , ce qui leur permettait de repousser les envahisseurs. La ...


Voir la fiche

95,00

Cavaliers Sao Kotoko
objet vendu
Art africain > Bronze art africain > Cavalier Sao

Ex-collection art tribal française.
Les Sao, au sud du lac Tchad, sont les ancêtres des Kotoko, dont l'art est prisé par les amateurs d'art africain. Ils se sont établis sur des collines , ce qui leur permettait de repousser les envahisseurs. Ces cavaliers coiffés d'un chèche chevauchent une monture qui constituait un rare attribut de prestige dans ces régions du Sahel. Utilisé comme une amulette créditée de vertus apotropaïques, cet objet à valeur de talisman était porté durant les crises de possession. Les Sao étaient établis,entre le XIIe et le XIVe siècle,dans une zone géographique s'étendant sur les frontières entre le Tchad, le Cameroun et le Nigeria. La fonte à la cire perdue était déjà couramment pratiquée dès le XIIe siècle par cette ethnie africaine, qui produisait ...


Voir la fiche


Vendu à 95,00 Trouver un objet similaire

Cavalier Sao Sokoto
objet vendu
Art africain > Bronze art africain > Cavalier Sao

Les Sao, au sud du lac Tchad, sont les ancêtres des Kotoko, dont l'art est fort prisé par les amateurs d'art africain. Ils se sont établis sur des collines , ce qui leur permettait de repousser les envahisseurs. Petit cavalier à la patine foncée laissant apparaître des traces cuivrées, coiffé d'un chèche, un bouclier dans la main droite, une lance dans la main gauche, il chevauche une monture parée de décorations tribales. Utilisé comme une amulette créditée de vertus apotropaïques, elle était portée durant les crises de possession. Les Sao étaient établis,entre le XIIe et le XIVe siècle,dans une zone géographique s'étendant sur les frontières entre le Tchad, le Cameroun et le Nigeria. La fonte à la cire perdue était déjà couramment pratiquée dès le XIIe siècle par cette ethnie ...


Voir la fiche

Vendu

Paire de cavaliers Sao
objet vendu
Art africain > Cavalier > Paire de cavaliers Sao

Ex collection privée française d'art africain.

Les œuvres d’inspiration sao kotoko sont majoritairement empreintes du monde équestre.
Au sein de l’ethnie, de petits exemplaires de cavaliers généralement en bronze sont fondus et portés comme des talismans. Ils sont considérés avant tout comme un remède pour lutter contre la possession par les mauvais esprits.
Le cheval représente l’esprit de la personne qui est possédée, tandis que le génie qui la possède est symbolisé par le cavalier.
La particularité de ces petites pièces est le manteau de cuir rembourré qui couvre la structure métallique. Seuls dépassent les pieds et la tête de la monture ainsi que la tête du cavalier. Cette version couverte de cuir est plus rare que les petits cavaliers en bronze ...


Voir la fiche

Vendu





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook