Profitez momentanément de la livraison offerte en Europe - liste des pays
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Songye:




Grand masque Songye Kifwebe
Art africain > Masque africain > Masque Songye

Ex-collection art africain italienne.
Ce masque africain à la fonction imprécative, strié de larges bandes contrastées, et dont l'arête naso-frontale se poursuit en haute crête sommitale, serait masculin. Aux différentes zones de ces masques (incluant la barbe, le costume et le corps du porteur) se rattache un symbolisme particulier : la bouche par exemple incarnerait le bec d'un oiseau et le feu du sorcier. Hauteur sur socle : 70 cm.
Patine mate abrasée, fissures et manques.

Trois types de masque d'art africain "Kifwebe" ( ou masque en songye) sont répertoriés: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) présenterait une crête plus modeste voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Le sculpteur ...


Voir la fiche

490,00

Statue fétiche Songye Nkisi
objet vendu
Art africain > Fétiches > Statue Songye

Ex-collection art africain française.
Statue africaine Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) des Songye, vêtue d'un pagne de raphia, elle dispose d'une tête incrustée de clous tapissiers qui, selon certains auteurs, auraient trait à la vérole. Le clan cherchait à se prémunir de cette dernière par le biais de sculptures protectrices. La corne sommitale qui recélait la charge magique bishimba ou des ingrédients thérapeutiques est ici accessoirisée de longues tresses en cheveux humains. Les bras sont positionnés autour d'un abdomen saillant. Patine mate hétérogène. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieu et les hommes, chargé de protéger contre différents maux. Les exemplaires de grande taille ...


Voir la fiche

Vendu

Statue fétiche Nkisi des Songye
Art africain > Fétiches > Statuette Songye

Ex-collection art africain allemande.
Statue africaine Nkisi, nkishi (pl. mankishi )des Songye, elle dispose d'un visage sur lequel s'inscrit un large rictus. Les bras sont positionnés autour d'un abdomen saillant ceintré d'un boudin pouvant recéler une charge magique bishimba, et offrent un espace afin de saisir précautionneusement la sculpture à l'aide de crochets métalliques, comme le dictait l'usage. Patine semi-mate. Erosions sur le socle. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieu et les hommes, chargé de protéger contre différents maux. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, et les figures plus réduites appartiennent à un individu ou ...


Voir la fiche

290,00

Masquette Songye Kifwebe
Art africain > Masque africain > Masque Songye

Art africain chez les Songye.
Ce masque forme un exemplaire réduit du "masque de bois" Kifwebe ou( pluriel Bifwebe), dont le même type a été produit à la fois par les Luba et les Songye. Le terme Kifwebe désigne le masque, la société des masques, et le porteur du masque appartenant à la société secrète masculine bwadi bwa kifwebe qui assurait le contrôle social. Il en existe trois variantes : le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Hauteur sur socle : 33 cm.

Ces masques africain sont dotés d'orifices sur leur contour afin de pouvoir y fixer, pour les cérémonies les plus importantes, un costume dont une volumineuse barbe faite de ...


Voir la fiche

180,00

Statue fétiche Nkishi des Songye
objet vendu
Art africain > Fétiches > Statue Songye

Ex-collection art africain allemande.
Des volumes anguleux forment cette sculpture anthropomorphe androgyne. Toujours intrigants par la diversité de leur attirail magique, les fétiches africains mankishi (plu.) des Songye, spécialistes en la matière. La corne sommitale, généralement chargée de bishimba dans lequel se mêlent les ingrédients magiques, jaillit ici au centre de la coiffe. Les différents accessoires magiques, ajoutés par le ritualiste nommé nganga, sont formés des colliers, incrustations de clous tapissiers, et des cordelettes en guise de pagne. Chacun d'eux jouait un rôle pour se prémunir contre la sorcellerie. Patine mate. Fissures.
Les Songye sont venus de la région du Shaba en RDC et se sont installés le long de la rivière Lualaba au milieu de la ...

Statue fétiche Songye
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Songye

Ex-collection art tribal française.
Les fétiches dans l'art africain des Songye. Sculpture magique nommée Nkisi , nkishi (pl. mankishi ), il s'agit d'un fétiche protecteur des Songye, composé d'un personnage juché sur un être hybride, cornu, à la physionomie menaçante.  Une large corne, dans laquelle des éléments magiques ( bajimba ) étaient introduits, a été placée au centre du diadème qu'il arbore, parmi des éléments de même nature plus réduits, une dernière surgissant de son abdomen.  D'autres cavités présentes sur les statues pouvaient également recéler des ingrédients à visée apotropaïque . Les larges mains digitées mettent en valeur la proéminence abdominale, témoin du lignage. Des lanières d'osier, fermement enroulées, maintiennent sous les bras de l'effigie des bâtons ...


Voir la fiche

Vendu

Oracle de divination Luba/Songye Katatora
objet vendu
Art africain > Fétiches > Oracle Katatora

Ex-collection art africain britannique.
Outil divinatoire pour communiquer avec les ancêtres. Intégrant la catégorie des objets nkisi , nkishi , on attribuait à cette sculpture une puissance secrète car il formait le réceptacle d'une énergie spirituelle. Les Luba , comme leurs voisins Songye, utilisent ce type d'objets liés à la divination kashekesheke nommés katatora et lubuko . Selon François Neyt, l'objet était sculpté dans un bois ( kibekwasa )aux propriétés magiques. Lors de l'entretien, l'anneau était attrapé par le devin et son client, qui le faisaient glisser sur une natte ou un appuie-tête en réponse aux questions posées ( produisant le son "kashekesheke", "extraction de la vérité"). Le motif figuratif est ici formé d'une tête aux yeux incrustés de cauris et coiffée ...

Statuette fétiche Songye Nkisi
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Ex-collection art africain allemande.

Originaires du Shaba en République démocratique du Congo, les Songye sont apparentés aux Luba avec lesquels ils partagent des ancêtres communs. Cette sculpture anthropomorphe arborant pour parures rituelles un fil métallique enroulé autour du poignet et un fragment de peau sous la poitrine, conserve les spécificités de la statuaire Songye, avec le faciès d'un masque Kifwebe, le ventre bombé sans charge ventrale bishimba, les jambes trapues, écartées, semi-fléchies, supportées par de larges pieds établis sur un promontoire. La charge a vraisemblablement été introduite dans la corne sommitale. Les Kuba ne produisaient pas de fétiches, ils se les procuraient auprès de leurs voisins Songye, considérés comme experts en la matière. L'objet ne ...


Voir la fiche

290,00

Masque Songye Kifwebe Kilume
Art africain > Masque africain > Masque Songye

Ex-collection art africain allemande.
La surface de ce masque africain arbore de larges bandes de couleurs contrastées. L'arête du nez sous lequel des narines ont été percées se prolonge vers la tête d'une crête sagittale. Les paupières s'étirent vers les tempes. Telle un bec, la bouche en parallélépipède fait saillie. Patine mate, érosions. Hauteur sur socle : 62 cm.  Trois types de masques africains Kifwebe sont répertoriés: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) présenterait une crête plus modeste voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur société est organisée de façon patriarcale. Leur ...


Voir la fiche

380,00

Corne Songye bicéphale
Art africain > Fétiches > Corne Songye

Ex-collection art africain britannique.
Parmi les objets de curiosité les plus improbables, cette corne rituelle Nkisi, nkishi (pl. mankishi ) est pourvue de deux têtes soulignées de fourrure animale. Les visages sont dirigés vers des directions opposées, symbolisant la double vue du médium. Une charge magique bishimba a probablement été introduite à l'extrémité de la corne, obturée. Une chaînette interne résonne contre les parois de la corne, produisant un tintement à chaque déplacement de l'objet. Patine sombre huilée. Hauteur sur socle : 30 cm Longueur : 27 cm.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieu et les hommes, chargé de protéger contre différents maux. Les ...


Voir la fiche

180,00

Masque Songye Kifwebe
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kifwebe

Ex-collection art africain belge.
Nommé kikashi , ce masque africain des Songye dispose de caractéristiques classiques. La crête est cependant creusée sur toute sa longueur d'une large nervure percée d'orifices. Des sillons parallèles, incrustés de kaolin blanc, ornent la surface du bois, symbolisant le plumage et le lien avec la mort. Des zones d'abrasion, et des fissures sont à noter. Altérations internes. Patine abrasée par le temps et l'usage, sèche et veloutée. Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos ...


Voir la fiche

Vendu

Canne de dignitaire figurative Songye
Art africain > Bâton de commandement > Sceptre Songye

Ex-collection art africain suisse.

De conception similaire aux Kibangos des Luba voisins, ce sceptre Songye est divisé en plusieurs sections entre lesquelles apparaît une représentation sculptée des fétiches en usage au sein du groupe. Patine noir huilée. Les Songye sont venus de la région du Shaba en RDC et se sont installés entre la rivière Lualaba et la rivière Sankuru au milieu de la savane et des forêts. Ils sont gouvernés par le yakitengé et par des chefs locaux. La société secrète Bwadi contrebalance cependant leur pouvoir. Leurs masques masculins, aux pouvoirs occultes, étaient exhibés lors d'expéditions punitives et disciplinaires. Leurs apparitions demeuraient en effet liées à des objectifs divinatoires et sociopolitiques. (Luba, F. Neyt)

Statuette fétiche Songye
objet vendu
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Ex-collection art africain belge.
Originaires du Shaba en République démocratique du Congo, les Songye sont apparentés aux Luba avec lesquels ils partagent des ancêtres communs. Figurine anthropomorphe de type nkishi pourvue de parures rituelles, elle conserve les spécificités de la statuaire Songye, dotée de la physionomie du masque Kifwebe, et un ventre bombé sur lequel viennent se poser de longs doigts prolongeant les mains de bras graciles. La charge magique bishimba est ici insérée au sommet du crâne, obturée par une résine, et sous la poitrine dans un petit bourrelet de peau. Patine brun clair.
Les Songye, considérés comme experts en la matière, fournissaient leurs voisins kuba qui ne produisaient pas de fétiches. L'objet ne pouvant être touché, on lui introduisait ...


Voir la fiche

Vendu

Statue fétiche Nkishi Songye
objet vendu
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Ex-collection art africain espagnole.
Toujours intrigants par la diversité de leur attirail magique, les fétiches africains des Songye, spécialistes en la matière : des ingrédients d'origine diverses étaient introduits dans l'abdomen des fétiches, dans la corne, parfois aussi dans des sachets joints au pagne, afin de renforcer la puissance de l'objet. Les textiles, plumes et colliers constituaient également des attributs nécessaires pour se prémunir contre la sorcellerie. La corne sommitale est absente sur cette oeuvres qui se disitngue par sa cape en peau, sa bouche, et son abdomen qui révèlent des bris de cornes et de dents animales. Patine mate.
Les Songye sont venus de la région du Shaba en RDC et se sont installés le long de la rivière Lualaba au milieu de la savane et ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette fétiche Nkisi Songye
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Ex-collection art africain française.
Statuette africaine Nkisi, nkishi (pl. mankishi ) des Songye, ce fétiche tribal dispose d'une tête sculptée à l'image du masque Kifwebe des Songye. Les bras sont absents, mettant en valeur un buste tubulaire,étroit, et les cornes dissimulant les charges magiques bishimba également. Des cordelettes et du raphia sont toutefois enroulés autour du cou et des hanches de la figure. Bois exsudant une patine huileuse mate, mouchetée de résidus de kaolin. Très légères fissures. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieu et les hommes, chargé de protéger contre différents maux. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un ...


Voir la fiche

380,00

Appui-nuque Luba/Songye
objet vendu
Art africain > appuie nuque > Appuie-nuque Songye

Art africain: appuie-nuque.
Une figure de caryatide, en position accroupie, soutient de ses bras largement déployés le plateau de cet appuie-nuque. L'effigie est représentée portant un masque songye féminin nommé kikashi, encore utilisé de nos jours. Ce type de masque est porté au cours des initiations avec un long costume et une barbe constituée de fibres naturelles. Patine brun noir huilée.
Utilisé comme oreiller afin de préserver les agencements capillaires de l'utilisateur, l'appuie-nuque africain forme un objet tribal orné de différentes iconographies incarnant des forces spirituelles censées influer sur les rêves. Certaines régions luba ont également produit des sculptures d'inspirations songye, partageant avec ces derniers de nombreuses traditions.
Les Songye ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Kifwebe des Songye
Art africain > Masque africain > Masque Kifwebe

Ex-collection art africain italienne.
Ce grand masque africain des Songye, le kikashi présente des paupières saillantes, incisées et courant jusqu'aux tempes, et une crête naso-frontale réduite. La bouche tubulaire est évidée en croix. Des stries parallèles sont creusées sur la surface du bois, symbolisant le plumage et le lien avec la mort. Patine mate, fissures de dessication, érosions. Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble provenir de la zone limitrophe entre les Luba septentrionaux et les ...


Voir la fiche

480,00

Statue d ancêtre Songye
objet vendu
Art africain > Fétiches > Statue Songye

Art africain Songye.
Dépourvu d'accessoires magiques, cette sculpture africaine Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) figure un ancêtre dressé frontalement sur une base circulaire. Les mains mettent en évidence un abdomen dont la proéminence évidée valorise l'ombilic. Le visage quant à lui rappelle la physionomie du masque Kifwebe par la bouche grimaçante, en saillie, et les larges globes oculaires. Patine sombre lustrée. Fissures de dessication. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Kifwebe Kikashi Luba Songye
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque KIfwebe

Collection art africain belge.
Masque africain des Songye, le kikashi , il offre des yeux saillants, évidés, étirés vers les tempes et une crête naso-frontale qui se résume à une nervure. La bouche en parallélépipède dispose d'un orifice. Des stries parallèles sont creusées sur la surface du bois, symbolisant le plumage et le lien avec la mort. Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble provenir de la zone limitrophe entre les Luba septentrionaux et les Songye du Sud-Est. Ils sont portés avec un long ...

Statuette fétiche de protection Nkishi Songye
Art africain > Statues africaines > Fétiche Songye

Ex-collection art africain française.
Originaires du Shaba en République démocratique du Congo, les Songye sont apparentés aux Luba avec lesquels ils partagent des ancêtres communs. Toute en sobriété, cette figure anthropomorphe dépourvue de parures rituelles conserve les spécificités de la statuaire Songye, avec la physionomie du masque Kifwebe, le ventre bombé sans charge ventrale bishimba dans ce cas, sur lequel viennent se poser les mains, les jambes trapues, écartées, semi-fléchies, supportées par de larges pieds épousant un socle circulaire. Les Kuba ne produisaient pas de fétiches, ils se les procuraient auprès de leurs voisins Songye, considérés comme experts en la matière. L'objet ne pouvant être touché, on lui introduisait des tiges ou des crochets de fer sous les bras afin ...

Statue Nkishi - Songye - Congo RDC
objet vendu
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Art africain et fétiches rituels
Statue-fétiche Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) anthropomorphe dépourvue d'accesoires. Les doigts mettent en valeur la cupule de l'ombilic, dans laquelle était introduite une charge magique protectrice. Une corne animale s'élève au sommet, scellant l'orifice dans lequel des éléments rituels étaient également introduits. La particularité de ces objets résident le plus souvent dans le traitement anguleux de la forme, l'imposant visage triangulaire dont le menton se fond dans la barbe, reprenant ici la physionomie du masque kifwebe , et l'attitude déportée vers l'avant du ventre bombé.
Belle patine lustrée brun doré. Très légères abrasions.

Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le ...