La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Songye:




Masquette Songye Kifwebe
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kifwebe

Art africain chez les Songye.
Ce masque forme un exemplaire réduit du "masque de bois" Kifwebe( pluriel Bifwebe), dont le même type a été produit par les Luba et les Songye. Le terme Kifwebe désigne le masque, la société des masques, et le porteur du masque appartenant à la société secrète masculine bwadi bwa kifwebe qui assurait le contrôle social. Il en existe trois variantes : le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Hauteur sur socle : 31 cm.

Ces masques africain sont dotés d'orifices sur leur contour afin de pouvoir y fixer, pour les cérémonies les plus importantes, un costume dont une volumineuse barbe faite de fibres ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Luba
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Luba

Ex-collection art africain belge.
Ce type de masque africain luba polychrome, de structure arrondie, présente des similitudes avec les masques des Songye. Ils ne revêtaient toutefois pas la même fonction. Cette catégorie de masques africains sont nommés "bifwebe". Ils apparaissaient lors de funérailles et d'investitures. L'appendice nasal se prolonge en une épaisse crête sommitale, tandis qu'une bouche cubique fait saillie. Patine mate écaillée, rehauts colorés. Hauteur sur socle : 28 cm.
Ils se produisaient au cours des cérémonies rituelles de la société kazanzi , chargée de lutter contre la sorcellerie. "Bifwebe" (Sing. : kifwebe) signifierait d'ailleurs, selon C. Faïk-Nzuji, "chasser la mort". Porté doté d' une volumineuse collerette de raphia qui dissimulait le danseur, ...


Voir la fiche

Vendu

Hache de parade Songye
objet vendu
Art africain > Armes > Hache Songye Nsapo

Ancienne et dotée d'une très belle patine, cette pièce provient d'une collection belge d'art tribal africain. Le manche en bois dispose d'une patine satinée couleur miel. La lame trapézoïdale est tranchante et garnie de perforations. Les armes d'attaque ont souvent été utilisées comme monnaies dans les échanges commerciaux avant l'époque coloniale. Originaires du Shaba en République démocratique du Congo, les Songye forment une société patriarcale apparentée aux Luba, avec lesquels ils partagent des ancêtres communs. Gouvernés par le yakitengé ,et par des chefs locaux, ils sont également soumis à l'influence de la société secrète Bwadi Bwa Kifwebe dont les masques sont réputés.


Voir la fiche


Vendu à 125,00 Trouver un objet similaire

Statuette fétiche Songye Nkisi
objet vendu
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Statuette Nkisi, nkishi (pl. mankishi )dont la corne sommitale est intacte. Dans la cupule ombilicale venait se loger la charge magique bishimba, également présente dans la corne. La puissance du fétiche, selon les croyances des Songye, serait en effet accentuée par la présence de ses accessoires, tels les clous et les cordelettes. Patine brun clair.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Masquette Songye Kifwebe
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Songye

Art africain chez les Songye.
Ce masque forme un exemplaire réduit du "masque de bois" Kifwebe( pluriel Bifwebe), dont le même type a été produit par les Luba et les Songye. Le terme Kifwebe désigne le masque, la société des masques, et le porteur du masque appartenant à la société secrète masculine bwadi bwa kifwebe qui assurait le contrôle social. Il en existe trois variantes : le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Hauteur sur socle : 32 cm.

Ces masques africain sont dotés d'orifices sur leur contour afin de pouvoir y fixer, pour les cérémonies les plus importantes, un costume dont une volumineuse barbe faite de fibres ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette fétiche Songye Kalebwe
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Ex-collection art africain allemande.

Statuette Nkisi, nkishi (pl. mankishi )dont la corne sommitale est absente. La puissance du fétiche, selon les croyances des Songye, renforcée par la présence de ses accessoires, tels le métal et les différents ajouts de matières, fibres végétales, peaux animales, fruits séchés, etc... Patine brun clair. Fissures minimes. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la ...


Voir la fiche

180,00

Oracle de divination Luba/Songye Katatora
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Oracle Songye

Ex-collection art africain italienne.
Cette sculpture africaine est un outil utilisé par le devin lors des rituels de divination afin de communiquer avec les ancêtres. Intégrant la catégorie des objets nkisi , nkishi , il est censé être doté d'une puissance secrète, réceptacle d'une énergie spirituelle. Les Luba , comme leurs voisins Songye, utilisent ce type d'objets liée à la divination kashekesheke nommés katatora et lubuko . Selon François Neyt, l'objet était sculpté dans un bois ( kibekwasa )aux propriétés magiques. Lors de l'entretien, l'anneau était attrapé par le devin et son client, qui le faisaient glisser sur une natte ou un appuie-tête en réponse aux questions posées ( produisant le son "kashekesheke", "extraction de la vérité"). Le motif figuratif est ici formé ...

Statue Songye Nkishi
Art africain > Statues africaines > Fétiche Songye

Ex-collection art africain allemande.

Plus réaliste que de coutume, cette figure sculptée Nkisi, nkishi (pl. mankishi ),toujours pourvue de la corne sommitale dans laquelle la charge magique bishimba aura probablement été introduite. La puissance du fétiche serait en effet accentuée par la présence d' accessoires, bijoux, métal, matières et éléments divers. Patine brun à noir lustrée. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur ...


Voir la fiche

180,00

Masque Kifwebe kikashi Songye
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Songye

Ex-collection art africain belge.
Atypique par ses paupières bridées en oblique, ce kikashi , masque africain Songye de type féminin, incarne une force positive. Les fentes palpébrales, mi-closes, sont étirées vers les tempes, le nez et la bouche en saillie. La large crête naso-frontale, plate, indique qu'il s'agit d'un masque féminin. De fines lignes parallèles sont creusées sur la surface blanchie. Très légères fissures. Trois variantes de ce masque Kifwebe ( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts),de la société du même nom, se distinguent :  le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Songye Kifwebe
Art africain > Masque africain > Masque Songye

Ex-collection art africain allemande.

Modestes dimensions pour ce masque Kifwebe pourvu d'un socle. Hauteur totale : 33 cm. Patine mate, érosions. Trois types de masques africains Kifwebe sont répertoriés: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) présenterait une crête plus modeste voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur société est organisée de façon patriarcale. Leur histoire est indissociable de celle des Luba auxquels ils sont apparentés par l'intermédiaire d'ancêtres communs. Les Songyes ont créé des statues impressionnantes aux traits puissants souvent utilisées pendant les cérémonies ...


Voir la fiche

180,00

Statue Nkishi Songye
Art africain > Statues africaines > Statue Songye

Statue africaine Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) hermaphrodite des Songye, elle dispose d'une tête massive que supporte un cou annelé. Les bras sont positionnés autour d'un abdomen saillant.  L'absence de corne sommitale est à noter. La particularité de ces fascinantes figures tribales  réside le plus souvent dans le traitement anguleux de la forme, l'imposant visage triangulaire qui reprend ici la physionomie du masque africain kifwebe, les commissures de la bouche écartées en rictus,et l'attitude déportée vers l'avant du ventre bombé. Patine brune, légèrement satinée. Ici,le cou est entouré d'un collier de perles de couleurs et l'abdomen saillant est dépourvu de charge magique bishimba. Le boudin de toile qui revêt les hanches serait censé déterminer le rang du personnage et ne ...


Voir la fiche

350,00

Masque Songye Kifwebe
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kifwebe

Ex-collection art africain italienne.
Ce grand masque africain des Songye, le kikashi présente des paupières saillantes, incisées et courant jusqu'aux tempes, et une crête naso-frontale réduite. La bouche tubulaire est évidée en croix. Des stries parallèles sont creusées sur la surface du bois, symbolisant le plumage et le lien avec la mort. Patine mate, fissures de dessication, érosions. Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble provenir de la zone limitrophe entre les Luba septentrionaux et les ...


Voir la fiche


Vendu à 240,00 Trouver un objet similaire

Statuette fétiche Songye tricéphale
objet vendu
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Ex-collection art africain belge.

Cette intrigante figure à trois têtes juchées sur un cou annelé forme une version réduite, individuelle, des grands fétiches Nkisi des Songye. Elle arbore en effet trois visages masqués du kifwebe, et la morphologie dépourvue de bras s'illustre par des jambes trapues, musclées, reposant écartées sur une petite base circulaire. Patine noire satinée. Légères fissures de dessication. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du ...

Masque Songye Kifwebe Kilume
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Songye

Ex-collection art africain allemande.
La surface de ce masque africain arbore de larges bandes de couleurs contrastées. L'arête du nez sous lequel des narines ont été percées se prolonge vers la tête d'une crête sagittale. Les paupières s'étirent vers les tempes. Telle un bec, la bouche en parallélépipède fait saillie. Patine mate, érosions. Hauteur sur socle : 62 cm.  Trois types de masques africains Kifwebe sont répertoriés: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) présenterait une crête plus modeste voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur société est organisée de façon patriarcale. Leur ...

Figure de danseur Songye Kifwebe
Art africain > Statues africaines > Songye Kifwebe figure

Ex-collection art africain allemande.
Cette statue figure un danseur, membre de la société secrète Bwadi Bwa Kifwébé , en état de transes "bwadi", enveloppé d'un costume tressé et d'une parure en fibres naturelles fixée aux contours du masque kifwebe. Il porte une culotte en peau animale sur laquelle subsiste de la fourrure.. L'apparition de ce danseur masqué a pour but d'accroître la fécondité. Les bras sont mobiles. Trois variantes de ce masque Kifwebe ( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts), de la société du même nom, se distinguent :  le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble ...


Voir la fiche

490,00

Grand Masque Songye Kifwebe Kikashi
Art africain > Masque africain > Masque Songye

Ex-collection art africain allemande.
Masque africain des Songye kikashi de très grande dimension, il offre des paupières étirées évidées, et une crête naso-frontale qui se résume à une nervure. La bouche en parallélépipède est relevée d'ocre rouge. Des stries parallèles sont gravées sur la surface du bois, symbolisant le plumage et le lien avec la mort. Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble provenir de la zone limitrophe entre les Luba septentrionaux et les Songye du Sud-Est. Ils sont portés avec ...


Voir la fiche

350,00

Statue de danseur Kifwebe Songye
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Songye

Ex-collection art africain belge.
Cette figure de danseur du Kifwebe porte le masque africain Songye , le kikashi, incarnant une force positive.La crête naso-frontale réduite indique qu'il s'agit d'un masque féminin. Paré de sa collerette de raphia et d'un costume intégral tressé, le danseur arbore en outre une jupe en fourrure et des sandales en peau. Imposante barbe de raphia fixée aux contours de l'objet.

Trois variantes de ce masque Kifwebe ( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts),de la société du même nom, se distinguent :  le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble provenir ...

Statue Songye Nkishi
objet vendu
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Ex-collection art africain allemande.

La sculpture dotée de deux visages évoquant les masques kifwebe liés à la société Bwadi ka bifwebe est pouvue d' accessoires rituels à visée magique sous la forme d'éléments métalliques. Un pagne en toile de raphia, englué dans une résine, marque la taille. Bois érodé, manques. Le fétiche Songye, sculpture magique Nkisi, nkishi (pl. mankishi ) , joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir au Kasaï, au Katanga et dans le sud Kivu. Leur société est organisée de façon patriarcale. Leur histoire ...


Voir la fiche

Vendu

Statue fétiche Songye Nkisi
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Ex-collection art africain monégasque.
Cette sculpture dépourvue de sa corne sommitale est le fruit de la coopération entre le nganga , l'artisan et le client. Traitée d'après les indications du prêtre rituel, la figure destinée au client est ensuite chargée des éléments bishimba destinés à contrer toute force malfaisante : charge magique, accessoires symboliques variés. La physionomie qui adopte les traits d'un homme d'âge mur rappelle à la fois le masque kifwebe. Patine brun noir satinée. Le fétiche Songye , sculpture magique Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) , joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. ...


Voir la fiche

380,00

Masque Songye Kikashi
Art africain > Masque africain > Masque Kifwebe

Ex-collection art africain belge.
Ce masque africain Songye, le kikashi, incarne une force positive. Les fentes palpébrales, mi-closes, sont étirées vers les tempes, le nez et la bouche en saillie rectangulaire. La crête naso-frontale plate indique qu'il s'agit d'un masque féminin. Des stries parallèles sont gravées sur la surface pigmentée de blanc.

Trois variantes de ce masque Kifwebe ( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts),de la société du même nom, se distinguent :  le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble provenir de la zone limitrophe entre les Luba septentrionaux et les ...


Voir la fiche

350,00

Statuette fétiche Songye
Art africain > Fétiches > Statuette Songye

Ex-collection art africain belge.
Sculpture dont la base est endommagée, elle figure un être hermaphrodite dont les mains reposent de part et d'autre d'un abdomen bulbeux, dans lequel une charge magique est généralement introduite. La statuette dépourvue de ses accessoires est coiffée d'un curieux bonnet pointu. Patine lisse mi-satinée. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur société est organisée ...


Voir la fiche

180,00