La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Songye:




Appui-nuque Songye
Art africain > appuie nuque > Appuie-nuque Songye

Ex-collection art africain suisse.
Une figure de caryatide, en position accroupie, soutient de ses bras largement déployés le plateau de cet appuie-nuque. L'effigie est représentée portant un masque songye féminin nommé kikashi, encore utilisé de nos jours. Ce type de masque est porté au cours des initiations avec un long costume et une barbe constituée de fibres naturelles. Plateau et base est érodés. Patine d'usage brun moyen, incrustations cloutées.
Utilisé comme oreiller afin de préserver les agencements capillaires de l'utilisateur, l'appuie-nuque africain forme un objet tribal orné de différentes iconographies incarnant des forces spirituelles censées influer sur les rêves.

Les Songye sont venus de la région du Shaba en RDC et se sont installés entre ...


Voir la fiche

280,00

Statuette fétiche janiforme Songye
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statuette Songye

Ex-collection art africain belge.
Deux masques kifwebe, liés à la société Bwadi ka bifwebe , composent la tête de ce fétiche. Un accessoire rituel sous la forme d'un collier composé d'un boudin de cuir laisse apparaître de la fourrure. Une perforation au sommet permettait peut-être de fixer des plumes. Cette sculpture était déplacée au moyen de tiges métalliques afin de se prémunir contre sa puissance. Fissures de dessication. Patine lustrée. Incrustations résiduelles d'argile blanche.
Le fétiche Songye , sculpture magique Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) , joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au ...

Masque Songye KIfwebe
Art africain > Masque africain > Masque Songye

Ex-collection art africain italienne.
Ce masque africain Songye, le kikashi , dispose de paupières étirées vers les tempes, une bouche quadrangulaire et d'une crête naso-frontale réduite. Des stries parallèles enduites d'argile blanche, agrémentent la sculpture, symbolisant le plumage et le lien avec la mort. Abrasions.
Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble provenir de la zone limitrophe entre les Luba septentrionaux et les Songye du Sud-Est. Ils sont portés avec un long costume et ...


Voir la fiche

280,00

Statue Nkishi Songye
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Fétiche Songye

Ex-collection art africain française.
Des volumes anguleux et bombés alternent de façon équilibrée dans ce fétiche africain Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) dont les larges pieds viennent épouser un petit promontoire circulaire. Ses mains mettent en évidence un abdomen saillant, évoquant le lignage. Des charges rituelles, composées d'ingrédients d'origine organique ou végétale étaient placées dans le coussinet comprimant le torse, et sous la corne sommitale. Elles étaient censées renforcer la puissance magique de la sculpture. Les hanches du personnage sont drapées d'un pagne de lainage. Le visage quant à lui rappelle la physionomie du masque Kifwebe par la bouche grimaçante,en saillie, simplement évidée. Patine brun clair satinée. Très légères fissures de dessication. Cette statue a ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Songye Kalebwe
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Kalebwe Songye

Ex-collection art africain belge.
Les clous de laiton, insérés sur le visage de cette sculpture d'art africain seraient liés à la petite vérole. La région du Maniéma était en effet durement frappée par les épidémies et dans la culture africaine, le métal est doté de propriétés magiques, thérapeutiques et apotropaïques. Des ingrédients rituels étaient en outre introduits dans l'abdomen, dans la corne, parfois aussi dans des sachets joints au pagne, afin de renforcer la puissance de l'objet. Les textiles, plumes et colliers constituaient également des attributs nécessaires pour se prémunir contre la sorcellerie. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites ...


Voir la fiche


Vendu à 200,00 Trouver un objet similaire

Masque Songye Kifwebe
Art africain > Masque africain > Masque Songye

Ex-collection art africain belge.
Cet exemplaire de masque africain Songye , le kikashi ,incarne une force positive et dispose d'yeux saillants, évidés, étirés vers les tempes et d'une crête naso-frontale réduite. La bouche tubulaire dispose d'un orifice. Des motifs en damiers, blanchis, sont creusés sur la surface du bois. Des zones d'abrasion et de légers manques sont à noter. Trois variantes de ce masque Kifwebe ( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts),de la société du même nom, se distinguent :  le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble provenir de la zone limitrophe entre les Luba ...


Voir la fiche

380,00

Masque Kifwebe Songye Kilume
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Sognye

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain dont les volumes ont contribué à inspirer le mouvement artistique cubiste est gravé de rayures parallèles enduites de pigment blanc. L'arête du nez sous lequel des narines ont été percées se poursuit en crête sur le sommet de la tête. Les paupières globuleuses se prolongent de rainures vers les tempes. Une bouche en parallélépipède s'avance, formant comme un chuchotement appelant au silence des initiés. Une collerette de raphia est fixée aux orifices du pourtour. Patine satinée.  Trois types de masque d'art africain Kifwebe sont répertoriés: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) présenterait une crête plus modeste voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ...

Panier reliquaire Songye
Art africain > Reliquaires > Panier reliquaire Songye

Ex collection privée belge d'art africain Jan Putteneers.

Au centre de la pièce, on retrouve une statuette songye au faciès rappelant les masques Kifwebe. Ce faciès est aussi similaire à celui très géométrique de certains fétiches Nkisi de protection.
La statuette est attachée à une petite vasque en terre cuite elle-même posée parmi une multitude d'offrandes et de libations accompagnant un enchevêtrement de matières et de cordes.

Les Songyes ont créé des statues impressionnantes aux traits puissants sont souvent utilisées pendant les cérémonies secrètes, recouvertes d'accessoires comme des plumes, de la peau et une corne pleine de charge magique.
Très présente dans leur société, la divination permettait de découvrir les sorciers et d'apporter ...


Voir la fiche

270,00

Fétiche Songye Nkishi Kalebwe
objet vendu
Art africain > Fétiches > Statue Songye

Ex-collection art africain espagnole.
Cette puissante effigie, accessoirisée de plumes, cordelettes et textile de raphia, était déplacée grâce à des tiges placées sous les bras. La tête d'où s'élève une corne remplie de substances magiques et consolidée d'un agrégat argileux incrusté de perles, est en forme du masque Songye Kifwebe. Trois variantes de ce masque Kifwebe ( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble provenir de la zone limitrophe entre les Luba septentrionaux et les Songye du Sud-Est. Des ingrédients d'origine diverses ...

Peigne Songye
objet vendu
Art africain > _1 > Peigne Songye

Ex collection art africain J. Putteneers.

Ce peigne à six dents est coiffé d’une figure typique Songye à l’image des fétiches de l’ethnie. Cette pièce d’usage est dotée d’une patine dorée.
Originaires du Shaba en République démocratique du Congo, les Songye sont apparentés aux Luba, avec lesquels ils partagent des ancêtres communs.

Parallèlement à l'expression de leur art sur des objets usuels, les Songyes ont créé des statues impressionnantes aux traits puissants, souvent utilisées pendant les cérémonies secrètes, recouvertes d'accessoires comme des plumes, de la peau et une corne pleine de charge magique.
Très présente dans leur société, la divination permettait de découvrir les sorciers et d'apporter des éclaircissements sur les causes des ...


Voir la fiche


Vendu à 280,00 Trouver un objet similaire

Masquette Songye
Art africain > Masque africain > Masque Songye

Ex-collection art africain belge.
Nommé kikashi, cette version miniature du masque africain des Songye dispose de caractéristiques classiques. La crête est ici percée d'orifices. Des sillons parallèles, incrustés de kaolin blanc, ornent la surface du bois, symbolisant le plumage et le lien avec la mort. Patine abrasée par le temps et l'usage, sèche et veloutée. Légers manques.
Hauteur sur socle : 30 cm.
Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble provenir de la zone limitrophe entre les ...


Voir la fiche

150,00

Charme de protection Songye janiforme
Art africain > Fétiches > Charme Songye

Ex-collection art tribal africain belge.
Parmi leur panoplie d'amulettes, fétiches et statues tribales, cette petite statuette en buste était censée assurer la protection individuelle des Songye contre tout type de mauvais sort, favoriser leur richesse et leur fécondité. Les visages reprennent les traits du célèbre masque sculpté kifwebe. Des substances magiques sont probablement enfermées à la base qu'une bande de textile huilé obstrue. 18 cm sur son socle. Abrasions et éclats. Les Songye sont venus de la région du Shaba en RDC et se sont installés entre la rivière Lualaba et la rivière Sankuru au milieu de la savane et des forêts. Ils sont gouvernés par le yakitengé et par des chefs locaux. La société secrète Bwadi contrebalance cependant leur pouvoir. Leurs masques ...

Fétiche Songye Nkisi
Art africain > Statues africaines > Fétiche Songye

Art tribal africain et fétiches rituels
Statue-fétiche Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) anthropomorphe , ses larges avant-bras sont positionnés autour d'un abdomen saillant au centre duquel l'ombilic, évidé en cupule, recevait une charge magique. Orné de colliers de perles rondes et tubulaires multicolores, en lien avec le collier symbole du cycle septennal de l'association du bukishi , il est également habillé d'un pagne de raphia . Un coussinet gainé de peau de reptile, peut-être la queue de l'animal, est attaché sous sa cage thoracique. Au sommet de son crâne se dresse une corne, scellant l'orifice dans lequel des éléments rituels étaient également introduits. La particularité de ces objets résident le plus souvent dans le traitement anguleux de la forme, l'imposant visage ...


Voir la fiche

180,00

Statuette Nkishi Songye
objet vendu
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Ex-collection art africain belge.
Le Nkisi, nkishi (pl. mankishi ) est un fétiche protecteur des Songye, sculpture tribale à vocation protectrice. Cet exemplaire réduit, vêtu d'un pagne de textile ceinturé de liens de raphia, arbore le masque Kifwebe. Des cavités ou discrets orifices aménagés sur les sculptures abritaient des ingrédients à visée apotropaïque. Dans ce cas les éléments sont insérés dans le boudin noué sur le buste de la figure. Les mains digitées sont disposées autour d' un abdomen saillant, témoin du lignage, dans lequel la charge magique bajimba est absente. Patine satinée chocolat. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes dans la culture africaine. Les ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Songye Kifwebe
Art africain > Masque africain > Masque Kifwebe

Ex-collection art africain belge.
Nommé kikashi , ce masque africain des Songye dispose de caractéristiques classiques. La crête est cependant creusée sur toute sa longueur d'une large nervure percée d'orifices. Des sillons parallèles, incrustés de kaolin blanc, ornent la surface du bois, symbolisant le plumage et le lien avec la mort. Des zones d'abrasion, et des fissures sont à noter. Altérations internes. Patine abrasée par le temps et l'usage, sèche et veloutée. Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos ...


Voir la fiche

480,00

Statue fétiche Songye
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Songye

Ex-collection art tribal belge.
Les spectaculaires fétiches de l'art africain des Songye. Au centre du bouquet de plumes composant la coiffe de notre fétiche, s'élève une corne d'ovin. Parmi les accessoires magiques suplémentaires dotés de vertus spécifiques, les éléments en laiton cloués sur le visage et le triple collier de perles blanches. Statue magique nommée Nkisi , nkishi (pl. mankishi ), cette sculpture rituelle à vocation protectrice, vêtue d'un pagne en raphia soigneusement tissé, comporte fréquemment des éléments magiques ( bajimba) introduits dans les cornes ou l'abdomen. La tête reprend la structure et les traits du masque kifwebe sur un cou annelé. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Les Songye ...


Voir la fiche

Vendu

Appuie-nuque Songye
objet vendu
Art africain > appuie nuque > Appui-tête Songye

Ex-collection art africain française.
Une figure féminine caryatidique soutient de ses bras largement déployés le plateau de cet appuie-nuque. Les jambes écartées, dotées de pieds massifs, valorisent les organes sexuels détaillés tout en équilibrant visuellement la sculpture. L'effigie est représentée portant un masque songye féminin nommé kikashi, encore utilisé de nos jours. Ce type de masque est portés au cours des initiations avec un long costume et une barbe constituée de fibres naturelles. Le dos de la pièce présente une longue fissure de dessication, le plateau est érodé. Patine mouchetée brun moyen, incrustations ocrées.
Les Songye sont venus de la région du Shaba en RDC et se sont installés entre la rivière Lualaba et la rivière Sankuru au milieu de la savane et ...


Voir la fiche


Vendu à 180,00 Trouver un objet similaire

Statuette Songye Nkisi, Nkishi
objet vendu
Art africain > Fétiches > Nouveau produit

Ex-collection art africain française.
Le Nkisi, nkishi (pl. mankishi ) est un fétiche protecteur des Songye, sculpture tribale à vocation protectrice. Une étoffe de raphia forme une épais pagne. Une corne, dans laquelle des éléments magiques ( bajimba )étaient introduits, s'élève de son crâne. D'autres cavités présentes sur les statues pouvaient également recéler des ingrédients à visée apotropaïque. Les mains digitées soutiennent un abdomen saillant, témoin du lignage. Patine satinée. Socle sur demande non compris. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes dans la culture africaine. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Statuette fétiche janiforme Songye
Art africain > Statues africaines > Fétiche Songye

Ex-collection art africain américaine.
Ces fétiches Songye sculptés dos à dos dans le bois présentent les traits invariables des statues magiques produites par l'ethnie : position frontale, jambes écartées semi-fléchies, bras pliés contre un buste dont l'abdomen forme une saillie. Les visages adoptent la forme des masques kifwebe liés à la société Bwadi ka bifwebe. Les figures ont été vraisemblablement dépouillées des accessoires rituels d'origine cornes, perles, sachets d'amalgames divers, éléments métalliques. Le bois raviné renforce l'aspect insolite de l'objet. Le fétiche Songye , sculpture magique Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) , joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les ...


Voir la fiche

290,00

Grand masque Songye Kifwebe
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Songye

Ce masque à la fonction imprécative, strié de rainures blanchies, et dont l'arête naso-frontale se poursuit en haute crête frontale, serait masculin. Aux différentes zones de ces masques (incluant la barbe, le costume et le corps du porteur) se rattache un symbolisme particulier : la bouche par exemple incarnerait le bec d'un oiseau et le feu du sorcier.
Patine mate naturelle d'argile blanche, d'ocre rouge et noir. br>
Trois types de masque d'art africain "Kifwebe" ( ou masque en songye) sont répertoriés: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) présenterait une crête plus modeste voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Le sculpteur songye disposait d'un statut élevé au sein de la société bwadi et ...

Statuette Songye
Art africain > Statues africaines > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal allemande.
Les fétiches traditionnels dans l'art africain des Songye. Cette sculpture Songye est une statue magique nommée Nkisi , nkishi (pl. mankishi ). Ce fétiche protecteur des Songye, sculpture tribale à vocation protectrice, dispose d'un visage stylisé rappelant les traits du masque Kifwebe. Les larges mains digitées mettent en valeur la proéminence abdominale, témoin du lignage. Il est accessoirisé de bracelets de raphia et d'une jupe en peau animale. La charge magique, absente, était attachée au sommet du crâne par un clou. Patine veloutée brun foncé.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Les Songye jugeaient dangereux de les manipuler, c'est pourquoi on les déplaçait grâce à des tiges ...


Voir la fiche

240,00