La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Songye:




Masque Songye Kalebwe
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kifwebe

Ex-collection art africain traditionnel corse.
Spécificité de la région kalebwe, au centre du pays songye, ce masque africain du kifwebe porte d'étonnantes pupilles protubérantes, galbées, de part et d'autre d'une large crête sagittale. Les motifs striés sur la surface sont enduits de pigments bordeaux, noirs, et crème. Patine mate, érosions des contours et fissures de dessication.
 Trois types de masques africains Kifwebe sont répertoriés: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) présenterait une crête plus modeste voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur société est organisée de façon ...


Voir la fiche

450,00

Masquette Songye Kifwebe
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songye

Art africain chez les Songye.
Ce masque forme un exemplaire réduit du "masque de bois" Kifwebe( pluriel Bifwebe), dont le même type a été produit par les Luba et les Songye. Le terme Kifwebe désigne le masque, la société des masques, et le porteur du masque appartenant à la société secrète masculine bwadi bwa kifwebe qui assurait le contrôle social. Il en existe trois variantes : le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Hauteur sur socle : 30 cm.

Ces masques africain sont dotés d'orifices sur leur contour afin de pouvoir y fixer, pour les cérémonies les plus importantes, un costume dont une volumineuse barbe faite de fibres ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Songye Kalebwe Kifwebe Kilume
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songye

Ex-collection art africain allemande.
D'extraordinaires pupilles se projettent de part et d'autre de l'arête nasale de ce masque songye qui se déploie au sommet en haute crête plate. Un tube rectangulaire forme la bouche. Ce masque africain dont les volumes ont contribué à inspirer le mouvement artistique cubiste est strié de lignes incrustées de pigment blanc. Patine mate, érosions au sommet. Hauteur sur socle : 88 cm.
 Trois types de masque d'art africain Kifwebe sont répertoriés: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) présenterait une crête plus modeste voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la ...

Bouclier honorifique Songye Ngabo
objet vendu
Art africain > Bouclier africain > Bouclier Songye

Ex-collection art africain luxembourgeoise.

Bouclier utilisé par la société bwadi ka bifwebe , dont le motif sculpté figure le masque Kifwebe . Ces boucliers étaient conservés dans la case d'entreposage des masques dans laquelle ils étaient symboliquement suspendus aux murs. Patine mate bicolore. Abrasions.
Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts) se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble provenir de la zone limitrophe entre les Luba septentrionaux et les Songye du Sud-Est. Ils sont portés avec un long costume et une longue barbe ...

Masque Songye Kifwebe
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songye

Ex-collection art africain traditionnel africain.
Le terme Kifwebe désigne le masque, la société des masques, et le porteur du masque appartenant à la société secrète masculine bwadi bwa kifwebe qui assurait le contrôle social. Il en existe trois variantes : le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Patine mate veloutée, abrasée.
Hauteur sur socle : 32 cm.
Ces masques africain sont dotés d'orifices sur leur contour afin de pouvoir y fixer, pour les cérémonies les plus importantes, un costume dont une volumineuse barbe faite de fibres naturelles. Les stries blanches symboliseraient le plumage et le lien avec la mort. Au XVIème ...


Voir la fiche

350,00

Statuette fétiche Songye Nkishi
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Songye

Ex-collection art africain traditionnel corse.
Cette figure sculptée Nkisi, nkishi (pl. mankishi ) présente des volumes anguleux. La charge magique bishimba était introduite dans la cavité du crâne si l'abdomen n'en disposait pas. La puissance du fétiche serait en outre renforcée grâce à la présence d' accessoires, métal, quolifichets, etc... Belle patine noire lustrée. Légers manques et fissures de dessication.

Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la ...


Voir la fiche

280,00

Statuette fétiche divinatoire Songye
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Songye

Collection art tribal africain belge.
Interessante petite statuette talisman janiforme sur laquelle apparaît un visage sculpté, en lieu et place de la cavité usuelle abritant une charge magique. La puissance du fétiche, selon les croyances des Songye, serait en outre accentuée par la présence de ses accessoires, tels les clous et les cordelettes. Patine dorée satinée, lustrée.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive ...

Statuette fétiche Nkisi Songye
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Fétiche Songye

Ex-collection art africain traditionnel belge.
Le visage de cette statuette africaine est en rapport avec le masque kifwebe lié à la société Bwadi ka bifwebe . Les accessoires rituels se présentent ici sous la forme d'un collier de perles, d'une corne animale et d'un bourrelet de peau disposant fréquemment d'une charge magique ou d'ingrédients thérapeutiques. Patine chocolat satinée.
Le fétiche Songye, sculpture magique Nkisi, nkishi (pl. mankishi ), joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir au Kasaï, au Katanga et dans le ...


Voir la fiche

180,00

Masque Songye Kalebwe Kifwebe Kikashi
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kifwebe

Ex-collection art africain belge.
Prix: 220 euros
Ce masque africain Songye, le kikashi, incarne une force positive. Les fentes palpébrales, mi-closes, sont étirées vers les tempes, le nez et la bouche en saillie rectangulaire. La crête naso-frontale plate indique qu'il s'agit d'un masque féminin. Des stries parallèles sont gravées sur la surface pigmentée de blanc.

Trois variantes de ce masque Kifwebe ( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts),de la société du même nom, se distinguent :  le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble provenir de la zone limitrophe entre les Luba ...

Statuette fétiche Nkishi des Songye
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Songye

Ex-collection art africain espagnole.
Statue africaine Nkisi, nkishi (pl. mankishi )des Songye, dont la tête est taillée à l'image du masque kifwebe. L'abdomen, sur lequel reposent les mains, est ceinturé d'un coussinet et de perles, et forme le point central de la morphologie. Une charge magique bishimba était introduite dans la corne au sommet. Fissures de dessication.
Patine brun rouge huilée. Base érodée.Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieu et les hommes, chargé de protéger contre différents maux. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, et les figures plus réduites appartiennent à un individu ou une famille.
Au XVIème ...


Voir la fiche

340,00

Statuette fétiche Songye Kalebwe
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Songye

Ex-collection art africain allemande.

Statuette Nkisi, nkishi (pl. mankishi )dont la corne sommitale est absente. La puissance du fétiche, selon les croyances des Songye, renforcée par la présence de ses accessoires, tels le métal et les différents ajouts de matières, fibres végétales, peaux animales, fruits séchés, etc... Patine brun clair. Fissures minimes. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la ...


Voir la fiche

240,00

Statue fétiche Nkisi Songye
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Songye

Collection art africain luxembourgeoise.

La sculpture dotée d'un visage évoquant les masques kifwebe liés à la société Bwadi ka bifwebe est pourvue d'accessoires rituels sous la forme d'éléments métalliques, d'une corne et d'un bourrelet de peau contenant généralement une charge magique. Un pagne en fourrure marque la taille. Bois érodé, manques. Le fétiche Songye, sculpture magique Nkisi, nkishi (pl. mankishi ), joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir au Kasaï, au Katanga et dans le sud Kivu. Leur société est organisée de ...

Statue de pouvoir Songye Nkishi Kalebwe
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal africain française.

Cette sculpture dotée de formes anguleuses est le fruit de la coopération entre le nganga, l'artisan et le client. Traitée d'après les indications du prêtre rituel, la figure destinée au client est ensuite chargée des éléments bishimba destinés à contrer toute force malfaisante. Dans le cas du fétiche ci-contre, l'abdomen évidé en est dépourvu. Le visage est constellé de clous tapissiers. Dans la culture africaine, le métal est doté de propriétés magiques, thérapeutiques et apotropaïques. La physionomie qui adopte les traits d'un homme d'âge mur rappelle à la fois le masque kifwebe. Patine brun noir satinée. Le fétiche Songye , sculpture magique Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) , joue le rôle de médiateur entre dieux et ...

Statuette Songye Kifwebe
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Kifwebe

Ex-collection art africain belge
Statuette figurant un personnage portant le masque kifwebe des Songye. La puissance magique des bankishi ,(sing. Nkishi) est, selon la croyance songye, renforcée par l'adjonction d'accessoires, talismans, éléments métalliques, graines, coquillages, comme ici le pagne, la ceinture en peau, et le duvet sur la tête. Patine beige, incrustée d'argile blanche. Fissures de dessication.

Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur société est organisée de façon patriarcale. Leur histoire est indissociable de celle des Luba ...


Voir la fiche

180,00

Statuette fétiche Nkisi des Songye
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Songye

Ex-collection art africain traditionnel allemande.
Statuette Nkisi, nkishi (pl. mankishi )dont la corne sommitale est accompagnée de petits talismans. La puissance du fétiche, selon les croyances des Songye, serait en effet accentuée par la présence de ses accessoires, tels les clous et les cordelettes. Patine chocolat satinée.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur société est ...

Masque Songye Kifwebe
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songye

Ex-collection art tribal africain allemande.
Toujours spectaculaires, les masques des Songye où l'arête nasale se prolonge en hauteur d'un large disque. De la bouche proéminente qui évoque des lèvres figées en articulation, un son, un souffle peut-être, pourrait s'exhaler. Ce masque africain dont les volumes ont contribué à inspirer le mouvement artistique cubiste est strié de larges bandes incrustées de pigment blanc. Patine mate, fissures.
 Trois types de masque d'art africain Kifwebe sont répertoriés: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) présenterait une crête plus modeste voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur ...


Voir la fiche

390,00

Masque Songye Kifwebe
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songye

 Trois types de masque d'art africain Kifwebe sont répertoriés: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) présenterait une crête plus modeste voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi).
Pratiqué également par les Luba, le culte kifwebe ( "masque" en songye) agissait en tant que police secrète en faveur du pouvoir, de manière à contrôler les individus par le biais de la magie. Portés avec un long costume et une longue barbe faite de fibres naturelles, les masques Kifwebe apparaissaient en outre lors d'étapes cruciales des cérémonies d'initiation, à la nouvelle lune.
Les Songye sont venus de la région du Shaba en RDC et se sont installés le long de la rivière Lualaba au milieu de la savane et des forêts. Ils sont ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Songye Nkisi
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Songye Nkisi

Ex collection art africain belge.

Pièce sur laquelle on retrouve les constantes graphiques de l'ethnie se caractérisant par des volumes anguleux. La charge magique est généralement introduite dans une corne fichée au sommet de la tête. La corne sommitale laisse ici place à un petit orifice. Cette pièce est en effet désacralisée.
La puissance magique des bankishi ,(sing. Nkishi) est renforcée par l'adjonction d'accessoires, talismans, éléments métalliques, graines, coquillages, comme le pagne présent ici et parfois par de petites sacoches en cuir. Patine claire dorée, incrustée d'argile blanche.

Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Au XVIème ...


Voir la fiche

Faire offre

490,00

Masquette Songye
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Songye

Art africain chez les Songye.
Ce masque forme un exemplaire réduit du "masque de bois" Kifwebe( pluriel Bifwebe). Le terme Kifwebe désigne le masque, la société des masques, et le porteur du masque appartenant à la société secrète masculine bwadi bwa kifwebe qui assurait le contrôle social. Il en existe trois variantes : le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi).
Ces masques africain sont dotés d'orifices sur leur contour afin de pouvoir y fixer, pour les cérémonies les plus importantes, un costume dont une volumineuse barbe faite de fibres naturelles. Les stries blanches symboliseraient le plumage et le lien avec la mort. Au XVIème ...


Voir la fiche

Vendu

Petite monnaie Songye Kabengele
objet vendu
Art africain > Monnaies en bronze, en fer noir et autres materiau > Monnaie africaine

Ex-collection art africain belge.
En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer plus particulièrement. Ces monnaies primitives servaient lors d'échanges commerciaux, sociaux, pour les dots en particulier, mais pouvaient aussi provenir d'objets de parade ou d'armes de jet. En Sierra Léone, les marchandises étaient évaluées par rapport à des barres de fer nommées barriferri . En 1556 à Djenné Jean-Léon l'Africain observait que les populations employaient le fer pour payer "des choses de peu de valeur". Le roi contrôlait généralement la production ou l'acheminement de la monnaie du royaume. La variété de ces formes ...

Corne Songye bicéphale
objet vendu
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Corne Songye

Ex-collection art africain britannique.
Parmi les objets de curiosité les plus improbables, cette corne rituelle Nkisi, nkishi (pl. mankishi ) est pourvue de deux têtes soulignées de fourrure animale. Les visages sont dirigés vers des directions opposées, symbolisant la double vue du médium. Une charge magique bishimba a probablement été introduite à l'extrémité de la corne, obturée. Une chaînette interne résonne contre les parois de la corne, produisant un tintement à chaque déplacement de l'objet. Patine sombre huilée. Hauteur sur socle : 30 cm Longueur : 27 cm.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieu et les hommes, chargé de protéger contre différents maux. Les ...


Voir la fiche

Vendu