Joyeux Noël 2019. Meilleurs voeux 2020, moins 20%
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - Songye:




Statue Songye Nkisi
Art africain > Statues statuettes > Statue Nkondi

Ex-collection art africain française.
Statue africaine Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) féminine des Songye, elle dispose d'une tête massive offrant des traits géométriques. Les bras sont positionnés autour d'un abdomen saillant.  La particularité de ces fascinantes figures tribales  réside le plus souvent dans le traitement anguleux de la forme, l'imposant visage triangulaire qui reprend ici la physionomie du masque africain kifwebe, le rictus formé par la bouche,et l'attitude déportée vers l'avant du ventre bombé. Dans ce cas la charge magique bishimba est obturée par un fragment de textile rouge. Patine brune, écaillée.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieu et les hommes, ...


Voir la fiche

250,00

Statue Nkishi Songye
promo art africain
Art africain > Fetiches > Statue Songye

Ex-collection art tribal française.
Les fétiches traditionnels dans l'art africain des Songye. Cette sculpture Songye plaquée de métal et sacralisée par le nganga , est parée de nombreux éléments magiques et symboliques, tels que clochettes et boules métalliques, coquillages et perles,cordelettes, sacoches de cuir, pagne de raphia, plumes, peaux de mammifères. Statue tribale nommée Nkisi , nkishi (pl. mankishi ), elle forme un fétiche protecteur des Songye. Ses colliers de perles tubulaires bleues sont associées au cycle septennal de l'association initiatique du bukishi . Une corne, dans laquelle des éléments magiques ( bajimba )étaient introduits, s'élève de son crâne. Les larges mains digitées mettent en valeur la proéminence abdominale marquée d'une capsule métallique, ...


Voir la fiche

380,00 € 304,00 ( -20,0 %)

Statue Nkishi Kalebwe Songye
objet vendu
Art africain > Fetiches > Fétiche Songye

Rictus denté grimaçant et regard mi-clos incrusté de cauris s'accordent pour doter ce nkishi d'un aspect menaçant. Les clous de laiton, insérés sur le visage de cette sculpture d'art africain, évoqueraient quant à eux la petite vérole. La région du Maniéma était en effet durement frappée par les épidémies et dans la culture africaine, le métal est doté de propriétés magiques, thérapeutiques et apotropaïques. Des ingrédients rituels étaient en outre introduits dans l'abdomen (bishimba) dans la corne lorsqu'elle est présente. Les textiles, plumes et colliers constituaient également des attributs nécessaires pour se prémunir contre la sorcellerie. La charge ventrale a été prélevée sur ce sujet. Les orifices des oreilles témoignent également de boucles, généralement en métal, aujourd'hui ...


Voir la fiche

Vendu

Petite monnaie Songye Kabengele
promo art africain
Art africain > Monnaies > Monnaie africaine

Ex-collection art africain belge.
En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer plus particulièrement. Ces monnaies primitives servaient lors d'échanges commerciaux, sociaux, pour les dots en particulier, mais pouvaient aussi provenir d'objets de parade ou d'armes de jet. En Sierra Léone, les marchandises étaient évaluées par rapport à des barres de fer nommées barriferri . En 1556 à Djenné Jean-Léon l'Africain observait que les populations employaient le fer pour payer "des choses de peu de valeur". Le roi contrôlait généralement la production ou l'acheminement de la monnaie du royaume. La variété de ces formes ...


Voir la fiche

150,00 € 120,00 ( -20,0 %)

Statue Songye Kalebwe
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal allemande.
Les clous de laiton, insérés sur le visage de cette sculpture d'art africain, recouverts de lamelles de cuivre oxydé, évoqueraient la petite vérole. La région du Maniéma était en effet durement frappée par les épidémies et dans la culture africaine, le métal est doté de propriétés magiques, thérapeutiques et apotropaïques. Des ingrédients rituels étaient en outre introduits dans l'abdomen (bishimba) dans la corne lorsqu'elle est présente, parfois aussi dans des sachets joints au pagne, afin de renforcer la puissance de l'objet. Les textiles, plumes et colliers constituaient également des attributs nécessaires pour se prémunir contre la sorcellerie. Cet exemplaire est toutefois dépourvu d'accessoires, n'ayant pas encore été activé par le nganga, ou ...


Voir la fiche

Vendu

Statue fétiche Songye
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Fétiche Songye

Ex-collection art africain belge.
Trois visages formés du masque Kifwebe (sing.) composent la tête de notre fétiche Songye qui, en lieu et place de la corne sommitale, dispose de la haute crête du masque kia ndoshi , signifiant sa puissance. Les masques Bifwebe destinés aux membres du Bwadi Bwa présentent des rainures parallèles, blanchies, évoquant l'antilope mais également le chemin initiatique. Le fétiche Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) est représenté classiquement, les mains digitées placées de part et d'autre de l'ombilic qui est le plus souvent incrusté d'une charge magique bishimba . Le personnage est en outre drapé d'un pagne de coton duquel dépassent de larges pieds. La sculpture est enduite d'une patine brun foncé ponctuée d'incrustations résiduelles ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Kusu ou Songye
promo art africain
Art africain > Fetiches > Fétiche Songye

Ex-collection art africain belge.
Les Kusu établis sur la rive gauche de la Lualaba ont en effet emprunté les traditions artistiques des Luba et des Hemba et possèdent un système de caste similaire à celui des Luba .  Les Hemba quant à eux se sont établis dans le sud-est du Zaïre, sur la rive droite de la Lualaba. Autrefois sous la domination des Luba , ces agriculteurs et chasseurs pratiquent le culte des ancêtres au moyen d 'effigies longtemps attribuées aux Luba. Les statues singiti étaient conservées par le fumu mwalo et honorées au cours de cérémonies durant lesquelles des sacrifices leur étaient offerts. Parallèlement à l'autorité des chefs héréditaires, des sociétés secrètes, masculine telle la bukazanzi , et féminine, la bukibilo ,jouaient un grand rôle au ...


Voir la fiche

350,00 € 280,00 ( -20,0 %)

Statuette fétiche de protection Songye
promo art africain
Art africain > Statues statuettes > Fétiche Songye

Ex-collection art africain française.
Originaires du Shaba en République démocratique du Congo, les Songye sont apparentés aux Luba avec lesquels ils partagent des ancêtres communs. Toute en sobriété, cette figure anthropomorphe dépourvue de parures rituelles conserve les spécificités de la statuaire Songye, avec la physionomie du masque Kifwebe, le ventre bombé sans charge ventrale bishimba dans ce cas, sur lequel viennent se poser les mains, les jambes trapues, écartées, semi-fléchies, supportées par de larges pieds épousant un socle circulaire. Les Kuba ne produisaient pas de fétiches, ils se les procuraient auprès de leurs voisins Songye, considérés comme experts en la matière. L'objet ne pouvant être touché, on lui introduisait des tiges ou des crochets de fer sous les bras afin ...


Voir la fiche

125,00 € 100,00 ( -20,0 %)

Fétiche Songye
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statuette Songye

Ex-collection art tribal suisse.
Les fétiches dans l'art africain des Songye. Sculpture magique nommée Nkisi , nkishi (pl. mankishi ), il s'agit d'un fétiche protecteur des Songye, personnage hybride au visage de hibou, symbolisant les pouvoirs de la sorcellerie. Les stries du visage rappelle l'apparence du masque Kifwebe des Luba et des Songye. Les larges mains digitées mettent en valeur la proéminence abdominale, témoin du lignage. Ce type d'objet jugé dangereux était manipulé grâce à des tiges de fer introduites sous les bras de la sculpture. Patine brune abrasée.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. On ne pouvait les toucher directement, c'est pourquoi on les maintenait grâce à des tiges. Le Nkishi joue le rôle de ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Songye Kifwebe
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Songye

Ex-collection art africain suisse. Cet exemplaire de masque africain Songye , le kikashi ,incarne une force positive et dispose d'yeux saillants, évidés, étirés vers les tempes et d'une crête naso-frontale réduite. La bouche tubulaire dispose d'un orifice. Des motifs en damiers, blanchis, sont creusés sur la surface du bois. Trois variantes de ce masque Kifwebe ( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts),de la société du même nom, se distinguent : le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble provenir de la zone limitrophe entre les Luba septentrionaux et les Songye du Sud-Est. Ils sont portés par un ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Songye Kifwebe Kilume
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Sognye

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain dont les volumes ont contribué à inspirer le mouvement artistique cubiste est gravé de rayures parallèles enduites de pigment blanc. L'arête du nez sous lequel des narines ont été percées se poursuit en crête sur le sommet de la tête. Les paupières globuleuses se prolongent de rainures vers les tempes. Une bouche en parallélépipède s'avance, formant comme un chuchotement appelant au silence des initiés. Une collerette de raphia est fixée aux orifices du pourtour. Patine satinée.  Trois types de masque d'art africain Kifwebe sont répertoriés: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) présenterait une crête plus modeste voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche de pouvoir Nkishi Songye
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Songye

Ex-collection art africain suisse.
Statuette-fétiche Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) anthropomorphe , ses bras sont positionnés autour d'un abdomen saillant. La particularité de ces objets réside le plus souvent dans le traitement anguleux de la forme, l'imposant visage triangulaire, les commissures de la bouche écartées en rictus,et l'attitude déportée vers l'avant du ventre bombé. Patine brune, légèrement satinée.Ici,le cou est entouré d'un collier de perles de couleurs et l'abdomen saillant se termine par une charge magique protégée par un cerclage métallique. On retrouve également l'habituelle corne sommitale chargée. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les ...


Voir la fiche


Vendu à 95,00 € 76,00 ( -20,0 %) Trouver un objet similaire

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Fétiche de protection Songye Nkishi Nkondi
objet vendu
Art africain > Fetiches > Statue Songye

Collection art tribal belge.
Fascinants fétiches d'art africain Songye Cette figure tribale Songye, de style oriental, s'est dotée de la physionomie du masque Kifwebe (sing.) sur un long cou annelé. Les masques Bifwebe destinés aux membres du Bwadi Bwa présentent des rainures parallèles, blanchies, évoquant l'antilope mais également le chemin initiatique. Le fétiche Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) est représenté classiquement, les mains digitées placées de part et d'autre de la charge magique bishimba insérée dans la protubérance abdominale. Paré d'un collier de perles blanches et bleues, en lien avec le collier symbole du cycle septennal de l'association du bukishi , le personnage est en outre drapé d'un pagne de raphia duquel dépassent de larges pieds. Des ingrédients ...

Soufflet de forge Songye
promo art africain
Art africain > Soufflets > Soufflet de forge Songye

Ex collection art africain J-P Hallet vendu lors de sa succession par la galerie Hemingway (New-York).
Ex collection privée diplomate argentin.
Soufflet récolté par l'ethnologue naturaliste belge durant les années 1940.
Traces importantes d'usage, les soufflets en cuir ont disparu.
Réparations indigènes à l'aide de fer.
Habituellement l'objet est posé à plat, et le forgeron actionne les deux bâtons dont la base en cuir souple produira l'air indispensable à l'augmentation de la température du feu.
Surmonté d'une tête, les traits du visage sont dans le plus pur style Songye.


Voir la fiche

Faire offre

950,00 € 760,00 ( -20,0 %)

Statue Nkishi songye
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Fétiche Kalebwe

Ex-collection art tribal française.
Les fétiches dans l'art africain des Songye. Cette sculpture Songye de style Kalebwe est parée de divers attributs, tels que cornes, fruits secs, calebasse, anneau métallique, écorces végétales et peaux animales, chacun doté d'un rôle spécifique. Statue magique nommée Nkisi , nkishi (pl. mankishi ), elle consiste en un fétiche tribal des Songye, sculpture rituelle à vocation protectrice. Une corne, dans laquelle des éléments magiques ( bajimba )étaient introduits, s'élève de son crâne. Du crin est enroulé autour de sa base. Les mains digitées mettent en valeur la proéminence abdominale , témoin du lignage, dans lequel l'ombilic simplement évidé devait contenir un composé de substances diverses. La physionomie rappelle les caractéristiques du ...


Voir la fiche

Vendu

Statue africaine Songye
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue africaine Songye

Statues tribales songye au rictus grimaçant
Alternance équilibrée de formes bombées et anguleuses pour cette figure d'art africain Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) dont les larges pieds dépassent d'un petit promontoire circulaire. Le visage rappelle le masque Kifwebe par la forme des yeux. Autour des reins des incrustations argileuses retiennent une épaisse toile rouge et brune formant pagne. Les mains sont positionnées autour d'un abdomen saillant évocateur du lignage. La présence de clous insérés sur le visage et d'anneaux de fer autour des chevilles est censée renforcer la puissance de l'objet. Patine polie brillante, brun-noir. Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et ...


Voir la fiche

Vendu

Statue fétiche Songye
promo art africain
Art africain > Statues statuettes > Statue Songye

Ex-collection art tribal française.
Les fétiches dans l'art africain des Songye. Sculpture magique nommée Nkisi , nkishi (pl. mankishi ), il s'agit d'un fétiche protecteur des Songye, composé d'un personnage juché sur un être hybride, cornu, à la physionomie menaçante.  Une large corne, dans laquelle des éléments magiques ( bajimba ) étaient introduits, a été placée au centre du diadème qu'il arbore, parmi des éléments de même nature plus réduits, une dernière surgissant de son abdomen.  D'autres cavités présentes sur les statues pouvaient également recéler des ingrédients à visée apotropaïque . Les larges mains digitées mettent en valeur la proéminence abdominale, témoin du lignage. Des lanières d'osier, fermement enroulées, maintiennent sous les bras de l'effigie des bâtons ...


Voir la fiche

490,00 € 392,00 ( -20,0 %)

Masque Songye Kikashi
promo art africain
Art africain > Masque Africain > Masque Songye

Ex-collection art africain belge.
Cet exemplaire de masque africain Songye, le kikashi , dispose de paupières étirées vers les tempes et d'une crête naso-frontale réduite. La bouche tubulaire dispose d'un orifice. Des stries parallèles relevées alternativement de pigments noirs, rouges et blancs ornent la surface du bois, symbolisant le plumage et le lien avec la mort. Patine mate abrasée.
Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble provenir de la zone limitrophe entre les Luba septentrionaux et ...


Voir la fiche

350,00 € 280,00 ( -20,0 %)

Statue Songye / Fétiche janiforme
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue Songye

Art africain et agglomérats rituels songye
Cette statue fétiche Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) se dédouble en deux têtes chapeautées d'une corne et de plumes. Les bras cerclés de métal adoptent la position rituelle, positionnés autour de la saillie abdominale au centre de laquelle apparaît une tête métallique. Orné de colliers de perles blanches et bleues, en lien avec le collier symbole du cycle septennal de l'association du bukishi , le personnage est en outre drapé d'un pagne composé de cordelettes, de fruits séchés, de fragments de fourrure. La particularité de l'objet réside dans les motifs ornementaux sous la forme de placages métalliques sur les visages, insertions de cauris sur les bras, ceintures enduites de libations, le tout renforçant la fonction magique de ...

Fétiche Songye Nkondi
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal française.
Les clous de laiton, insérés sur le visage de cette sculpture d'art africain, nkondi (pl.nkisi) seraient liés à la petite vérole. La région du Maniéma était en effet durement frappée par les épidémies et dans la culture africaine, le métal est doté de propriétés magiques, thérapeutiques et apotropaïques. Des ingrédients rituels étaient en outre introduits dans l'abdomen,absents dans cet exemplaire, dans la corne, parfois aussi dans des sachets joints au pagne, afin de renforcer la puissance de l'objet. Les textiles, plumes et colliers constituaient également des attributs nécessaires pour se prémunir contre la sorcellerie.De la peau animale constitue la chevelure de ce personnage au visage rappelant les masques de l'ethnie,il porte également un ...


Voir la fiche

Vendu

Statue Songye Nkishi Kalebwe
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Fétiche Songye

Une peau de mammifère drape cette sculpture africaine. Un fruit séché, souvent rempli de substances magiques, y indique la place de l'ombilic. Cette puissante effigie était déplacée grâce à des tiges placées sous les bras. Le visage duquel s'élève une corne est en forme du masque Songye Kifwebe . Trois variantes de ce masque Kifwebe ( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble provenir de la zone limitrophe entre les Luba septentrionaux et les Songye du Sud-Est. Ils sont portés avec un long costume et une longue barbe faite de fibres ...


Voir la fiche

Vendu