La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Objets d'art africain:


Les réalisations d’art tribal africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art africain belge.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art tribal,  sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la ...


Voir la fiche

120,00

Masque Dan Zapkei ou Gunye gei
Art africain > Masque Africain > Masque Dan

Ex-collection art tribal belge.
Ce masque africain Dan est un masque dit "de course"( visage pointu, yeux ronds évidés, bouche losangée)d'une douce symétrie. Il était maintenu contre le visage à l'aide de bandes de coton fixées aux perforations des contours et nouées derrière la tête . La tradition voulait que son porteur soit poursuivi par un coureur non masqué; s'il est rattrapé, il doit passer le masque au vainqueur, qui à son tour sera poursuivi par un autre coureur. Ces courses avaient autrefois pour but d'entraîner les hommes à la course et aux combats. Ce type d'épreuve est maintenant très souvent lié aux fêtes annonçant le début de la saison sèche et celles liées à l' initiation des jeunes enfants. Cet exemplaire a pu avoir un autre usage car les yeux étaient incisés ...


Voir la fiche

320,00

Figure d autel Bénin
Art africain > Statues statuettes > Statue Bénin

Collection art tribal belge.
La maîtrise du bronze dans l'art africain.
Une rébellion, au XVIIIe siècle, aurait contraint le roi, ou Oba , Ewuakpe à quitter le palais pour s'exhiler dans son village natal. Sa couronne royale fut remplacée par un casque européen. Il est cependant représenté muni de son épée cérémonielle Eben , cherchant à reconquérir son trône. Le second objet dont il dispose serait une pierre à foudre, en forme de hache, symbole d' Ogiuwu , dieu de la mort et du tonnerre. Patine brun noir, reflets dorés et incrustations vert-de-gris.
L'art de Bénin est décrit comme un art de cour car il est étroitement associé au roi, connu sous le nom d' oba . La tradition des objets de cours en bronze d' Ifè remonte au 14ème siècle. Avant la destruction du ...


Voir la fiche

150,00

Statue Chamba
Art africain > Statues statuettes > Statue Chamba

Collection art tribal de l'artiste peintre Jan Putteneers.
Cette rare figure Chamba a bénéficié de nombreuses libations, l'enrichissant d'une exceptionnelle patine rougeâtre, localement écaillée. Plus connus pour leurs masques buffle, les Chamba communiquaient avec le monde des esprits par l'intermédiaire de ces statues. Leurs fonctions demeurent toutefois peu connues. Dépouillée d'autres détails ornementatifs, la figure est coiffée d'une croûte argileuse qu'un tressage de raphia délimite, et sur laquelle subsistent quelques graines d'abrus. Le bloc que constitue la tête s'enfonce sur des épaules ramassées, se prolongeant de bras fléchis, accolés au buste concave. Les hanches ceinturées de fibres végétales forment un volume en relief au centre duquel le sexe stylisé apparaît en ...


Voir la fiche

2000,00

Masque Pende Mbuya
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Pende

Ex collection art africain française. 

Ce masque africain d'initiation, Mbuya , émane des Pende de l'Ouest dont l'influence Yaka est notable par la facture du nez légèrement retroussé, la ligne des sourcils émanant des Chokwe voisins. Facilement identifiable grâce à sa coiffure. ce masque africain exprime les qualités masculines et féminines du chef. Ce masque est stylistiquement très proche du Pumbu Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette diversité les masques Mbuya , réalistes ,produits tous les dix ans, revêtent une fonction ...


Voir la fiche


Vendu à 170,00 Trouver un objet similaire

Sifflet de chasse Chokwé
Art africain > Objets usuels > Sifflet Chokwé

Collection art africain Jan Putteneers.

Objet usuel mais également d'apparat, il accompagnait les Chokwe qui le portaient en pendentif, ce qui contribuait à polir leur surface. La tête sculptée pourrait représenter un chef coiffé de la couronne chipangula. Deux petits orifices latéraux ont été aménagés pour le son.
Joués à plusieurs, les sifflets, produits en grand nombre, étaient utilisés non seulement au cours de la  danse mais également à la chasse pour appeler les chiens mais aussi à la guerre. Grâce aux quelques sons qu'ils émettaient, des informations étaient échangées d'un endroit à l'autre.
Les Chokwé se sont surtout fait connaître dans le monde occidental par leurs oeuvres d'art très appréciées dans le cadre général de l'art africain.
On ...


Voir la fiche

175,00

Figure féminine Dogon
Art africain > Statues statuettes > Statue Dogon

Collection art africain française.
Cette figure pourrait représenter Ya Sigine , femme dont le rôle est d’être le contrepoids de la toute-puissance masculine dans l’ordre social et politique au sein de la société dogon. Cette figure, Ya Sigine , incarnerait l'ancêtre mythique qui aurait dérobé les masques à des êtres surnaturels, faisant captif un vieillard Albarga initié aux secrets des masques. La femme initiée à la Ya Sigine est depuis lors la seule femme pouvant participer aux rituels dogon et bénéficiant de funérailles masquées. Dans la louche dont elle dispose serait contenue la puissante nyama . Ya Sigine est représentée de manière constante sur les masques satimbe qu'elle surmonte également : le regard est tendu vers l'horizon, la poitrine est droite, mais surtout ...


Voir la fiche

490,00

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

L'art du tissage Kuba
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba du Kasaï
Art africain > Textile > Velours Shoowa

Collection art africain belge.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art tribal,  sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la ...


Voir la fiche

80,00

Sifflet de chasse Yaka janus Yimbila
Art africain > Objets usuels > Sifflet Yaka

Collection art tribal belge.
Charmes rituels dans l'art africain Yaka. Ce type d'objet-talisman, porté en pendentif, était utilisé par le chef lors des chasses collectives, afin d'alerter son équipe ou son chien, afin de diriger la proie vers un but. Le sifflement était modulé grâce à l'appendice latéral. Le motif de la double tête est censé protéger les chasseurs contre toute influence occulte mettant en péril le résultat de l'entreprise. Le succès des chasses était en effet assuré par des spécialistes grâce à une large diversité d'objets rituels, sachets remplis de substances magiques protectrices, transportables, mais également assemblages de matériaux divers placés dans des abris. Patine sombre huilée, légèrement abrasée par l'usage.
Hiérarchique et autoritaire, ...


Voir la fiche

290,00

Statue Dogon Wakara
Art africain > Statues statuettes > Statue Dogon

Collection art tribal française.
Cultes religieux et art africain dogon Sculptées pour la plupart sur commande passée par une famille et dans ce cas disposées sur l'autel familial Tiré Kabou , les statues tribales Dogon peuvent aussi être l'objet de cultes de la part de toute la communauté lorsqu'elles commémorent, par exemple, la fondation du village. Ces statues africaines, incarnant parfois le nyama du défunt, sont placées sur des autels d'ancêtres et participent aux différents rituels dont ceux des périodes de semences et de récoltes. Leurs fonctions demeurent cependant peu connues. Parallèlement à l'islam, les rites religieux dogon s'organisent autour de quatre cultes principaux : le Lébé , relatif à la fertilité, sous l'autorité spirituelle du Hogon ,le Wagem , culte des ...


Voir la fiche

420,00

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Textile Kuba

Collection art africain belge.
Belle densité pour ce large panneau offrant les motifs liés aux scarifications corporelles en usage au Congo. Ocres jaunes, ocres bruns, et noir se marient dans une polychromie neutre. Excellent état de conservation. Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. ...


Voir la fiche

Vendu

Canne de prestige Bambara
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Canne Bambara

Collection art africain italienne.
Les groupes d'artisans bambara nyamakala , plus spécifiquement les forgerons nommés numu , sont en charge de la sculpture des objets rituels, dotés de la nyama , énergie occulte. Utilisant le feu et les objets magiques, le rôle de guérisseur et de devin leur est en outre attribué. Leurs pouvoirs sont transmis à leurs femmes, qui seules ont le droit de produire la poterie. Six associations masculines , les Dyow , utilisant les masques Bambara, structurent la communauté des Bambara : les jeunes entrent tout d'abord dans la société de circoncision n'tomo , vient ensuite celle du komo ,le nama , le kono , le koré et enfin la société agraire Tyi Wara


Voir la fiche

Vendu

Statuette Singiti, Songiti, Hemba
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Figure d'ancêtre Hemba

Ex-collection art tribal belge.
Cette statue d'art africain Hemba dont les caractéristiques sont proches des créations Luba, personnifie un ancêtre masculin. Campé sur des membres inférieurs courts et trapus, il est représenté debout sur un socle circulaire. La patine est claire et satinée, incrustations probablement consécutives à des libations rituelles sur le socle. Accompagné d'une base en plexiglas.
Les Hemba se sont établis dans le sud-est du Zaïre. Autrefois sous la domination des Luba, ces agriculteurs et chasseurs pratiquent le culte des ancêtres au moyen d 'effigies longtemps attribuées aux Luba. L'empire luba voisin a eu sur leur culture, leur religion et leur art une influence certaine. Le culte des ancêtres est central dans la société ...

Velours Kuba / Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Velours Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Velours Kuba / Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Velours Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe ...

Poupées de fertilité Dowayo
Art africain > Statues statuettes > Statues Namji

Collection art africain belge.
Prisonnières de multiples colliers de perles en pâte de verre leur conférant un aspect ventru, ces figures anthropomorphes couplées dont les têtes hirsutes surgissent, comme hagardes, de cet emmaillotage coloré, disposent de petits membres composés de boucles en perles. Un cauri en amulettes renforce le voeu de fécondité. Objet de dimension modeste, aisément transportable, son rôle supposé actif n'en délaisse pas le caractère esthétique. Socle en bois ou plexiglass en sus.
Ethnie du nord Cameroun composée de montagnards animistes, les Dowayo , " Namji ", " Namchi ", utilisent des figures anthropomorphes , des poupées, dans le cadre de rituels de fécondité. Les femmes portaient sur elles ces poupées offertes par leurs maris dans l'espoir de ...


Voir la fiche

350,00

Masque  Senoufo en fer
objet vendu
Art africain > Masque Africain > Masque Senoufo

Collection art africain mise en vente par Jan Putteneers.
Principalement agriculteurs, le groupe Senoufo habite une région de savanes qui couvre le sud du Mali et du Burkina Faso, et le nord de la Côte d'Ivoire. Ils englobent une cinquantaine de sous-ethnies. Ils parlent une langue voltaïque Gur, Gour, comme les Lobi et les Koulango. Si parmi les cinq groupes d'artisans Senoufo les kulibèlé sont sculpteurs, les fonombèlé sont à la fois forgerons et sculpteurs, prétendants être directement inspirés par Dieu. Il est par ailleurs établi que la technique de la fonte se pratiquait déjà il y a 800 à 900 ans dans le nord de la Côte d'Ivoire. Les fonombèlé , souvent itinérants,réparaient les outils agricoles, façonnaient des ustensiles ménagers, et réalisaient traditionnellement des ...


Voir la fiche


Vendu à 480,00 Trouver un objet similaire

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
Art africain > Textile > Tissu Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au ...


Voir la fiche

120,00

Figure de dignitaire Bénin bronze
Art africain > Statues statuettes > Statue Bénin

Ex-collection art tribal belge.
Cette sculpture d'art africain en bronze représente l'Oba vêtu d'une tenue de guerre, une côte de maille, accessoirisée de nombreux colliers de perles de corail. Il détient des symboles du pouvoir royal tels le sceptre et le glaive. Patine rose doré, incrustations vert-de-gris.
br> Les nombreuses têtes et statues en bronze créées par les artistes du Bénin étaient réservées à l'usage exclusif des habitants du palais royal et, le plus souvent, placées sur des autels consacrés par chaque nouvel oba, roi de l'ethnie. Ces autels de forme rectangulaires étaient surmontés de têtes, de statues, de défenses d'ivoire sculptées, de cloches et de bâtons. L'Oba commémoré était par ce biais sujet à des offrandes afin d' entrer en contact avec son ...


Voir la fiche

125,00

Figure de Portugais Bénin
objet vendu
Art africain > Statues statuettes > Statue bronze bénin

La maîtrise du bronze dans l'art africain.
Cette sculpture de bronze représente un soldat Portugais armé, un poignard à la hanche, vêtu de son habit militaire traditionnel. Les Portugais arrivèrent au XVe siècle à Bénin, dotés d'un arsenal militaire qui suscita un grand intérêt chez les rois. La puissance des armes à feu fut alors naturellement associée à la capacité de défense occulte contre les ennemis invisibles. Au XVIème siècle, les Européens jouèrent un rôle majeur à la cour de l'Oba : ils y importaient des coraux et des perles de verre,des manilles également, très convoitées par le roi et ses courtisans. Parallèlement, leurs soldats participaient aux campagnes militaires de Bénin, notamment contre le royaume d'Idah. Le formidable accroissement des importations de métal ...





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook