Profitez momentanément de la livraison offerte en Europe - liste des pays
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Statue rituelle Lumbu, Loumbo
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Lumbu

Ex-collection art africain française.
Au sein du groupe prénommé Shira ,les Lumbu Loumbu, Balumbu,ou encore Mbumba, d'origine Bantu et originaires du royaume Congo, se sont établis sur la partie côtière du Gabon, et en République Congo, dans l'Ogooue moyen. Ils conservent les ossements de leurs ancêtres dans des paniers reliquaires ornés de statuettes et autres objets de prestige. Cette sculpture présentant une figure féminine adossée ou couchée sur une civière en vannerie, évocation d'une femme décédée, était également exhibée lors de cérémonies du Bwiti, culte des ancêtres également partagé par les Tsogho voisins. Des ingrédients magiques (bilongu) étaient enfermés dans l'orifice sur son abdomen, généralement dissimulés derrière un fragment de miroir comme chez les Kongo ...


Voir la fiche

Vendu

Masque d initiation Nyanga Mambela
Art africain > Masque africain > Masque Nyanga

Ex-collection art africain belge.

La disposition des oreilles circulaires à l'angle externe des yeux forme une spécificité de ce masque Mambela des Nyanga de la région de Kisangani (ex. Stanleyville). Outre la rainure gravée au centre du visage, de fins motifs en étoile évoquent les scarifications ou les tatouages du groupe. Patine mate abrasée. Etablis dans la forêt du Kivu en R.D.C., les Nyanga sont originaires d'Ouganda, de souche bahunde. La migration Hunde les a mêlés aux Lega vivant dans la région. Société patrilinéaire, ils côtoient les Kumu et les Pere et vivent de chasse et d'agriculture. Leur poterie et la vannerie produites par les femmes sont réputées. De nombreux cultes structurent leur vie religieuse : celui associé au dieu du feu, au serpent aquatique, et ...


Voir la fiche

170,00

Appui-tête Luba Shankadi
Art africain > appuie nuque > Appuie-nuque Luba

Ex-collection art africain belge.

Les Luba sont renommés pour leur statuaire raffinée et célèbres en particulier pour leurs appuie-nuques et tabourets constitués d'une figure cariatidique. Les figures assises, enlacées, s'appuyant sur les orteils de leur vis-à-vis, symbolisent la royauté luba. Les appui-nuques protégeant les coiffures pendant la nuit étaient également utilisés pour soutenir la tête des défunts, et parfois, selon Albert Maesen, enterrés à leur place. Les personnages incarnent l'esprit d'un ancêtre, vidiye et sont dotés d'une coiffure agencée en cascade de style Shankadi. Patine brune aux reflets orangés, incrustations résiduelles ocrées, fissures et abrasions. Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique Centrale. Leur berceau est le Katanga, plus ...


Voir la fiche

100,00

Appui-nuque Luba
Art africain > appuie nuque > Appuie-nuque Luba

Ex-collection art africain allemande.
Les Luba sont renommés pour leur statuaire et en particulier leurs appuie-nuques et tabourets constitués d'une figure cariatidique. Dans ce cas il s'agit d'une figure féminine accroupie, incarnation de la royauté et de l'esprit des ancêtres. Les appui-nuques étaient également utilisés pour soutenir la tête des défunts, et parfois, selon Albert Maesen, enterrés à leur place. Fissure sur un bras. Patine brun rouge satinée. Résidus poudreux ocrés. Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique Centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, d’où le nom (Baluba, qui veut dire « les Lubas »). Ils sont nés d’une sécession de l’ethnie Songhoy, sous la direction d’Ilunga Kalala qui fit mourir le vieux ...


Voir la fiche

100,00

Figure d ancêtre Hemba/ Luba  Singiti
Art africain > Statues africaines > Statue Hemba

Ex-collection art tribval africain suisse. Sculptée dans le style du fameux "maître de Buli" d'ascendance hemba, cette figure masculine Luba ou Hemba, dont les pieds ont été littéralement "rongés", personnifie un ancêtre. Les mains sont disposées de part et d'autre de l'abdomen nommé difu, soit "segment de lignage". ...

Statue Luba Hemba
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Luba Hemba

Cette statue d'art africain Hemba dont les caractéristiques sont proches des créations Luba, personnifie un ancêtre féminin. Etablie sur des membres inférieurs courts et trapus,en position écartée, elle est représenté juchée sur le dos d'un personnage, esclave ou ennemi assujetti. Il émane une assurance paisible de cette effigie à la fois associée aux statues "singiti" par le collier de barbe, attribut de l'ancêtre masculin. Témoin du lignage, l'ombilic saillant nommé difu, soit "segment de lignage" est mis en valeur par les scarifications en pétales. Une tête majestueuse aux traits académiques soigneusement sculptés n'est pas sans évoquer les oeuvres du Maître de Buli. La coiffe portée à l'arrière de la tête dispose d'un motif cruciforme.
Les Hemba sont un ...


Voir la fiche


Vendu à 190,00 Trouver un objet similaire

Figure de pendu Mbole Ofika
Art africain > Statues africaines > Statuette Mbole

Ex-collection art africain belge.
Lors des cérémonies de fin d'initiation présidées par un notable isoya, ce type de figure sculptée était présentée couchée sur une litière. Arborant toujours une physionomie résignée et souffrante grâce aux paupières à demi-closes, et à une bouche étroite, entrouverte, et une attitude récurrente, jambes fléchies, bras pliés de façon non naturelle, mains posées sur les cuisses, elle incarne un pendu. Patine brune semi-satinée, rehauts de kaolin et pigments bordeaux. Fissures de dessication, abrasions. La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck, des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques ...


Voir la fiche

125,00

Statue de pendu Mbole
Art africain > Statues africaines > Statuette Mbole

Ex-collection art africain belge.
L'attitude de ce personnage sculpté est caractéristique des figures Mbole et Yela relevant du Lilwa d'origine Mbole : les jambes fléchies, bras pliés de façon non naturelle, mains posées sur les cuisses. Patine brune veloutée localement abrasée. La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck ,des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait pour coutume de juger et de condamner à la pendaison les coupables d'infractions aux règles imposées. Ces infractions allaient du meurtre à l'adultère en passant par la rupture du secret encerclant le lilwa . Déshonorés, les corps de condamnés ne ...


Voir la fiche

125,00

Statue de pendu Ofika
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Mbole Ofika

Ex-collection art africain allemande.
La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck ,des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait pour coutume de juger et de condamner à la pendaison les coupables d'infractions aux règles imposées. Ces infractions allaient du meurtre à l'adultère en passant par la rupture du secret encerclant le lilwa . Déshonorés, les corps de condamnés ne jouissaient d'aucune funérailles et étaient enterrés dans la forêt. C'est au cours des cérémonies de fin d'initation, présidées par un notable isoya , qu'étaient exhibées ces statues, présentées couchées sur une litière. Le sculpteur a doté son ...


Voir la fiche


Vendu à 125,00 Trouver un objet similaire

Masque Bembé
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Bembé

Ex-collection art africain française.

Ce masque africain était utilisé au cours du rituel de circoncision de la société Bwami, inspirée de celle des lega voisins. Masque présentant de larges orbites concaves dotées de pupilles en grain de café, reproduites en miniature sur la zone inférieure. Des excroissances au sommet, sur lesquelles étaient fixées des plumes, évoquent de petites oreilles ou des cornes. Evocation d'un esprit de la forêt, ce masque était conservé dans les grottes sacrées. Patine veloutée abrasée, résidus de kaolin. Légères fissures. L'ethnie Bembe est un embranchement luba qui aurait quitté le Congo au XVIIIème siècle. Leurs société et tendance artistique sont empreintes de l'influence de leurs voisins de la région du lac Tanganyika, les Lega, les Buyu, ...


Voir la fiche


Vendu à 120,00 Trouver un objet similaire

Cavalier Sao Kotoko Putchu Guinadji
objet vendu
Art africain > Cavalier > Bronze Sao

Ex-collection art africain française.
Utilisée comme une amulette créditée de vertus apotropaïques, cette petite sculpture en bronze constitue, pour les Sao, un talisman censé les protéger de la folie. Il est donc porté en permanence. Le génie qui possèderait le fou est représenté par le cavalier, le cheval figurant la victime. Le cavalier coiffé d'un chèche chevauche un équidé qui constituait un rare attribut de prestige dans ces régions du Sahel. Patine brun doré. Les Sao, ancêtres des Kotoko, étaient établis,entre le XIIe et le XIVe siècle dans une zone géographique s'étendant sur les frontières entre le Tchad, le nord Cameroun et le Nigeria. Ils se sont établis sur des collines , ce qui leur permettait de repousser les envahisseurs. Soumis aux assauts successifs de leurs ...

Cavalier Sao Kotoko
objet vendu
Art africain > bronze africain > Cavalier Sao

Ex-collection art africain française.
Utilisée comme une amulette créditée de vertus apotropaïques, cette petite sculpture en bronze constitue, pour les Sao, un talisman censé les protéger de la folie. Il est donc porté en permanence. Le génie qui possèderait le fou est représenté par le cavalier, le cheval figurant la victime. Ce cavalier coiffé d'un chèche chevauche un équidé qui constituait un rare attribut de prestige dans ces régions du Sahel, est doté d'une intéressante patine d'usage. Les Sao, ancêtres des Kotoko, étaient établis,entre le XIIe et le XIVe siècle dans une zone géographique s'étendant sur les frontières entre le Tchad, le nord Cameroun et le Nigeria. Ils se sont établis sur des collines , ce qui leur permettait de repousser les envahisseurs. Soumis aux ...


Voir la fiche


Vendu à 40,00 Trouver un objet similaire

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Tabouret à caryatide Songye Luhuna
objet vendu
Art africain > Tabourets, chaises, trônes > Tabouret Songye

Ex-collection art tribal africain française.
Elément ostentatoire et symbole de pouvoir, ce type d'assise était fréquemment utilisé en tant que piédestal pour des fétiches mankishi (sing. nkishi ). Une figure à l'image des fétiches, se distinguant par ses saillies anguleuses, et dotée d'un visage reprenant les traits du masque Kifwebe, soutient le plateau circulaire. Ces sièges étaient parfois chargés d'un bishimba au niveau de la tête, de l'ombilic ou dans la base. Patine lisse brun chaud, érosions et fissures de dessication. Dans le sud-ouest du Congo, et en Angola et en Zambie, chaque chef disposait d'un siège à caryatide le plus souvent féminine, image de fécondité, de fertilité et de filiation matrilinéaire. Trois variantes du masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser ...

Tabouret à cariatide Luba Lupona
objet vendu
Art africain > Tabourets, chaises, trônes > Siège Luba

Ex-collection art africain néerlandaise.
Une figure féminine agenouillée forme le "réceptacle d'un chef souverain défunt"( Luba, Roberts). Elle supporte le plateau circulaire dont le centre est érodé. Les scarifications de la figure féminine, saillantes, en épis, cernent l'ombilic, "centre du monde" associé au lignage, et celles du bas-ventre, horizontales, symbolisent la fécondité. Ce tabouret nommé lupona, ou kioni ou kipona, kiona, selon les sources, constitue le point de rencontre du souverain, son peuple, et des esprits et ancêtres protecteurs, où se mêlent symboliquement et spirituellement passé et présent. Il formait jadis l'assise sur laquelle était intronisé le roi mulopwe. Les sièges étaient disposés sur des peaux de léopard lors de l'investiture du nouveau chef. Ce ...

Statue Luluwa
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Luluwa

L'art africain du Congo
Les différents types de statues Luluwa,Lulua, ou encore Béna Lulua, présentent de multiples scarifications,et glorifient les chefs locaux, la maternité , la fécondité et la figure féminine. Ce personnage associé à la maternité et protégeant ls enfants dispose d' un buste strié, centre du corps et "objet de toutes les sollicitudes" ( La puissance du sacré , M. Faïk-Nzuji) . Des scarifications saillantes érogènes et symboliques, des cercles et des damiers embellissent des parties stratégiques de son anatomie. Patine brun moyen semi-satinée.br> C'est dans le sud de la République Démocratique du Congo que se sont installés les Lulua , ou Béna Lulua ,en provenance d'Afrique occidentale. Leur structure sociale, fondée sur les castes, est similaire à celle des ...


Voir la fiche


Vendu à 170,00 Trouver un objet similaire

Figure de maternité Lulua Buanga Bua cibola
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Statue Luluwa

Ex-collection art africain monégasque.
Les différents types de statues Luluwa, Lulua, ou encore Béna Lulua, présentant de multiples scarifications, glorifient les chefs locaux, la maternité , la fécondité et la figure féminine. Les figures telles que celle présentée relèvent du culte Buanga bua cibola, et seraient censées,  selon la croyance du groupe,  protéger les enfants et la femme enceinte. Par la position des mains en effet, ce personnage met en évidence un abdomen proéminent, centre du corps et "objet de toutes les sollicitudes" ( La puissance du sacré , M. Faïk-Nzuji ) Des scarifications saillantes ornent son front. Patine brun foncé plutôt mate. C'est dans le sud de la République Démocratique du Congo que se sont installés les Lulua , ou Béna Lulua ,en provenance ...

Masque Yaka Kholuka
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Yaka Kholuka

Ex collection art africain belge.

Masque Yaka Kholuka de circoncision et d'initiation des jeunes garçons, marquant la fin de la période de réclusion.
Ces masques représentent les divers degrés de la hiérarchie des initiés, et comme l'imagination personnelle peut s'y exprimer librement, ils sont très variés.
L'ensemble a bien conservé sa polychromie.
La représentation du nez retroussé est tout à fait caractéristique de l'ethnie Yaka. La coiffe est quant à elle surmontée d'un reptile en tissu.

La société yaka est extrêmement hiérarchisée et autoritaire. Le chef de lignage a en effet le droit de vie et de mort sur ses sujets. Comme souvent, le courant artistique de l'ethnie a été influencé par les populations voisines. Pour les Yaka, ...


Voir la fiche


Vendu à 290,00 Trouver un objet similaire

Couteau  Konda Kundu
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Couteau Konda

Art africain Mongo.
Couteau de parade doté d'une lame incurvée, gravée de losanges et ciselée de proéminences crochues, prolongée d'une poignée en bois . Le groupe Mongo vivant dans le nord ouest Congo, est réputé pour ses costumes, ses armes, et ses bijoux de métal et non pour sa statuaire quasi inexistante. Les Konda qui utilisaient ce type d'armes de prestige lors de cérémonies forment une des tribus du groupe.
En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer plus particulièrement. Ces monnaies primitives servaient lors d'échanges commerciaux, sociaux, pour les dots en particulier, mais pouvaient ...


Voir la fiche


Vendu à 180,00 Trouver un objet similaire

Figure de pouvoir Nkishi Songye
Art africain > Statues africaines > Statue Songye

Statue africaine Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) hermaphrodite des Songye, elle dispose d'une tête massive que supporte un cou annelé. Les bras sont positionnés autour d'un abdomen saillant.  L'absence de corne sommitale est à noter. La particularité de ces fascinantes figures tribales  réside le plus souvent dans le traitement anguleux de la forme, l'imposant visage triangulaire qui reprend ici la physionomie du masque africain kifwebe, les commissures de la bouche écartées en rictus,et l'attitude déportée vers l'avant du ventre bombé. Patine brune, légèrement satinée. Ici,le cou est entouré d'un collier de perles de couleurs et l'abdomen saillant est dépourvu de charge magique bishimba. Le boudin de toile qui revêt les hanches serait censé déterminer le rang du personnage et ne ...


Voir la fiche

350,00

Statue Nkishi Songye Kalebwe
Art africain > Fétiches > Fétiche Songye

Ex-collection art tribal africain française.

Cette sculpture dotée de formes anguleuses est le fruit de la coopération entre le nganga, l'artisan et le client. Traitée d'après les indications du prêtre rituel, la figure destinée au client est ensuite chargée des éléments bishimba destinés à contrer toute force malfaisante. Dans le cas du fétiche ci-contre, l'abdomen évidé en est dépourvu. Le visage est constellé de clous tapissiers. Dans la culture africaine, le métal est doté de propriétés magiques, thérapeutiques et apotropaïques. La physionomie qui adopte les traits d'un homme d'âge mur rappelle à la fois le masque kifwebe. Patine brun noir satinée. Le fétiche Songye , sculpture magique Nkisi , nkishi (pl. mankishi ) , joue le rôle de médiateur entre dieux et ...


Voir la fiche

390,00

Paire de jumeaux Ibedji Yoruba
Art africain > Statues africaines > Ibedji Yoruba

Ex-collection art africain belge.
Les "abiku", parures à visée protectrice, se déclinent ici chez chacun des personnages sculptés en colliers de perles colorées, chainettes de cauris, et grelot métallique. Ces statuettes-poupées "ere" (statues), évocation de jumeaux, disposent d' une coiffure formée de tresses rassemblées en un cimier sagittal. Surface lustrée satinée.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais. Il arrivait également qu'un homme fasse sculpter des ...


Voir la fiche

140,00