La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Statue de pouvoir Songye
promo art africain
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Songye

Collection art africain italienne
Statuette africaine Nkisi, nkishi (pl. mankishi )au sommet duquel une corne a été insérée par la pointe. La puissance du fétiche, selon les croyances des Songye, serait renforcée par la présence de ses accessoires, métal et, ou, différents ajouts de matières, fibres végétales, peaux animales, fruits séchés, etc... Belle patine brun clair abrasée.
Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur société est organisée de façon patriarcale. Leur ...


Voir la fiche

150,00  130,00

Statue Calao Senoufo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Calao Senoufo

Art africain Senoufo.
Une lourde sculpture de grande taille , aux formes pures, représente l'oiseau mythique faisant partie des cinq animaux de la cosmogonie Senoufo, et plus précisément le calao. Evoqué pour des critères morphologiques et comportementaux, il décore, dans sa version miniature, de nombreux objets d'art africain senoufo. Ses ailes largement déployées dévoilent des membres inférieurs puissants reposant sur une base fragmentée. Son long bec, "interprété comme la figuration de l'organe sexuel mâle" pérennisant la vie de la collectivité, revient se poser sur l'abdomen de l'animal. Lié à la société du Poro qui initiait les jeunes garçons dès l'âge de sept ans en une succession de trois cycles d'une durée de sept ans ,cette sculpture du Setien était déposée dans ...


Voir la fiche

Vendu

Coupe royale Kuba
promo art africain
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Coupe Kuba

Sculptures de prestige dans l' art africain kuba.
Cette coupe anthropomorphe renvoie à un ancêtre féminin. Dans les groupes kuba, une large diversité de ces objets sculptés à motif figuratif sont destinés à mettre en valeur le prestige de leur détenteur. Le personnage dont la tête est évidée adopte ici des proportions tassées.
Patine satinée.


La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie.
Celui-ci était considéré comme d'origine divine. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, on lui attribuait des vertus surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres. Il veillait dès lors à la pérennité de ses sujets, que ce soit via les récoltes, la pluie ou la naissance ...


Voir la fiche

240,00  190,00

Reliquaire Nkundu Efomba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Cercueil anthropomorphe Efomba Ntombe

Ex collection art africain belge.

Nommées Bonganga ou Efombe selon les auteurs, ces cercueils anthropomorphes étaient destinés à accueillir la dépouille de dignitaires de l'ethnie Ntomba.
Les points de vue divergent quant à l'origine exacte de ces cercueils. En effet, Engels les décrit en premier et les attribue aux Ngata qui ne seraient en fait, selon Hulsaert ultérieurement, que des Ntomba vivant dans le village de Wangata wa Ibonga, RDC. D'après Engels, la création de ces pièces funéraires se faisait selon un rituel précis : une association fermée du nom de bonganga constituée d'un sculpteur et d'un groupe d'hommes accompagnés de leurs épouses y oeuvrait pendant plusieurs mois au sein d'un camp provisoire nommé esata dans la forêt, à l'écart du ...


Voir la fiche

Vendu

Poteau Yoruba Opo
objet vendu
Art africain > Poteau, Toguna, Dogon, Lobi, Ambete, sogho, oron > Poteau Yoruba Opo

Dans l' art africain , tout élément de la vie quotidienne peut devenir un support artistique, comme l'illustre ce poteau de case royale yoruba.
Un personnage féminin porte sur la tête un plateau surmonté d'un cavalier et de sa monture. Tous deux présentent des scarifications en forme de larmes sur les pommettes ainsi que de grands yeux globuleux et des bouches fort marquées.
Comme souvent dans la statuaire yoruba, la patine est constituée de couleurs vives. Cette polychromie a ici très bien été conservée.

La société yoruba est très organisée et dispose de plusieurs associations dont les rôles varient. Alors que la société masculine egbe renforce les normes sociales, l'aro fédère les agriculteurs. Le gelede a des visées davantage ésotériques et religieuse. Les ...


Voir la fiche

Vendu

Masque heaume Fang
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque heaume Fang

L'art africain chez les Fang.

Les parois de ce masque heaume tribal, sculpté par l'ethnie Fang,sont ornées de quatre visages similaires en bas-relief. Au sommet une arête cruciforme renvoie à la coiffure en cimier portée par les Fang, et un orifice central permettait d'insérer de grandes plumes. Des perforations ont été effectuées afin de fixer la collerette de raphia l'accompagnant. Lié au culte des ancêtres ,le Byéri ,ce masque était chargé de discerner les fauteurs de trouble, plus particulièrement les sorciers. Il sort de nos jours pour les fêtes de divertissement.

Patine mate, bois abrasé, fendillé. Des incisions formant des motifs géométriques demeurent faiblement distincts. Autrefois nommés Pahouins, les Fang forment une très large ethnie installée, à ...


Voir la fiche

Vendu

Grande tête d autel royal Benin en bronze
objet vendu
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Grande tête d'autel royal Benin

Ex collection art africain anglaise.

Les têtes d'autel sont des pièces célèbres dans l'art bénin. À l'instar des autres bronzes, elles étaient coulées à l'aide de la technique de la cire perdue. Ces pièces sont très chargées en détails et motifs. Cette tête royale aux traits réalistes dispose en effet de scarifications faciales et de nombreux ornements finement détaillés. Élément récurrent, la coiffe en ogive est imposante et superbement décorée.

L'art du Bénin est décrit comme un art de cour car il est étroitement associé au roi, connu sous le nom d'oba. La tradition des objets de cours en bronze d'Ifè remonte au 14ème siècle.

Les nombreuses têtes et statues en bronze créées par les artistes de Bénin étaient réservées à l'usage exclusif des ...

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Petit masque Tsogho
promo art africain
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Tsogho

Collection art tribal africain française
Des volumes arrondis et des traits délicatement traités sont l'apanage de ce masque réduit. Patine satinée.
Apparentés aux masques africains Okuyi des ethnies Punu des tribus Shira , les masques africains produits par les groupes périphériques, Vuvi, Galoa et Mitsogho, et les Masango établis à l'est des Mitsoghos, sont également recouverts de pigments blancs à visée apotropaïque.
L'ethnie Mitsogho , Sogho, est établie dans une région forestière sur la rive droite de la rivière Ngoumé au centre du Gabon. La société initiatique masculine Bwiti qui dispose d'un système de reliquaires comparable à celui des Fang et des Kota, formait la cohésion des familles mitsogho. Leurs masques étaient exhibés lors des funérailles, et ...


Voir la fiche

245,00  220,00

Gong rituel Kota
objet vendu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Gong Kota

Collection art africain française.
Accessoire traditionnel accompagnant les différentes cérémonies rituelles, ce gong est surmonté d'une figure de reliquaire en bois plaqué de cuivre, dont la conception serait caractéristique des Obamba (sous-groupe kota selon certains) ou des Mindoumou (ou Ondoumbo) de l'Haut-Ogooué au nord du Gabon. La patine atteste de l'ancienneté de cette pièce. Les Bakota habitent la partie orientale du Gabon, qui est riche en minerai de fer, et certains en République du Congo. Le forgeron, outre la sculpture sur bois, fabriquait les outils destinés aux travaux agricoles ainsi que des armes rituelles. Les sculptures jouant le rôle de "médium" entre les vivants et les morts qui veillaient sur les descendants, étaient associées aux rites au bwete , ...


Voir la fiche

Vendu

Double cloche rituelle Bamileke Kwifoyn
promo art africain
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Gong Bamileke

Collection art africain française.

Armes, bijoux, monnaies, les objets métalliques sont indissociables de l'art africain traditionnel. La métallurgie est en effet intimement associée aux mythes fondateurs dans de nombreuses cultures africaines, tels des forgerons devenus rois (Zaïre), le marteau enclume étant le symbole du pouvoir chez les Luba. Accessoires de culte, les gongs en alliage métallique, certains très décorés, revêtent une grande diversité de formes. Ce double gong, dans sa simplicité, constituait un instrument sacré et l'emblème d'une des nombreuses sociétés masculines des populations du Grassland, la Kwifoyn , dont le siège jouxtait le palais royal. Le tintement des baguettes en bois sur le métal creux annonçait le début de cérémonies: la communication avec le ...


Voir la fiche

250,00  225,00

Statuette polychrome "colon"
promo art africain
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Colon Baoule

Ex-collection art africain allemande
Communément appelé "colon" mais incarnant parfois cependant un type de "conjoint idéal" selon les critères individuels, cette figure masculine est enduite d'une patine polychrome.(African Art Western Eyes, Baule", Vogel, p.253 à 257). Deux types de statues sont produites par les baoulé dans le cadre rituel: Les statues Waka-Sona, " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou, être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien, ces derniers étant sélectionnés par les esprits asye usu afin de communiquer les révélations de l'au-delà. Le second type de statues, réalisées selon les indications du devin, sont les époux de l'au-delà, masculine, le Blolo bian ou ...


Voir la fiche

280,00  150,00

Tête commémorative Bénin Uhunmwun elao
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Tête Bénin

L' art africain du Bénin est décrit comme un art de cour car il est étroitement associé au roi, connu sous le nom d'Oba. La tradition des objets de cours en bronze du royaume Benin remonte au 14ème siècle. Les nombreuses têtes et statues en alliage de bronze créées par les artistes du Bénin étaient réservées à l'usage exclusif des habitants du palais royal et, le plus souvent, placées sur des autels consacrés par chaque nouvel Oba. Ces autels de forme rectangulaires étaient surmontés de têtes, de statues, de défenses d'ivoire sculptées, de cloches et de bâtons. Ils servaient à commémorer un oba et à entrer en contact avec son esprit. Cette sculpture tardive, rappelant celles qui étaient réalisées au décès de la reine, figure une reine mère de Bénin nommée l' Iyoba , dont le cou est ...

Poterie Lobi/Birifor
objet vendu
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Jarre Lobi

Ex-collection art africain française.
Ce contenant hémisphérique, jarre équipée d'un goulot, entrerait dans la catégorie des "bulabir", qui deviennent sacrés après la disparition de leur propriétaire (Daniela Bologno).
Les populations d'une même région culturelle, regroupées sous la dénomination " lobi ", forment un cinquième des habitants du Burkina Faso. Peu nombreux au Ghana, ils se sont également établis au nord de la Côte d'Ivoire. C'est à la fin du XVIIIe siècle que les Lobi , venant du Nord-Ghana, se sont établis parmi les Thuna et Puguli autochtones, les Dagara , les Dian , les Gan et les Birifor . Les Lobi croient en un Dieu créateur nommé Thangba Thu , auquel ils s'adressent à travers le culte de nombreux esprits intermédiaires, les Thil , ces derniers étant ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de prestige Bena Lulua
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Luluwa

Ex-collection art tribal britannique.
Utilisée lors des rites associés au culte buanga bua bukalenge , cette figure masculine représentant un ancêtre arbore d'abondantes scarifications faciales et corporelles, pratique courante à la fin du XIXe siècle en Afrique centrale. Ces marques constituaient des signes de beauté à valeur symbolique, révélateurs de qualité physiques et morales hors du commun. Les cercles concentriques suggèrent non seulement les grands astres, mais aussi l'espoir. " Ces statues de guerriers, dont la position des bras en angle droit serait associée à la vigueur, participaient aux investitures et funérailles des chefs. Patine veloutée brun noir. Restauration indigène à l'aide d'agrafes au sommet. Lulua est un terme générique, qui se réfère à un grand ...


Voir la fiche

Vendu

Couple de statues Baga Nimba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statues Baga

Art africain Baga.
Ces sculptures anthropo-zoomorphes qui se distinguent par leurs proportions massives, disposent de la physionomie composite du masque d'épaules Nimba, Dimba, des Baga, par le fort nez busqué évoquant un bec d'oiseau, une longue crête sommitale, et des oreilles en fer à cheval. Ce dernier intervenait lors des festivités joyeuses et des cérémonies liées à l'agriculture.Dans ce cas les bras dépourvus de mains semblent soutenir la mâchoire du personnage dont la bouche tubulaire, dévoilant des incisions marquant les dents, semble émettre un souffle. Selon Christopher D.Roy (in "Art and Life in Africa", p.42), ce type de statues revêtaient une fonction protectrice. Placées en couple dans des huttes de chaume entre la forêt et le village, leur présence assurait la ...


Voir la fiche

Vendu

Statue de divinité Igbo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Igbo

Ex-collection art africain anglaise.
Les Igbo vénèrent un nombre considérable de divinités connues sous le nom d' alusi , ou agbara, considérées comme la descendance de Chuku, ou Chukwu, et en tant que tels constituent des intermédiaires à qui des sacrifices tels que des noix de kola, de l'argent, du kaolin,sont octroyés dans le but de jouir de leurs faveurs. Ces sculptures produites dans plusieurs régions vont d'une quarantaine de centimètres jusqu'à une taille humaine, et sont ornées d'attributs aristocratiques plus ou moins élaborés. Les sculpteurs s'avèrent être des hommes, mais les adeptes féminines contribuent bien souvent en parachevant l'oeuvre à l'aide de pigments colorés. Dans le cas de la statue présentée, les bras articulés, lorsqu'ils étaient positionnés à l'horizontale, ...


Voir la fiche

Vendu

Masque  facial Yaka polychrome
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Yaka

Ce masque africain des Yaka muni d'une poignée arbore le fameux nez en trompette, trait distinctif des masques liés aux cérémonies d'initiation des sociétés Ngoni et Yiwilla . Leur conception suscitait la créativité des sculpteurs que les chefs récompensaient pour leur talent.La barbe de raphia est toujours présente, et une armature d'osier, sur laquelle des bandelettes de coton et des cordelettes ont été fixées, forme une coiffe rigide au sommet. Erosions de la surface et traces de xylophages. Hiérarchique et autoritaire, composée de redoutables guerriers, la société Yaka , établie à présent sur les rives de la Waamba dans le sud ouest de la R.D.C.(Kasaï occidental),était gouvernée par des chefs de lignage disposant du droit de vie et de mort sur leurs sujets. La chasse et le ...


Voir la fiche

Vendu

Statuette Baoulé Waka Sona Blolo Bia
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Baule

Ex-collection art tribal belge.
Les "doubles inversés" dans les sculptures d'art africain des Baule Une soixantaine de groupes ethniques peuplent la Côte d'Ivoire, dont les Baoulé, au centre, Akans venus du Ghana, peuple de la savane, pratiquant la chasse et l'agriculture tout comme les Gouro dont ils ont emprunté les cultes rituels et les masques sculptés. Deux types de statues sont produites par les Baoulé, Baulé, dans le cadre rituel: Les statues Waka-Sona, " être de bois " en baoulé, évoquent un assié oussou, être de la terre. Elle font partie d'un type de statues destinées à être utilisées en tant qu'outil médium par les devins komien, ces derniers étant sélectionnés par les esprits asye usu afin de communiquer les révélations de l'au-delà. Le second type de statues ...

Masque Gouro Zaouli
promo art africain
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Gouro Zaouli

Art africain Gouro.
Parmi le groupe des Mande du sud, au centre de la Côte d'Ivoire, les Gouro utilisent depuis les années 50 une famille de masques africains associés à la danse Zaouli . En effet comme les masques Goli des Baoulé, l'ensemble des masques Guro se décline en deux masques zoomorphes suivis d'un troisième anthropomorphe, qui est considéré comme l'épouse du masque zamblé , le Gu . Le Gu , dont la fonction est apotropaïque, représente une jeune femme dotée des critères de beauté propres aux Guro, en particulier les scarifications faciales et les dents limées. Le zaouli incarne un homme mûr doté d'une barbe représentée par des cordelettes de raphia fixées aux perforations inférieures des contours du masque. Le Zamblé incarne quant à lui un animal de la brousse, ...


Voir la fiche

380,00  280,00

Masque cimier Eket
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Eket

Ex-collection art africain belge.
Utilisé au cours des mascarades liées à l'Ogbom et honorant la divinité de la terre, ces masques étaient entreposés dans les conduits de fumées des habitations afin d'être protégés des insectes. Seuls les hommes portaient les masques africains cimiers lors des danses qui se déroulaient devant les autels. Les yeux en demi-lunes, la forme du nez retroussé accompagné d'une bouche mince sont caractéristiques des masques Eket. Patine granuleuse brun noir. Les Eket, établis au sud est du Nigéria, sont un sous-groupe de l'ethnie Ibibio réputée pour ses masques expressifs. Il s'agit d'une société patrilinéaire dont les villages sont gouvernés par l'Ekpo Ndem Isong , un groupe d'anciens et chefs des familles élargies. Leurs décisions sont renforcées par les ...


Voir la fiche

Vendu

Appui-nuque Luba Shankadi
objet vendu
Art africain > Appuie nuque, repose tête > Appuie-nuque Luba

Ex-collection art africain allemande.

Les Shankadi appartiennent au groupe luba, et disposent des mêmes associations et structures. Leur statuaire majoritairement réaliste se caractérise par de spectaculaires coiffures, une surface lisse, des membres inférieurs de moindre dimension. La coiffure "en cascade" illustre l'une des différentes compositions tressées à la mode au Zaïre dans les années 1800, mettant en valeur le statut social de celui qui la porte. L'effigie féminine symbolise la royauté luba, Les appui-nuques étaient également utilisés pour soutenir la tête des défunts, et parfois, selon Albert Maesen, enterrés à leur place. Patine huilée brun chaud, résidus ocrés. Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique Centrale. Leur berceau est le Katanga, plus ...


Voir la fiche

Vendu