La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Couple de statues Eyema Fang Byeri
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statues Fang

Ex-collection art tribal française.
Sculptures rituelles de l'art africain Fang.
De proportions majestueuses, ce couple de statues gardiennes de reliquaire " eyema " ( de yem : connaître) présente la morphologie caractéristique des fétiches protecteurs de reliquaire liés au rite traditionnel du Byéri, culte des ancêtres chez les Fang du Gabon, du sud Cameroun, et de Guinée équatoriale. Ces statues apparaissaient également lors des rites de la société du So qui structurait la société Fang. Les rites du Ngil,redoutés par la population, accomplissaient par ailleurs la justice sociale en démasquant les sorciers. Les initiations au So se déroulaient tous les trois ans, au cours desquelles les boites contenant les reliques des ancêtres, les masques et les statues étaient présentés ...


Voir la fiche

19500,00

Masque Senoufo Setien
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Senoufo

Ex-collection art africain française.
D'un masque sphérique, creusé d'orifices pour les yeux, s'élève une effigie stylisée d'un oiseau mythique fréquemment identifié comme étant le calao, ou Setien , faisant partie des cinq animaux de la cosmogonie Senoufo. Son long bec effilé, "interprété comme la figuration de l'organe sexuel mâle" pérennisant la vie de la collectivité, revient élégamment effleurer le poitrail bombé symbolisant la maternité. Les pattes épousent le dôme du masque. Fissures de dessication restaurées in situ au moyen d'agrafes métalliques, ancienne patine sombre mate, veloutée, localement abrasée sur un bois clair.
Les Senoufo , nom qui leur a été attribué par les colons français, sont majoritairement composés d' agriculteurs qui se sont dispersés entre le ...


Voir la fiche

Vendu

Tablette mémorielle Mumuye
objet vendu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Table à divination Mumuye

Objet de divination tel une oeuvre d'art africain.
Objet usuel de forme anthropomorphe. Ainsi le corps sert de support à la tablette. La tête est typique avec sa coiffe aux oreilles larges, on retrouve également les scarifications autours de la bouche. La partie inférieure a été érodée par le temps, ne subsistent que les genoux.
Sur la table même de divination, de nombreux symboles sont encores marqués. Le sommet de la table est souligné d'une bande verte.
L'objet est accompagné de son stylet retenu par une simple cordelette.
Les Mumuye sont une ethnie peu connue, on les estime à environ 400.000 individus. Les connaissances actuelles tendent à affirmer que ces statues avaient un rôle social très important au sein de la communauté et étaient utilisées dans la ...

Couple de statues Bateba Phuwé Lobi
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > statue Lobi

Ex-collection française art africain.
Ces figures positionnées dos à dos ont été sculptées dans un bois ensuite badigeonné d'un enduit  huileux noirâtre. Le matériau s'est fissuré et des xylophages, maintenant éradiqués, ont laissé leur empreinte sur le visage de l'un d'entre eux. Les traits naturalistes sont dotés d'yeux proéminents sous lesquels les joues sont scarifiées. Les Bateba , effigies de bois, étaient placés sur l'autel après un rituel pour devenir le réceptacle d'un esprit de la brousse, le Thil, et devenir ainsi un être actif, intermédiaire qui lutte contre les sorciers et toutes autres forces néfastes. Lorsqu’ils sont honorés, ces esprits manifestent leur bienveillance sous la forme de pluies abondantes, de bonne santé, de naissances nombreuses ; Ignorés, ils la ...

Porteur de coupe Hemba Kusu
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Kusu

Ex-collection art tribal belge.
Les coupes de divination dans l' art africain
Etrange effigie tutélaire masculine de porteur de coupe mboko , calebasse que l'on remplissait de kaolin, symbolisant la pureté et le monde spirituel. Chez les Luba, ces sculptures tribales représentant toujours une femme étaient utilisées par différentes sociétés, plus généralement par les médiums de la société de divination Kilumbu , Bilumbu , ou par les guérisseurs de la société Buhabo . Les devins Mbudye y avaient également recours. Le visage dénote cependant ici par ses traits significatifs du style des Hemba et Kusu , et un collier de barbe en lien avec un ancêtre divinisé masculin.
Les Kusu établis sur la rive gauche de la Lualaba ont en effet emprunté les traditions artistiques ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Pilier Yoruba
objet vendu
Art africain > Poteau, Toguna, Dogon, Lobi, Ambete, sogho, oron > Pilier Yoruba

Les Yoruba, plus de 20 millions, occupent le sud-ouest du Nigéria et la région centre et sud-est du Bénin sous le nom de Nago. Ils sont patrilinéaires, pratiquent l'excision et la circoncision.
Les représentations de cavaliers sont très fréquentes dans l'art africain yoruba, et pour cause, il s'agit du thème central de l'histoire nommée "La mort et le cavalier du roi".
Cette fiction raconte les funérailles du défunt roi d'Oyo, ancien état africain fondé au XVème siècle, voisin du royaume de Dahomey, et la tradition selon laquelle son cavalier, Elesin, doit se suicider dans les trente jours suivant le décès du roi afin de suivre en bonne et due forme le dogme religieux yoruba. La mort du cavalier est en effet destinée à garantir au roi un sauf conduit vers sa nouvelle ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Guéré Tee Gla
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Bété

L'art africain des peuples Wé et ses masques africains guerriers
Les éléments composant la physionomie de ce visage abstrait se dédoublent de façon spectaculaire. Un faciès belliqueux en résulte, composé de cornes et d'yeux tubulaires disparates. Des éclats métalliques animent la patine foncée. Le front quant à lui évoque un casque guerrier, typique de ces masques censés provoquer l'effroi. Une peau animale la gaine, surmontée d'un fruit séché et de cornes. La barbe de raphia et de crins dissimule grelots et clochettes.

C'est principalement dans l'Ouest de la Côte-d'Ivoire que les Bété emploient des masques dont le style a été influencé par la société des masques gla glaé des populations Wobé et Guéré , ensemble dénommé Wé ou "les hommes qui pardonnent ...


Voir la fiche


Vendu à 245.00 Trouver un objet similaire

Figure de pouvoir Hermaphrodite Buti Teke
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > statue Teke

Ex-collection tribal art africain française.
Un cou massif est surmonté d'un visage à l'expression volontaire. La barbe rectangulaire surplombe un corps dont l'abdomen a été évidé pour contenir la charge mystique appelée "Bonga". Une différence de teinte entre le corps et les jambes démontre  l'ancienneté  de cette figure Buti Teke hermaphrodite (aucun sexe apparent). De même ce corps fut à l'origine enveloppé d'un tissu qui maintenait la charge dans la cavité abdominale. L'âge de la pièce explique l'absence actuelle de ce tissu. Le visage et le cou sont enduits d'une patine croûteuse sacrificielle.
Etablis entre la République démocratique du Congo et le Gabon, les Téké étaient organisés en chefferies dont le chef était souvent choisi parmi les forgerons. Le chef de famille, ...

Reliquaire Nkundu Efomba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Cercueil anthropomorphe Efomba Ntombe

Ex collection art africain belge.

Nommées Bonganga ou Efombe selon les auteurs, ces cercueils anthropomorphes étaient destinés à accueillir la dépouille de dignitaires de l'ethnie Ntomba.
Les points de vue divergent quant à l'origine exacte de ces cercueils. En effet, Engels les décrit en premier et les attribue aux Ngata qui ne seraient en fait, selon Hulsaert ultérieurement, que des Ntomba vivant dans le village de Wangata wa Ibonga, RDC. D'après Engels, la création de ces pièces funéraires se faisait selon un rituel précis : une association fermée du nom de bonganga constituée d'un sculpteur et d'un groupe d'hommes accompagnés de leurs épouses y oeuvrait pendant plusieurs mois au sein d'un camp provisoire nommé esata dans la forêt, à l'écart du ...


Voir la fiche

Vendu

Reliquaire Nkundu Efomba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Cercueil anthropomorphe Efomba Ntombe

Ex collection art africain belge.

Nommés Bonganga ou Efombe selon les auteurs, ces cercueils anthropomorphes étaient destinés à accueillir la dépouille de dignitaires de l'ethnie Ntomba.
Les points de vue divergent quant à l'origine exacte de ces cercueils. En effet, Engels les décrit en premier et les attribue aux Ngata qui ne seraient en fait, selon Hulsaert ultérieurement, que des Ntomba vivant dans le village de Wangata wa Ibonga, RDC. D'après Engels, la création de ces pièces funéraires se faisait selon un rituel précis : une association fermée du nom de bonganga constituée d'un sculpteur et d'un groupe d'hommes accompagnés de leurs épouses y oeuvrait pendant plusieurs mois au sein d'un camp provisoire nommé esata dans la forêt, à l'écart du ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Dan
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dan

Ex-collection art africain belge.
Ces masques africains d'une esthétique très épurée dont la face concave projette les traits, sont toujours empreints d'une grande sérénité. C'est une des caractéristiques des masques Dan. Des fentes palpébrales arquées permettant la vision du danseur. Des lèvres charnues en losange entrouvertes font saillie. Une patine noire, particulièrement satinée, présente des zones éclaircies par l'usage, couleur miel. Contours rythmés de perforations régulières prévues afin de fixer la parure de raphia devant dissimuler le porteur. Le masque dit "moqueur" appelé Déanglé définit un idéal de beauté et de bienveillance car il est sculpté en l'honneur des jeunes filles du village ou d'hommes renommés.


Voir la fiche

Vendu

Tête Nok en terre cuite
objet vendu
Art africain > Terre cuite, jarre, amphore, urne funéraire > Tête Nok

Ex-collection art africain belge.
Cette tête africaine Nok est accompagnée de son test de thermoluminescence pratiqué en 1996 par le laboratoire allemand Ralf Kotalla ( TL n° 961155) qui confirme une ancienneté de plus ou moins 2 200 ans. Estimée en salle de vente entre 3.500 et 4.000 euros, cette terre cuite africaine est issue de la collection Guy Mercier, consultant pour le groupe Solvay, et transmise de génération en génération. Guy Mercier entreprit au début du XX° siècle de rassembler une vaste collection d'art tribal africain. Tout en rayonnant en Afrique de l’ouest et centrale dans le cadre de son travail, et récoltant des œuvres in-situ, la majorité de sa collection est cependant issue de « cabinets de curiosité » qui ont foisonné dans les capitales européennes pendant ...


Voir la fiche

Vendu

Canne de dignitaire Senoufo
objet vendu
Art africain > Bâton de commandement, chefferie > Canne de dignitaire Senoufo

Ex collection art africain belge.

Cette canne est le symbole matériel du chef.
Elle est surmontée d’un personnage féminin Katielo qui est la déesse mère protectrice.
Sur le cou étroit repose, décalé vers l'avant, le crâne à la mâchoire prognathe. Les bras sont fléchis, les mains posées sur les genoux.
Du sommet du crâne se détache une crête sagittale ciselée. En son centre, la canne porte des traces de préhension.
Le bas de la canne est recouvert de fer ce qui permet de la planter dans le sol.

C’est le grand-père d’Emile, Abel Robyn, qui débuta la collection en 1850.
Celle-ci fut transmise sur trois générations. Au décès d’Abel en 1895, son fils, Jérôme Robyn hérita de cette collection qu’il étendit jusqu’à sa mort en 1968. ...


Voir la fiche

Vendu

Coupe rituelle Kongo Nkisi
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Kongo

Ex-collection art africain belge.
Cette coupe rituelle africaine dispose de figures en ronde-bosse illustrant des condamnés, offerts en sacrifice au dieu Nzambi. Le personnage principal est une femme agenouillée, attitude de supplication. Une tête décapitée figure également en offrande sur le socle. Les figures miniatures sont entravées par les poignets et leur cou est entouré de cordelettes de coton, en référence symbolique à l'acte de "nouer". Les ingrédients magiques "bilongo" sont dissimulés dans le réceptacle scellé par un miroir situé sur l'abdomen de la statue et de la figure du sacrifié au sommet. Les sorciers nganga , à la fois guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par l'intermédiaire de ces figures ...


Voir la fiche

Vendu

Grande tête d autel royal Benin en bronze
objet vendu
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Grande tête d'autel royal Benin

Ex collection art africain anglaise.

Les têtes d'autel sont des pièces célèbres dans l'art bénin. À l'instar des autres bronzes, elles étaient coulées à l'aide de la technique de la cire perdue. Ces pièces sont très chargées en détails et motifs. Cette tête royale aux traits réalistes dispose en effet de scarifications faciales et de nombreux ornements finement détaillés. Élément récurrent, la coiffe en ogive est imposante et superbement décorée.

L'art du Bénin est décrit comme un art de cour car il est étroitement associé au roi, connu sous le nom d'oba. La tradition des objets de cours en bronze d'Ifè remonte au 14ème siècle.

Les nombreuses têtes et statues en bronze créées par les artistes de Bénin étaient réservées à l'usage exclusif des ...

Plaque en bronze Bini Edo
objet vendu
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Plaque royale en bronze Benin Bini Edo

Les amateurs d'art africain apprécient le travail du bronze au royaume benin pour son extrême finesse.
Représentation de l'Oba en tenue de guerre.
Scène après le combat, on retrouve en haut à gauche les têtes coupées des prétendants à la fonction royale.
Ces plaques étaient conçues pour être vues comme des tableaux offrant des images de l'entourage royal.
A l'occasion, elles servaient aussi lorsque se posait un problème d'étiquette.
L'art de la fonte à cire perdue atteint sa perfection par la représentation de ces scènes décrivant la vie au palais.


Voir la fiche


Vendu à 1650.00 Trouver un objet similaire

Figure équestre royale Bini Edo
objet vendu
Art africain > Cavalier bronze, cavalier bois, dogon, yoruba > Cavalier Benin

Cavalier benin en bronze.
L' art africain du Bénin est décrit comme un art de cour car il est étroitement associé au roi, connu sous le nom d'Oba. La tradition des objets de cours en bronze d'Ifé remonte au 14ème siècle. Les nombreuses têtes et statues en bronze créées par les artistes du Bénin étaient réservées à l'usage exclusif des habitants du palais royal et, le plus souvent, placées sur des autels consacrés par chaque nouvel Oba. Ces autels de forme rectangulaires étaient surmontés de têtes, de statues, de défenses d'ivoire sculptées, de cloches et de bâtons. Ils servaient à commémorer un oba et à entrer en contact avec son esprit.

Grelot Kongo Yombe Khimba
objet vendu
Art africain > Musique > Cloche Kongo Yombe Khimba

Ex collection art africain belge.
Ce type de cloches était utilisé lors de la manipulation et de l'activation d'un Nkisi par le sorcier ou Nganga.
La musique produite par la cloche interpelle les forces des esprits.
On retrouve ces objets dans la société d'initiation Khimba avec sur le haut de la cloche un personnage courbé en avant.
Différents motifs géométriques recouvrent le corps de la cloche.


Voir la fiche

Vendu

Couple de statues Baga Nimba
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statues Baga

Art africain Baga.
Ces sculptures anthropo-zoomorphes qui se distinguent par leurs proportions massives, disposent de la physionomie composite du masque d'épaules Nimba, Dimba, des Baga, par le fort nez busqué évoquant un bec d'oiseau, une longue crête sommitale, et des oreilles en fer à cheval. Ce dernier intervenait lors des festivités joyeuses et des cérémonies liées à l'agriculture.Dans ce cas les bras dépourvus de mains semblent soutenir la mâchoire du personnage dont la bouche tubulaire, dévoilant des incisions marquant les dents, semble émettre un souffle. Selon Christopher D.Roy (in "Art and Life in Africa", p.42), ce type de statues revêtaient une fonction protectrice. Placées en couple dans des huttes de chaume entre la forêt et le village, leur présence assurait la ...


Voir la fiche

Vendu

Coiffe Lega du Bwami
objet vendu
Art africain > Coiffes et chapeaux, parures de têtes > Chapeau Lega

Ex-collection art africain belge.
Ce type de parure de tête est porté par les membres des rangs les plus élevés de la société secrète bwami régissant la structure sociale lega, ouverte aux adultes circoncis et à leurs épouses et qui instruisent leurs adhérents en terme de perfection morale Ces objets font parties des masengo , signifiant qu'ils sont sacrés et ne peuvent donc être portés que par les initiés. Le propriétaire ne peut s'en séparer au cours de sa vie. Le Bwami comporte différents degrés, les yananio et kindi étant les plus élevés.

Les matériaux utilisés varient, il peut s'agir de boutons de vêtements, de cauris, de perles ou de fèves de cacao. Sur une calotte ancienne soigneusement tressée en fibres naturelles, cet exceptionnel couvre chef possède la ...


Voir la fiche


Vendu à 100.00 Trouver un objet similaire

Masque Dan Zapkei ou Gunye ge
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dan

Ex-collection art africain belge.
Ce masque africain de Côte d'Ivoire se distinguant par ses yeux saillants cerclés de métal arbore une patine granuleuse résultant de libations rituelles. Aux contours du masque adhèrent encore, consolidés par ce même enduit sacrificiel, les vestiges d'une cagoule de toile dont les extrémités nouées au sommet voisinent avec de longs clous. Une épaisse barbe de raphia agrémente les mâchoires. Les rainures parallèles gravées autour du visage rappellent les cicatrices traditionnelles des Dan. Ce masque dit "de course"( visage pointu, yeux ronds évidés, bouche losangée était maintenu contre le visage à l'aide de bandes de coton fixées aux perforations des contours et nouées derrière la tête . La tradition voulait que son porteur soit poursuivi par un ...


Voir la fiche

Vendu