La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif

Art africain > Statues africaines > Statue Lobi

Statue d'ancêtre Lobi (N° 12569)

Cette effigie d'un ancêtre sacralisé a été sculptée après différents rituels incluant ses descendants et prescrits par le devin. C'est ensuite lorsque le lignage s'éteint que la statue peut être cédée ou abandonnée. Les larges épaules,le torse bombé, le menton légèrement relevé, et la position rigide accordent une majesté certaine à cet aïeul aux longs bras accolés au corps qui s'achèvent en de petites mains digitées. Dépourvu d'ornementations tégumentaires, l'accent est mis sur le relief du fessier et des membres inférieurs, par la sugggestion d'une musculature puissante. Cette oeuvre accuse des marques d'érosion et des fissures de dessication, sa surface  incrustée d'onctions de kaolin s'est dotée d'une très belle patine grisée. Les pieds sont soudés sur une base métallique. Les populations d'une même région culturelle, regroupées sous la dénomination " lobi ", forment un cinquième des habitants du Burkina Faso. Peu nombreux au Ghana, ils se sont également établis au nord de la Côte d'Ivoire. C'est à la fin du XVIIIe siècle que les Lobi , venant du Nord-Ghana, se sont établis parmi les Thuna et Puguli autochtones, les Dagara , les Dian , les Gan et les Birifor . Les Lobi croient en un Dieu créateur nommé Thangba Thu , auquel ils s'adressent à travers le culte de nombreux esprits intermédiaires, les Thil , ces derniers étant censés les protéger, avec l'aide du devin, contre une kyrielle de fléaux. Des génies de la brousse, êtres roux appelés Kontuor , sont en outre censés leur venir en aide. Pour communiquer avec les hommes, les différents Thils réclament des sculptures de bateba afin de s'y incarner. Différents autels sacrés sont érigés autour des maisons lobi. Le sanctuaire de la maison familiale est appelé le Thildu, où sont regroupées les sculptures tribales de bois, fer ou laiton, les statues d'ancêtres et batebas.
Collection Mercier :
Monsieur Jean-Charles Mercier, administrateur de sociétés, a décidé de se séparer de sa collection d’art premier. C’est son grand-père, Guy Mercier, qui la commença au début du XX° siècle. Consultant pour le groupe Solvay, il rayonna dans toute l’Afrique de l’ouest et centrale dans le cadre de son travail. Quoiqu'ayant récolté des œuvres in-situ, la majorité de sa collection est issue de « cabinets de curiosité » foisonnant dans les capitales européennes pendant les années 20, mais aussi de galeries prestigieuses (Paris, Bruxelles, Londres, New-York). A la disparition de son grand-père, Jean-Charles a hérité de la collection dans son intégralité au début des années 80.  

Regarder la vidéo


Pièce accompagnée de son certificat d'authenticité

Estimation des frais de port ...




ProvenanceEx. Collection Mercier J.C.
EthnieLobi
Paysburkina faso
MatériauxBois
Hauteur89
Largeur15
Poids5,18 Kg
Datation estiméeDébut XXe
Socle inclusOui

Vous pourriez aussi être intéressé par ces objets
Statue MumuyeFétiche BabembéStatue Moba TchitcheriStatue YorubaStatue AttiéStatue Mitsogho

Vous devez être connecté pour accéder aux options suivantes
   Me prévenir si un objet similaire est ajouté au catalogue.
   Me prévenir si le prix de cet objet diminue.
Gérer mes alertes


Des questions sur cet objet ? contactez-nous


Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Statue dancêtre Lobi
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook