La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Sifflet de chasse Mossi
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Sifflet Mossi

Ce sifflet adoptant une forme stylisée de silhouette humaine était utilisé pour la chasse. Belle patine lustrée brun doré.
Les Mossi sont un peuple originaire du Burkina Faso ainsi que des régions limitrophes des pays environnants. Plus de cinq millions de personnes se considèrent mossi, l'appartenance à cette communauté ethnique étant fondée sur la pratique du moré et sur la pratique d'un certain nombre de traditions. Ils constituèrent, aux XVe siècle et au XVIe siècle, des grands royaumes dont les deux principaux (Yatenga et Ouagadougou) restèrent indépendants jusqu'à la pénétration européenne et ne furent soumis qu'avec difficulté par les colonisateurs français. Animistes, les Mossi vénèrent un dieu créateur du nom de Wendé . Chaque individu serait doté d'une âme, sigha , ...


Voir la fiche

150,00

Masque Dan Déanglé
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dan

Ex-collection art africain belge
Masque africain Déanglé des Dan dont les reliefs galbés, élégants, caractérisent la sculpture des Dan. Patine noire lustrée. Manque sur les contours.
C'est à la suite de rêves dans lesquels se manifesteraient les esprits que les masques étaient sculptés selon des indications précises, afin de pouvoir être honorés à travers leurs apparitions.
Les masques Dan, de facture variée, se produisent en général au cours de fêtes de divertissement très théâtrales où les femmes jouent un rôle prépondérant. Le masque dit "moqueur" appelé Déanglé définit un idéal de beauté et de bienveillance car il est sculpté en l'honneur des jeunes filles du village ou d'hommes renommés. Chacun des masque portait un nom lié à sa fonction. Utilisés ...


Voir la fiche

240,00

Statuette fétiche Songye
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Songye

Ex-collection art africain belge
Dépourvu d'accessoires, ce fétiche Nkisi, nkishi (pl. mankishi )est vigoureusement taillé, laissant apparaître les coups d'herminette. Les fétiches individuels étaient parfois sculptés par des non-professionnels, les propriétaires eux-même. Patine brune satinée. Abrasions.
Ces fétiches de protection destinés aux habitations sont parmi les plus prisés d'Afrique. Le Nkisi joue le rôle de médiateur entre dieux et hommes. Les exemplaires de grande taille sont la propriété collective de tout un village, alors que les figures plus petites appartiennent à un individu ou une famille. Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba. Leur société est organisée de façon ...


Voir la fiche

280,00

Masque Kifwebe Luba
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Luba

Ex-collection art africain belge.
Ce masque africain Songye incarnerait une force positive. Les fentes palpébrales, mi-closes, sont étirées vers les tempes, le nez et la bouche en saillie rectangulaire. La crête naso-frontale, les yeux et la bande du menton sont relevés de noir. Des rainures sont gravées en alternance de losanges sur la surface mate. Abrasions.
Trois variantes de ce masque Kifwebe ( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts),de la société du même nom, se distinguent : le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble provenir de la zone limitrophe entre les Luba ...


Voir la fiche

120,00

Statuette Lega Iginga
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Lega

Ex-collection art tribal belge.
L'art africain des Lega , Balega, ou encore Warega , se distingue par ses statuettes d'initiation, également réalisées dans de l'ivoire, dont certaines était conservées dans un panier destiné aux plus hauts gradés du Bwami de différentes communautés. Ce type de statuette d'art tribal Iginga ( Maginga au pluriel), était la propriété des hauts gradés du Bwami , société secrète admettant les hommes et leurs épouses , et régissant la vie sociale . Cette organisation était subdivisée en étapes initiatiques, la plus élevée étant le Kindi. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés sur la rive ouest de la rivière Lualaba, en RDC. Appelés aussi Warega, ces individus vivent dans des villages autonomes entourés de ...


Voir la fiche

150,00

Masque Baoule
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Baoule

Ex-collection art africain française.
Masque africain Baoulé, dit masque-portrait ou Ndoma, qui réunit un visage humain et des cornes de bélier symbolisant l'endurance et la force. Fissures sur contours internes. Patine mate localement granuleuse. Vestiges de kaolin. Ces masques portraits des Baoulé, ndoma , qui font partie de l'une des plus anciennes traditions artistiques baoulé et représentent fréquemment un personnage idéalisé , possèdent la particularité de se manifester à la fin des cérémonies de danses de divertissement.Ces dernières sont nommées, selon les régions, bedwo , ngblo , mblo , adjussu , etc.... Chacun de ces masques se distinguent par les coiffures, l'emplacement et le choix des scarifications. Ils se produisent au cours de manifestations dansées ...


Voir la fiche

240,00

Statue Yoruba d autel
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Yoruba

Ex-collection art africain britannique.
La figure féminine représentée assise sur un trône dont les pieds sont parallèles aux jambes du personnage, forme une incarnation d'un des nombreux orisa des Yoruba, équivalents aux Saints chrétiens. Les figures miniatures qui l'entourent seraient des adeptes ou des divinités mineures. Patine croûteuse, mate. Manque sur l'une des tresses de la coiffure.
La société yoruba est très organisée et dispose de plusieurs associations dont les rôles varient. Alors que la société masculine egbe renforce les normes sociales, l' aro fédère les agriculteurs. Le gelede a des visées davantage ésotériques et religieuses. Les notables se réunissent, eux, en une société appelée esusu. Les royaumes d' Oyo et Ijebu sont nés suite à la ...


Voir la fiche

210,00

Couteau cérémoniel Ikul Kuba
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Couteau Kuba

Ex-collection art africain belge.
Attribut masculin, le couteau Ikula ("de la paix") n'est pas une arme mais un symbole de statut social. Ce symbole d'autorité n'était d'ailleurs que très peu aiguisé. Les forgerons Kuba ont pu s'inspirer des couteaux du Bénin, dont la forme est similaire, introduits par les Hollandais. C'est à la suite d'un décret royal qu'apparurent les couteaux en bois, le roi interdisant le fer les nuits de pleine lune. La lame est traversée d'une nervure plate, et de fines lignes parallèles forment un motif en ruban, épousant les courbes du couteau. La poignée est en bois, ses gravures décoratives particulièrement raffinées.
Plusieurs tribus composent le groupe Kuba,établi entre les rivières Sankuru et Kasaï : Bushoong,Ngeendé, Binji,Wongo,Kété, ...


Voir la fiche

250,00

Figure d initiation Lega/Zimba du Bwami
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Lega

Ex-collection art africain allemande
Une tête surmontant un corps abstrait en colonne formant des zigzags, la base hachurée indiquant des orteils, distingue cette sculpture africaine destinée à un initié du Bwami , parmi les nombreuses autres statuettes utilisées au fil des initiations.

Patine brune satinée. Fissues de dessication et manques.
L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe des métaphores évoquées par les sculptures, ces dernières se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de ...

Poupée Zaramo Kwéré Mwana Hiti
Art africain > Poupées africaines > Poupée Zaramo

Collection art africain espagnole.
La silhouette des poupées africaines des Zaramo et Kwéré est récurrente, une forme humaine stylisée, coiffée d'une double ou unique crête surmontant un buste tubulaire dépourvu de bras où les seins et l'ombilic sont indiqués par un léger relief. L'usage des perles est en outre fréquent dans l'ornementation de la statuaire Zaramo.
Patine d'usage lustrée. Fendillements.
Les Zaramo et les tribus qui les entourent, telles les Kwéré et les Doé, ont conçu des poupées généralement associées à la fécondité, mais auxquelles d'autres vertus seraient attribuées. Son rôle premier se joue au cours de la période de réclusion de la jeune initiée zaramo. La novice se comportera à l'égard de l'objet comme avec un enfant, et dansera avec lui ...


Voir la fiche

200,00

Figure d ancêtre Yela
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Yela

Ex-collection art africain belge
Statue africaine Yela, très graphique, figurant un ancêtre du clan. Le visage taillé en coeur, concave, est coiffé d'une double crête. Les membres parallèles sont écartés du corps, le sexe en évidence.
Patine sombre huilée.

La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole et les Yela sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck ,des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait pour coutume de juger et de condamner à la pendaison les coupables d'infractions aux règles imposées. Ces infractions allaient du meurtre à l'adultère en passant par la rupture du secret encerclant le lilwa . Déshonorés, les corps de ...


Voir la fiche

350,00

Masque Lumbu Punu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Lumbu

Ex-collection art africain française.
Le masque africain çi-contre constitue l'une des variantes stylistiques des masques blancs du Gabon, itengi , (pl. bitengi)au visage au modelé subtil.
Dans l'art premier, ce masque tribal du Gabon était associé aux différentes sociétés secrètes du Gabon, dont le Bwiti , Bwete , et le Mwiri ("diriger"),cette dernière s' échelonnant en plusieurs niveaux d'initiation, à laquelle appartenaient tous les hommes Punu, et dont l'emblème était le caïman.

Ces puissantes sociétés secrètes, qui avaient également une fonction judiciaire, comportaient plusieurs danses, dont la danse du léopard, l' Esomba ,la Mukuyi ,et la danse de l' Okuyi , sur échasses, demeurant la plus répandue. Au sein de ce groupe "Shira" les ...


Voir la fiche

380,00

Siège tabouret Dogon
Art africain > Chaise, siège à palabres, trône, tabouret > Siège Dogon

Collection art africain belge.
Les objets usuels de l'art africain.
Quatre pieds anguleux, dont certains présentent un visage sculpté, supportent l'assise circulaire de ce petit siège dogon réalisé dans un bois très dense. Des motifs en fines hachures agrémentent le siège, formant un léger relief. L'assise offre une patine d'usage brun grisé. Abrasions.
Les Dogon constituent un peuple renommé pour leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du Burkina (nord-ouest de Ouahigouya). Les villages sont souvent perchés au sommet des éboulis au flan des collines, selon une ...


Voir la fiche

280,00

Statue d ancêtre Hemba Singiti
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Hemba

Collection art africain suisse.
Cette petite figure protectrice Hemba, dont les caractéristiques étaient autrefois attribuées aux Luba, incarne un ancêtre. Réalisée afin de communiquer avec les esprits tutélaires, cette sculpture faisait partie des "mvidye", intermédiaires entre le monde spirituel et les individus, pouvant également incarner des esprits de la nature chez les Luba du Kasaï. Les chefs de clan Hemba disposaient de plusieurs statues d'ancêtres qu'ils vénéraient et auxquelles ils consacraient des offrandes afin d'assoir leur légitimité. Ce personnage adopte la position classique, mains valorisant un abdomen en saillie, symbole du lignage. Il dispose également de la coiffe sophistiquée, évidée en forme de croix. Pièce couleur brun foncé dont les saillies sont abrasées par ...


Voir la fiche

95,00

Sculpture Lega Sakimatwematwe
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Lega

Collection art africain allemande
L' art africain lega et les supports d'initiation Sakimatwematwe (Multi-têtes).
En rapport avec un proverbe Lega, dotée de deux têtes ou plusieurs, cette sculpture illustrerait toujours la nécessité d'une vision globale des évènements, et donc la prudence, la sagesse et l'impartialité qui devraient en découler.(Biebuyck 1973) Appartenant à un initié du Bwami, parmi les nombreuses autres utilisées au fil des initiations, cet objet sculpté se présente sous la forme d'un tronc central porté par des jambes. Des groupes de visages se superposent dans des directions opposées. Ces derniers sont dirigés vers les quatre points cardinaux.
L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à ...


Voir la fiche

140,00

Masque Luba songye Kifwebe
objet vendu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kifwebe

Collection art africain belge
Ce masque africain Songye, le kikashi, incarne une force positive. Les fentes palpébrales, mi-closes, sont étirées vers les tempes, le nez et la bouche en saillie rectangulaire. La crête naso-frontale plate indique qu'il s'agit d'un masque féminin. Des stries parallèles sont gravées sur la surface pigmentée de blanc. Trois variantes de ce masque Kifwebe ( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts),de la société du même nom, se distinguent : le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos jours, semble provenir de la zone limitrophe entre les Luba septentrionaux et les Songye du ...

Statue d ancêtre Mumuye
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Mumuye

Ex-collection art tribal anglaise.
L'art africain Mumuye et l'intrigante anatomie de ses statues traditionnelles. Oeuvre du sculpteur nommé rati ou encore molabaiene, cette effigie féminine des Mumuye dispose d'un long buste cylindrique sur lesquels pointent des seins réduits et un ombilic saillant. Le volume arrondi des épaules se prolonge de bras plats écartés du torse, interminables, et dont l'encoche suggère le mouvement. Les blocs des jambes dépourvues de pieds sont creusés de cannelures parallèles . Les yeux sont tracés dans le bois et des scarifications en diagonale encadrent l'incision formant la bouche. Les pendants latéraux caractéristiques de l'ethnie seraient associés à une coiffure en casque, flanquée ici d'une double crête sagittale, ou aux lobes d'oreilles des ...


Voir la fiche

Vendu

Masque ventral Makonde
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Makonde

Ex-collection art africain belge
Outre les masques africains faciaux portés au cours des danses mapiko et des cérémonies ngoma qui instruisent les jeunes au sujet des exigences du mariage et de la vie de famille, les Makonde produisent également des masques de corps mettant en scène le buste féminin, tel cet exemplaire de format réduit.
Hauteur sur socle : 47 cm.
Les jeunes garçons et filles Makonde doivent se soumettre à une péiode de réclusion d'environ six mois, au cours de laquelle des chants, des danses et des activités pratiques leur sont enseignés. Les rêgles du comportement de la vie adulte, de la vie sexuelle et les obligations du mariage sont abordés. Cette initiation se clôturait par des cérémonies festives mettant en scène les danseurs masculins ...


Voir la fiche

290,00

Masque heaume anthropo-zoomorphe Luba
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Luba Mukisi a Kukaya

Ex-collection art africain belge.
Ce masque africain de la société de danse kifwebe, dont le Musée royal de l'Afrique centrale à Tervuren possède un exemplaire similaire, dispose d' une volumineuse collerette de raphia qui dissimulait le danseur. D'importante envergure, l'aspect impressionnant du masque est renforcé par la présence d'épaisses cornes recourbées encadrant le visage. Les traits soignés du visage forment une expression puissante. Il est probable que les cornes de buffle, sur ce masque, renverraient au héros mythique luba Mbidi Kiluwe , acteur de l'épopée du clan, décrit comme très beau. Le port de ce masque intervenait au cours de cérémonies commémoratives de l'histoire du ...

Coupe royale Kuba Lele
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Coupe Kuba

Collection art africain traditionnel belge.
Parmi les objets de prestige des groupes Kuba, cette coupe céphalomorphe ornée de motifs géométriques est dotée d'une anse. Patine satinée.
Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets anthropomorphes aux motifs raffinés dont des coupes, cornes à boires et gobelets. Les Lele sont établis à l'Ouest du royaume Kuba, à la confluences des rivières Kasai et Bashilele. Les échanges interculturels entre les Bushoong du territoire Kuba et les Lele ont rendu délicate l'attribution de certains objets, car les deux groupes utilisent la même iconographie, composée de visages aux coiffures élaborées et de ...


Voir la fiche

140,00