La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Objets d'art africain :


Les réalisations d’art africain fascinèrent nombre d’artistes et collectionneurs européens au XXe siècle. D’André Breton à Picasso, tous furent saisis d’une fièvre acheteuse qui s’est rapidement répandue dans le milieu. Si ces sculptures revêtent davantage une dimension artistique pour les occidentaux, c’est néanmoins au travers de leur sacralisation rituelle qu’elles se révèlent pour les peuples africains. Leur rôle cérémoniel leur confère en effet une puissance unique qui les distingue des autres formes d’art ethnique. Ces œuvres furent acquises (vendues ou offertes par les autochtones) tout au long du XXe siècle par des ethnologues en mission ou des coopérants coloniaux afin d’être exposées dans les musées, ou intégrées dans des collections privées prestigieuses. C’est l’histoire de ces pièces que nous vous proposons de découvrir à travers notre galerie et notre site web.

Masque casque Bulu Ngi
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Bulu

Collection art tribal monegasque

Ce masque au crâne ovoïde sous lequel les globes oculaires sont vitrés, est doté d'une gueule béante, édentée, d'un large orifice à l'endroit du nez, et incarnerait un orang-outan. Des fragments de dents animales demeurent incrustés dans les orifices de la mâchoire. Les contours du masque sont bordés d'une tresse en raphia à laquelle est fixé un morceau d'étoffe tissé. Patine hétérogène ocre rose localement abrasée. Résidus épars, croûteux, de substances libatoires.
Etablis dans la forêt équatoriale entre le Cameroun et le Gabon, les Bulu font partie de l'ensemble Fang. Comme les Fang du Sud Cameroun célèbres pour leurs grands masques blancs, les Boulou ont aussi pratiqué le rituel Ngi , Ngil afin de lutter contre la sorcellerie ...


Voir la fiche

Vendu

Masquette Songye Kifwebe
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kifwebe

Art africain chez les Songye.
Ce masque forme un exemplaire réduit du "masque de bois" Kifwebe( pluriel Bifwebe), dont le même type a été produit par les Luba et les Songye. Le terme Kifwebe désigne le masque, la société des masques, et le porteur du masque appartenant à la société secrète masculine bwadi bwa kifwebe qui assurait le contrôle social. Il en existe trois variantes : le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Hauteur sur socle : 31 cm.

Ces masques africain sont dotés d'orifices sur leur contour afin de pouvoir y fixer, pour les cérémonies les plus importantes, un costume dont une volumineuse barbe faite de fibres ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Luba
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Luba

Ex-collection art africain belge.
Ce type de masque africain luba polychrome, de structure arrondie, présente des similitudes avec les masques des Songye. Ils ne revêtaient toutefois pas la même fonction. Cette catégorie de masques africains sont nommés "bifwebe". Ils apparaissaient lors de funérailles et d'investitures. L'appendice nasal se prolonge en une épaisse crête sommitale, tandis qu'une bouche cubique fait saillie. Patine mate écaillée, rehauts colorés. Hauteur sur socle : 28 cm.
Ils se produisaient au cours des cérémonies rituelles de la société kazanzi , chargée de lutter contre la sorcellerie. "Bifwebe" (Sing. : kifwebe) signifierait d'ailleurs, selon C. Faïk-Nzuji, "chasser la mort". Porté doté d' une volumineuse collerette de raphia qui dissimulait le danseur, ...


Voir la fiche

Vendu

Jarre anthropomorphe Zande, Azande
Art africain > Pots, jarres, callebasses, urnes > Poterie Zande

Ex-collection art tribal africain italienne.
Vase dont le goulot figure une tête humaine dotée de larges oreilles percées. Une double frise de motifs géométriques s'imprime sur les flancs pansus. Jadis désignés sous l'appellation " Niam-Niam " car considérées comme anthropophages, les tribus regroupées sous le nom de Zande , Azandé , se sont installées, en provenance du Tchad, à la frontière de la R.D.C.(Zaïre), du Soudan et de la République centrafricaine. D'après leurs croyances l'homme serait doté de deux âmes dont l'une se transforme à son décès en animal-totem du clan auquel il appartient. L'art tribal africain des Zande, ou "ceux qui possèdent beaucoup de terres", hormis leur art de cour composé de cuillères, réceptables, pipes et harpes, dénombre deux types de statues ...


Voir la fiche

280,00

Etoffe Kuba Ntcak Nuseha Bushoong
Art africain > Textile > Textile Kuba

Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, principalement, sous-groupe Kuba, ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. Il avait précédemment initié les ...


Voir la fiche

280,00

Masque Douala Nyatti
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Douala

Ex-collection art africain française.

Masque africain planche, très graphique, surmonté de cornes en arceau. Il s'agit d'un visage stylisé, étroit, de bovidé (nyatti), flanqué de deux ailettes indiquant des oreilles. La pièce est agrémentée de motifs géométriques de couleurs contrastées. Une lame métallique figurant la langue prolonge l'ensemble. Patine abrasée. Sculptés par les sculpteurs de Douala dans la baie du Cameroun, ce type de masque zoomorphe étaient produits pour les initiés de la société ekongolo, toujours active, dans le but d'honorer les ancêtres à l'occasion de cérémonies rituelles, et se portaient comme un casque. Ce masque était également chargé, selon l'explorateur Zintgraff, de chasser les non-initiés, ce qui était également le rôle des masques Oku du ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Lune Baoule
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Baule

Ex-collection art africain française.
Apparaissant de nos jours lors de célébrations associées à la danse Gbagba, ce masque africain intègre l'ensemble de masques associés à des phénomènes naturels, tels que le soleil couchant, l'arc-en-ciel et la lune, et "réchauffe" la scène avant l'apparition de masques plus importants. Ce masque circulaire auréolé d'une bordure ciselée offre un visage coiffé de nattes réunies en trois lobes que l'on observe sur de nombreux masques baoulé et yohouré. Le front, siège de l'intelligence et de la sagesse, st mis en valeur grâce aux scarifications en relief. Les yeux mi-clos renforcent l'intériorité de l'expression. Patine brune et noire aux reflets orangés. L'art africain des Baoulé, groupe Akan établi dans le Sud-Est de la Côte d'Ivoire, ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Fang du Ngil
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Fang

Ex-collection art africain française.

Ce masque africain des Fang illustre l'une des nombreuses variations stylistiques des masques Fang du Ngil se distinguant par leur physionomie austère. Le visage est souligné de rainures parallèles évoquant les scarifications tribales en usage, et la coiffure reprend l'un des nombreux modèles portés par les Fang. Patine blanchie localement abrasée. L'apparition de ces masques généralement enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil qui n'existe plus de nos jours. Cette société secrète était chargée des initiations et luttait contre la sorcellerie. Le ngil était un rite du feu purificateur ...


Voir la fiche

Vendu

Fétiche Téké Matomba
objet vendu
Art africain > Fétiches > Statue Teke

Ex-collection art africain belge.
Quatre statuettes disposent d'un tronc commun, sphérique, dans laquelle la charge magique nommée " Bonga " ou encore "bilongo" est enveloppée de différents textiles. Les visages sont coiffés d'un chapeau conique, à rebords, souligné d'une étoffe rouge. Patine brune satinée, abrasions et fissure de dessication. Etablis entre la République démocratique du Congo, la République du Congo et le Gabon, les Téké étaient organisés en chefferies dont le chef était souvent choisi parmi les forgerons. Le chef de famille, mfumu , avait droit de vie ou de mort sur sa famille dont l'importance déterminait son prestige. Le chef du clan, ngantsié , conservait quant à lui le grand fétiche protecteur tar mantsié qui supervisait toutes les cérémonies. C'est le ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Porte de grenier Dogon
objet vendu
Art africain > Portes et volets > Porte Dogon

Les systèmes de fermeture des régions soudanaises dans l'art africain.
Ce volet est formé d'un assemblage de deux planches verticales. Il dispose d'une serrure symbolisant la case et ses habitants. Sculptées avec soin, des représentations anthropomorphes et zoomorphes font appel à la riche cosmogonie Dogon. Les personnages peuvent symboliser les générations précédentes, les ancêtres mythiques, mais les propriétaires du grenier y figurent aussi fréquemment. Chacun des personnages situés dans le haut du panneau , en rapport avec la vie spirituelle, porte un masque kanaga,  exhibé par les Dogon lors des cérémonies de lever de deuil. De petites scénettes dans le bas du panneau illustrent également des animaux mythiques de la création chez les Dogon. Patine sombre ocrée.
Les ...


Voir la fiche

Vendu

Masque cimier Tyi Wara Bambara
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Ci wara

Ex-collection art africain française.
Sculpté par le forgeron numu, jouant également le rôle de devin et de guérisseur, ce cimier vertical, stylisé, est représenté ici avec les arcs successifs figurant la crinière d'une antilope mâle. Ce serait un animal - génie appelé Ciwara qui aurait appris aux Bambara à cultiver la terre. Ces derniers se remémorent le mythe à travers la représentation stylisée d'une antilope hippotrague, dont l'appellation ci wara signifie "fauve de la terre". Portés au sommet du crâne et maintenus en place par une toque en vannerie, ces cimiers accompagnaient les danseurs au cours des rituels du tòn, association dédiée aux travaux agricoles. Les masques parcouraient le champ en bondissant afin de chasser de celui-ci les nyama, effluves maléfiques, et ...

Boîte à oracles Gbékré sé Baoulé
Art africain > Pots, jarres, callebasses, urnes > Boite à souris Baoule

Ex-collection art tribal française.
Art africain divinatoire.
Destiné à une pratique encore en usage aujourd'hui dans la région baoulé du sud-ouest, l'objet consiste en une figure tutélaire médiatrice, visiblement en méditation, appuyée sur un réceptacle circulaire comportant un étage. Les flancs de la boîte sont décorés de lignes parallèles , le réceptacle comporte dans sa partie inférieure une frise circulaire ajourée . Une souris, considérée comme messagère des divinités de la terre, vivait en effet dans le compartiment inférieur de l'objet et l'agencement successif des éléments qu'elle déplaçait était lu comme une réponse à la question posée au devin. La pièce est en outre dotée d'une courroie de transport. Une plaque de métal a été aménagée sous la boîte. Belle patine ...

Oracle de divination Luba / Songye Katatora
objet vendu
Art africain > Statues africaines > Oracle Songye

Ex-collection art tribal africain italienne.
Cette sculpture africaine est un outil qui était utilisé par le devin lors des rituels de divination afin d'établir, selon lui, le contact avec les ancêtres. Intégrant la catégorie des objets nkisi, nkishi , il est censé être doté d'une puissance secrète, réceptacle d'une énergie spirituelle. Les Luba, comme leurs voisins Songye, utilisent ce type d'objets liée à la divination kashekesheke nommés katatora et lubuko. Selon François Neyt, l'objet était sculpté dans un bois ( kibekwasa )aux propriétés magiques. Lors de l'entretien, l'anneau était attrapé par le devin et son client, qui le faisaient glisser sur une natte ou un appuie-tête en réponse aux questions posées ( produisant le son "kashekesheke", "extraction de la vérité"). Le ...

Etoffe Pongo des pygmées d Ituri
Art africain > Textile > Textile Pongo

Ex-collection art africain suisse.

Produites par les pygmées de la forêt de l'Ituri en République Démocratique du Congo, ces étoffes tissées en fibres d'écorce de ficus étaient peintes par les femmes. Les hommes coupaient le bois et martelaient l'écorce, et les femmes utilisaient généralement une décoction de gardenia mêlée à de la cendre de charbon pour dessiner à l'aide des doigts ou de tiges végétales des motifs similaires aux tatouages arborés par les membres de la tribu. Sur cet exemplaire sur lequel apparaissent les noeuds de l'écorce, le graphisme est formé de motifs lignés tracés sur un fond brun. Le rythme et l'espace créé entre les différents signes auraient également un lien avec les chants polyphoniques grâce auxquels les pygmées de l'Ituri s'adressent à Dieu. ...


Voir la fiche

120,00

Masque-heaume Senoufo Poniugo
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque-heaume Senoufo

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
Représentations d'êtres hybrides, les masques africains zoomorphes des Sénufo sont portés par les membres de la société du Poro, institution qui contrôle la vie politique et économique. Leur fonction consiste à honorer les anciens ou encore apparaître lors de funérailles, d'où leur nom, poniugo , "tête funéraire". De multiples éléments zoomorphes sont généralement associés, gueule de crocodile, cornes d'antilope, de phacochère et de bélier. Au sommet de ce masque figure un caméléon stylisé, animal emblématique ayant précédé à la création des êtres humains et symbole de la connaissance, présentant une cupule destinée à recevoir des substances magiques. Vivant dans un quartier réservé, le sculpteur sénufo , dont la formation s'étendait sur ...


Voir la fiche

Vendu

Masque Bushoong Kuba Isheen imaalu
objet vendu
Art africain > Masque africain > Masque Kuba

collection art africain belge.
Les esprits de la nature, les ngesh , étaient censés s'incarner dans les masques Kuba au cours des danses. Les empreintes de pas des danseurs étaient ensuite effacées afin de ne pas "blesser" les femmes s'aventurant sur la zone de danse. Le masque çi-contre apparaissait au cours des cérémonies d'initiation, parfois aux funérailles de notables. Ce masque de guerrier, n'appartenant pas aux masques royaux, nommé Ishyeen imaalu  et également Pwoom itok , appartenait à la société babende. Il dispose de pupilles coniques exorbitées mises en valeur par des sourcils en forme de cornes qui renvoient aux coiffures de guerriers. Pigments naturels, mats, harmonieusement juxtaposés, nombreuses abrasions d'usage, cassure sur le contour supérieur et restaurations ...

Textile Pongo des pygmées d Ituri
objet vendu
Art africain > Textile > Etoffe Pongo

Produites par les pygmées de la forêt de l'Ituri en République Démocratique du Congo, ces étoffes tissées en fibres d'écorce de ficus étaient peintes par les femmes. Les hommes coupaient le bois et martelaient l'écorce, et les femmes utilisaient généralement une décoction de gardenia mêlée à de la cendre de charbon pour dessiner des motifs similaires aux tatouages arborés par les membres de la tribu. Sur cet exemplaire dont les fibres s'écartent localement, des grilles et des motifs étoilés ont été tracées sur le fond clair, un trait reliant chacun d'eux. Le rythme et l'espace créé entre les différents signes auraient également un lien avec les chants polyphoniques grâce auxquels les pygmées de l'Ituri s'adressent à Dieu. Les Mangbetu, en contact avec les pygmées Asua, produisaient un ...

Etoffe Pongo des pygmées d Ituri
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Pongo

Ex-collection art africain suisse.
Produites par les pygmées de la forêt de l'Ituri en République Démocratique du Congo, ces étoffes tissées en fibres d'écorce de ficus étaient peintes par les femmes. Les hommes coupaient le bois et martelaient l'écorce, et les femmes utilisaient généralement une décoction de gardenia mêlée à de la cendre de charbon pour dessiner des motifs similaires aux tatouages arborés par les membres de la tribu. Sur cet exemplaire, des graphismes parallèles ont été tracés sur fond clair. Le rythme et l'espace créé entre les différents signes auraient également un lien avec les chants polyphoniques grâce auxquels les pygmées de l'Ituri s'adressent à Dieu. La fibre est percée au niveau de deux noeuds de l'écorce. Les Mangbetu, en contact avec les pygmées Asua, ...

Figure Lega Sakimatwematwe
Art africain > Statues africaines > Statue Lega

L'art africain lega et les supports d'initiation.
Sculpture tribale africaine Sakimatwematwe (Multi-têtes) appartenant à un initié du Bwami, parmi les nombreuses autres utilisées au fil des initiations. La structure se présente sous la forme d'un tronc central, porté par des jambes, autour des groupes de visages se superposent, dirigés vers les quatre points cardinaux. L'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe de ces métaphores, ces dernières se référant largement à des proverbes et dictons. Ceux qui n'étaient pas autorisés à voir l'objet, afin d'en être protégés, devaient se soumettre à de coûteuses cérémonies, ...


Voir la fiche

380,00

Masque Lega
Art africain > Masque africain > Masque Lega

Ex-collection art africain allemande.

De nombreuses perforations agrémentent la surface de ce masque africain des Lega. Les yeux en grain de café, rapprochés, surmontent une étroite bouche sur laquelle des incisions figurent des dents. Patine sombre satinée. Cette oeuvre sculptée indiquait le stade que son détenteur avait atteint au sein du Bwami, société d'apprentissage composée de différents grades, et que rejoignaient les épouses dont le conjoint avait accédé au troisième niveau, celui du ngandu. Au sein des Léga, la société du Bwami ouverte aux hommes et aux femmes,organisait la vie sociale et politique. Il existait jusqu'à sept niveaux d'initiation, chacun associé à des emblèmes. Suite à leur exode d'Ouganda au cours du XVIIe siècle, les Lega se sont installés ...


Voir la fiche

180,00

Masquette animalière Luba
Art africain > Masque africain > Masque Luba

Petit masque africain peu courant, de volume réduit, figurant un volatile. Dans sa version plus importante, il était porté en compagnie d'un masque circulaire kifwebe accessoirisé d' une volumineuse collerette de raphia qui dissimulait le danseur. Ce type de masquette forme une sculpture fétiche à visée protectrice. Ces masques se produisaient lors de différentes traditions : investitures, funérailles, et rites contre la sorcellerie chez les différentes sociétés initiatiques. Dans la partie est de la région luba, d'importantes cérémonies ont lieu en hommage aux ancêtres du clan, chefs décédés, et à la nouvelle lune. Des offrandes sont alors accordées aux esprits de la nature, intermédiaires entre le groupe et les ancêtres. Hauteur sur socle : 31 cm.

Les Luba , ou Baluba en ...


Voir la fiche

150,00