Joyeuses Pâques (- 20%) du 12 au 26/04/19
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - Bâton de commandement:

Les bâtons de commandement sont une des bases de la hérarchie tribale. Propriété du chef de tribu il lui assigne son autorité. Souvent finement sculptés et toujours dotés d'une patine d'usage, ce sont des objets qui, soclés, sont du plus bel effet dans un intérieur.


Bâton de commandement Baoulé
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Sceptre Baoule

Ex-collection art africain belge.
Emblème de prestige, cette canne baoulé fait alterner des figures féminines d'ancêtres, et des visages dirigés vers les quatre points cardinaux. Les figures sont soigneusement sculptées en ronde-bosse, elles arborent les coiffes composées de coques multiples caractéristiques des femmes baoulé. La statuette au sommet est représentée assise sur un tabouret du même type que ceux (" Umien bia ")servant d'autel après le décès de leur propriétaire. Ces cannes, tout comme les autels et statuettes, étaient l'objet d'offrandes et de libations rituelles. Patine brun foncé, résidus huileux ocre jaune. Acquise par Guy Mercier,consultant pour le groupe Solvay, qui entreprit au début du XX° siècle de rassembler une vaste collection d'art premier. Tout en ...

Bâton rituel Béembé, Babembé
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Bâton rituel Béembé, Babembé

Ex-collection art africain française.
Canne de prestige, cet objet anthropomorphe accompagnait les déplacements de son propriétaire puis était fiché en terre. Sur le modèle d'une figure féminine longiforme stylisée dont les bras enlacent le bas-ventre, elle est dotée d'un second visage jumelé,qu'un cou annelé sépare, portant la coiffe conique de certains Babembé. L'objet est gravé de lignes parallèles entrecroisées, et de motifs linéaires discontinus évoquant les scarifications ethniques. Patine d'usage satinée et particulièrement veloutée. Résidus d'enduits de kaolin sur les visages. Peu de fissures de dessication. Installés dans l'actuelle République du Congo, les Béembé formaient à l'origine le royaume du Kongo, avec les Vili, Yombé, Bwendé et Woyo. Ils étaient sous la tutelle ...

Sceptre anthropomorphe Lulua, Luluwa
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Sceptre Lulua

Art africain chez les Lulua.
Les différents types de statues Luluwa,Lulua, ou encore Béna Lulua, présentent de multiples scarifications,et glorifient les chefs locaux, la maternité , la fécondité et la figure féminine. Ce personnage arbore un ombilic proéminent et un bas-ventre strié, centre du corps et "objet de toutes les sollicitudes" ( La puissance du sacré , M. Faïk-Nzuji ) Des losanges, scarifications saillantes érogènes et symboliques, des cercles et des rectangles en damiers,embellissent des parties stratégiques de son anatomie. Un appendice sommital conique s'élève du sommet du crâne. C'est dans le sud de la République Démocratique du Congo que se sont installés les Lulua , ou Béna Lulua ,en provenance d'Afrique occidentale. Leur structure sociale, fondée sur les ...

Bâton commandement Yaka
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Epée Yaka

Armes africaines de prestige dans l'art africain Yaka
La poignée de cette épée Yaka, crochetée, consiste en une sculpture céphalomorphe dont le sommet représente une tête coiffée de la toque étagée des masques des initiés de haut rang, puis deux visages placés latéralement, peut-être associés aux figures janiformes des Yaka. Une gaine en peau animale sur laquelle subsiste de la fourrure maintient solidement la lame au manche. Cette arme tribale devait intégrer les régalia, sculptures rituelles et objets d'apparat, appartenant à un chef ou un devin. Hiérarchique et autoritaire, composée de redoutables guerriers, la société Yaka était gouvernée par des chefs de lignage disposant du droit de vie et de mort sur leurs sujets. La chasse et le prestige qui en découle sont l'occasion de ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Bâton Ibibio Anang/ Eket
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Arme Ibibio

Ex collection art africain française

L'impressionnante poignée de ce sabre est constituée de trois têtes identiques évoquant des crânes humains. Les yeux scellés par des miroirs accentuent le caractère menaçant de l'arme. Sous le cou annelé la base est drapée de fourrure animale, la lame quant à elle est incisée sur chacune de ces faces de trois lignes parallèles. Les Ibibios sont un peuple d'Afrique de l'Ouest, surtout présents dans le sud-est du Nigeria (État d'Akwa Ibom), mais également au Ghana, au Cameroun et en Guinée équatoriale. Les sociétés secrètes sont nombreuses chez les Ibibio installés à l'Ouest de la Cross River. Sans gouvernement centralisé, leur organisation sociale est comparable à celle des Igbo voisins. Le culte des ancêtres, partagé par les Oron et ...


Voir la fiche

Vendu

 Kuba Ikul
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Couteau Kuba

Art africain et travail du fer chez les Kuba
Plusieurs tribus composent le groupe Kuba,établi entre les rivières Sankuru et Kasaï : Bushoong,Ngeendé, Binji,Wongo,Kété, etc...Chacune d'elle a produit une variété de sculptures, statues, objets de prestige, masques,fréquemment ornés de motifs géométriques. Les Kuba, dont le nom signifie " éclair " produisaient également des outils et des armes africaines, dont les couteaux de jet, qui sont par la suite devenus des valeurs de transaction, et de lourdes épées de guerre, Ilwoon . Attribut masculin, le couteau Ikula ("de la paix") n'est pas une arme mais un symbole de son statut social. Ce symbole d'autorité n'était d'ailleurs que très peu aiguisé. Les forgerons Kuba ont pu s'inspirer des couteaux du Bénin, dont la forme est similaire, ...


Voir la fiche

Vendu

Canne de prestige Bambara
Art africain > Objets usuels > Canne Bambara

Collection art africain italienne.
Les groupes d'artisans bambara nyamakala , plus spécifiquement les forgerons nommés numu , sont en charge de la sculpture des objets rituels, dotés de la nyama , énergie occulte. Utilisant le feu et les objets magiques, le rôle de guérisseur et de devin leur est en outre attribué. Leurs pouvoirs sont transmis à leurs femmes, qui seules ont le droit de produire la poterie. Six associations masculines , les Dyow , utilisant les masques Bambara, structurent la communauté des Bambara : les jeunes entrent tout d'abord dans la société de circoncision n'tomo , vient ensuite celle du komo ,le nama , le kono , le koré et enfin la société agraire Tyi Wara


Voir la fiche

480,00

SceptreTchokwe
promo art africain
Art africain > Objets usuels > SceptreTchokwe

Les chefferies Tshokwe et l'art africain
Destiné à exalter les qualités du chef , marque d'ostentation, ce sceptre représente la puissance politique et symbolique, par une sculpture en ronde-bosse qui représente Chibinda Ilunga nu et en position assise,chasseur et héros mythique, fondateur de l'ethnie Chokwé. Aisément reconnaissable à son ample coiffe à ailettes latérales recourbées ( cipenya-mutwe ), il avait appris à son peuple l'art de la chasse . Les chefs avaient une fonction majeure dans les rites de propitiation destinés à la chasse et à la fécondité des femmes, les objets étant ornés de cette figure ayant donc, vraisemblalement, une fonction protectrice.

Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à ...


Voir la fiche

380,00 € 304,00 ( -20,0 %)

Bâton sculpté Chokwe
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Bâton sculpté Chokwe

Les Chokwe dans l'art africain.
Une figure féminine sculptée en ronde-bosse, support des esprits, orne ce bâton de prestige Chokwe. Cet objet faisait partie d'autres sculptures, telles que des cannes, des bracelets, la lance du chef, déposés par les officiants autour des autels lors des rituels d'invocation des ancêtres ou des esprits tutélaires. Il pouvait également être lié au culte de fertilité hamba, aussi destiné à maintenir le taux de fécondité. Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé n'adoptèrent jamais entièrement ces nouveaux apports sociaux et politiques. Trois siècles plus tard, ceux-ci finirent ...


Voir la fiche

Vendu

Marotte Tékétéké Kuyu
Art africain > Objets usuels > Marotte Tékétéké Kuyu

Ex-collection d'art africain française.
Figure emblématique destinée à la danse kibe-kibe,ou Ebokita (S.Diakonoff) ce bâton s'achève en une sculpture en ronde-bosse représentant un personnage juché sur deux visages similaires, en lien avec l'ancêtre mythique Oso . Le visage blanc porte des motifs scarifiés, et la bouche dévoile des dents aiguisées. Il est coiffé d'un petit animal. Le corps est également couvert de scarifications. Longues fissures de dessication. Objet livré avec socle adapté. Jadis, les Kouyou étaient divisés en deux clans totémiques : à l'Ouest celui de la panthère, et à l'Est celui du serpent. Une association masculine secrète, Ottoté , jouait un rôle politique important dans la nomination des chefs. L'initiation des jeunes gens se terminait par la ...


Voir la fiche

550,00

Baton de danse Namji
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Baton de danse Namji

Ethnie du nord Cameroun composée de montagnards animistes, les Dowayo , " Namji ", " Namchi ", utilisent des figures anthropomorphes , des poupées, dans le cadre de rituels de fécondité. Les femmes portaient sur elles ces poupées offertes par leurs maris dans l'espoir de devenir mères. Cette structure géométrique garnie d'un empilement d'effigies féminines janiformes stylisées , chacune ornée de multiples colliers de perles rondes et tubulaires, s'achève au sommet en un losange garni d'une tête sommaire. Les yeux et la bouche sont sertis de minuscules perles. Un grelot métallique est fixé sur l'un des côtés. Accompagnant les danses clôturant les rituels de passage lors de l'initiation des filles , et qui comprenaient autrefois l'excision, ce bâton était brandi par les meilleures ...


Voir la fiche

Vendu

Sceptre Baluba
Art africain > Baton de commandement > Sceptre Baluba

Cet objet d'art africain, provenant d'une collection privée anversoise, est formé d'un aplat rectangulaire, prolongé d'un baton gravé en sa partie haute de lignes parallèles agencées en triangles , puis d'une figure féminine en ronde-bosse. Le personnage est doté, limitée par un bandeau en damiers, d'une coiffure tressée étagée dite "en cascade", à la façon des coiffes féminines Luba à la fin du XIXe et au début du XXe siècle, en témoignent les photographies prises à l'époque. De larges orbites évidées abritent des paupières étirées et closes, et une petite bouche se dessine dans un menton prognathe. La saillie de l'abdomen est mise en évidence par la position de mains digitées, la figuration réaliste des organes sexuels accentuant en outre la référence à la maternité et la fertilité. Le ...


Voir la fiche

420,00

Bâton Oshe Eshu
promo art africain
Art africain > Baton de commandement > Bâton Oshe Eshu

Le terme Eshu désigne l'un des esprits ou orisha issus des traditions religieuses yoruba. On retrouve son équivalent nommé Papa Legba au Brésil ainsi qu'à Haïti, et Elegua à Cuba à la suite des déportations d'esclaves capturés sur les côtes du Bénin et du Nigéria.
Eshu est une divinité liée à la communication mais son rôle est plus large. De cet orisha dépend en effet la protection de la demeure, de la ville et, de façon générale, de tout ce qui est conçu par l'Homme.
Par ses attributs et vertus, Eshu fût au départ associé au Diable par les colons occidentaux. Cependant, contrairement à la conception religieuse judéo-chrétienne et grecque, les peuplades africaines et en particulier les Yoruba, ne disposent pas de divinités réparties de façon manichéenne. Chaque orisha comporte ...


Voir la fiche

Faire offre

950,00 € 760,00 ( -20,0 %)

Bâton Oshe Shango Yoruba
promo art africain
Art africain > Baton de commandement > Bâton Oshe Shango Yoruba

Les Oshe des yoruba servent lors des danses rituelles. Ceux-ci sont portés dans la main gauche par les danseurs. Ces figures représentent au travers de leur coiffe en double hache, le dieu du tonnerre et de la jeunesse Shango, ou Sango. Ce dernier est l'ancêtre mythique des rois d'Oyo. Sango était par ailleurs le protecteur des jumeaux, dont l'occurence était très fréquente dans la région.
Il s'agit d'une divinité crainte par son imprévisibilité. Il est vénèré car il apporte aux cultures des pluies bienfaisantes. C'est également à lui qu'est attribuée la fertilité des femmes.

Ici, un personnage féminin se tient debout, les mains sur la poitrine. Des scarifications typiques sur le visage. La coiffe en double hache finement ciselée est incrustée de pigment bleu.


Voir la fiche

240,00 € 192,00 ( -20,0 %)

Canne de dignitaire Senoufo
objet vendu
Art africain > Baton de commandement > Canne de dignitaire Senoufo

Ex collection privée belge d'art africain Emile Robyn.

Cette canne est le symbole matériel du chef.
Elle est surmontée d’un personnage féminin Katielo qui est la déesse mère protectrice.
Sur le cou étroit repose, décalé vers l'avant, le crâne à la mâchoire prognathe. Les bras sont fléchis, les mains posées sur les genoux.
Du sommet du crâne se détache une crête sagittale ciselée. En son centre, la canne porte des traces de préhension.
Le bas de la canne est recouvert de fer ce qui permet de la planter dans le sol.

C’est le grand-père d’Emile, Abel Robyn, qui débuta la collection en 1850.
Celle-ci fut transmise sur trois générations. Au décès d’Abel en 1895, son fils, Jérôme Robyn hérita de cette collection qu’il étendit ...


Voir la fiche

Vendu

Bâton Nsapo Songye
promo art africain
Art africain > Objets usuels > Hache Nsapo Songye

Pièce provenant de la collection belge d'art africain de André Wauters, missionnaire Scheut au Congo Belge au début du 20° siècle. Ensuite acquise par le collectionneur italien Stephano Baraldi.

Pièce ancienne et dotée d'une très belle patine, également appelée Nsapo. Le manche est recouvert d'une peau de python. La lame est tranchante et portée par trois branches, chacune décorée d'un double visage janus reprenant la typologie Songye. Originaires du Shaba en République démocratique du Congo, les Songye sont apparentés aux Luba, avec lesquels ils partagent des ancêtres communs.


Voir la fiche

560,00 € 448,00 ( -20,0 %)





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook