Profitez momentanément de la livraison offerte en Europe - liste des pays
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Objets usuels:

Les objets usuels africains sont devenus de véritables oeuvres d'art pour les occidentaux. Utilisés à des fins rituelles, cérémonielles, ou purement usuelles sur le continent africain. Ils n'ont jamais connus l'attrait artistique européen, au sein de la population africaine.


Couteau figuratif Mangbetu/Nzakara
Art africain > Objets usuels > Couteau Mangbetu

Ex-collection art africain allemande.
Parmi les armes traditionnelles africaines, ce couteau dont la lame courbée effilée est accompagnée d'une excroissance circulaire, se dote d'une élégante poignée en bois à motif humain stylisé, associé aux ancêtres dont les esprits étaient vénérés. Dès le plus jeune âge, les enfants des classes supérieures subissaient une compression de la boîte crânienne, maintenue serrée par des liens de raphia. Plus tard, les cheveux étaient «tricotés» sur des brins d'osier et un bandeau enserrait le front afin de faire ressortir les cheveux et constituer cette coiffe majestueuse accentuant l'élongation du crâne. Armes de parade avant tout, les couteaux faucilles des Mangbetu formaient des accessoires appréciés lors des cérémonies rituelles dansées et lors des ...


Voir la fiche

290,00

Etoffe Nshak, Ncak Bushoong
objet vendu
Art africain > Textile > Etoffe Nshak

Tissus de prestige parmi les objets d'art africain Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa,principalement, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou reprenennent les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la technique du tissage. Il avait précédemment initié ...


Voir la fiche

Vendu

Appui-nuque Yaka Musaw
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Appuie-tête Yaka

Ex-collection art africain italienne.
Ce type d'appuie-nuque nommé musaw ou m-baambu, conservé dans les chambres à coucher, fait partie des objets d'art tribal africain intégrant les charmes rituels personnels des responsables de matrilignage et des chefs de famille afin de préserver leurs magnifiques coiffes tribales. Cet oiseau ferait référence à la cigogne. Certaines de ces sculptures comportaient des charges magiques insérées dans de discrètes cavités. Patine lustrée brun sombre. Hiérarchique et autoritaire, composée de redoutables guerriers, la société Yaka était gouvernée par des chefs de lignage disposant du droit de vie et de mort sur leurs sujets. La chasse et le prestige qui en découle sont l'occasion de nos jours, pour les Yaka, d'invoquer les ancêtres et de recourir ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Shoowa du Kasaï
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art tribal africain belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba.
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba ...


Voir la fiche

120,00

Cuillère cérémonielle Tabwa
Art africain > Cuillères, louches > Cuillère Tabwa

Ex-collection art africain allemande.

Les Tabwa ("scarifier" et "écrire") constituent une ethnie présente au Sud-Est de la RDC, autour du lac Tanganyika. Les tribus de cette région, tels les Tumbwe, vouent un culte aux ancêtres mipasi grâce à des sculptures détenues par les chefs ou les sorciers. Simples cultivateurs sans pouvoir centralisé, Les Tabwa se fédérèrent autour de chefs tribaux après avoir subi l'influence des Luba. C'est principalement pendant cette période que leur courant artistique s'exprima principalement au travers de statues mais également de masques. Les Tabwa pratiquaient le culte des ancêtres et y dédiaient certaines de leurs statues. Animistes, leurs croyances sont ancrées autour des ngulu, esprits de la nature présents dans les plantes et ...


Voir la fiche

180,00

Boite à pharmacopée Dogon
Art africain > Pots, jarres, callebasses, urnes > Boite Dogon

Collection art africain française.
Pourvu de volets mobiles, établi sur trois pieds, ce meuble de format réduit a probablement été conçu pour conserver des préparations médicinales actives préparées d'après les conseils des anciens qui avaient été initiés à la science des arbres ou " jiridon ". Les parois sont sculptées de figures d'animaux et d'ancêtres mythiques Nommos, génies associés à la création du monde et garants de santé et fertilité, et d'un motif rappelant le masque kanaga. Ces derniers sont censés activer la puissance de guérison des actifs. Patine brun clair. Les Dogon constituent un peuple renommé par leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la ...


Voir la fiche

380,00

Pipe cérémonielle Hemba
Art africain > Objets usuels > Pipe Hemba

Ex-collection art africain belge.
Pipe anthropomorphe sculptée figurant un ancêtre masculin. Ici l'abdomen nommé difu, soit "segment de lignage", forme l'orifice de l'objet. La tête majestueuse porte des traits soigneusement ciselés. La coiffe, derrière le bandeau traditionnel, est rassemblée en multiples chignons. Au-dessus, la pièce s'évase en annelures. Patine satinée. Fissures de dessication.
Les Hemba se sont établis dans le sud-est du Zaïre. Autrefois sous la domination des Luba, ces agriculteurs et chasseurs pratiquent le culte des ancêtres au moyen d 'effigies longtemps attribuées aux Luba. Les statues singiti étaient conservées par le fumu mwalo et honorées au cours de cérémonies durant ...


Voir la fiche

180,00

Epée courte Tetela
Art africain > Objets usuels > Epée Tetela

Ex-collection art africain allemande.
Ayant participé à plusieurs expositions d'art africain, cette épée courte à usage cérémoniel se compose d'un manche en bois entouré de fils de cuivre, et d'une lame ajourée. On observe en outre un ciselé fait de lignes droites et de courbes sur les deux faces de la lame.
Eparpillés dans le bassin du Kasaï, les Tetela d'origine Mongo ont été à l'origine de conflits incessants avec leurs voisins. Ils ont également abondamment participé à la traite des esclaves. Leur sculpture très diversifiée est marquée par l'influence des groupes vivant à leur contact : au Nord, leur art a été soumis à l'influence des populations de la forêt tels les Mongo, au nord-ouest celle des Nkutschu, et à l'ouest celle des Binji et Mputu. Les traditions Kuba ont ...


Voir la fiche

290,00

Boite à pharmacopée Dogon
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Boite Dogon

Cet objet d'art africain, boite munie de deux volets mobiles, établie sur trois pieds, a probablement été conçu pour conserver des préparations médicinales actives préparées d'après les conseils des anciens qui avaient été initiés à la science des arbres ou " jiridon ". Les parois sont sculptées de figures d'ancêtres mythiques Nommos , génies associés à la création du monde et garants de santé et fertilité. Ces derniers sont censés activer la puissance de guérison des actifs. Patine brune.
Les Dogon constituent un peuple renommé par leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du ...


Voir la fiche

Vendu

Boite à pharmacopée Dogon
Art africain > Pots, jarres, callebasses, urnes > Boite Dogon

Cet objet d'art africain, boite munie de deux volets mobiles, établie sur trois pieds, a probablement été conçu pour conserver des préparations médicinales actives préparées d'après les conseils des anciens qui avaient été initiés à la science des arbres ou " jiridon ". Les parois sont sculptées de motifs de seins symbolisant la fécondité humaine et la fertilité. Ces derniers sont censés activer la puissance de guérison des actifs. Au sommet trône une figure stylisée d'oiseau. Les flancs quant à eux portent en bas-relief des figures de nommos, ancêtres primordiaux. Patine brune.
Les Dogon constituent un peuple renommé par leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la ...


Voir la fiche

280,00

Couteau de parade Mangbetu
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Couteau Mangbetu

Ex-collection art africain allemande.

Parmi les armes traditionnelles africaines, ce couteau dont la lame courbée est effilée, se dote d'une poignée en bois annelée. Armes de parade avant tout, les couteaux faucilles des Mangbetu formaient des accessoires appréciés lors des cérémonies rituelles dansées et lors des visites. Etabli dans la forêt au nord-est du Zaïre, entre Bomokandi et la rivière Uele, le royaume Mangbetu s'est exprimé à travers des oeuvres architecturales qui ont fasciné les visiteurs européens au 19e siècle. Plusieurs groupes établis au sud de l'Uele furent placés dès 1820 sous l'autorité du royaume Mangbetu: Bangaba, Makere, Mamvu, etc... Un foisonnement d'objets de prestige, ainsi que des objets utilitaires, furent produits pour les dignitaires.


Voir la fiche

Vendu

Double coupe rituelle Koopha Yaka
Art africain > Objets usuels > Coupe Yaka

Ex-collection art africain britannique.
La consommation rituelle de vin de palme dans une coupe individuelle, Kopa , Koopha , constituait la prérogative du responsable de lignage ou du chef suprême matrilinéaire lors de certaines cérémonies, telles qu'un mariage. Elle se transmettait ensuite à la génération suivante. Cette large coupe offre une poignée figurative, les flancs sont gravés de motifs formant des damiers. Ce type d'objet intégrait le trésor des régalia, objets de prestige symbolisant le statut et réservés à la chefferie. Ce genre de coupe était aussi utilisé chez les Suku. (Fig.6 p.17 dans "Yaka" ed. 5Continents.) Patine brun noir satinée, empreintes d'usage, contours érodés. Les ethnies Suku et Yaka, établies dans une région entre les fleuves Kwango et Kwilu, dans ...


Voir la fiche

290,00

Coupe anthropomorphe Kuba Bushoong
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection art africain suisse.
Parmi les objets de prestige détenus par les membres de la famille royale kuba et des groupes périphériques, Bushoong et Dengese par exemple, cette étonnante coupe à vin de palme, remarquablement réalisée, figure une tête établie sur des jambes galbées. Le visage rappelle la morphologie des grands masques royaux Kuba présentant une coiffure évasée derrière des tempes rasées. Des gravures en damier complètent l'ornementation . Patine sombre satinée. Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par la tribu principale Bushoong qui est aujourd'hui encore dirigée par un roi, et dont la capitale était Nshyeeng ou Mushenge. Plus de vingt types de masques tribaux sont utilisés chez les Kuba ou " peuple de l'éclair", avec des significations et des ...


Voir la fiche

240,00

Cache-sexe perlé Kirdi
Art africain > Objets usuels > Cache-sexe Kirdi

Collection art tribal monégasque.
Raffiné, cet ancien ouvrage en perles de verre, associant harmonieusement des motifs triangulaires contrastés, forme une texture fine mais dense bordée de cauris dans la partie inférieure. Les boucles assemblées par deux, produisaient un doux cliquetis en s'entrechoquant lors des mouvements et des déplacements de son porteur. Hauteur sur socle : 31 cm sur une largeur de 52.
Les Kirdi , ou "païens", ainsi nommés par les peuples islamisés, sont établis dans l'extrème-nord du Cameroun, à la frontière du Nigéria. Ils comprennent les Matakam, Kapsiki, Margui, Mofou, Massa, Toupouri, Fali , Namchi, Bata, Do ayo...  Ils vivent d'agriculture, de pêche et d'élevage. Ils vivent dans de petits hameaux indépendants. Réputés pour leurs statuettes ...


Voir la fiche

490,00

Jeu céphalomorphe Luba
Art africain > Objets usuels > Awalé Luba

Ex-collection art africain monégasque.
Ce jeu d'awalé de la famille des mancalas est orné d'une tête Luba. Celle-ci est coiffée, derrière le bandeau dégageant son front traditionnellement rasé, d' une toque composée de gros damiers tressés. Le tablier est creusé de vingt-quatre alvéoles, aménagées sur quatre rangées parallèles. Des noyaux, des graines, des cailloux ou encore des coquillages en formaient les pions. L'objet peut être posé à plat ou présenté verticalement. Patine poudreuse ocre. Abrasions et éclats. 


Voir la fiche

390,00

Gong rituel Kota
Art africain > Objets usuels > Gong Kota

Collection art africain française.
Accessoire traditionnel accompagnant les différentes cérémonies rituelles, ce gong est surmonté d'une figure de reliquaire en bois plaqué de cuivre, dont la conception serait caractéristique des Obamba (sous-groupe kota selon certains) ou des Mindoumou (ou Ondoumbo) de l'Haut-Ogooué au nord du Gabon. La patine atteste de l'ancienneté de cette pièce. Les Bakota habitent la partie orientale du Gabon, qui est riche en minerai de fer, et certains en République du Congo. Le forgeron, outre la sculpture sur bois, fabriquait les outils destinés aux travaux agricoles ainsi que des armes rituelles. Les sculptures jouant le rôle de "médium" entre les vivants et les morts qui veillaient sur les descendants, étaient associées aux rites au bwete , ...


Voir la fiche

250,00

Coupe céphalomorphe Kuba Lele
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection art africain belge.
Parmi les objets de prestige, cette coupe à vin de palme dont les anses sont formées des tresses de la coiffure de l'effigie sculptée dispose également d'une poignée postérieure anthropomorphe. La base évasée de l'objet est formée du cou. Le visage sculpté présente des similarités avec les traits de grands masques royaux Kuba. Des gravures en damier et en losanges complètent l'ornementation . Patine mate abrasée. Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets anthropomorphes aux motifs raffinés dont des coupes, cornes à boires et gobelets. Les Lele sont établis à l'Ouest du royaume Kuba, à la confluences des ...

Coupe anthropomorphe Kuba Lele
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection art africain belge.
Parmi les objets de prestige détenus par les membres de la famille royale kuba, ce type de coupe à vin de palme dotée d'une poignée est établie sur une base figurant des jambes. La sculpture présente la coiffure en forme de cornes de bélier de part et d'autre du visage, ce qui fait également référence au fait que seuls le nyim (roi) et son entourage pouvaient posséder des moutons. Le visage rappelle la morphologie des grands masques royaux Kuba. Des gravures en damier complètent l'ornementation . Patine sombre satinée. Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets anthropomorphes aux motifs raffinés dont des ...


Voir la fiche

180,00

Tabouret d apparat Bamileke / Bamum "Kuo koko"
Art africain > Tabourets, chaises, trônes > Siège Bamileke

Dans l'art africain, les Bamiléké démontrent leur savoir-faire par l'usage de perles multicolores.
Ce siège monoxyle, nommé rü mfo chez les Bamum, est constitué d'une base et d'une figure zoomorphe caryatidique soutenant le plateau de l'assise. Le léopard forme un motif récurrent car il symbolise les qualités royales. De plus une fois tué, les peaux et les dents du félin revenaient au roi. Ces attributs de prestige jouaient un rôle lors des rituels. Une structure de base est sculptée dans le bois pour ensuite être recouverte, au-dessus d'une toile de rabane, d'un treillis de perles importées et de cauris, ancienne monnaie associée à la richesse.

Située dans la région frontalière du Nigeria, la province du Nord-Ouest du Cameroun , le Grassland  est constituée de ...

Sommet de sceptre Bangubangu
Art africain > Objets usuels > Emblème Bangubangu

Ex-collection art tribal africain française.
Ce sommet de sceptre est formé de différentes sections entre lesquelles une double figure janiforme est associée aux ancêtres. Les traits rappellent l'art Hemba, Kusu et Buyu. Les visages sont encadrés d'un diadème et d'un fin collier de barbe formant des barrettes en relief. Patine brune, satinée, frottée de kaolin. Dans l'est de la R.D.C Chez les Bangubangu d'origine Luba-Hemba, qui furent décimés par l'esclavage, les maladies, les conflits armés, et sous influence de l'Islam, la statuaire est rare. Les terres appartiennent aux différents clans dont est composée leur société. Le clan principal est le Bena Bago, sous l'égide d'un chef suprême nommé Mulohwe assisté de dignitaires. Chacun des clans est dirigé par un chef ...


Voir la fiche

220,00

Boîte à oracle à souris Gbékré sé Baoulé
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Boîte à oracle à souris Gbékré sé Baoulé


Ex collection art africain italienne.
Destiné à une pratique encore en usage aujourd'hui dans la région baoulé du sud-ouest, l'objet consiste en une figure tutélaire médiatrice, visiblement en méditation, adossée à un réceptacle circulaire et reliée au couvercle de la boîte par une cordelette en fibres végétales. Le couvercle est gravé de lignes parallèles agencées en losanges , le réceptacle quant à lui comporte dans sa partie inférieure une frise circulaire ajourée . Des têtes représentant des souris apparaissent sur les parois. Une souris, considérée comme messagère des divinités de la terre, vivait en effet dans le compartiment inférieur de l'objet et l'agencement successif des éléments qu'elle déplaçait était lu comme une réponse à la question posée au devin. La pièce est en ...