Joyeux Noël 2019. Meilleurs voeux 2020, moins 20%
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - Objets usuels:

Les objets usuels africains sont devenus de véritables oeuvres d'art pour les occidentaux. Utilisés à des fins rituelles, cérémonielles, ou purement usuelles sur le continent africain. Ils n'ont jamais connus l'attrait artistique européen, au sein de la population africaine.


Couteau/Monnaie Mongo /Konda
objet vendu
Art africain > Monnaies > Epée Konda

Ex-collection art africain monégasque.

Cette lame est prolongée d'un pommeau de bois entouré d'un ruban de cuir puis teint en noir . L'extrémité de la lame s'évase. Métal oxydé, très belle patine d'usage. Le groupe Mongo vivant dans le nord ouest Congo, est réputé pour ses costumes, ses armes, et ses bijoux de métal et non pour sa statuaire quasi inexistante. Les Konda qui utilisaient ce type de courtes épées forment une des tribus du groupe.
En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, perles, bétail, noix de kola, mais aussi les métaux, dont le fer plus particulièrement. Ces monnaies primitives servaient lors d'échanges commerciaux, sociaux, pour les dots en ...


Voir la fiche

Vendu

Boîte à oracles à souris Gbékré sé Baoulé
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Boîte à oracles à souris Gbékré sé Baoulé

Ex-collection art tribal suisse.
Art africain et oracle Baoulé.Destiné à une pratique de divination encore en usage aujourd'hui dans la région baoulé du sud-ouest, cet objet d'art tribal africain, Gbekré sè ou Gbéklé sè , consiste en une figure tutélaire médiatrice, visiblement en méditation, adossée à un réceptacle circulaire dont le couvercle est muni d'une cordelette en fibres végétales. Sur le couvercle, des lignes parallèles agencées en losanges, érodées, sont encore visibles. le réceptacle quant à lui comporte dans sa partie inférieure une frise circulaire ajourée . Des têtes représentant des souris apparaissent sur les parois. Une souris, considérée comme messagère des divinités de la terre, vivait en effet dans le compartiment inférieur de l'objet et l'agencement successif ...


Voir la fiche


Vendu à 200,00 € 160,00 ( -20,0 %) Trouver un objet similaire

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au ...


Voir la fiche

Vendu

Poulie Fang
promo art africain
Art africain > Objets usuels > Etrier Fang

Ex-collection art africain française.
Cette poulie céphalomorphe illustre la diversité des arts décoratifs des Fang : la tête offre les traits des statues surmontant les paniers reliquaires. Le visage concave, serti d'un clou en laiton, s'achève en moue. Patine huilée, lustrée, aux résidus granuleux. Chez les Fang du Cameroun et au Gabon, chaque famille possède un "Byeri", ou boîte reliquaire, dans laquelle les ossements des ancêtres sont conservés. Ces boites étaient gardées par le plus vieil homme du village, l'"esa". Les boîtes reliquaires étaient surmontées d'une statue ou d'une tête qui agissait comme gardien des boîtes "byeri". Celles-ci étaient conservées dans un coin sombre de la case, et étaient destinées à détourner vers quelqu'un d'autre les influences maléfiques. Elles ...


Voir la fiche

125,00 € 100,00 ( -20,0 %)

Etrier de métier à tisser Senoufo
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Poulie Senufo

Ex-collection art africain française.
En Côte d'Ivoire,les sculptures destinées à un usage quotidien , et à priori les plus ordinaires, devaient répondre à des critères d'ordre esthétique. Mobilier, parures, ustensiles,tissus, sont prétexte à une expression artistique raffinée de la part des sculpteurs. Ces objets n'étant pas destinés à un usage rituel, le choix des sujets demeurait varié. Cette poulie est ornée d'une figure féminine coiffée de nattes tirées en arrière autour d'un cimier central. La poitrine affaissée est associée à la maternité, la fertilité. Le long cou est orné de stries parallèles. Patine brun foncé satinée, résidus ocrés. Du fil demeure sur la bobine.
Principalement agriculteurs, le groupe Senoufo habite une région de savanes qui couvre le sud du ...

Cuillère Chokwe, Tshokwe
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Cuillère Tchkowe

Ex-collection art tribal suisse.
Les régalia des Tchokwe dans l'art africain
Sculpture en ronde-bosse réalisée par un artiste au service du chef, à l'effigie de Chibinda Ilunga,chasseur et héros mythique, fondateur de l'ethnie Chokwé, le personnage est identifiable grâce à son ample coiffe à ailettes latérales recourbées ( cipenya-mutwe ). Les chefs ayant une fonction primordiale dans les rites de fécondité, des attributs sexuels féminins, accompagnés de clous de laiton, ornent le manche de la cuillère figurant un long cou prolongé d'un buste. Patine noire brillante.
Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, dans le Kwilu et dans la région du fleuve Kasaï du sud Zaïre, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un ...


Voir la fiche

Vendu

Récade Pendé
promo art africain
Art africain > Objets usuels > Hache Pende

Ex-collection art africain belge.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette diversité les masques Mbuya , réalistes ,produits tous les dix ans, revêtent une fonction festive , et incarnent différents caractères, dont le chef, le devin et son épouse, la prostituée, le possédé, etc... Les masques d'initiation et ceux de pouvoir , les minganji , représentent quant à eux les ancêtres et se produisent successivement au cours des mêmes cérémonies , fêtes agricoles, rituels d'initiation et de circoncision mukanda , intronisation du chef. ...


Voir la fiche

300,00 € 240,00 ( -20,0 %)

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

Collection art tribal africain belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba ...


Voir la fiche

Vendu

Double cloche rituelle Bamileke
promo art africain
Art africain > Objets usuels > Monnaie Bamileke

Ex-collection art tribal française.
Armes, bijoux, monnaies,les objets métalliques sont indissociables de l'art africain. La métallurgie est en effet intimement associée aux mythes fondateurs dans de nombreuses cultures africaines, tels des forgerons devenus rois (Zaïre), le marteau enclume étant le symbole du pouvoir chez les Luba. Accessoires de culte, les gongs en alliage métallique , certains très décorés, revêtent une grande diversité de formes. Ce double gong , dans sa simplicité, constituait un instrument sacré et l'emblème d'une des nombreuses sociétés masculines des populations du Grassland , la Kwifoyn , dont le siège jouxtait le palais royal. Le tintement des baguettes en bois sur le métal creux annoncait le début de cérémonies : la communication avec le monde surnaturel ...


Voir la fiche

225,00 € 180,00 ( -20,0 %)

Couteau de parade Mangbetu
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Arme Mangbetu

Ex-collection art africain belge.
Ce couteau dont la lame à double tranchant, courbée, est partagée d'une nervure en relief, se dote d'un manche en bois entouré de fil d'acier. Arme de combat et de prestige, elle pouvait également former un accessoire apprécié lors des cérémonies rituelles dansées. Etabli dans la forêt au nord-est du Zaïre, entre Bomokandi et la rivière Uele,le royaume Mangebetu s'est exprimé à travers des oeuvres architecturales qui ont fasciné les visiteurs européens au 19e siècle. Leur mobilier, armes, parures, poterie et statuaire étaient empreints d'une qualité esthétique rare. Plusieurs groupes établis au sud de l'Uele furent placés dès 1820 sous l'autorité du royaume Mangbetu : Bangaba, Makere, Mamvu, etc... Un foisonnement d'objets de prestige, ainsi ...

Etrier de poulie de métier à tisser Kran
promo art africain
Art africain > Objets usuels > Poulie Kran

Ex-collection art africain française.
En Côte d'Ivoire, mais également au Libéria, les objets à priori les plus ordinaires devaient répondre à des critères d'ordre esthétique. Mobilier, parures, ustensiles,tissus, sont prétexte à une expression artistique raffinée de la part des sculpteurs. La technique du tissage du coton s'est étendue en Afrique occidentale grâce aux déplacements des Dioulas. Avant la colonisation, les textiles en fibre de coton, ce dernier qualifié d'" or blanc", servaient en outre de monnaie d'échange. Parures de prestige, les pagnes de cérémonie tissés, parfois en grand nombre, accompagnaient les chefs dans leur sépulcre, chez les Kuba, mais également chez les Baoulé. Cette poulie est ornée d'un visage abstrait doté d'éléments en courbes saillantes rappelant ...


Voir la fiche

150,00 € 120,00 ( -20,0 %)

Boîte à oracle à souris Gbekre Se Baoulé
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Boîte à souris Baoule

Ex collection art africain italienne.
Destiné à une pratique encore en usage aujourd'hui dans la région baoulé du sud-ouest, l'objet consiste en une figure tutélaire médiatrice, visiblement en méditation, debout face à un réceptacle circulaire et reliée au couvercle de la boîte par une cordelette en fibres végétales. Le couvercle est gravé de lignes parallèles agencées en losanges, le réceptacle quant à lui comporte dans sa partie inférieure une frise circulaire ajourée. Une souris, considérée comme messagère des divinités de la terre, vivait en effet dans le compartiment inférieur de l'objet et l'agencement successif des éléments qu'elle déplaçait était lu comme une réponse à la question posée au devin. La pièce est en outre dotée d'une courroie de transport. La plaque de métal, sous ...

Cloche rituelle Tikar
promo art africain
Art africain > Bronze art africain > Bronze Tikar

Ex-collection art africain allemande.
Les chefs des Grasslands camerounais, les Fon , réputés détenir des trésors d'oeuvres d'art,dont des bracelets, colliers, statues,cloches, valorisaient les fondeurs et les sculpteurs au service du royaume. Ces productions, sans lesquelles le chef perdait son prestige, visaient à magnifier le rôle du fon. La technique employée était la fonte à la cire perdue, les décorations variant selon le statut du destinataire auquel le roi désirait octroyer une récompense. Les Bamoun achetait parfois des oeuvres aux Tikar, également doués dans le travail des métaux. A partir de 1920 les fondeurs n'exercèrent plus exclusivement pour la cour. Située dans la région frontalière du Nigeria, la province du Nord-Ouest du Cameroun, le Grassland  est constituée ...


Voir la fiche

450,00 € 360,00 ( -20,0 %)

Boîte à souris Baoulé
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Boîte à souris Baoulé

Ex-collection d'art africain italienne.
Destiné à une pratique encore en usage aujourd'hui dans la région baoulé du sud-ouest, l'objet consiste en une figure tutélaire médiatrice, visiblement en méditation, adossée à un réceptacle circulaire et reliée au couvercle de la boîte par une cordelette en fibres végétales. Le couvercle est gravé de fins quadrillages , le réceptacle quant à lui comporte dans sa partie inférieure une frise circulaire de cônes en relief . Des têtes représentant des souris y figurent également, ces ornementations possédant principalement un caractère ostentatoire et nullement symbolique. Une souris, considérée comme messagère des divinités de la terre, vivait en effet dans le compartiment inférieur de l'objet et l'agencement successif des éléments qu'elle ...


Voir la fiche

Vendu

Sifflet de chasse Yaka janus Yimbila
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Sifflet Yaka

Collection art tribal belge.
Charmes rituels dans l'art africain Yaka. Ce type d'objet-talisman, porté en pendentif, était utilisé par le chef lors des chasses collectives, afin d'alerter son équipe ou son chien, afin de diriger la proie vers un but. Le sifflement était modulé grâce à l'appendice latéral. Le motif de la double tête est censé protéger les chasseurs contre toute influence occulte mettant en péril le résultat de l'entreprise. Le succès des chasses était en effet assuré par des spécialistes grâce à une large diversité d'objets rituels, sachets remplis de substances magiques protectrices, transportables, mais également assemblages de matériaux divers placés dans des abris. Patine sombre huilée, légèrement abrasée par l'usage.
Hiérarchique et autoritaire, ...

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Textile > Textile Kuba

Ex-collection art tribal belge.
L'art africain et le raffinement du tissage Kuba Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces étoffes formant de véritables tableaux d'art premier, sont constituées d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Fétiche  Vase Tikar anthropomorphe
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Statue Tikar

Ex-collection art africain belge.
Ce récipient anthropomorphe en terre cuite , pourvu au dos d'un bec verseur , incarne le Fon sous la forme d'exhubérants volumes sphériques et de courbes arrondies soigneusement décorés. Il illustre le prestige et la puissance du Fon . Le personnage est coiffé de plumes insérées au sommet, certaines sont manquantes. L'accent est mis sur l'ombilic et le phallus, symboles de transmission et de fécondité. Manque sur un pied. Restauration sur une jambe.
Les Tikar peuplent la partie occidentale du Cameroun central qui se situe au sein de la forêt dense secondaire de moyenne altitude, longeant le Mbam. Au sein de cet écotone, la "plaine tikar" (qui tire son nom de ses occupants) constitue une dépression qui s'adosse respectivement à l'ouest et au ...

Sifflet de chasse Chokwé
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Sifflet Chokwé

Collection art africain Jan Putteneers.

Objet usuel mais également d'apparat, il accompagnait les Chokwe qui le portaient en pendentif, ce qui contribuait à polir sa surface. La tête sculptée pourrait représenter un chef coiffé de la couronne chipangula. Deux petits orifices latéraux ont été aménagés pour le son.
Joués à plusieurs, les sifflets, produits en grand nombre, étaient utilisés non seulement au cours de la  danse mais également à la chasse pour appeler les chiens mais aussi à la guerre. Grâce aux quelques sons qu'ils émettaient, des informations étaient échangées d'un endroit à l'autre.
Les Chokwé se sont surtout fait connaître dans le monde occidental par leurs oeuvres d'art très appréciées dans le cadre général de l'art africain.
On reconnait ...


Voir la fiche


Vendu à 175,00 Trouver un objet similaire

Monnaie primitive Kirdi
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Monnaie Kirdi

Ex-collection art africain belge.
Le groupe nommé Kirdi ou "païens" par les peuples islamisés,sont une population d'Afrique centrale, surtout présente à l'extrême nord du Cameroun, également au Nigeria.Les Kirdi englobent les Matakam, Kapsiki, Margui, Mofou, Massa, Toupouri, Fali, Namchi, Bata, Do ayo... Ils vivent d'agriculture, de pêche et d'élevage. Cette pièce faisait partie du type de celles utilisées dans les années cinquante au Nigéria afin d'acquérir un esclave ou une épouse. Il fallait en réunir une quarantaine pour un esclave, et elles constituaient à l'époque une partie de la dot pour la plupart des tribus bantoues. En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les transactions se faisaient au moyen de cauris, ...


Voir la fiche

Vendu

Cuillère anthropomorphe Baoulé
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Cuillère anthropomorphe Baoulé

Ex collection privée française d'art africain.

Les cuillères à riz baoulé étaient destinées à être offertes à la femme la plus hospitalière de la communauté, en guise de trophée mais servait aussi lors de rituels de fécondité : du riz était lancé sur la foule afin de lui assurer protection et fertilité.

Les objets usuels ont par ailleurs toujours été des supports de choix pour l'expression artistique des sculpteurs africains.
Un personnage féminin se tient fièrement debout, les bras tendus vers le ciel, tenant de ses mains le creux de la cuillère. On retrouve sur le tronc et le visage les scarifications caractéristiques de l'ethnie.

Panneau figuratif sculpté Holo Santu nzaambi
promo art africain
Art africain > Statues statuettes > Statue Holo

Ex-collection art africain belge.
Ce panneau était destiné aux cultes d'affliction nzaambi , également pratiqués par les Yaka , rituels qui permettaient de traiter un problème dont des pratiques divinatoires avaient pu établir la source. Si les Holo s'inspirèrent vraisemblablement de l'iconographie chrétienne, ils honoraient des esprits et non un dieu unique. Souvent destinées à favoriser la chasse, la fécondité ou une bonne santé, ces sculptures devaient être rituellement enduites par l'interessé de différents substances. Patine brune. Abrasions éparses. Située au Congo Démocratique entre les Yaka et les Tchokwé d'Angola, la petite ethnie Holo a migré de la côte angolaise pour s'installer près des rives de la Kwango. La chasse et l'agriculture assurent leur subsistance. Les ...


Voir la fiche

380,00 € 304,00 ( -20,0 %)