Joyeuses Pâques (- 20%) du 12 au 26/04/19
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche


Art africain - Objets usuels:




Monnaie Matakam Sengese
promo art africain
Art africain > Objets usuels > Monnaie Matakam

Ex-collection art tribal française.
Les monnaies primitives africaines empruntent une grande diversité de formes, et celles-ci prennent parfois , dans l'art africain traditionnel, l'allure de sculptures tribales non figuratives particulièrement esthétiques. Cette arme/monnaie en fer noir qui fut également un couteau de jet, le "sengese", dispose d'une lame incurvée évoquant la tête stylisée d'un animal dont la gueule entrouverte forme la pointe du couteau. La lame se prolonge ensuite d'un manche serpentiforme et rectiligne vers la pointe. Les Matakam aussi appelés Mafa sont une population d'Afrique centrale, surtout présente à l'extrême nord du Cameroun, également au Nigeria. Ils sont connus pour avoir été les premiers en contact avec les colons allemands. Monothéistes, ils ...


Voir la fiche

220,00 € 176,00 ( -20,0 %)

Sonnailles hochet rituel  Bamileke Bangwa
promo art africain
Art africain > Objets usuels > Hochet Bangwa

Ex-collection art tribal belge.
La riche production d'art africain chez les populations du Grassland Camerounais s'illustre principalement par la sculpture traditionnelle sur bois : sculptures commémoratives de rois, reines, princesses et serviteurs titrés, ainsi que des parents de jumeaux.
Au sein de l'importante peuplade bamileke à l'Ouest du Cameroun, les Bangwa constituent un petit royaume composé de neuf chefferies. L'influence des Bamileke sur la statuaire bangwa est notable par des traits faciaux et une morphologie relativement comparables.
Typiques du pays bamileke, les statues bangwa représentent souvent la fécondité mais aussi la puissance et la combativité. Cette figure masculine est en effet campée genoux fléchis, les bras écartés du buste. Cette ...


Voir la fiche

280,00 € 224,00 ( -20,0 %)

Coiffe chapeau Bamileke / Juju Hat
promo art africain
Art africain > Objets usuels > Coiffe Bamileke

Les Somptueuses coiffes Bamileke dans l'art africain traditionnel. Cette parure africaine de prestige, portée par les notables, se déploie ici en plumes vert émeraude. C'est à l'occasion de la danse de l'éléphant, tso ,que les membres de la société Kuosi , Kwosi , arboraient ces impressionnantes coiffes. Elles étaient portées au-dessus d'un costume multicolore constitué d'un grand masque perlé doté de larges oreilles circulaires , mbap mteng ,d'une étoffe de tissu, ndop , ornée de fourrure de singe et d'une ceinture en léopard. Ces danses se produisaient au cours de cérémonies festives et de funérailles. Les chapeaux étaient autrefois confectionnés avec des plumes de perroquet,aujourd'hui de pintades sauvages, dont la rareté entraînait un coût élevé. Les plumes sont fixées à des ...


Voir la fiche

180,00 € 144,00 ( -20,0 %)

Cuillère rituelle Béembé
promo art africain
Art africain > Objets usuels > Cuillère Béembe

Ex-collection art africain belge.
Cette statuette au buste étiré, campée sur des membres inférieurs musculeux et de larges pieds, forme la poignée de notre cuillère. Le visage d'un bel ovale est coiffé du bonnet caractéristique. Parfois sertis d'ivoire , de faïence ou de corne, les yeux en amande sont évidés. Présence d'une fissure sur le contour de la cuillère. Très belle patine huilée couleur miel. Etablis sur les plateaux de la République populaire du Congo ex.Brazzaville, le petit groupe des Babembé a été influencé par les rites et culture Téké, mais surtout par celle des Kongo. Avant une chasse , pour qu'elle soit fructueuse, le nga-bula , chef du village, intercéde auprès des ancêtres par le biais de statuettes agenouillées dans la position d'un chasseur. Les ...


Voir la fiche

240,00 € 192,00 ( -20,0 %)

Porte Dogon
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Porte Dogon

Les systèmes de fermeture des régions soudanaises dans l'art tribal africain
Cette porte Dogon munie de sa serrure , sculptée avec soin, évoque par ses représentations anthropomorphes et zoomorphes la riche cosmogonie Dogon. Selon la mythologie Dogon, les premiers habitants de la zone de Bandiagara ont traversé le fleuve sur le dos d'un crocodile. Les personnages peuvent symboliser les générations précédentes, les ancêtres mythiques, mais les propriétaires du grenier y figurent aussi fréquemment. Chacun des personnages situés dans le haut du panneau porte un masque kanaga,  porté par les Dogon aux cérémonies de lever de deuil. La porte est constituée de deux panneaux verticaux que maintiennent deux lattes horizontales.

Les motifs présents sur les portes au Mali , en dehors ...


Voir la fiche

Vendu

Tambour à fente Tadep Mambila
promo art africain
Art africain > Objets usuels > Tambour Tadep

Ex-collection art africain belge.
Malgré leur petit nombre, les trente mille Mambila (ou Mambilla, Mambere, Nor, Torbi, Lagubi, Tagbo, Tongbo, Bang, Ble, Juli, Bea)(les " hommes" , en fulani), installés au nord ouest du Cameroun, ont créé un grand nombre de masques et de statues facilement identifiables par leur visage en forme de coeur. Bien que les Mambila croient en un dieu créateur nommé Chang ou Nama, ils ne vénèrent que leurs ancêtres. Leurs chefs étaient ensevelis dans des greniers comme le blé car ils étaient censés symboliser la prospérité. Les masques et les statues ne devaient pas être vus des femmes.

Réalisées selon les mêmes canons, ces statues censées incarner les ancêtres disposent fréquemment de petits tenons sur la tête en guise de coiffure. De ...


Voir la fiche

350,00 € 280,00 ( -20,0 %)

Bâton de commandement Baoulé
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Sceptre Baoule

Ex-collection art africain belge.
Emblème de prestige, cette canne baoulé fait alterner des figures féminines d'ancêtres, et des visages dirigés vers les quatre points cardinaux. Les figures sont soigneusement sculptées en ronde-bosse, elles arborent les coiffes composées de coques multiples caractéristiques des femmes baoulé. La statuette au sommet est représentée assise sur un tabouret du même type que ceux (" Umien bia ")servant d'autel après le décès de leur propriétaire. Ces cannes, tout comme les autels et statuettes, étaient l'objet d'offrandes et de libations rituelles. Patine brun foncé, résidus huileux ocre jaune. Acquise par Guy Mercier,consultant pour le groupe Solvay, qui entreprit au début du XX° siècle de rassembler une vaste collection d'art premier. Tout en ...

Coiffe chapeau Bamileke / Juju Hat
promo art africain
Art africain > Objets usuels > Coiffe Bamileke

Les chapeaux à plumes Bamileke dans l'art africain traditionnel. Cette parure africaine de prestige, portée par les notables, arbore des plumes d'un ton rouge clair. C'est à l'occasion de la danse de l'éléphant, tso ,que les membres de la société Kuosi , Kwosi , arboraient ces impressionnantes coiffes. Elles étaient portées au-dessus d'un costume multicolore constitué d'un grand masque perlé doté de larges oreilles circulaires , mbap mteng ,d'une étoffe de tissu, ndop , ornée de fourrure de singe et d'une ceinture en léopard. Ces danses se produisaient au cours de cérémonies festives et de funérailles. Les chapeaux étaient autrefois confectionnés avec des plumes de perroquet,aujourd'hui de pintades sauvages, dont la rareté entraînait un coût élevé. Les plumes sont fixées à des languettes ...


Voir la fiche

180,00 € 144,00 ( -20,0 %)

Boîte à oracles Gbékré sé Baoulé
promo art africain
Art africain > Objets usuels > Boite Baoule

Ex-collection art tribal française.
Art africain divinatoire.
Destiné à une pratique encore en usage aujourd'hui dans la région baoulé du sud-ouest, l'objet consiste en une figure tutélaire médiatrice, visiblement en méditation, appuyée sur un réceptacle circulaire comportant un étage. Les flancs de la boîte sont décorés de lignes parallèles , le réceptacle comporte dans sa partie inférieure une frise circulaire ajourée . Une souris, considérée comme messagère des divinités de la terre, vivait en effet dans le compartiment inférieur de l'objet et l'agencement successif des éléments qu'elle déplaçait était lu comme une réponse à la question posée au devin. La pièce est en outre dotée d'une courroie de transport. Une plaque de métal a été aménagée sous la boîte. Belle patine ...


Voir la fiche

480,00 € 384,00 ( -20,0 %)

Coiffe chapeau Bamileke "Juju" / Juju Hat
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Coiffe Juju


Les Somptueuses coiffes Bamileke dans l'art africain traditionnel. Cette parure africaine de prestige, portée par les notables, arbore des plumes d'un ton orange clair et vif.
C'est à l'occasion de la danse de l'éléphant, tso ,que les membres de la société Kuosi , Kwosi , arboraient ces impressionnantes coiffes. Elles étaient portées au-dessus d'un costume multicolore constitué d'un grand masque perlé doté de larges oreilles circulaires , mbap mteng ,d'une étoffe de tissu, ndop , ornée de fourrure de singe et d'une ceinture en léopard. Ces danses se produisaient au cours de cérémonies festives et de funérailles. Les chapeaux étaient autrefois confectionnés avec des plumes de perroquet,aujourd'hui de pintades sauvages, dont la rareté entraînait un coût élevé. Les plumes sont ...

Monnaie primitive Kota Bikone
Art africain > Objets usuels > Monnaie Kota

Collection art africain française.
Au XIXe siècle, selon Günther Tessmann, le cuivre, sous la forme de câbles et de tuyaux, était importé par voie maritime au Gabon par les Européens. Il remplaça alors le fer pour la réalisation des bijoux. Les câbles principalement étaient fondus, coulés dans des moules ouverts, afin de fabriquer des parures tels que des anneaux de cou,de bras, de chevilles, et des bagues. Des motifs décoratifs y étaient ensuite gravés. Certaines parures trop pesantes devinrent des monnaies de troc et constituaient la dot. Cette barre de cuivre appelée bikone , est issue d'une région du haut Ogoué dans laquelle sont établis les Mbaamba, une tribu Kota. En Afrique, avant la période coloniale, les paiements n'étaient jamais effectués en pièces de monnaies .Les ...


Voir la fiche

290,00

Cuillère Mangbetu
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Cuillère Mangbetu

Ex-collection art africain suisse.
De fines lignes parcourent la sculpture formant la poignée de cette cuillère. Elles évoquent les scarifications et les peintures corporelles des Mangbetu semblables à celles des pygmées Asua avec lesquels la tribu entretenait des relations, et qui variaient selon les circonstances. La coiffure est en outre caractéristique de celle de l'ethnie : dès le plus jeune âge, les enfants subissaient une compression de la boîte crânienne au moyen de  liens de raphia. Plus tard, les jeunes femmes «tricotaient» leurs cheveux sur des brins d'osier et appliquaient un bandeau sur le front afin d'extraire les cheveux et de produire cette coiffe particulière qui accentue l'allongement de la tête. Les anciens nomment beli ces figures d'ancêtres stockées à l'abri ...


Voir la fiche

Vendu

Monnaie primitive Chamba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Monnaie Chamba

L'art africain est très riche de ces monnaies que l'on retrouvait à travers le continent.
Cette pièce particulièrement décorative est dotée d'un disque central se prolongeant d'une pointe dans sa partie inférieure et d'une section se dédoublant en croix. Les contours et le centre de la lame sont incisés de fines hachures composant des lignes parallèles et brisées. Ces lames de fer noir étaient utilisées comme monnaie d'échange mais aussi pour les offrandes, les dots de mariage et pour les grandes occasions festives et cérémonielles.
"Avant l'époque coloniale, les paiements en Afrique n'ont jamais été effectués au moyen de pièces de monnaie. Les transactions se faisaient au moyen de produits considérés comme précieux, parce que rares, utiles, ou désirables : bétail, pièces de ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba / Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Velours Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces tissus formant de véritables tableaux sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la ...

Siège caryatidique Yoruba
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Siège caryatidique Yoruba

L'art africain foisonne de ces figures de type caryatides soutenant des coupes à offrandes, ou encore des assises comme c'est le cas ici. Une très belle polychromie distingue cette pièce d'art tribal, le rouge symbolisant le sang et le feu, souvent combiné au bleu et au blanc. Leur synergie, terre et ciel, masculin et féminin, créant l'équilibre du monde. Image de fécondité, son corps robuste s'épanouit en volumes arrondis. Des pieds démesurés sont solidement ancrés sur un socle circulaire, en référence à la stabilité maternelle et spirituelle. Figure d'ancêtre protecteur ou encore déesse de la fertilité, qui supporte le fardeau de sa descendance, elle rappelle au peuple yoruba ses devoirs envers les esprits ancestraux. Fissures de dessication. Réparation indigène (agrafe ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Boîte à pharmacopée Dogon
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Boite Dogon

Muni de deux volets , cet objet d'art africain a été conçu pour conserver des préparations médicinales actives préparées d'après les conseils des anciens qui avaient été initiés à la science des arbres ou " jiridon ". Sur ses parois ont été sculptés des motifs zoomorphes et anthropomorphes relatifs à la riche cosmogonie des Dogon et renforçant la puissance de guérison des médications concernées. Doté de trois pieds et de deux statuettes au sommet, l'ensemble évoque également le Nommos, génie associé à la création du monde et capable d'apporter santé et longévité. Les figures se cachant le visage, propres à la région kambari du sud de la falaise de Bandiagara, seraient, selon J.B. Bacquart,associées aux rituels pratiqués par les prêtres binu . Des agrafes métalliques permettent ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Velours Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces tissus formant de véritables tableaux sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la ...


Voir la fiche

Vendu

Velours Kuba / Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Velours Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces tissus formant de véritables tableaux sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la ...

Velours Kuba Shoowa du Kasaï
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Velours Kuba

L'art africain et le raffinement du tissage Kuba
Produits au Zaïre par les Shoowa, Bashoowa, sous-groupe Kuba , ces tissus formant de véritables tableaux sont constitués d'une base textile en raphia sur laquelle des fils sont coupés à ras, formant un effet velours accentué par les contrastes de ton. Les motifs géométriques formés représentent les scarifications corporelles de l'ethnie ou les décorations des sculptures. Ces étoffes raffinées étaient destinées à être utilisées à la cour royale, en tant qu'assise ou de couverture, afin de rehausser son prestige. Elles prenaient dans bien des cas valeur de monnaie, ou suivaient aussi leurs propriétaires dans la tombe en couvrant le corps du défunt. Ce fut le roi Shamba Bolongongo qui aurait introduit au XVIIe siècle au pays Kuba la ...


Voir la fiche

Vendu

Poteau funéraire Giriama Kikangu
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Poteau Giriama

Collection art africain belge

Poteau rectangulaire comportant une section plus étroite en son centre, son sommet est formé d'une tête humaine à l'expression austère surmontant un long cou. Sa surface rectiligne est gravée de motifs triangulaires et losangiques associés aux huttes et dont l'assemblage en rosette symbolise les étoiles. Ces décorations rappellent également le vêtement coloré que portaient les notables et renvoient au statut auquel le défunt a accédé au cours de son initiation. Le Kikangu ou kigango , ( plur. : Vigango ), élaboré dans un bois résistant aux insectes,était placé dans un coin du tombeau de l'ancêtre où , en tant qu'incarnation du défunt, il était l'objet d'offrandes. Les Vigango finissent généralement par être abandonnés lorsque s'éteint le ...

Peigne Chokwe Chisakulo
objet vendu
Art africain > Objets usuels > Peigne Chokwe

Parmi les objets de prestige d'art africain Chokwe, les peignes ( cisakulo , chisakulo ) sont agrémentés d'une large diversité de motifs décoratifs et sculptures tribales, l'agencement et le nombre des incisions géométriques sur la partie plane véhiculant en outre des messages codés. Cet exemplaire d'art premier s'accompagne d'une tête rappelant le masque tribal Chokwe Pwo. Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs publics d'identité ethnique. Le motif frontal cruciforme récurrent comporterait par ailleurs une signification cosmogonique. Patine lustrée brun acajou. Cet exemplaire est coiffé d'une large coque portée vers l'avant, suivant la mode de l'époque. Ces masques ...


Voir la fiche

Vendu





Derniers objets que vous avez consultés :
Art africain - Paris - Bruxelles - Londres

© 2019 - Digital Consult SPRL

Essentiel Galerie SPRL
73 Rue de Tournai - 7333 Tertre - Belgique
+32 (0)65.529.100
rss    facebook