La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale:

Les objets usuels africains sont devenus de véritables oeuvres d'art pour les occidentaux. Utilisés à des fins rituelles, cérémonielles, ou purement usuelles sur le continent africain. Ils n'ont jamais connus l'attrait artistique européen, au sein de la population africaine.


Sifflet de chasse Mossi
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Sifflet Mossi

Ce sifflet adoptant une forme stylisée de silhouette humaine était utilisé pour la chasse. Belle patine lustrée brun doré.
Les Mossi sont un peuple originaire du Burkina Faso ainsi que des régions limitrophes des pays environnants. Plus de cinq millions de personnes se considèrent mossi, l'appartenance à cette communauté ethnique étant fondée sur la pratique du moré et sur la pratique d'un certain nombre de traditions. Ils constituèrent, aux XVe siècle et au XVIe siècle, des grands royaumes dont les deux principaux (Yatenga et Ouagadougou) restèrent indépendants jusqu'à la pénétration européenne et ne furent soumis qu'avec difficulté par les colonisateurs français. Animistes, les Mossi vénèrent un dieu créateur du nom de Wendé . Chaque individu serait doté d'une âme, sigha , ...


Voir la fiche

150,00

Couteau cérémoniel Ikul Kuba
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Couteau Kuba

Ex-collection art africain belge.
Attribut masculin, le couteau Ikula ("de la paix") n'est pas une arme mais un symbole de statut social. Ce symbole d'autorité n'était d'ailleurs que très peu aiguisé. Les forgerons Kuba ont pu s'inspirer des couteaux du Bénin, dont la forme est similaire, introduits par les Hollandais. C'est à la suite d'un décret royal qu'apparurent les couteaux en bois, le roi interdisant le fer les nuits de pleine lune. La lame est traversée d'une nervure plate, et de fines lignes parallèles forment un motif en ruban, épousant les courbes du couteau. La poignée est en bois, ses gravures décoratives particulièrement raffinées.
Plusieurs tribus composent le groupe Kuba,établi entre les rivières Sankuru et Kasaï : Bushoong,Ngeendé, Binji,Wongo,Kété, ...


Voir la fiche

250,00

Coupe royale Kuba Lele
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Coupe Kuba

Collection art africain traditionnel belge.
Parmi les objets de prestige des groupes Kuba, cette coupe céphalomorphe ornée de motifs géométriques est dotée d'une anse. Patine satinée.
Les Kuba sont réputés pour le raffinement des objets de prestige créés pour les membres des rangs élevés de leur société. Plusieurs groupes Kuba produisaient en effet des objets anthropomorphes aux motifs raffinés dont des coupes, cornes à boires et gobelets. Les Lele sont établis à l'Ouest du royaume Kuba, à la confluences des rivières Kasai et Bashilele. Les échanges interculturels entre les Bushoong du territoire Kuba et les Lele ont rendu délicate l'attribution de certains objets, car les deux groupes utilisent la même iconographie, composée de visages aux coiffures élaborées et de ...


Voir la fiche

140,00

Couteau de parade Mangbetu
objet vendu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Couteau Mangbetu

Ex-collection art africain allemande.

Parmi les armes traditionnelles africaines, ce couteau dont la lame courbée est effilée, se dote d'une poignée en bois annelée. Armes de parade avant tout, les couteaux faucilles des Mangbetu formaient des accessoires appréciés lors des cérémonies rituelles dansées et lors des visites. Etabli dans la forêt au nord-est du Zaïre, entre Bomokandi et la rivière Uele, le royaume Mangbetu s'est exprimé à travers des oeuvres architecturales qui ont fasciné les visiteurs européens au 19e siècle. Plusieurs groupes établis au sud de l'Uele furent placés dès 1820 sous l'autorité du royaume Mangbetu: Bangaba, Makere, Mamvu, etc... Un foisonnement d'objets de prestige, ainsi que des objets utilitaires, furent produits pour les dignitaires.


Voir la fiche

Vendu

Appuie-nuque Luba
Art africain > Appuie nuque, repose tête > Appui-tête Luba

Ex-collection art africain traditionnel belge
Les Luba sont renommés pour leur statuaire et en particulier leurs appuie-nuques et tabourets constitués d'une figure cariatidique. Les figures ornant cet appui-nuque devant préserver la coiffe complexe de son propriétaire se réfèrent à la royauté luba. Mais les appui-nuques étaient également utilisés pour soutenir la tête des défunts, et parfois, selon Albert Maesen, enterrés à leur place. Patine brune satinée, résidus pigments clairs.br /> Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique Centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière Lubu, d’où le nom (Baluba, qui veut dire « les Lubas »). Ils sont nés d’une sécession de l’ethnie Songhoy, sous la direction d’Ilunga Kalala qui fit mourir le ...


Voir la fiche

175,00

Bâton de commandement Tshokwe
objet vendu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Bâton Tshokwe

Les régalia des Tchokwe dans l'art africain
Emblême de pouvoir faisant partie des régalia, marque d'ostentation, ce sceptre représente la puissance politique et symbolique.  Sculpture en ronde-bosse réalisée par un artiste au service du chef, à l'effigie de Chibinda Ilunga,chasseur et héros mythique, fondateur de l'ethnie Chokwé, le personnage est identifiable grâce à son ample coiffe à ailettes latérales recourbées ( cipenya-mutwe ). Les chefs avaient une fonction majeure dans les rites de propitiation destinés à la chasse et à la fécondité des femmes, les objets étant ornés de cette figure ayant donc, vraisemblalement, une fonction protectrice.

Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ...

Bâton de commandement Hemba
objet vendu
Art africain > Bâton de commandement, chefferie > Sceptre Hemba

Art africain Hemba.
Ce sceptre comporte différentes sections sculptées formant un langage iconographique relatif à l'histoire de l'ancêtre ou celle de son clan, tels les kibangos des Lubas. Le sujet central dominant, figurant en ronde-bosse au-dessus de la tête janus, représente un aïeul singiti . Patine satinée brun foncé. Erosions. Les Hemba, établis dans le sud-est du Zaïre, sur la rive droite de la Lualaba, ont longtemps été soumis à l'empire luba voisin qui a eu sur leur culture, leur religion et leur art une influence certaine. Le culte des ancêtres, dont les effigies ont longtemps été attribuées aux Luba, est central dans la société hemba. La généalogie est en effet garante des privilèges et de la répartition des terres. Tous les aspects de la communauté sont ...


Voir la fiche

Vendu

Coupe Kuba Bushoong
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Coupe Kuba

Abondance de sculptures décoratives dans l' art africain kuba.
La coupe anthropomorphe symbolise probablement le personnage de Bwoom dans les danses royales masquées. Elle est formée de têtes superposées sur des jambes. Différentes formes de coupes furent sculptées dont l'ornementation cherchait à glorifier les qualités de leurs propriétaires. Patine satinée , abrasions et fissures de dessication.

La société kuba extrêmement organisée et hiérarchisée plaçait en son centre un roi ou nyim inspirant la statuaire de l'ethnie.
Celui-ci était considéré comme d'origine divine. A la fois chef du royaume et de la chefferie bushoong, on lui attribuait des vertus surnaturelles issues de sorcellerie ou des ancêtres. Il veillait dès lors à la pérennité de ses sujets, que ce soit ...


Voir la fiche

90,00

Poire à poudre Bakongo
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Boite à poudre

Ex-collection art africain belge.
Contenant piriforme doté d'un bouchon, destiné à contenir de la poudre pour fusil en bois. Cette poudre noire était importée d'Europe, ce qui en faisait une denrée luxueuse conservée avec soin. Cette poudre à laquelle était également attribuée des vertus magiques venait souvent compléter les ingrédients des fétiches rituels. Les parois sont délicatement gravées de motifs animaliers et d'un motif décoratif losangique sur le bouchon de l'objet. Patine sombre satinée.
Au XIIIème siècle, le peuple Kongo, conduit par son roi Ne Kongo, s'installa dans une région à la croisée des frontières entre l'actuelle RDC, l'Angola et le Gabon. Deux siècles plus tard, les Portugais entrèrent en contact avec les Kongo et convertirent leur roi au ...


Voir la fiche

190,00

Grande porte Dogon
objet vendu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Porte Dogon

Les systèmes de fermeture des régions soudanaises dans l'art africain
Cette porte ancienne Dogon munie de sa serrure , sculptée avec soin, évoque par ses représentations anthropomorphes et zoomorphes la riche cosmogonie Dogon. Selon la mythologie Dogon, les premiers habitants de la zone de Bandiagara ont traversé le fleuve sur le dos d'un crocodile. Ils figurent en effet horizontalement sur le haut des volets de porte. Les personnages peuvent symboliser les générations précédentes, les ancêtres mythiques, mais les propriétaires du grenier y figurent aussi fréquemment. La porte est constituée de deux panneaux verticaux que maintiennent de larges agrafes métalliques.
Les motifs présents sur les portes au Mali , en dehors de leur valeur décorative, sont destinés à dissuader ...


Voir la fiche

Vendu

Grelot de devin Kongo Vili
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Cloche Kongo

Ex. collection art tribal africain belge.
Ce type de cloche, emblème de pouvoir de dignitaire, était utilisé lors de la manipulation et de l'activation d'un Nkisi par le devin ou Nganga. Les flancs sont incisés de formes géométriques. La musique produite par la cloche interpellerait les esprits. On retrouve ces objets dans la société d'initiation Khimba ou l'association pacificatrice lemba avec au sommet de la cloche un personnage courbé en avant.
Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo formaient le groupe Kôngo, dirigé par le roi ntotela. Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent une statuaire dotée ...


Voir la fiche

180,00

Pipe figurative Chokwe Luena
Art africain > Pipes africaines en bois, en bronze > Pipe Chokwe

Collection art africain belge.
Paisiblement installés en Angola oriental jusqu'au XVIème siècle, les Chokwé ont ensuite été soumis à l'empire lunda dont ils ont hérité un nouveau système hiérarchique et la sacralité du pouvoir. Néanmoins, les Chokwé n'adoptèrent jamais entièrement ces nouveaux apports sociaux et politiques. Trois siècles plus tard, ceux-ci finirent d'ailleurs par s'emparer de la capitale des Lunda affaiblis par des conflits internes, contribuant ainsi au démantèlement du royaume. Les Chokwé ne disposaient pas de pouvoir centralisé mais de grandes chefferies. Ce sont elles qui attiraient les artistes désireux de mettre leur savoir-faire au service exclusif de la cour. Les artistes créaient tant de pièces variées et d'une telle qualité que la cour lunda n'employait ...


Voir la fiche

100,00

Récipient calebasse Kwéré
Art africain > Jarres, amphores, pot, matakam > Gourde Kwéré

Ex-collection art africain belge.
Le bouchon sculpté en ronde-bosse de ce récipient figure une femme kwéré coiffée d'une double crête sagittale. Les yeux sont incrustés de perles, conférant un regard perçant. L'attitude renvoie à la fécondité. Patine veloutée.
Les Zaramo et les tribus qui les entourent, telles les Kwéré, ont conçu des poupées généralement associées à la fécondité, mais auxquelles d'autres vertus seraient attribuées. Son rôle premier se joue au cours de la période de réclusion de la jeune initiée zaramo. La novice se comportera à l'égard de l'objet comme avec un enfant, et dansera avec lui lors des cérémonies de clôture de l'initiation. Dans le cas où la jeune femme ne concevrait pas, elle adoptera l'"enfant". Chez les Zaramo et les Kwéré,, ce motif ...


Voir la fiche

290,00

Poulie de métier à tisser Gouro, Guro, Kono
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Poulie Gouro

Esthétique du quotidien pour l' art africain de Côte d'Ivoire.
L'étrier anguleux, orné de motifs géométriques, est surmonté d'un personnage tenant sa longue barbe. Les articulations saillantes, rendues de façon très réaliste, sont sculptées avec maîtrise.
Les motifs figuratifs de ces poulies se déploient en une large diversité : céphalomorphes ou zoomorphes chez les Baoulé et les Gouro, les Senoufo quant à eux les ornaient fréquemment de figures de calao. Patine granuleuse brun foncé.
En Côte d'Ivoire,les objets à priori les plus ordinaires devaient répondre à des critères d'ordre esthétique. Mobilier, parures, ustensiles,tissus, sont prétexte à une expression artistique raffinée de la part des sculpteurs. La technique du tissage du coton s'est étendue en Afrique ...

Pilon divinatoire Lubuko Luba Kalundwe
objet vendu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Pilon Luba

Ex-collection art africain française.
Les devins de la partie ouest de l'empire luba faisaient usage de pilons afin de broyer le kaolin mpemba destiné aux cérémonies de divination. Cette sculpture céphalomorphe nommée lubuko est dotée de traits finement sculptés sous un front dégagé par le rasage et d'une coiffure composée de multiples chignons. L'extrémité inférieure formant une base plus large est enveloppée de peau ceinturée par du fil de cuivre. Patine lustrée par la préhension. Fissures de dessication.

Les coupes mboko, calebasses contenant le kaolin dont le visage du devin et des initiés était enduit, formaient une image de la pureté et du monde spirituel. Ces récipients étaient utilisés par différentes sociétés Luba, et des groupes de prophètes, plus généralement ...

Peigne Luba
objet vendu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Peigne Luba

Ex-collection art africain belge.
L'art tribal d'Afrique nous prouve une nouvelle fois que tout objet usuel peut devenir un support artistique. Le rôle majeur tenu par les femmes dans la vie politique du royaume s'illustre par la récurrence du motif féminin dans l'art Luba. Ce dernier, qui se démarquait par son prestige et sa qualité, influa également les groupes voisins.
Une figure d'ancêtre forme la poignée de ce peigne partagé en six dents.
L'effigie est représentée assise dos rectiligne, le ventre bombé vers l'avant. Les mains reposent de part et d'autre de l'ombilic, geste symbolique associé au lignage luba. Le personnage dispose d'une coiffe tirée vers l'arrière, référence aux coiffures élaborées quadrifoliées des dignitaires. Patine brune, reflets satinés.


Voir la fiche

Vendu

Appuie-nuque Luba Shankadi Kinkondja
Art africain > Appuie nuque, repose tête > Appuie-nuque Luba

Ex-collection art africain belge.
Certains appui-nuques, à l'instar de celui-ci, on été cirés par leur propriétaire, d'autres pas.
Les Luba sont renommés pour leur statuaire et en particulier leurs appuie-nuques et tabourets constitués d'une figure cariatidique et parfois d'un motif animalier, le céphalophe comme ici. Dans ce cas il s'agit d'une figure féminine, incarnation de la royauté et de l'esprit des ancêtres, chevauchant l'animal. Les cornes d'antilope étaient utilisées, chargées d'ingrédients magiques, dans des rites thérapeutiques. Les appui-nuques étaient également utilisés pour soutenir la tête des défunts, et parfois, selon Albert Maesen, enterrés à leur place. Patine mate brun grisé. Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique Centrale. Leur ...


Voir la fiche

150,00

Appui-nuque Luba Shankadi
Art africain > Appuie nuque, repose tête > Appuie-tête Luba

Collection art africain belge.

Les Shankadis appartiennent au groupe luba, et disposent des mêmes associations et structures. Leur statuaire majoritairement réaliste se caractérise par de spectaculaires coiffures, une surface lisse, des membres inférieurs de moindre dimension. La coiffure "en cascade" illustre l'une des différentes compositions tressées à la mode au Zaïre dans les années 1800, mettant en valeur le statut social de celui qui la porte. L'effigie féminine symbolise la royauté luba et le rôle majeur de la femme au sein de celle-ci. Les appui-nuques étaient également utilisés pour soutenir la tête des défunts, et parfois, selon Albert Maesen, enterrés à leur place. Patine huilée brun foncé localement abrasée. Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple ...


Voir la fiche

100,00

Lamellophone Sanza Luba - Zela
objet vendu
Art africain > Tam Tam, Djembe, instruments de musique > Sanza Zela

Collection art africain belge
Très répandu en Afrique centrale, cet instrument de musique ou sanza anthropomorphe offre une caisse de résonance formant le buste du personnage, sur laquelle des lamelles en métal sont fixées. Les pouces des deux mains vont s'appuyer sur la table d'harmonie pour faire vibrer les extrémités antérieures des languettes. Au Zaïre cependant, où on utilise tous les doigts comme pour le piano, des groupes d'instruments jouent sur des registres complémentaires. Patine brune satinée, abrasions.
Jadis soumis aux Luba, puis aux Lundas, les Zela ont adopté une grande partie de leurs usages et traditions. Etablis entre la rivière Luvua et le lac Kisalé, ils sont aujourd'hui organisés en quatre chefferies sous la tutelle de dirigeants d'origine luba. Ils ...

Etrier de poulie Baoule
objet vendu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Poulie Baule

Esthétique du quotidien pour l' art africain de Côte d'Ivoire.
En Côte d'Ivoire,les objets à priori les plus ordinaires devaient répondre à des critères d'ordre esthétique. Mobilier, parures, ustensiles,tissus, sont prétexte à une expression artistique raffinée de la part des sculpteurs.
La technique du tissage du coton s'est étendue en Afrique occidentale grâce aux déplacements des Dioulas. Avant la colonisation, les textiles en fibre de coton, ce dernier qualifié d'" or blanc", servaient en outre de monnaie d'échange. Parures de prestige, les pagnes de cérémonie tissés, parfois en grand nombre, accompagnaient les chefs dans leur sépulcre, chez les Kuba, mais également chez les Baoulé.
Il s'agit d'un étrier de poulie de lisse orné d'une figure sculptée "waka sona". ...


Voir la fiche


Vendu à 120.00 Trouver un objet similaire

Etrier de poulie Senoufo
objet vendu
Art africain > Objets usels, poulies,boîtes, métier à tisser,awale > Etrier Senoufo

Art africain et poulies décoratives des métiers à tisser Senoufo
Cette poulie de lisse céphalomorphe est ornée de visages janiformes coiffés d'un cimier conique s'élevant à partir d'un long cou annelé. Les parois sont gravées de motifs géométriques. La patine brun foncé est granuleuse et lustrée par les onctions rituelles à base d'huile.
Principalement agriculteurs, le groupe Senoufo habite une région de savanes qui couvre le sud du Mali et du Burkina Faso, et le nord de la Côte d'Ivoire. Il englobe une cinquantaine de sous-ethnies. Les Senoufo parlent une langue voltaïque Gur, Gour, comme les Lobi et les Koulango. Les conseils d'anciens, dirigés par un chef élu, administrent les villages senoufo. Régis par les traditions matrilinéaires,ils sont composés de grappes ...


Voir la fiche


Vendu à 120.00 Trouver un objet similaire