La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Dépot vente

Art africain - Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues:

On retrouve dans l'art africain une multitude d'objets en bronze fabriqués dans la plus pure tradition animiste par les forgerons du village. Le Nigéria grâce aux royaumes Bénin et Ifé fut un gros producteur d'objets en bronze. Les statues, têtes, objets usuels en bronze sont d'une superbe facture grâce à l'emploi du procédé de la cire perdue qui consiste en la création d'un modèle massif en argile. On recouvre celui-ci d'une couche de cire en y ajoutant des tiges métalliques. Ensuite on recouvre le tout avec de l'argile réfractaire en laissant un trou dans la partie supérieure. Lorsque c'est sec, on le chauffe ce qui fait fondre la cire qui est à l'intérieur, puis on y verse le bronze. Finalement il n'y a plus qu'à briser l'argile intérieur pour récupérer l'objet en bronze.


Bronze figuratif Tikar
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze Tikar

Collection française d' art africain.

Symbolisant la joyeuse exhubérance Tikar, cette sculpture en bronze mêlant divers sujets dans des postures toujours plus surprenantes. Patine noire, érosions.
Les chefs des Grasslands camerounais, les Fon , réputés détenir des trésors d'oeuvres d'art, dont des bracelets, colliers, statues,cloches, valorisaient les fondeurs et les sculpteurs au service du royaume. Ces productions, sans lesquelles le chef perdait son prestige, visaient à magnifier le rôle du fon. La technique employée était la fonte à la cire perdue, les décorations variant selon le statut du destinataire auquel le roi désirait octroyer une récompense. Les Bamoun achetait parfois des oeuvres aux Tikar, également doués dans le travail des métaux. A partir de 1920 les ...


Voir la fiche

480,00

Tête commémorative de reine Uhumnwun elao Bénin
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze Edo

L' art africain du Bénin est décrit comme un art de cour étroitement associé au roi, ou Oba. La tradition des objets en bronze du royaume Benin, têtes, statues, défenses d'ivoire sculptées, cloches et de bâtons, remonte au 14ème siècle. Ils étaient réservés à l'usage exclusif des habitants du palais royal et, le plus souvent, placés sur des autels consacrés par chaque nouvel Oba. Cette sculpture tardive représente une reine mère de Bénin nommée l' Iyoba , dont le cou portait de multiples colliers de perles de corail. Patine noire, oxydations vertes.
Après la naissance du futur roi, la reine était "écartée" du pouvoir et ne pouvait plus engendrer. Mais à la fin du XVe siècle l'Oba Esigie refusa de se conformer à cette pratique et voulut attribuer la ville d'Uselu à sa mère. Elle ...

Pendentif Dogon en bronze
Art africain > Bijoux, ornement > Bronze Dogon

Collection belge d' art africain, le nom du collectionneur sera communiqué à l'acquéreur.
Sculpture africaine en alliage de bronze de type Dogon, statuette africaine Dogon figurant un ancêtre assis. Patine kaki aux reflets dorés.

Les Dogon constituent un peuple renommé pour leur cosmogonie, leur ésotérisme, leurs mythes et légendes. Leur population est estimée à environ 300 000 âmes vivant au sud-ouest de la boucle du Niger dans la région de Mopti au Mali (Bandiagara, Koro, Banka), près de Douentza et une partie du Nord du Burkina (nord-ouest de Ouahigouya). Des vestiges d'anciens sites sidérurgiques sur le plateau de Bandiagara, datant du XVe siècle,confirment l'activité des forgerons. Ces derniers forment une caste endogame parmi les Dogon appelée irim Ils ...


Voir la fiche

95,00

Statuette Dogon en bronze
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze Dogon

Collection belge d'art africain, le nom du collectioneur sera communiqué à l'achateur.
Petite statuette africaine anecdotique décrivant un personnage portant une hache et un fagot de bois. Cette statuette présentant de nombreux détails est enduite d'une patine noire incrustée de dépôts clairs.
Les forgerons dogon forment une caste endogame parmi les Dogon appelée irim. Ils produisent aujourd'hui des armes, des outils, et travaillent également le bois. "Maîtres du feu" associés dans la cosmogonie dogon aux êtres primordiaux "Nommo" crées par le dieu Ama, ils sont en outre censés soigner les brûlures. Les petits objets en métal, réalisés selon la technique de la cire perdue, étaient répandus dans la région du delta intérieur du Niger, le cuivre y parvenant grâce au commerce ...


Voir la fiche

99,00

Bracelet monnaie Kota Gabon Djokélebalé
Art africain > Monnaies en bronze, en fer noir et autres materiau > Monnaie Kota

Ex-collection française d' art africain .
Les Kota habitent la partie orientale du Gabon, qui est riche en minerai de fer. Le forgeron, aussi sculpteur sur bois, fabriquait les outils destinés aux travaux agricoles ainsi que des armes rituelles et les figures de reliquaire. Quant aux bijoux et parures en cuivre, s'ils étaient trop volumineux pour être portés, ils avaient valeur de monnaie et servaient comme dot de mariage. Ce type de bracelets en cuivre étaient courants dans la région équatoriale du Congo Brazzaville, au Cameroun et au Gabon. Patine granuleuse oxydée.
Ref. : "The Perfect Form" Roberto Ballarini.

Statuette léopard Bénin en bronze
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze Bénin

L' art tribal palatial de type Bénin.
Miniature en bronze dont les motifs figurent les ocelles du pelage.
La mise à mort du roi des animaux associés aux légendes, le léopard, était le privilège du chef, l'Oba. Le félin pouvait alors servir d'offrande pour le culte de la tête du chef. Parfois dompté par diverses guildes royales, il accompagnait le chef lors de ses déplacements. L'Oba, nommé "enfant du léopard de la maison", pouvait également offrir les dents ou la peau aux commandants dont la loyauté était manifeste. La riche iconographie bénin regorge donc de références à cet animal.
Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897 , le caractère divin des rois, les Oba , s'illustrait par de multiples oeuvres célébrant leur puissance. Des scènes ...


Voir la fiche

95,00

Cavalier Sao Putchu Guinadji
Art africain > Cavalier bronze, cavalier bois, dogon, yoruba > Bronze Sao

Collection française d' art africain .
Miniature en alliage de bronze figurant un cavalier sur sa monture, cette dernière représentant un exceptionnel attribut de prestige dans les régions arides du Sahel. Ce talisman constitue, pour les Sao, une protection contre la folie. Le cavalier symbolise le génie qui posséderait le fou, le cheval figurant la victime.
Entre le XIIe et le XIVe sièclel, les Sao, ancêtres des Kotoko, étaient établis sur des collines dans les régions frontalières du Tchad, le nord Cameroun et le Nigeria, afin de repousser les envahisseurs. Soumis aux assauts successifs de leurs voisins du Kanem puis à des hordes venues de l'Est, les Sao durent abandonner leurs terres pour s'installer au Nord-Ouest du Cameroun où ils se métissèrent avec les indigènes ...


Voir la fiche

40,00

Figure de cavalier Dogon en bronze
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Cavalier Dogon

Collection belge d'art africain.
Cette statuette africaine représente une cavalière tenant une lance. Sa patine brune présente des incrustations ocrées résiduelles.
Les Dogon du Mali sont connus pour leurs fréquentes représentations de cavaliers, qui font écho à leur cosmogonie et à leurs mythes religieux complexes. Selon ces récits, l'un des Nommos, ancêtres des hommes, aurait été ressuscité par le dieu créateur Amma et serait descendu sur terre porté par une arche métamorphosée en cheval. De plus, lors de son intronisation, la plus haute autorité religieuse du peuple Dogon, le chef religieux appelé Hogon, paradait sur sa monture, ne devant pas poser le pied à terre selon la coutume. Dans la région des falaises de Sangha, où l'accès à cheval est impossible, les ...


Voir la fiche

350,00

Couple Vere, Durun, Cameroun
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze Vere

Ex-collection d' art africain d'un galeriste parisien dont l'identité sera communiquée à l'acquéreur.
Paire de bronzes africains figurant un couple muni d'objets, dans une posture dynamique. L'un des pieds du sujet masculin est placé sur celui de sa partenaire, comme pour réfréner l'élan du second sujet. Les corps sont striés de scarifications. Patine noire irrégulière, éclats, pigments résiduels vert-de-gris .
Les Vere , Verre , Were, Duru-Verre, ou encore Dii, vivent au nord-est du Nigéria, dans l'etat de Adamawa (ancien Gongola), et au nord du Cameroun. Cette population très réduite habite dans des huttes circulaires regroupées en villages fortifiés.
Les statuettes Vere, dont la fonction demeure méconnue, sont rares, et présentent des analogies avec les ...


Voir la fiche

380,00

Fétiche protecteur en bronze Nigéria
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Bronze Nigéria

Extrait d'une collection d'art africain belge de 16 pièces représentant différents sujets.

Cet objet provient du nord-est du Nigéria près du lac Tchad, autour de Maiduguri, dans l' état de Borno relativement inaccessible actuellement car controlé par les groupes armés islamistes. La langue dominante y est le kanouri.
Il s'agit d'une pièce rare, associée aux esprits protecteurs, utilisée afin de préserver les cultures des animaux ou des voleurs. Les familles Damasaka, groupe ethnique très peu connu minoritaire dans la région, disposait de ce type d'objets rituels. Nous ne disposons pas d'informations à leur sujet. Il s'agit ici d'une figure masculine dont les mains se rejoignent devant le buste. Très épaisse patine granuleuse d'oxydation vert-de-gris. Des amas tels ...

Crucifix Kongo Kandi Kiditu
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Croix Kongo

Collection belge d'art africain.
Chez les chefs Kongo à la fin du XIX et au début du XXe siècle, le crucifix tenait lieu, parmi les regalia cheffaux, de symbole de pouvoir de l'autorité. Une cérémonie lors de l'investiture du chef exigeait que le futur dirigeant recoive des mains d'un dignitaire, lors d'un rituel codifié, un nkangi kiditu . Cet insigne de pouvoir, inspiré d'anciens crucifix chrétiens importés par les Portugais au XVIe siècle, pouvait également revêtir une fonction thérapeutique, et, outre des usages variés, être brandi lors de cérémonies funéraires au cours desquelles l'objet était soumis à des libations d'huile ou de vin de palme. ...


Voir la fiche

280,00

Statuette Ndengese en bronze
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Statue Ndengese

Collection belge d' art africain .
Sujet agenouillé valorisant le lignage. La coiffure évasée est celle des chefs Totshi appartenant à l'association ikoho et évoque des proverbes particuliers . Elle symbolise le respect, l'intelligence et la maturité. Les motifs gravés en relief renvoient aux scarifications qui distinguaient socialement et esthétiquement les individus. Patine dorée. Poids 1,00 Kg Peuple d'Afrique centrale établi au Kasaï, voisin des Kuba, les Ndengese forment l'un des clans issus d'un ancêtre commun Mongo , certains d'entre eux étant originaires du Haut Nil. Ils ont produit des statues d'art premier aux membres inférieurs absents ou tronqués, couvertes de symboles graphiques, symbolisant le prestige du chef. Ref.: " Trésors d'Afrique" Musée de Tervuren.


Voir la fiche

340,00

Statuette bronze Bénin Nigéria
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Statue Bénin

Ex-collection d' art africain française.
Sculpture africaine tardive de type edo, en alliage de bronze. Elle figure un dignitaire assis, qui pourrait représenter l'Oba Ewuakpe qui fut forcé de porter un casque européen après avoir été privé de ses prérogatives à cause d'une rébellion. Patine noire abrasée.
Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897, le caractère divin des rois, les Oba , s'illustrait par de multiples oeuvres célébrant leur puissance. Des scènes guerrières étaient reproduites sur des plaques narratives, en bronze, et apposées sur les murs. Somptueux autels en bronze, figures commémoratives de chefs décédés,lourds bracelets , chevillères et récades étaient produits en quantité dans de nombreux ateliers de fondeurs selon la technique de la ...


Voir la fiche

190,00

Cavalier Sao Sokoto en bronze
Art africain > Cavalier bronze, cavalier bois, dogon, yoruba > Bronze Sao

Collection privée belge
Dans l’ art africain , les œuvres d’inspiration Sao Sokoto sont majoritairement empreintes du monde équestre.
Au sein de l’ethnie, de petits exemplaires de cavaliers généralement en bronze sont fondus et portés comme des talismans, patinés et lustrés par le frottement. Ils sont considérés avant tout comme un remède pour lutter contre la possession par les mauvais esprits. Le cheval représente l’esprit de la personne qui est possédée, tandis que le génie qui la possède est symbolisé par le cavalier.
Soumis aux assauts successifs de leurs voisins du Kanem puis à des hordes venues de l'Est, les Sao durent abandonner leurs terres pour s'installer au Nord-Ouest du Cameroun où ils se métissèrent avec les indigènes donnant ainsi naissance aux ...


Voir la fiche

70,00

Figure équestre Kotoko Putchu Guinadji
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Cavalier Sao

Collection d' art africain française.
Utilisée comme une amulette créditée de vertus apotropaïques, cette petite sculpture en bronze constitue, pour les Sao, un talisman porté en permanence, censé les protéger de la folie. Le génie qui possèderait le fou est représenté par le cavalier, le cheval figurant la victime. Ce cavalier coiffé d'un chèche chevauche un équidé qui constituait un rare attribut de prestige dans ces régions du Sahel.
Les Sao, ancêtres des Kotoko, étaient établis, entre le XIIe et le XIVe siècle dans une zone géographique s'étendant sur les frontières entre le Tchad, le nord Cameroun et le Nigeria. Ils se sont établis sur des collines , ce qui leur permettait de repousser les envahisseurs. Soumis aux assauts successifs de leurs voisins du Kanem puis à ...

Cloche rituelle Tikar en bronze
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Cloche Tikar

Art africain Tikar.
Les chefs des Grasslands camerounais, les Fon , réputés détenir des trésors d'oeuvres d'art, bracelets, colliers, statues, cloches, valorisaient les fondeurs et les sculpteurs au service du royaume. Ces productions, sans lesquelles le chef perdait son prestige, visaient à magnifier le rôle du fon. La technique employée était la fonte à la cire perdue, les décorations variant selon le statut du destinataire auquel le roi désirait octroyer une récompense. Les Bamoun achetait parfois des oeuvres aux Tikar, également doués dans le travail des métaux. A partir de 1920 les fondeurs n'exercèrent plus exclusivement pour la cour. Située dans la région frontalière du Nigeria, la province du Nord-Ouest du Cameroun, le Grassland  est constituée de plusieurs ethnies : ...


Voir la fiche

450,00

Nain de cour Bénin en bronze
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze africain

Art africain bénin.
Sujet africain figurant un nain, ou "fou", lesquels firent leur apparition au XVe siècle dans l'entourage du roi, et étaient destinés non seulement à la diversion, mais également à la surveillance. Des dons occultes leur étaient en outre attribués. Selon Fagg, ces personnages étaient également acrobates et illusionnistes. Ce type de sculptures en bronze devaient garnir les autels des ancêtres.
Patine brune. Dans l'art africain, l'art du Bénin est décrit comme un art de cour car il est étroitement associé au roi, ou Oba.

Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897, le caractère divin des rois, les Oba , s'illustrait par de multiples oeuvres codifiées célébrant leur puissance. Des scènes guerrières les glorifiant étaient ...


Voir la fiche

390,00

Bronze figuratif Dogon
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze Dogon

Ex-collection d' art africain française.
Equipage composé de sujets africains mythiques associés aux "nommos", leur bateau adoptant la forme d'un crocodile. Ce monde imaginaire, tiré des légendes de la création dogon, inspire le travail des artisans dogon. Patine gris vert.
Les forgerons dogon forment une caste endogame parmi les Dogon appelée irim. Ils produisent aujourd'hui des armes, des outils,et travaillent également le bois. "Maîtres du feu" associés dans la cosmogonie dogon aux êtres primordiaux "Nommo" crées par le dieu Ama, ils sont en outre censés soigner les brûlures. Les petits objets en métal, réalisés selon la technique de la cire perdue, étaient répandus dans la région du delta intérieur du Niger, le cuivre y parvenant grâce au commerce transsaharien. ...


Voir la fiche

250,00

Plaque bronze Bini Edo Yoruba
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Plaque Bénin

Collection d' art africain française.
Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897, le caractère divin des rois, les Oba, s'illustrait par de multiples oeuvres célébrant leur puissance. Dans l' art tribal africain des scènes guerrières les glorifiant étaient reproduites sur des plaques narratives, en bronze, et apposées sur les murs. Somptueux autels en bronze, figures commémoratives de chefs décédés, majestueux félins, lourds bracelets , chevillères et récades étaient produits en quantité dans de nombreux ateliers de fondeurs selon la technique de la fonte à la cire perdue. Au cours du XVIe siècle, l'Oba Esigie commanda les premières plaques en alliage cuivreux dotées d'une ornementation en relief afin de décorer le palais.
Ce bronze à la cire perdue de ...


Voir la fiche

490,00

Tête commémorative Ifé Yoruba en bronze
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze Yoruba

Ex-collection d' art africain française.
Bronze figuratif de type Ifé représentant l'Oni, roi d' Ifé ville berceau des Yorubas , coiffé d'une couronne très détaillée. De nos jours le roi d'Ifé porte un insigne de fonction analogue, formé d'un segment vertical tressé s'achevant en un renflement pointu. Une telle tête était fixée au sommet d'une effigie en bois, habillée, pour représenter le roi défunt lors des funérailles, puis enterrée après la cérémonie dans un sanctuaire proche du palais. Texture lisse, patine cuivrée doré. La cité d'Ifé au Nigéria était au XVe siècle le centre d'un puissant Etat des forêts à l'Ouest du delta du Niger. Le travail du bronze était une prérogative du roi "oni", selon la technique de la cire perdue. Ces objets de prestige incarnant les ...

Plaque en bronze Bini Edo
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze Bénin

Ex-collection art africain belge.
Plaque en bronze de type bénin, figurant l'Oba encadré de guerriers armés. Patine vert-de-gris laissant apparaître localement le métal.
Avant la destruction du palais du royaume de Bénin en 1897, le caractère divin des rois, les Oba , s'illustrait par de multiples oeuvres célébrant leur puissance. Dans l'art tribal africain des scènes guerrières les glorifiant étaient reproduites sur des plaques narratives, en bronze, et apposées sur les murs. Somptueux autels en bronze, figures commémoratives de chefs décédés, majestueux félins, lourds bracelets , chevillères et récades étaient produits en quantité dans de nombreux ateliers de fondeurs selon la technique de la fonte à la cire perdue. Au cours du XVIe siècle, l'Oba Esigie commanda les ...


Voir la fiche

Faire offre

350,00