La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Art africain - Cavalier bronze, cavalier bois, dogon, yoruba :

Les cavaliers sont généralement réalisés en bronze, mais nombres de ceux ci sont réalisés en bois. Veritables chefs d'oeuvres de l'art Dogon, Sao, Bamoun, Yoruba


Coupe à cavalier Agere Ifa Yoruba
Art africain > Cavalier bronze, cavalier bois, dogon, yoruba > Cavalier Yoruba

Ex-collection art africain française.
Au sein du panthéon Yoruba, Orunmila est la divinité "orisa" que l'on consulte en cas de problème par le biais de la divination ifà grâce au devin babalawo ( iyanifà pour une femme). Destinée à trôner sur l'autel rituel, cette sculpture de type yoruba est formée d'une boite destinée aux noix de palme sacrées, portée par une figure de cavalier. Le personnage incarnerait Esu ou Elegba, messager divin qui unit les orisa aux hommes. Patine satinée. Fendillements et érosions sur la base.
Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés ( aroko ). Elles sont conçues par les sculpteurs à la demande des adeptes, devins et leurs clients. Ces ...


Voir la fiche

390,00

Sculpture d autel Yoruba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Cavalier Yoruba

Ex-collection art africain française. C'est dans une figure sculptée destinée à figurer sur un autel yoruba que s'incarne ici un ancêtre divinisé, ou l'un des multiples dieux, orisa, comparables aux saints chrétiens. Ces derniers animent le panthéon des yoruba, soit le messager divin Esù ou Elégba.
L'équidé, rare dans la région, constituait un attribut de prestige qui était réservé à la noblesse et aux souverains. Les figures miniatures incarneraient des adeptes, munis d'objets symboliques.
Patine mate croûteuse, fissures de dessication, manques. Le bras gauche du personnage principal est manquant.

Les Yoruba, plus de 20 millions, occupent le sud-ouest du Nigéria et la région centre et sud-est du Bénin sous le nom de Nago. Ils sont patrilinéaires, ...


Voir la fiche

390,00

Cavalier Bénin Bini Edo
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Cavalier Bénin

Ex-collection art tribal française.
L' art africain Bénin est décrit comme un art de cour car il est étroitement associé au roi, connu sous le nom d'Oba. La tradition des objets de cour en bronze du royaume Benin remonte au 14ème siècle. Les nombreuses têtes et statues en laiton créées par les artistes de Bénin étaient réservées à l'usage exclusif des habitants du palais royal et, le plus souvent, placées sur des autels consacrés par chaque nouvel Oba. Ces autels de forme rectangulaires étaient surmontés de têtes, de statues, de défenses d'ivoire sculptées, de cloches et de bâtons. Ils servaient à commémorer un oba et à entrer en contact avec son esprit. Les artisans de Bénin ont également produit des figures de cavaliers à cheval, représentant selon les interprétations, soit ...


Voir la fiche

650,00

Cavalier Bembé, Beembé
objet vendu
Art africain > Cavalier bronze, cavalier bois, dogon, yoruba > Cavalier Bembé

Ex-collection art africain belge.
Figure de cavalier sur sa monture. Parfois sertis d'ivoire ou de faïence, les yeux en amande sont incrustés d'os. Manque sur la base. Patine lustrée, brun et noir. Socle en bois noir en sus sur demande. Etablis sur les plateaux de la République populaire du Congo ex.Brazzaville,et à ne pas confondre avec le groupe Bembé du nord du lac Tanganinyika, le petit groupe Babembé,Béembé, a été influencé par les rites et culture Téké, mais surtout par celle des Kongo.Installés dans l'actuelle République du Congo, les Béembé formaient à l'origine le royaume du Kongo, avec les Vili, Yombé, Bwendé et Woyo. Ils étaient sous la tutelle du roi ntotela élu par les gouverneurs. Le commerce de l'ivoire, le cuivre et les esclaves constituaient les principales ...


Voir la fiche

Vendu

Cavalier Yoruba Sango
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Yoruba

Les représentations de cavaliers sont très fréquentes dans l'art africain yoruba, et pour cause, il s'agit du thème central de l'histoire nommée "La mort et le cavalier du roi".
Cette fiction raconte les funérailles du défunt roi d'Oyo, ancien état africain fondé au XVème siècle, voisin du royaume de Dahomey, et la tradition selon laquelle son cavalier, Elesin, doit se suicider dans les trente jours suivant le décès du roi afin de suivre en bonne et due forme le dogme religieux yoruba. La mort du cavalier est en effet destinée à garantir au roi un sauf conduit vers sa nouvelle demeure.
Elesin, un homme simple profitant de la vie, se voit investi d'une mission dont il ne veut pas et finit par décevoir le peuple yoruba qui place en lui de hautes attentes.

C'est ...


Voir la fiche


Vendu à 380.00 Trouver un objet similaire

Figure de cavalier Bénin Bini Edo
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Cavalier Bénin

Ex-collection art tribal française.
L'art africain du Bénin est décrit comme un art de cour car il est étroitement associé au roi, connu sous le nom d'Oba. La tradition des objets de cours en bronze du royaume Benin remonte au 14ème siècle. Les nombreuses têtes et statues en laiton créées par les artistes du Bénin étaient réservées à l'usage exclusif des habitants du palais royal et, le plus souvent, placées sur des autels consacrés par chaque nouvel Oba. Ces autels de forme rectangulaires étaient surmontés de têtes, de statues, de défenses d'ivoire sculptées, de cloches et de bâtons. Ils servaient à commémorer un oba et à entrer en contact avec son esprit. Les artisans de Bénin ont également produit des figures de cavaliers à cheval, représentant selon les interprétations, soit un ...

Figure équestre Kotoko Putchu Guinadji
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Cavalier Sao

Collection art africain française.
Utilisé comme une amulette créditée de vertus apotropaïques, cette petite sculpture africaine en bronze constitue, pour les Sao, un talisman censé les protéger de la folie. Il est donc porté en permanence. Le génie qui possèderait le fou est représenté par le cavalier, le cheval figurant la victime. Ce cavalier coiffé d'un chèche chevauche un équidé qui constituait un rare attribut de prestige dans ces régions du Sahel, est doté d'une patine lustrée.
Les Sao, ancêtres des Kotoko, étaient établis,entre le XIIe et le XIVe siècle dans une zone géographique s'étendant sur les frontières entre le Tchad, le nord Cameroun et le Nigeria. Ils se sont établis sur des collines , ce qui leur permettait de repousser les envahisseurs. Soumis aux ...

Cavalier Sao Putchu Guinadji
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze Sokoto

Dans l’ art africain , les œuvres d’inspiration Sao Sokoto sont majoritairement empreintes du monde équestre. Au sein de l’ethnie, de petits exemplaires de cavaliers généralement en bronze sont fondus et portés comme des talismans, patinés et lustrés par le frottement. Ils sont considérés avant tout comme un remède pour lutter contre la possession par les mauvais esprits. Le cheval représente l’esprit de la personne qui est possédée, tandis que le génie qui la possède est symbolisé par le cavalier.
Soumis aux assauts successifs de leurs voisins du Kanem puis à des hordes venues de l'Est, les Sao durent abandonner leurs terres pour s'installer au Nord-Ouest du Cameroun où ils se métissèrent avec les indigènes donnant ainsi naissance à une ethnie nommée Kotoko. Plus qu'une ethnie, ...


Voir la fiche

40,00

Coupe Agere Ifa Yoruba
objet vendu
Art africain > Cavalier bronze, cavalier bois, dogon, yoruba > Coupe Yoruba

Ex-collection art africain suisse.
Au sein du panthéon Yoruba, Orunmila est la divinité "orisa" que l'on consulte en cas de problème par le biais de la divination ifà grâce au devin babalawo ( iyanifà pour une femme). Destinée à trôner sur l'autel du dieu, cette sculpture est formée d'une coupe qui contenait les noix de palme sacrées et d'une figure de cavalier. Le personnage incarnerait Esu ou Elegba, messager divin qui unit les orisa aux hommes. Fissures sur le pot. Centrée sur la vénération de ses dieux, ou orisà, la religion yoruba s'appuie sur des sculptures artistiques dotées de messages codés ( aroko ). Elles sont conçues par les sculpteurs à la demande des adeptes, devins et leurs clients. Ces esprits sont censés intercéder auprès du dieu suprême ...


Voir la fiche

Vendu

Figure équestre Sao Sokoto Putchu Guinadi
objet vendu
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze Sao

Collection art africain française
Utilisé comme une amulette créditée de vertus apotropaïques, cette petite sculpture en bronze constitue, pour les Sao, un talisman censé les protéger de la folie. Il est donc porté en permanence. Le génie qui possèderait le fou est représenté par le cavalier, le cheval figurant la victime. Ce cavalier coiffé d'un chèche chevauche un équidé qui constituait un rare attribut de prestige dans ces régions du Sahel, est doté d'une patine dorée lustrée.
Les Sao, ancêtres des Kotoko, étaient établis,entre le XIIe et le XIVe siècle dans une zone géographique s'étendant sur les frontières entre le Tchad, le nord Cameroun et le Nigeria. Ils se sont établis sur des collines , ce qui leur permettait de repousser les envahisseurs. Soumis aux assauts ...

Figure de cavalier Yoruba
objet vendu
Art africain > Cavalier bronze, cavalier bois, dogon, yoruba > Cavalier Yoruba

Vouée à trôner sur un autel yoruba, cette statuette incarne ici un ancêtre divinisé, l'un des multiples dieux , orisa, comparables aux saints chrétiens, qui composent le panthéon yoruba, soit encore le messager divin Esù ou Elégba . L'équidé, rare dans la région, constituait un attribut de prestige qui était réservé à la noblesse et aux souverains. Ce type de sculpture présente des éléments récurrents tels une monture aux proportions différentes de celles du cavalier. Le cheval juché sur un socle présente en effet une taille réduite. Le personnage au faciès typiquement yoruba dispose de triples incisions en griffe sur le visage et dispose d'une hache. Patine polychrome croûteuse. Abrasions et fissures de dessication.
Les Yoruba, plus de 20 millions, occupent le sud-ouest du ...


Voir la fiche


Vendu à 225.00 Trouver un objet similaire

Grand cavalier Dogon
objet vendu
Art africain > Cavalier bronze, cavalier bois, dogon, yoruba > Cavalier Dogon

Sculptures de prestige dans l'art africain du Mali
Les fréquentes représentations de cavalier, chez les Dogon du Mali, font référence à leur cosmogonie et leurs mythes religieux complexes. En effet, l'un des Nommos , ancêtres des hommes , ressuscité par le dieu créateur Amma , est descendu sur la terre porté par une arche métamorphosée en cheval. De plus, la plus haute autorité du peuple Dogon, le chef religieux nommé Hogon , paradait sur sa monture lors de son intronisation car selon la coutume il ne devait pas poser le pied à terre. Dans la région des falaises de Sangha, inaccessibles à cheval, les prêtres le portaient , tout en hennissant en référence à l'ancêtre mythique Nommo . La mission Dakar-Djibouti de 1931, dirigée par Marcel Griaule , a été chargée d'étudier en ...


Voir la fiche

Vendu

Souhaitez-vous masquer les objets vendus ? si oui, cliquez ICI
Figure de cavalier Yoruba
objet vendu
Art africain > Cavalier bronze, cavalier bois, dogon, yoruba > Cavalier Yoruba

Ex-collection art africain britannique.
C'est dans une statuette sculptée destinée à figurer sur un autel yoruba que s'incarne ici un ancêtre divinisé, ou l'un des multiples dieux , orisa, comparables aux saints chrétiens. Ces derniers animent le panthéon des yoruba, soit le messager divin Esù ou Elégba . L'équidé, rare dans la région, constituait un attribut de prestige qui était réservé à la noblesse et aux souverains. Cette sculpture présente certains éléments et caractéristiques constantes telles une monture aux proportions différentes de celles du cavalier. Le cheval juché sur un socle présente en effet une taille réduite. Le personnage au faciès typiquement yoruba dispose de triples incisions en griffe sur le visage, fume la pipe et est muni d'une lance. Patine ...


Voir la fiche

Vendu

Tête sculptée animalière Dogon
objet vendu
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Tête Dogon

Art africain Dogon.
Fragment de sculpture de cavalier dogon. Patine mate veloutée. Erosions et fissures de dessication.
Hauteur sur socle : 45 cm.
Les fréquentes représentations de cavalier, chez les Dogon du Mali, font référence à leur cosmogonie et leurs mythes religieux complexes. En effet, l'un des Nommos , ancêtres des hommes, ressuscité par le dieu créateur Amma, est descendu sur la terre porté par une arche métamorphosée en cheval. De plus, la plus haute autorité du peuple Dogon, le chef religieux nommé Hogon, paradait sur sa monture lors de son intronisation car selon la coutume il ne devait pas poser le pied à terre. Dans la région des falaises de Sangha, inaccessibles à cheval, les prêtres le portaient, tout en hennissant en référence à l'ancêtre ...

Cavalier Sao Sokoto Putchu Guinadji
objet vendu
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Cavalier Sao

Dans l’ art africain , les œuvres d’inspiration Sao Sokoto sont majoritairement empreintes du monde équestre.
Au sein de l’ethnie, de petits exemplaires de cavaliers généralement en bronze sont fondus et portés comme des talismans, patinés et lustrés par le frottement. Ils sont considérés avant tout comme un remède pour lutter contre la possession par les mauvais esprits. Le cheval représente l’esprit de la personne qui est possédée, tandis que le génie qui la possède est symbolisé par le cavalier.
Soumis aux assauts successifs de leurs voisins du Kanem puis à des hordes venues de l'Est, les Sao durent abandonner leurs terres pour s'installer au Nord-Ouest du Cameroun où ils se métissèrent avec les indigènes donnant ainsi naissance à une ethnie nommée Kotoko. Plus qu'une ...

Cavalier Dogon en bronze
objet vendu
Art africain > Cavalier bronze, cavalier bois, dogon, yoruba > Cavalier Dogon

Ex-collection art africain française
Les fréquentes représentations de cavalier, chez les Dogon du Mali, font référence à leur cosmogonie et leurs mythes religieux complexes. En effet, l'un des Nommos, ancêtres des hommes, ressuscité par le dieu créateur Amma, est descendu sur la terre porté par une arche métamorphosée en cheval. De plus, la plus haute autorité du peuple Dogon, le chef religieux nommé Hogon, paradait sur sa monture lors de son intronisation car selon la coutume il ne devait pas poser le pied à terre. Dans la région des falaises de Sangha, inaccessibles à cheval, les prêtres le portaient , tout en hennissant en référence à l'ancêtre mythique Nommo. La mission Dakar-Djibouti de 1931, dirigée par Marcel Griaule, a été chargée d'étudier en profondeur les rites de ...


Voir la fiche

Vendu

Figure de cavalier dogon
objet vendu
Art africain > Bronze, leopard, messager, guerrier, statue, pirogues > Bronze Dogon

Collection art africain belge.
L' élégance des proportions et des attitudes, dans cette oeuvre d'art africain réalisée en bronze, a été traduite avec talent par le forgeron dogon. Ces derniers forment une caste endogame parmi les Dogon appelée irim . Ils produisent aujourd'hui des armes, des outils,et travaillent également le bois. "Maîtres du feu", ils sont en outre censés soigner les brûlures (Huib Blom). Les fréquentes représentations de cavalier, chez les Dogon du Mali, font référence à leur cosmogonie et leurs mythes religieux complexes. En effet, l'un des Nommos , ancêtres des hommes , ressuscité par le dieu créateur Amma , est descendu sur la terre porté par une arche métamorphosée en cheval. De plus, la plus haute autorité du peuple Dogon, le chef religieux nommé ...


Voir la fiche

Vendu

Cavalier Sao Sokoto Putchu Guinadji
objet vendu
Art africain > Cavalier bronze, cavalier bois, dogon, yoruba > Cavalier Sao

Utilisée comme une amulette créditée de vertus apotropaïques, cette sculpture en bronze constitue, pour les Sao, un talisman censé les protéger de la folie. Il est donc porté en permanence. Le génie qui possèderait le fou est représenté par le cavalier, le cheval figurant la victime. Ce cavalier coiffé d'un chèche chevauche un équidé qui constituait un rare attribut de prestige dans ces régions du Sahel.
Les Sao, ancêtres des Kotoko, étaient établis,entre le XIIe et le XIVe siècle dans une zone géographique s'étendant sur les frontières entre le Tchad, le nord Cameroun et le Nigeria. Ils se sont établis sur des collines , ce qui leur permettait de repousser les envahisseurs. Soumis aux assauts successifs de leurs voisins du Kanem puis à des hordes venues de l'Est, les Sao durent ...

Cavalier Sao Sokoto Putchu Guinadji
objet vendu
Art africain > Cavalier bronze, cavalier bois, dogon, yoruba > Bronze Sao

Ex-collection art africain française
Dans l’ art africain , les œuvres d’inspiration Sao Sokoto sont majoritairement empreintes du monde équestre. Au sein de l’ethnie, de petits exemplaires de cavaliers généralement en bronze sont fondus et portés comme des talismans, patinés et lustrés par le frottement. Ils sont considérés avant tout comme un remède pour lutter contre la possession par les mauvais esprits. Le cheval représente l’esprit de la personne qui est possédée, tandis que le génie qui la possède est symbolisé par le cavalier.
Soumis aux assauts successifs de leurs voisins du Kanem puis à des hordes venues de l'Est, les Sao durent abandonner leurs terres pour s'installer au Nord-Ouest du Cameroun où ils se métissèrent avec les indigènes donnant ainsi naissance à ...

Cavalier Bamana
objet vendu
Art africain > Cavalier bronze, cavalier bois, dogon, yoruba > Cavalier Bambara

Ex-collection art africain française.
Les Bambara du Mali central et méridional appartiennent au grand groupe Mande, comme les Soninke et les Malinke. Ils croient à l'existence d'un dieu créateur génériquement appelé Ngala et qui maintient l'ordre de l'univers. Son existence coexiste avec un autre dieu androgyne appelé Faro, qui a donné toutes les qualités aux hommes et qui fait pousser les fruits de la terre. De grandes fêtes masquées cloturent les rites d'initiation de l'association dyo et le rituel du gwan des bambara dans le sud du pays bambara. Etalées sur une période de sept ans en ce qui concerne les hommes, elles sont moins astreignantes pour les femmes. Les nouveaux initiés fêtent alors, en groupes, de village en village, leur renaissance symbolique . Ce sont les fils des ...


Voir la fiche

Vendu

Figure équestre royale Bini Edo
objet vendu
Art africain > Cavalier bronze, cavalier bois, dogon, yoruba > Cavalier Benin

Cavalier benin en bronze.
L' art africain du Bénin est décrit comme un art de cour car il est étroitement associé au roi, connu sous le nom d'Oba. La tradition des objets de cours en bronze d'Ifé remonte au 14ème siècle. Les nombreuses têtes et statues en bronze créées par les artistes du Bénin étaient réservées à l'usage exclusif des habitants du palais royal et, le plus souvent, placées sur des autels consacrés par chaque nouvel Oba. Ces autels de forme rectangulaires étaient surmontés de têtes, de statues, de défenses d'ivoire sculptées, de cloches et de bâtons. Ils servaient à commémorer un oba et à entrer en contact avec son esprit.