Profitez momentanément de la livraison offerte en Europe - liste des pays
La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif

Art africain de collection - découvrez notre galerie d'art africain


L’expertise en art africain

Du masque africain à la statue, en passant par le bronze, votre premier avantage et le plus important, est la certitude d’acheter sur notre site, des objets d’art africain de qualité, authentiques, réalisés à des fins rituelles. Chaque pièce de notre galerie d’art africain est expertisée par un spécialiste en art africain avant d’être mise en vente, ce qui vous garantit une acquisition de très grande qualité. Certains objets de notre collection d’art africain ont été acquis par des musées de renom.

Les prix

Un simple coup d’œil sur notre site, et vous constaterez que nous proposons les meilleurs prix du marché de l’art africain sans aucune concession sur la qualité des pièces. Et cela grâce au fait qu’étant le pionnier de la vente d’art africain en ligne, nous disposons, entre autres, d’une logistique optimisée qui nous permet de réduire considérablement nos coûts de fonctionnement. Vous en êtes le bénéficiaire.

Notre galerie d’art africain

Présents sur le web depuis 1999, nous sommes aussi une galerie d’art africain physique, n'hésitez pas à venir nous visiter, du lundi au vendredi de 10h00 à 18h00, le samedi de 10H00 à 19H00 et le dimanche sur rendez-vous, au 73 Rue de Tournai 7333 Tertre en Belgique.
Vous pouvez également nous joindre durant ces mêmes heures au +32 (0)65.529.100

Vous êtes antiquaire, galeriste, revendeur, décorateur, n'hésitez pas à nous contacter.
Vous souhaitez vendre des pièces d'art africain ? Nous achetons des collections d'art africain !

Objets d'art africain ajoutés récemment à notre catalogue

Grand masque Dan Tankaglé
Art africain > Masque africain > Masque Dan

Collection art tribal africain française.
Ce masque africain dan est équipé d'une cagoule prolongée d'une coiffe de grande envergure, composée de textile et de plumes à partir d'une armature de vannerie. Des cauris, des cornes d'ovins, des perles, des grelots et du raphia bordent les contours du visage. Le danseur portant ce masque se nomme takanglé. Au sommet du front pointe une saillie rythmant les pommettes angulaires et les lèvres pulpeuses en losange, harmonisant ce visage enduit d'une patine noire mate. Ce masque peut être accroché au mur ou disposé sur un socle sur mesure en-sus. C'est à la suite de rêves dans lesquels se manifestaient les esprits que les masques étaient sculptés selon des indications précises afin de pouvoir être honorés à travers leurs apparitions. ...


Voir la fiche

490,00

Statue Boyo, Buyu, Mizimu
Art africain > Statues africaines > Statue Buyu

Ex-collection art africain belge.

Les motifs décoratifs sont ici minutieusement ciselés, soulignant les volumes saillants dont le rythme s'enchaine de façon équilibrée. D'amples orbites bordées de sourcils gravés en épis s'étendent au centre du visage. Le nez, soigneusement travaillé, domine des lèvres retroussées sur une dentition régulière. Les épaules taillées en rectangle et prolongées de bras séparés du buste, et les solides jambes fléchies, évoquent énergie et bravoure. Effigie d'un ancêtre royal tout en virilité, cette sculpture était disposée, accompagnée d'une statuette féminine, à l'abri dans une petite hutte funéraire. Bois dense, quelques éclats et fissures de dessication. Patine mate. Selon les récits, les Boyos seraient d'ascendance luba, par une ancêtre qui ...


Voir la fiche

350,00

Grande statue de dignitaire Singiti Hemba
Art africain > Statues africaines > Statue Hemba

Ex-collection art africain française.
Symbolisant un chef local, cette effigie Hemba, dont les caractéristiques étaient autrefois attribuées aux Luba, a été sculptée afin de créer un lien avec les esprits tutélaires. Les chefs de clan Hemba disposaient de plusieurs statues d'ancêtres qu'ils vénéraient et auxquelles ils consacraient des offrandes afin d'assoir leur légitimité. La position est classique, mains valorisant un abdomen en saillie, symbole du lignage. La coiffe sophistiquée est délimitée par un diadème. Patine brun noir. Surface satinée. Base fendillée.
Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique centrale, établi dans le sud-est de la R.D.C, sur des plaines cernées de cours d'eau. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la rivière ...

Statuette d ancêtre Mangbetu
Art africain > Statues africaines > Statue Mangbetu

Ex-collection art africain suisse.
La coiffure en éventail de cette figure féminine était arborée par les Mangbetu : dès le plus jeune âge, les enfants subissaient une compression de la boîte crânienne au moyen de liens de raphia. Plus tard, les cheveux étaient «tricotés» sur des brins d'osier et un bandeau sur le front était appliqué afin d'extraire les cheveux et de produire cette coiffe particulière qui accentue l'allongement de la tête. Les anciens nomment beli ces figures d'ancêtres stockées à l'abri du regard et comparables à celles appartenant à leur société secrète nebeli . La notion de fécondité est ici magnifiée par les volumes arrondis. Le dos de la statue est marqué d'une profonde entaille d'érosion. Fissures de dessication sur la coiffe. Patine huilée ...


Voir la fiche

390,00

Statue d ancêtre Mangbetu
Art africain > Statues africaines > Statuette Mangbetu

Ex-collection art africain suisse.
Associée aux rites de fécondité, cette sculpture parée de colliers de perles multicolores qui en soulignent les formes longilignes exhalte la beauté d'une jeune femme gravide. L'objet en effet exprime la plénitude par le geste protecteur de la main placée sur l'abdomen bombé. Les tracés corporels , à l'instar de ceux du visage, figurent les peintures traditionnelles de l'ethnie, inspirées des tatouages des pygmées voisins Asua, et qui variaient selon les circonstances. En effet chez les Mangbetu dès le plus jeune âge, les enfants des classes supérieures subissaient une compression de la boîte crânienne, maintenue serrée par des liens de raphia. Plus tard, les cheveux étaient «tricotés» sur des brins d'osier et un bandeau enserrait le front afin de ...


Voir la fiche

240,00

Coupe anthropomorphe Kuba Bushoong
Art africain > Objets usuels > Coupe Kuba

Ex-collection art africain suisse.
Parmi les objets de prestige détenus par les membres de la famille royale kuba et des groupes périphériques, Bushoong et Dengese par exemple, cette étonnante coupe à vin de palme, remarquablement réalisée, figure une tête établie sur des jambes galbées. Le visage rappelle la morphologie des grands masques royaux Kuba présentant une coiffure évasée derrière des tempes rasées. Des gravures en damier complètent l'ornementation . Patine sombre satinée. Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par la tribu principale Bushoong qui est aujourd'hui encore dirigée par un roi, et dont la capitale était Nshyeeng ou Mushenge. Plus de vingt types de masques tribaux sont utilisés chez les Kuba ou " peuple de l'éclair", avec des significations et des ...


Voir la fiche

240,00

Statuette fétiche Kongo/Vili  Nkisi
Art africain > Statues africaines > Fétiche Vili

Ex-collection art africain suisse.
La statuette dotée d'un abdomen bulbeux contenant une charge magique, pourrait intégrer la catégorie des fétiches à visée thérapeutique. L'amalgame ou bilongo introduit se composait de divers ingrédients issus de l'environnement naturel dont de l'argile rouge, de la poudre de bois rouge tukula, de l'argile blanche pembe... , mais éventuellement de fragments humains tels que dents, ongles, cheveux. Ce fétiche de conjuration était donc censé influer sur la santé, la prospérité, les ennemis de son détenteur. Chez les Kongo, le spécialiste nommé nganga ,se chargeait des rituels en activant une force spirituelle avec un nkondi (pl. nkissi). Le terme de nkisi fut ensuite employé pour désigner les notions de "sacré" ou "divin". Les Vili, les ...


Voir la fiche

240,00

Double statue Chamba
Art africain > Statues africaines > Couple de statues Chamba

Ex-collection art africain française.Cette double figure Chamba présente une patine croûteuse ocre rouge, localement écaillée. Plus connus pour leurs masques buffle, les Chamba communiquaient avec le monde des esprits par l'intermédiaire de ces statues. Leurs fonctions demeurent toutefois peu connues. Cette sculpture offre de grandes similarités avec la pièce sculptée par Soompa avant 1940 figurant au Virginia Museum of Fine Arts à Richmond (U.S.A)et qui figure en page 73 de l'ouvrage "Arts de la vallée de la Bénoué" édité par le Musée du Quai Branly. D'après les auteurs, ces statues étaient utilisées au cours de rituels à Mapeo au Nigéria et à Yéli au Cameroun. Le bloc central joignant les deux personnages comporte une large fissure frontale. Une partie de l'un des pieds surdimensionné ...


Voir la fiche

240,00

Masque Ngady mwaash Kuba
Art africain > Masque africain > Nouveau produit

Les rites d'intronisation et de funérailles dans l'art africain
Plus de vingt types de masques sont utilisés chez les Kuba, avec des significations et des fonctions qui varient d'un groupe à l'autre. Les cérémonies rituelles constituaient l'occasion d'exhiber les arts décoratifs et les masques, afin d'honorer l'esprit du défunt ou d'honorer le roi.
Trois types de masques ont été associés à des danses qui ont lieu dans l'enceinte royale: le premier, appelé Moshambwooy, représente Woot, le fondateur de la Bushoong, le héros de la culture. Le second, connu sous le nom Nady Amwaash (Ngaady Un Mwash), incarne la femme / sœur de Woot, un personnage qui aurait été introduit afin de donner plus d'importance au rôle des femmes. Le troisième masque est appelé Bwoom. En tant que ...


Voir la fiche

380,00

Figure de fécondité Lulua Buanga Bua cibola
Art africain > Statues africaines > Statuette Luluwa

Ex-collection art africain belge.
Les différents types de statues Luluwa, Lulua, ou encore Béna Lulua, présentant de multiples scarifications, glorifient les chefs locaux, la maternité , la fécondité et la figure féminine. Les figures telles que celle présentée relèvent du culte Buanga bua cibola, et seraient censées,  selon la croyance du groupe,  protéger les enfants et la femme enceinte. Par la position des mains en effet, ce personnage met en évidence un abdomen proéminent, centre du corps et "objet de toutes les sollicitudes" ( La puissance du sacré , M. Faïk-Nzuji ) Des scarifications saillantes ornent le corps, et une unique boucle de cauris et perles demeure à l'oreille. Patine brun satiné. Fines fissures de dessication. C'est dans le sud de la République Démocratique ...

Masque Fang du Ngil
Art africain > Masque africain > Masque Fang

Ex-collection art africain française.

Ce masque africain des Fang illustre l'une des nombreuses variations stylistiques des masques Fang du Ngil se distinguant par leur physionomie austère. Le visage est souligné de rainures parallèles évoquant les scarifications tribales en usage, et la coiffure reprend l'un des nombreux modèles portés par les Fang. Patine blanchie localement abrasée. L'apparition de ces masques généralement enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil qui n'existe plus de nos jours. Cette société secrète était chargée des initiations et luttait contre la sorcellerie. Le ngil était un rite du feu purificateur ...


Voir la fiche

380,00

Coupe Kongo Yombe à motif Pfemba
Art africain > Pots, jarres, callebasses, urnes > Coupe Kongo

Ex-collection art africain belge.
Ce récipient rituel forme un objet de prestige réservé aux dignitaires. Il est supporté par une figure de maternité pfemba, et son couvercle orné d'une statuette masculine, sculptée en ronde-bosse. La cariatide, figure de femme assise en tailleur, nommée phemba ou pfemba, symbole de l'ancêtre mythique, est vraisemblablement associée aux cultes de fécondité. L'enfant sur ses genoux incarnerait la transmission matrilinéaire du pouvoir. La bouche dévoile des dents traditionnellement limées, tandis que le regard souligne la capacité de l'aïeule à discerner les choses occultes. Des scarifications en losanges couvrent le dos du personnage. Ces entailles effectuées à l'aide d'aiguilles, de couteaux et de rasoirs, étaient ensuite enduites de charbon ...


Voir la fiche

490,00

Sculpture figurative Luba
Art africain > Statues africaines > Statues Luba

Ex-collection art africain française.
Scène naturaliste figurant un accouchement. Le buste du personnage central arbore les scarifications en losange qu'affectionnenent les Luba. Les coiffes étaient formées de tresses organisées autour d'une structure en métal. Les représentations féminines, dans la société luba, sont généralement associées à la royauté. En tant qu'intermédiaires politiques et spirituelles dans la royauté luba, des effigies sculptées à visée protectrice rappellent leur rôle central. L'oeuvre à multiples lectures rappelle en outre leur importance majeure dans la transmission de la vie. Patine sombre aux reflets bordeaux.
Les Luba (Baluba en tchiluba) sont un peuple d’Afrique centrale. Leur berceau est le Katanga, plus précisément la région de la ...


Voir la fiche

390,00

Masquette Fang du Ngil
Art africain > Masque africain > Masquette Fang

Ex-collection art africain française.

Rituels de justice et masques africains Fang. Bois tendre, patine sèche, résidus granuleux de kaolin. Hauteur sur socle : 28 cm. L'apparition de ces masques enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil dans le nord-ouest du Gabon, au sud du Cameroun, et en Guinée équatoriale.  Cette société secrète était chargée des initiations et luttait contre la sorcellerie.  Le ngil  était un rite du feu purificateur symbolisé par le gorille. Les porteurs de ces masques , toujours en grand nombre, faisaient leur apparition la nuit , éclairés par des torches . Leur intervention était également liée à la fonction ...


Voir la fiche

95,00

Cavalier Sao Kotoko
Art africain > Cavalier > Cavalier Sao

Ex-collection art africain française.

Ce bronze est doté d'une patine cuivrée. Le guerrier représenté sur sa monture a la tête enveloppée dans un chêche identique à ceux des Touaregs.
Dans l’art africain, les œuvres d’inspiration Sao Sokoto sont majoritairement empreintes du monde équestre. Au sein de l’ethnie, de petits exemplaires de cavaliers généralement en bronze sont fondus et portés comme des talismans, patinés et lustrés par le frottement. Ils sont considérés avant tout comme un remède pour lutter contre la possession par les mauvais esprits. Le cheval représente l’esprit de la personne qui est possédée, tandis que le génie qui la possède est symbolisé par le cavalier. Soumis aux assauts successifs de leurs voisins du Kanem puis à des hordes venues de ...


Voir la fiche

40,00

Maternité Kongo Yombe Pfemba
Art africain > Maternité > Statue Phemba

Ex-collection art africain italienne.

Sculpture Kongo de type réaliste, nommée Phemba ou Pfemba, elle incarne l'ancêtre du clan, figure féminine médiatrice. Les enfants incarneraient la transmission matrilinéaire du pouvoir. Des scarifications parsèment son buste. Les Yombe ornaient en effet leurs textiles, nattes et pagnes, de losanges en relation avec des proverbes glorifiant le travail et l'unité sociale. La bouche dévoile des dents traditionnellement limées, le regard évoque la capacité de l'aïeule à discerner les choses occultes. Patine lisse noire aux reflets grenats.
Clan du groupe Kongo , les Yombe sont établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola. Leur statuaire comporte de remarquables maternités. L'usage de ...


Voir la fiche

390,00

Statuette fétiche Teke Buti
Art africain > Statues africaines > Fétiche Teke

Figure à la morphologie singulière, bel objet de décoration dépourvu de bras et doté d'un buste en tonneau annelé. Elle est portée par d'épaisse jambes dont les pieds sont endommagés. Ces fétiches étaient en général toujours chargés rituellement d'éléments magiques, ce qui n'est pas le cas ici. Patine brun noir satinée.
Etablis entre la République du Congo, la République démocratique du Congo et le Gabon, les Téké étaient organisés en chefferies dont le chef était souvent choisi parmi les forgerons. Le chefs de famille, mfumu , avait droit de vie ou de mort sur sa famille dont l'importance déterminait son prestige. Le chef du clan, ngantsié ,conservait quant à lui le grand fétiche protecteur tar mantsié qui supervisait toutes les cérémonies. C'est le puissant sorcier guérisseur ...


Voir la fiche

180,00

Masque Chokwe Cihongo
Art africain > Masque africain > Masque Tschokwe

Ex-collection art africain luxembourgeoise.
Parmi les nombreux masques africains akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art tribal africain Chokwe, le puissant pendant masculin du masque Mwana Pwo est le cihongo . Ces masques sont dansés par des professionnels itinérants. Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs publics d'identité ethnique. Ce motif frontal cruciforme récurrent comporterait par ailleurs une signification cosmogonique. Toujours porté par des danseurs de sang royal, ce masque incarnant un esprit symbolise la puissance et la richesse. Il intervenait en outre, parfois, à l'occasion jugements. Patine sombre maten, abrasions et fissures ...


Voir la fiche

350,00



Voir plus d'objets