La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif

Art africain de collection - découvrez notre galerie d'art africain


L’expertise en art africain

Du masque africain à la statue, en passant par le bronze, votre premier avantage et le plus important, est la certitude d’acheter sur notre site, des objets d’art africain de qualité, authentiques. Chaque pièce de notre galerie d’art africain est expertisée par un spécialiste en art africain avant d’être mise en vente, ce qui vous garantit une acquisition de très grande qualité. Certains objets de notre collection d’art africain ont été acquis par des musées de renom.

Les prix

Un simple coup d’œil sur notre site, et vous constaterez que nous proposons les meilleurs prix du marché de l’art africain sans aucune concession sur la qualité des pièces. Et cela grâce au fait qu’étant le pionnier de la vente d’art africain en ligne, nous disposons, entre autres, d’une logistique optimisée qui nous permet de réduire considérablement nos coûts de fonctionnement. Vous en êtes le bénéficiaire.

Notre galerie d’art africain

Présents sur le web depuis 1999, nous sommes aussi une galerie d’art africain physique, n'hésitez pas à venir nous visiter, du lundi au vendredi de 10h00 à 18h00, le samedi de 10H00 à 19H00 et le dimanche sur rendez-vous, au 73 Rue de Tournai 7333 Tertre en Belgique.
Vous pouvez également nous joindre durant ces mêmes heures au +32 (0)65.529.100

Vous êtes antiquaire, galeriste, revendeur, décorateur, n'hésitez pas à nous contacter.
Vous souhaitez vendre des pièces d'art africain ? Nous achetons des collections d'art africain !

Objets d'art africain ajoutés récemment à notre catalogue

Appuie-nuque Rungu/ Holoholo tripode
Art africain > Appuie nuque, repose tête > Appui-tête Rungu

Collection art africain allemande.
Trois pieds supportent le plateau rectangulaire de cet appui-nuque africain orné de deux bustes similaires. Le plateau au bois lustré est d'un ton acajou tandis que les statuettes adoptent une patine sombre. Très légères érosions.
Tribu du groupe Tabwa, les Rungu sont établis dans une région comprise entre la R.D.C. ( Rép. Démocratique du Congo), la Zambie et la Tanzanie. Sous l'influence des Lubas et Bemba voisins, les Rungu ont produit des objets de prestige destinés aux dignitaires, tabourets, peignes, cuillères et sceptres, fréquemment ornés de figures de couples ou de jumeaux. Leur roi, appelé mwéné tafuna , vit en Zambie. Une association féminine, Kamanya , dispose de poupées telles celles des Tabwas.


Voir la fiche

180,00

Masque Koulango du Dô
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Koulango

Collection art africain française.
Ce masque africain , visage sculpté surmonté d'une coiffure en tiare, appartient à la société Dô au sein de laquelle les chefs de clan organisent des sacrifices rituels.
Il est nommé Singinkuru-Ayna chez les Ligbi qui ont préservé certaines traditions animistes au sein de la société Dô, cette dernière pouvant s'avérer constituer une rémanence du Poro pratiqué chez les Senoufo.
Patine lustrée, rehauts polychromes.
Très légers fendillements.
Nommés Pakhalla par les Dioula, les Koulango formaient les Loron dans le territoire voltaïque. Les chefs Dagomba du royaume de Bouna les auraient ensuite qualifiés de " Koulam " (singulier : koulango , sujet, vassal). Leur histoire complexe a engendré une culture non moins ...


Voir la fiche

180,00

Masque facial Grebo Kru
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Kru

L' art africain des rives du Cavally et ses masques africains fantastiques.
La surface plane de ce masque polychrome s'anime d'excroissances tubulaires qui seraient associées à des facultés de clairvoyance. L' arête nasale est rythmée de deux volumes évoquant des bouches incisées de dents, tandis qu'au sommet, de courtes cornes encadrent des plumes donnant l'illusion d'une coiffure hérissée. Manque sur le contour inférieur. Patine mate mouchetée abrasée. Fissures de dessication.
Les Kru se divisent en vingt-quatre sous-groupes dont font partie les Grebo , installés au sud du Libéria et au sud ouest de la Côte d'Ivoire. Leur chef est le bodio, qui vit reclus dans une case, le takae . Leurs masques dotés d'excroissances tubulaires seraient d'origine oubi , et ...


Voir la fiche

380,00

Masque animalier Bamana, Bambara
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Bamana

Ex-collection art africain française.
Masque africain zoomorphe très graphique, dont la bouche tubulaire évoquerait "la succion" de la connaissance. La patine noire mate est empreinte de résidus croûteux. Légers accidents.
Etablis au Mali central et méridional,dans une zone de savane, les Bambara ," Bamana " ou " incroyants ", comme les musulmans les ont nommés, appartiennent au grand groupe Mande, avec les Soninke et les Malinke. Majoritairement agriculteurs , mais aussi éleveurs, ils composent la plus grande ethnie du Mali. Les groupes d'artisans bambara nyamakala , plus spécifiquement les forgerons nommés numu , sont en charge de la sculpture des objets rituels, dotés de la nyama , énergie occulte. Utilisant le feu et les objets magiques, le rôle de guérisseur ...


Voir la fiche

350,00

Grand masque Bembe
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Bembe

Ex-collection art africain française.
Spécimen atypique du masque africain des Bembe, utilisé au cours du rituel tribal de la société masculine Kalunga , Alunga , apparaissant au cours des cérémonies d'initiation et de circoncision. Légèrement convexe et allongé, il offre de faibles reliefs, le front étant principalement accentué grâce aux rainures empreintes d'ocre rouge. Les yeux en amande sont également prolongés de motifs triangulaires colorés, tandis qu'un mince rehaut pigmenté met en valeur la bouche étroite. Hauteur sur socle : 68 cm.
L'ethnie Bembe est un embranchement luba qui aurait quitté le Congo au XVIIIème siècle. Leurs société et tendance artistique sont empreintes de l'influence de leurs voisins de la région du lac Tanganyika, les Lega, les Buyu, ...


Voir la fiche

350,00

Masque Teke Tsaayi Kidumu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Teke

Ex-collection art africain belge.
Les pictogrammes des masques africains Téké du Gabon insistent sur des oppositions symbolisant la dualité dans l'univers : leur surface s'agrémente de motifs géométriques peints de pigments polychromes. Outre un symbolisme lunaire, ces pictogrammes renvoient aux scarifications corporelles régionales. Il s'agit d' un masque planche que le porteur tenait entre les dents à l'aide d'un ruban tressé. Les perforations servaient à fixer des plumes et des fibres qui venaient parfaire l'harmonie du costume.
Patine mate veloutée, résidus granuleux de kaolin.
Seuls les Tsaayi, parmi les sous-groupes Téké du Gabon, ont produit des masques en bois dès le mi-XXe. Ils étaient utilisés par les membres de la confrérie secrète masculine kidumu ( ...


Voir la fiche

340,00

Masque Mbole, Yela
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Mbole

Ex-collection art africain française.
Ce masque africain légèrement concave dont la partie inférieure se divise en deux plans telle une large bouche forme sans doute une version peu commune des masques Mbole. Sa particularité réside dans ses paupières en biais, striées, mises en valeur par un arc sourcilier en haut-relief. Ce type de masque était conservé dans un panier de la loge appartenant à la société secrète ekanga . Patine tachetée. Hauteur sur socle : 45 cm.
La province du Lualaba comptait plusieurs ethnies proches disposant d'associations similaires. Les Mbole et les Yela sont connus pour leurs statues incarnant, selon D. Biebuck ,des pendus, nommées ofika . Le lilwa , association aux rites initiatiques dogmatiques avait pour coutume de juger et de ...


Voir la fiche

280,00

Bâton d apparat Luba / Zela
Art africain > Bâton de commandement, chefferie > Sceptre Zela

Ex-collection art africain belge.
Bâton de dignitaire africain orné d'une poignée sous la forme d'un motif céphalomorphe. Patine lustrée, petits accidents, fendillements.
Jadis soumis aux Luba, puis aux Lundas, les Zela ont adopté une grande partie de leurs usages et traditions. Établis entre la rivière Luvua et le lac Kisalé, ils sont aujourd'hui organisés en quatre chefferies sous la tutelle de dirigeants d'origine luba. Ils vénèrent un couple primordial fréquemment représenté dans la statuaire, des ancêtres mythiques, et vouent des offrandes aux esprits de la nature.
Ref. : "Luba" 5 Continents. Rooberts ; "Kifwebe" F. Neyt, ed. 5Continents.


Voir la fiche

280,00

Masque bélier Pende
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Pende

Ex-collection art africain belge.
Parmi les masques africains de divertissement des Pende de l'Ouest, les masques zoomorphes sont portés par des danseurs costumés mettant en scène les démarches et comportements des animaux qu'ils incarnent.
Patine mate, rehauts colorés. Fissure du contour et légers manques. Hauteur sur socle : 34 cm.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que les orientaux se sont établis sur les rives du Kasaï en aval de Tshikapa. L'influences des ethnies voisines, Mbla, Suku, Wongo, Leele, Kuba et Salempasu s'est imprimée sur leur large sculpture d'art tribal. Au sein de cette diversité les masques Mbuya , réalistes ,produits tous les dix ans, revêtent une fonction festive , et incarnent différents caractères, dont ...


Voir la fiche

240,00

Maternité Kongo Phemba
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statue Kongo

Collection art africain française.
Sous-groupe de l'ethnie Kongo , les Yombe, établis sur la côte occidentale africaine, dans le sud-ouest de la République du Congo et en Angola, se caractérisent par une statuaire dans laquelle diverses figures de maternité abondent : coiffes rondes ou pointues, bouche entrouverte sur des dents effilées, regard parfois vitré dans lesquels les pupilles sont bien visibles, personnages agenouillés, debout, assis. Des scarifications en relief ornent le buste des effigies, tel le buste de cette statue Phemba. Ces entailles effectuées à l'aide d'aiguilles, de couteaux et de rasoirs, étaient ensuite enduites de charbon ou de cendres afin d'accélérer la cicatrisation.
La mère est assise en tailleur sur une base circulaire, un nourrisson sur les ...


Voir la fiche

85,00

Masque Pende Mbangu
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Pende

Ex-collection art africain allemande.

Les masques africains "de maladie" Pende Mbangu (bouche déformée) ou Bwala-Bwala , illustrent, par leurs traits outrés, le malade en crise d'épilepsie ou le résultat d'une paralysie faciale causée par des rituels de sorcellerie. Le danseur qui porte ce masque de comédie est coiffé d'un chapeau en plumes gifuatu de pintade, de coucal ou de touraco, ou du lumbandu, une couronne de feuilles. Il est également souvent équipé d'une bosse sur le dos, exagérant alors l'aspect handicapé du personnage. Ce masque des Pende établis dans le haut-Kwango se distingue par son nez coudé et une bouche déformée. Il se divise en zones de couleurs contrastées. Patine semi-mate.
Les Pende occidentaux vivent sur les rives du Kwilu, tandis que ...


Voir la fiche

180,00

Masque Chokwe Cihongo
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Tschokwe

Collection art africain suisse.
Parmi les nombreux masques africains akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art tribal africain Chokwe, le puissant pendant masculin du masque Mwana Pwo est le cihongo. Ces masques miniatures sont portés sur les costumes ou la coiffe d'initiation.
Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs publics d'identité ethnique. Ce motif frontal cruciforme récurrent comporterait par ailleurs une signification cosmogonique. Toujours porté par des danseurs de sang royal, ce masque incarnant un esprit symbolise la puissance et la richesse. Il intervenait en outre, parfois, à l'occasion jugements. Patine brune semi-satinée, petits ...


Voir la fiche

120,00

Tête Lega
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuette Lega

Collection art africain belge.
Statuette africaine Sakimatwematwe (Multi-têtes) appartenant à un initié du Bwami, parmi les nombreuses autres utilisées au fil des initiations, liée à un proverbe Lega. Dotée de deux têtes ou plusieurs, cette statuette illustrerait toujours la nécessité d'une vision globale des évènements, et donc la prudence, la sagesse et l'impartialité qui devraient en découler. (Biebuyck 1973).
Patine veloutée abrasée, résidus granuleux de kaolin. Manques et fissures de dessication.
Au cours des rites initiatiques du Bwami, chez les Lega, l'enseignant guidait l'aspirant dans un lieu où étaient exposés masques et statuettes, et c'est à travers une observation attentive que le futur initié devait deviner la signification plus ou moins complexe ...


Voir la fiche

120,00

Masque Dan Gunye Ge
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Dan

Ancienne collection art africain belge. Les masques africains équipés d'orbites rondes ( nommé gunyeya ou gunye ge ), facilitant la vision, font partie de l'ensemble des masques des Dan septentrionaux et sont utilisés pour les épreuves de courses lors de la saison sèche.
Les zapkei ge


Voir la fiche

280,00

Statues de jumeaux Yoruba Ibeji
Art africain > Statues africaines : fetiche tribal, maternité > Statuettes Ibedji

Collection art africain belge
Les Ibeji , images de substitution dans l'art africain.
Traditionnellement sculptés dans l'iroko, dont les racines et les feuilles sont également utilisées dans un but rituel, ces figures " ere" (statues) de jumeaux se présentent sous la forme de figures de couple. Les pièces sont reliées par des cauris, constituant, au même titre que le métal et les perles, les "abiku", parures protectrices.
Dans la langue du peuple Yoruba, ibeji signifie jumeau : ibi pour né et eji pour deux. Ils représentent la figure d'un jumeau décédé. Cet ibedji est alors traîté comme l'aurait été l'enfant disparu. C'est la mère qui doit s'occuper de lui ; elle peut le laver et le nourrir régulièrement. Si elle meurt, c'est le jumeau restant qui prend le relais. ...


Voir la fiche

450,00

Fétiche Nkisi Kongo Vili
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Statuette Nkisi

Collection art africain monégasque.
Les fétiches tribaux du royaume Kongo disposent d'une charge magique logée sur l'abdomen derrière un miroir obturant une cavité. La statuette dépourvue d'avant-bras est en outre équipée d'un sac à dos et d'une coiffe ciculaire, dans lequels des ingrédients magiques ont probablement été introduits. Les yeux dotés de pupilles sombres sont incrustés de verre en référence aux capacités extra lucides. Patine mate mouchetée avec incrustations résiduelles. Abrasions et fissures de dessication. Les nganga , sorciers mais aussi guérisseurs, avaient en charge les activités religieuses et la médiation envers le Dieu appelé Nzambi par l'intermédiaire de ce type de figures, le plus souvent des sculptures tribales anthropomorphes consacrées, nommées ...


Voir la fiche

210,00

Statue fétiche Kakongo
Art africain > Le fétiche, cet objet emblématique de l'art primitif > Fétiche Kakongo

Ex-collection art africain belge.
Sculpture africaine équipée d'un réceptacle abdominal, vitré, destinée à la charge rituelle. Le regard renvoie aux capacités médiumniques. Figure sculptée illustrant parfois un proverbe, le personnage est représenté ici dépourvu de bras, affichant sur son dos une tortue, emblème de son clan.
Erosions, manques et fissures de dessication.
Les Vili, les Lâri, les Sûndi, les Woyo, les Bembé, les Bwende, les Yombé et Les Kôngo constituaient le groupe Kôngo , dirigé par le roi ntotela . Leur royaume connut son apogée au XVIe siècle avec le commerce de l'ivoire, du cuivre et la traite des esclaves. De même croyances et traditions, ils produisirent une statuaire dotée d'une gestuelle codifiée en rapport avec leur vision du monde. ...


Voir la fiche

450,00

Masque Punu de l Okuyi
Art africain > Masque africain, art tribal, art premier primitif > Masque Punu

Ex-collection art africain française.
Les volumes fuselés de coques capillaires, dont les extrémités se prolongent de part et d'autre du visage, magnifient la douceur des traits de ce masque incarnant une jeune femme.
Patine mate abrasée. Petits accidents.
Les masques africains blancs du Gabon, itengi, (pl. bitengi) étaient associés aux différentes sociétés secrètes du Gabon, dont le Bwiti, Bwete, et le Mwiri ("diriger"), cette dernière s' échelonnant en plusieurs niveaux d'initiation, à laquelle appartenaient tous les hommes Punu, et dont l'emblème était le caïman (d'où, pour certains, le motif à écailles de saurien). Le masque, évocation d'une jeune femme décédée, était exhibé lors de la danse nommée Okuyi. Les puissantes sociétés secrètes, qui avaient ...


Voir la fiche

280,00



Voir plus d'objets