La Porte Dogon, galerie d'art africain, le site de vente en ligne d'Essentiel Galerie: Art premier, art tribal, art primitif
...
Options de recherche




Voir nos objets d'exception

Dépot vente

Art africain - Masque africain:

Le masque africain est sans conteste et avec force, ce qu'il représente, ce qu'il incarne. Ce peut être un ancêtre, un esprit, etc.... Raison pour laquelle les masques africains sont traités comme des humains, on les nourrit par des offrandes, ils disposent de sanctuaires personnels. La plupart des masques africains sont fait pour danser. Fang, Punu, Baoulé, Lega, monochromes ou polychromes, zoomorphes, anthropomorphes ou même hybrides, enduits de kaolin, bruts ou dotés d'une patine sacrificielle, ils sont liés à des cultes rituels, dotés de fonctions diverses (agriculture, initiation, funérailles, intronisation etc...) Certains ont un rôle social, juridique, policier, ou pacificateur.


Masque Salampasu polychrome
Art africain > Masque africain > Masque Salampasu

Ex-collection belge d'art africain.
Associé aux cérémonies et aux rites initiatiques de la société des guerriers, ce masque africain apparaissait également lors de funérailles en rapport avec les initiations précédentes du décédé, et, dans bien des cas, contre rémunération. Le pouvoir de certains masques était en outre tellement craint que leur nom seul provoquait la fuite des femmes et des enfants. Ces masques se distinguent par leur front bulbeux, le nez épaté et la bouche dévoilant des dents taillées.
Hauteur sur socle : 35 cm. Manques et érosions.
Vivant de chasse et d'agriculture, peuple guerrier,les Salampasu forment une tribu du groupe Lulua et sont installés entre la République Démocratique du Congo et l'Angola, à l'Est du fleuve Kasaï. Ils sont entourés à ...


Voir la fiche

280,00

Masque Pende Mbuya
Art africain > Masque africain > Masque Pende

Ex-collection néerlandaise d' art africain .
Les masques africains "de maladie" Pende Mbangu , également appelés Bwala-Bwala, illustrent de manière exagérée les symptômes de troubles tels que l'épilepsie ou la paralysie faciale, souvent attribués à des pratiques de sorcellerie. Ces masques comiques sont arborés par des danseurs qui coiffent des chapeaux ornés de plumes de pintade, de coucal ou de touraco, parfois même de lumbandu, une couronne de feuilles. Souvent agrémentés d'une bosse dans le dos, ces masques accentuent ainsi l'aspect handicapé du personnage. Originaires de la région du haut-Kwango, les masques Pende se distinguent par leur nez coudé, leur bouche déformée, ainsi que par leurs zones de couleurs contrastées, revêtant une patine semi-mate distinctive.
Les ...


Voir la fiche

280,00

Masque Songye Kifwebe
Art africain > Masque africain > Masque Songye

Collection belge d'art africain. Masque africain cérémoniel du kifwebe. Le terme Kifwebe désigne le masque, la société des masques, et le porteur du masque appartenant à la société secrète masculine bwadi bwa kifwebe qui assurait le contrôle social. Patine mate écaillée, érosions et fissures.
Au XVIème siècle, les Songyes migrèrent de la région du Shaba pour s'établir sur la rive gauche de la Lualaba, au Katanga et au Kasaï. Leur société est organisée de façon patriarcale. Leur histoire est indissociable de celle des Luba voisins auxquels ils sont apparentés par l'intermédiaire d'ancêtres communs. Très présente dans leur société, la divination permettait de découvrir les sorciers et d'apporter des éclaircissements sur les causes des malheurs qui frappaient les individus. Les ...


Voir la fiche

180,00

Masque heaume Hopi Arizona
Art africain > Art du monde > Masque Hopi

Ex-collection d'art africain d'un galeriste parisien d'illustre ascendance dont l'identité sera communiquée à l'acquéreur. Témoins des traditions des peuples indiens Hopi d'Arizona, les objets sculptés Katsinam (song. Kachina ) s'expriment au cours de danses traditionnelles accompagnant les fêtes annuelles en faveur de la pluie. Ce masque surmonté de statuettes-poupées de type Hopi, flanqué d'oreilles en panneaux mobiles et d'un "bec" protubérant, est entaillé de pupilles en fente soulignées de noir. Les teintes indiqueraient la nature de l'esprit représenté. La patine est mate, veloutée, fissures de dessication et abrasions.


Voir la fiche

490,00

Masque Kuba Bushoong Bwoom
Art africain > Masque africain > Masque Kuba

Les arts premiers africains chez "le peuple de l'éclair".
Version Ngongo du volumineux et lourd masque royal Bwoom censé être aveugle, représentant le pygmée, l'homme du peuple surnommé Twa. Ces masques étaient le plus souvent empruntés aux groupes Kubas. Selon Joseph Cornet, ce masque aurait été introduit lors du règne d'un roi kuba, le nyim, devenu fou après avoir fait assassiner la progéniture de son prédécesseur. Patine sombre satinée, érosions et fissures. Discrets rehauts polychromes.
Le royaume Kuba fut fondé au XVIe siècle par les Bushoong qui sont aujourd'hui encore dirigés par un roi. Plus de vingt types de masques tribaux sont utilisés chez les Kuba ou " peuple de l'éclair", avec des significations et des fonctions qui varient d'un groupe à l'autre. Les ...


Voir la fiche

Faire offre

290,00

Masque Lulua
Art africain > Masque africain > Masque Lulua

Ex-collection belge d'art africain belge.
Ce masque africain doté d'amples orbites concaves et un menton pointu incurvé offre bien des similarités avec ceux des Mbagani voisins. Il apparaissait lors des rituels de circoncision et aux funérailles de notables. Patien satinée localement abrasée. Rehauts colorés.
Les scarifications constituaient des signes de beauté à valeur symbolique, révélateurs de qualité physiques et morales hors du commun. Les cercles concentriques suggèrent non seulement les grands astres, mais aussi l'espoir. "
Lulua est un terme générique, qui se réfère à un grand nombre de peuples hétérogènes qui peuplent la région près de la rivière Lulua, entre les rivières Kasaï et Sankuru. Le peuple Lulua a migré d'Afrique de l'Ouest au cours du 18ème ...


Voir la fiche

180,00

Grand masque Songye Kilume
Art africain > Masque africain > Masque Songye

Ex-collection belge d' art africain .
Les masques tribaux des Songye .
Masque africain des Songye, établis au sud de la République Démocratique du Congo. Doté d' une impressionnante crête sagittale, ce majestueux masque kilume, dont les joues étroites propulsent les traits, incarne une autorité élevée dans la confrérie. Des aplats striés en soulignent les volumes. Patine mate, érosions et fissures de dessication.
Hauteur sur socle : 81 cm.
Trois variantes de ce masque Kifwebe( pl. Bifwebe) ou "chasser la mort"(Roberts)se distinguent: le masculin (kilume) généralement avec une haute crête, le féminin (kikashi) avec une crête très basse voir absente, et enfin le plus grand incarnant la puissance (kia ndoshi). Ce type de masque, encore utilisé de nos ...


Voir la fiche

Faire offre

390,00

Masque cimier Idoma
Art africain > Masque africain > Cimier Idoma

Ex-collection allemande d' art africain .
Masque cimier de type rare, et dont la patine satinée, polychrome, varie du rose à l'orangé avec des rehauts sombres. Des incrustations de kaolin demeurent sur la surface. Un orifice traverse la pièce jusqu'au haut de la coiffe. Fendillements mineurs.

Les Idoma se sont établis au confluent de la Bénué et du Niger. Au nombre de 500 000, ils se composent d'agriculteurs et de commerçants. Le voisinage et donc les influences des Igbo, celles des ethnies de la Cross River et Igala ont engendré des emprunts stylistiques. Les membres de lignage royal de leur société oglinye , glorifiant le courage, utilisent des masques et des cimiers au cours des funérailles et des festivités. Ils produisent également des statues de fécondité au ...


Voir la fiche

390,00

Masque Chokwe Mwan pwo
Art africain > Masque africain > Masque Tschokwe

Ex-collection belge d' art africain .
Toujours porté par des initiés de grade supérieur, ce type de masque africain incarne une ancêtre féminine. Le masque est ici pourvu d'une résille de raphia et surmonté d'une coiffe peu commune. Patine brune satinée, éclats et abrasions mineurs.

Les masques africains Chokwe pwo, parmi les nombreux masques akishi (sing : mukishi, indiquant la puissance) d'art africain Chokwe, incarnent un idéal de beauté, Mwana Pwo, ou la femme Pwo et apparaissent de nos jours au cours de cérémonies festives. Les pwo sont censés apporter fertilité et prospérité à la communauté. Les motifs caractéristiques présents sur le front, et parfois sur les pommettes, font partie des canons esthétiques chokwe mais servaient également de marqueurs ...


Voir la fiche

Faire offre

340,00

Masque Bembe
Art africain > Masque africain > Masque Bembe

Collection belge d' art africain .
Ce type de masque africain, se déclinant en différentes versions, était utilisé au cours du rituel tribal de la société masculine Elanda. Incarnant l'entité spirituelle Alunga, le masque prséente des cornes et de larges orbites concaves au centre desquelles les paupières saillantes sont percées. Evocation d'un esprit de la forêt semblant chanter ou siffler, ce masque était conservé dans les grottes sacrées. Ces masques apparaissaient sous divers aspects lors des cérémonies de circoncision et d'initiation du Bwami.
Patine mate, rehauts clairs abrasés, érosions.
Hauteur sur socle : 54 cm. br /> L'ethnie Bembe est un embranchement luba qui aurait quitté le Congo au XVIIIème siècle. Leurs société et tendance artistique sont ...


Voir la fiche

280,00

Masque Toma aveugle
Art africain > Masque africain > Masque Toma

Collection française d'art africain.
Ce masque africain de type bakrogui, surmonté de petites cornes, est présenté dépourvu d'yeux et dans une version modeste. La surface est enduite de résidus croûteux, principalement sur le front.
Seuls les membres du Poro étaient autorisés à contempler le masque bakrogui associé aux ancêtres.
Hauteur sur socle : 39 cm.
Les Toma de Guinée, appelés Loma au Libéria, vivent au sein de la forêt, en altitude. Ils sont réputés pour leurs masques-planches landaï destinés à animer les rites initiatiques de l'association poro qui structure leur société, et qui représentent des esprits de la brousse. Dès l'apparition du masque landaï , les initiés se rendaient dans la forêt afin d'y séjourner un mois durant lequel ils ...


Voir la fiche

290,00

Masque Zombo
Art africain > Masque africain > Masque Zombo

Ex-collection française d' art africain .
Enduit de couleurs contrastées, ce masque africain offre les stries traditionnelles inscrites sur le bombé des joues. Un trait noir contournant le visage en coeur rejoint une étroite bouche. Hauteur sur socle : 54 cm.
Voisins des Yaka , des Nkanu et des Kongo dans l'ouest de l'ex Zaïre, à la frontière de l'Angola, les Zombo craignent, à l'instar des clans kongo, un dieu nommé Nzambi. Leurs devins utilisent des fétiches similaires à ceux des Kongo, les cérémonies associées aux rites initiatiques découlent cependant des traditions yaka. Des sculptures fétiches sont utilisées par les ngangas afin de protéger contre le mauvais sort, guérir ou provoquer chance, richesse et fertilité. Les cérémonies de circoncision masculine ...


Voir la fiche

480,00

Masque Fang du Ngil
Art africain > Masque africain > Masque Fang

Collection marchand d'art Humblet d' Art africain Fang
D'une structure peu commune grâce au volume excentré de la partie supérieure du visage, ce masque africain encadré d'oreilles marquées offre un aspect saisissant. Patine mate bicolore. Abrasions et fissures mineures.
Ce type de masque était utilisé par la société masculine ngil qui n'existe plus de nos jours. Cette société secrète était chargée des initiations et luttait contre la sorcellerie. Les porteurs de ces masques, toujours en grand nombre, faisaient leur apparition la nuit , éclairés par des torches. Leur intervention était également liée à la fonction judiciaire en désignant les coupables des mauvaises actions au sein du village. L'ethnie Fang , établie dans une région s'étendant de Yaoundé au Cameroun ...


Voir la fiche

390,00

Masque Boa Kpongadomba
Art africain > Masque africain > Masque Boa

Ex-collection belge d' art africain .
Constitué de différents plans de couleurs à présent ternies et abrasées, ce masque africain kpongadomba ou " Pongdudu " était censé rendre invulnérable en terrifiant l'ennemi. Ce masque kpongadomba des Boa était commandé par le chef kumu qui l'offrait au plus valeureux guerrier . Il était ensuite conservé dans la case de son épouse. Les oreilles surdimensionnées sont perforées comme l'étaient autrefois les pavillons des oreilles des Boa de l'est. Le " bavobongo " arbore une bouche garnie de dents figurées par des bâtonnets. Patine mate, érosions. Hauteur sur socle : 43 cm.
Proches des Mangbetu et des Zande, les Boa habitent la savane au nord de la République Démocratique du Congo. Certains Boa auraient utilisé ces masques dans un ...


Voir la fiche

280,00

Masque cimier Ijo Otojo
Art africain > Masque africain > Masque Ijo

Ex-collection britannique d'art africain.
Ce masque africain cimier zoomorphe, évoquant un poisson-scie, a été sculpté afin d' honorer Bini Oru, esprit de l'eau, lors des mascarades owu. Il était fixé horizontalement sur le sommet du crâne. Une figure amovible similaire, en miniature, a été placée sur son dos. Patine mate,sèche, usage de polychromie.
Les masques Ijo figurent des créatures nées de l’imagination ayant généralement un lien avec la vie aquatique. En effet, Les Ijo-Kalabari vivant principalement de la pêche et leurs petits villages se situant dans des zones marécageuses, leur cosmogonie s'est naturellement axée autour de cet environnement.
Leurs masques et autres productions artistiques sont destinées à honorer les esprits aquatiques, oro, qu'ils vénèrent et ...


Voir la fiche

480,00

Masque Luba / Zela Madeleine
Art africain > Masque africain > Masque Luba

Ex-collection française d' art africain .
Selon Marc Léo Félix, ce type tardif de masque africain nommé par les locaux "la Belle Madeleine", aurait fait suite dès la fin du XIXeme aux représentations d'ancêtres féminines. Ce type de masque médiateur, relevé ici d'une touche d'indigo, incarnerait une religieuse catholique ou encore une figure mariale. Patine mate, fissures de dessication et éclats mineurs.
Jadis soumis aux Luba, puis aux Lundas, les Zela ont adopté une grande partie de leurs usages et traditions. Etablis entre la rivière Luvua et le lac Kisalé, ils sont aujourd'hui organisés en quatre chefferies sous la tutelle de dirigeants d'origine luba. Ils vénèrent un couple primordial fréquemment représenté dans la statuaire, des ancêtres mythiques, et vouent des ...


Voir la fiche

380,00

Masque Songola
Art africain > Masque africain > Masque Songola

Ex-collection luxembourgeoise d' art africain .
Masque africain Songola qui était destiné aux plus hauts gradés de la société Nsubi, cette dernière initiant également les épouses. Ce masque emprunte certains traits des masques Kumu et Mbole. Patine granuleuse et mate de teinte brune. Erosions.
Mêlés par alliance aux Lega, Ngengele et Zimba, les Songola sont gouvernés par les anciens des lignages. Ils ont emprunté aux Luba et Songye l'institution Luhuna composée de dignitaires et celle du Bwami par leurs épouses lega. Les Songola vivent de chasse et de pêche, ils s'adonnent à la sculpture bien que les objets associés au culte du Bwami proviennent des Lega. Parmi leur statuaire réduite, les figures d'ancêtres de la société Nsubi évoquent celles des Mbole, d'autres ...


Voir la fiche

180,00

Masque Fang Ngil
Art africain > Masque africain > Masque Fang

Ex-collection française d' art africain .
Réputés dans l' art tribal , les masques africains de type fang trouvent également leur place en décoration d'intérieur. Parmi d'autres sculptures africaines, ces masques ont suscité l'intérêt des artistes cubistes et surréalistes.
Patine claire érodée, fissures de dessication.
Les Fang, établis dans une région s'étendant de Yaoundé au Cameroun jusqu'à Ogooué au Gabon, n'ont jamais eu d'unité politique. La cohésion des clans était maintenue par l'intermédiaire des associations religieuse et judiciaire telles que le so et le ngil. L'apparition des masques généralement enduits de kaolin (la couleur blanche évoque le pouvoir des ancêtres), au milieu de la nuit, pouvait provoquer l'effroi. La société secrète masculine ngil, qui ...


Voir la fiche

290,00

Masque Dan Deangle
Art africain > Masque africain > Masque Dan

Collection belge d' art africain .
D'épaisses nattes en raphia tressé encadrent ici avec réalisme un visage aux traits fins et saillants. Patine semi-mate de teinte noire. Abrasions.
Les masques Dan, de facture variée, se produisent en général au cours de fêtes de divertissement très théâtrales où les femmes jouent un rôle prépondérant. Le masque dit "moqueur" appelé Déanglé définit un idéal de beauté et de bienveillance car il est sculpté en l'honneur des jeunes filles du village ou d'hommes renommés. Chacun des masque portait un nom lié à sa fonction. Utilisés également lors des rites de circoncision, ils apparaissent en compagnie des masques chanteurs gle sö et des grands masques go ge relatifs à la société go, qui exerce la justice et maintient la stabilité ...


Voir la fiche

240,00

Masque de circoncision Bembe
Art africain > Masque africain > Masque Bembe

Ex-collection française d' art africain .
Ce masque africain était utilisé au cours du rituel de la société masculine Elanda. Les larges orbites concaves et la bouche semblant siffler évoquent un esprit de la forêt. Ce type de masque était conservé dans les grottes sacrées. Ils apparaissaient sous divers aspects lors des cérémonies de circoncision et d'initiation du Bwami.
Patine mate, minimes rehauts de kaolin. Abrasions.
Hauteur sur socle : 45 cm.
L'ethnie Bembe est un embranchement luba qui aurait quitté le Congo au XVIIIème siècle. Leurs société et tendance artistique sont empreintes de l'influence de leurs voisins de la région du lac Tanganyika, les Lega, les Buyu, etc. En effet, à l'instar des Lega, les Bembe disposaient d'une association bwami ...


Voir la fiche

380,00

Masque Bambara, Bamana
Art africain > Masque africain > Masque Bambara

Colelction française d' art africain.
Ce masque africain du ntomo, société initiatique de jeunes non circoncis répandue dans la région du fleuve Niger, est, comme la plupart des masques bamana, enduit d'une poudre de charbon calciné. Patine sombre granuleuse.
Erosions et fissures de dessication.
Etablis au Mali central et méridional,dans une zone de savane, les Bambara ," Bamana " ou " incroyants ", comme les musulmans les ont nommés, appartiennent au grand groupe Mande, avec les Soninke et les Malinke. Majoritairement agriculteurs , mais aussi éleveurs, ils composent la plus grande ethnie du Mali. Animistes, ils croient à l'existence d'un dieu Ngala qui coexiste avec un autre dieu androgyne appelé Faro. Les groupes d'artisans nyamakala , plus spécifiquement les ...


Voir la fiche

160,00